Comment devenir riche en se lançant dans le e-commerce ?

La question est volontairement équivoque, et nous vous l’annonçons immédiatement, devenir riche ne peut pas être une motivation en soin, sous peine de foncer droit dans le mur. Pourtant, le e-commerce séduit de plus en plus d’entrepreneurs, et en la matière le rédacteur web peut vous aider à accélérer le mouvement !  

Devenir riche, une ambition louable, un objectif déraisonnable

 

Vous vous imaginez déjà à la tête d’une petite boutique e-commerce, et dans votre stratégie, vous le voyez : votre boutique deviendra l’Amazon de la prochaine décennie. Vous avez raison, il faut rêver, avoir des ambitions démesurées. En revanche, revenez sur terre, et ne croyez surtout pas que vous allez devenir riche en vous lançant dans le e-commerce.

En tant que rédacteur SEO, nous vous encourageons à faire appel à nos services pour optimiser vos fiches produit et vous accompagner dans la création d’un blog Inbound Marketing. Mais en tant que partenaire de confiance, nous vous invitons à adapter votre stratégie et à vous fixer des objectifs plus raisonnables et surtout atteignables.

Vendre sur Internet, le e-commerce comme complément de revenu ?  

 

En réalité, vous ne devez jamais considérer le e-commerce comme un objectif. Combien de fois vous a-t-on expliqué l’importance d’une stratégie éditoriale dans la production de vos contenus ? Il n’en va pas autrement en ce qui concerne le commerce en ligne. C’est un outil et non pas une fin en soi.

Nous nous irritons souvent de certaines publicités vous promettant de « devenir riche en moins de 30 jours » ou de « devenir riche en créant une e-boutique ». Comment voulez-vous réussir à atteindre un objectif aussi démesuré sans avoir de projet mûrement réfléchi ? C’est impossible, et nous vous conseillons même de privilégier une autre voie : jouer au loto par exemple ….

 

Sur la Toile, les rédacteurs web et les professionnels doivent se responsabiliser

 

Ce billet s’apparente plus à un coup de gueule qu’à un véritable article devant vous accompagner pour réussir sur la Toile. Mais c’est au fil de nos contacts, après avoir répondu à bien des demandes, et après avoir été sollicité par bon nombre de candidats e-commerçants, que nous avons décidé de le rédiger.

Vous pouvez (ou non) faire appel à un rédacteur web, un webdesigner, un webmaster ou tout autre spécialiste du commerce en ligne. Mais n’attendez pas de ces professionnels, et encore moins d’Eric Rédaction, que nous définissions votre projet. Ce dernier doit déjà être construit, et vous devez en avoir une idée précise. Certes, vous devez vous faire aider, accompagner mais vous ne devez pas vous lancer dans l’inconnu en souhaitant simplement « devenir riche » ou « gagner de l’argent ».

Et vous en tant que rédacteur ou prestataire, comment réagissez-vous quand on vous contacte sans idée précise mais juste un objectif plus ou moins réaliste ?

Eric Rédaction vous souhaite une excellente année 2018 et bien plus encore

 

Que peut-on souhaiter à un rédacteur web pour la nouvelle année qui s’annonce ? La question concentre toute notre attention, car c’est bien de l’année 2018 pour Eric Rédaction, que nous parlons. Bien évidemment, il ne nous est pas possible de commencer ce billet sans vous présenter tous nos vœux les plus sincères pour cette nouvelle année.Beaucoup de bonheur, un max de réussite dans vos projets personnels et professionnels, de l’amour, de la joie, du plaisir et pour pouvoir profiter de toutes ces promesses, une excellente santé.

Des projets ambitieux, une rédaction soignée pour une belle année 2018

 

Nous n’allons pas vous dévoiler toutes les surprises que nous vous préparons pour 2018 (certaines sont déjà dans les tuyaux, d’autres se peaufinent et murissent). Toujours est-il que l’année commence fort avec nos clients les plus fidèles, que nous remercions ici chaleureusement, mais aussi des nouveaux, qui ont accepté de nous faire confiance.

Rejoignez cette communauté de webmasters et d’e-commerçants, qui croient, plus que jamais, aux vertus de la rédaction web. Vous avez des projets éditoriaux, alors Eric Rédaction peut vous aider. 2018, même si elle sera marquée par bien des nouveautés notamment en ce qui concerne la rédaction web, sera aussi l’année de la continuité. Nous nous efforcerons de continuer à valoriser le travail de rédacteur web ou Print, tout en cherchant à vous en expliquer les arcanes et les secrets (pas trop de secrets tout de même, sinon nous allons perdre notre attractivité).

Un bon rédacteur web pas cher
Notre responsable des textes pas chers

L’écriture, le meilleur moyen de se projeter dans l’avenir en restant fidèle à ses valeurs !

Le rédacteur web n’est pas, nous avons déjà eu l’occasion de le démontrer, le seul créateur de contenu pour votre expérience digitale. Ne comparons pas la force attractive d’une vidéo avec la puissance traditionnelle d’une rédaction SEO. En revanche, l’écrit, que ce soit sur la Toile comme sur tout autre support, reste et perdure. Plus que jamais, le rédacteur web peut faire le lien entre votre expérience et vos ambitions. Il s’agit d’un des atouts de la rédaction, et il serait dommage en ce début d’année de ne pas en profiter.

Alors, parlez-nous de vos projets, évoquez avec nous vos ambitions les plus folles, témoignez de vos audaces envies et commencez bien cette nouvelle année en prenant une et une seule bonne résolution pour réussir sur la Toile : vous concentrer sur l’optimisation de vos rédactions web. Et n’est ce pas un pur hasard de voir qu’Eric Rédaction a pris une et une seule bonne résolution pour 2018 : Encore mieux servir ses clients ! Comment ? Un petit message et nous vous dirons comment !

Et vous, quelle bonne résolution avez-vous pris en 2018 ? La tiendrez-vous ?

La rédaction web, question d’humour et de …régularité

Même à l’heure d’Internet et de la possibilité de se connecter avec tous les pays du monde en quelques secondes, nous sommes plus que jamais forcés de reconnaître la pertinence et l’intelligence des adages, qui ont bercé notre enfance :

Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés.

Certains s’empressent de vérifier,  à la lecture de cette réflexion de Montaigne, si la barre de navigation de leur navigateur Internet préféré, indique bien l’adresse d’un blog sur la rédaction web et non celle d’un site de philosophie. Et pourtant ?

Écrire pour le Web, une question de constance

Il suffit de parcourir les articles, qu’Éric Rédaction a déjà publiés pour vous servir, mais aussi de consulter les nombreux sites décrivant comment bien écrire pour le Web pour comprendre que le référencement de votre blog ou de votre site dépend de très nombreux critères. La rédaction Web doit être structurée, organisée, optimisée S.E.O. Cette même rédaction Web doit se doubler de netlinking, sans oublier aussi une autre de ces règles (souvent négligée principalement lorsqu’il s’agit d’un blog) : la régularité.

La rédaction web doit être régulière et il n’y a rien de plus déstabilisant (pour les moteurs de recherche comme pour les lecteurs) de constater que 100 articles ont été publiés en 3 mois et que le site en question est resté inactif pendant 4 mois.

En la matière (on parle bien de régularité), Éric Rédaction ne cesse de vanter et mettre en avant cette nécessité auprès de ses clients, mais lorsqu’il s’agit de notre propre blog, votre serviteur a bien du mal à la respecter.

La rédaction Web, une histoire (sans fin) à raconter

Une rédaction régulière pour soigner votre référencement
Une image appropriée comme la régularité, des exemples à ne pas suivre…

Donc nous en revenons donc à ce que nous disions pour commencer ce billet (d’humeur) : Les cordonniers… Cela étant dit, il est inutile de vouloir s’expliquer ou se justifier. Amis lecteurs et amies lectrices, souhaitez-vous savoir si cette irrégularité, qui me vaut aujourd’hui un auto carton jaune, est due à :

  • Une activité débordante, due à de judicieux conseils prodigués sur ce blog et qui me rendrait un peu plus coupable.
  • Une lassitude à rédiger des textes sur la rédaction Web
  • La difficulté à trouver de nouveaux sujets
  • Le plaisir éprouvé en me laissant aller au farniente avec celles et ceux que j’aime
  • Le gout trop prononcé du houblon fermenté…
  • …..

Seul le résultat compte. Si Google et Cie scrutent cette régularité à la loupe, c’est surtout auprès de mes lecteurs et lectrices, que je souhaite m’excuser. Des millions de personnes, des centaines de milliers , des milliers, des centaines, ….d’accord, d’accord,…ma fille a attendu fébrilement  la parution d’un nouvel article. (Après réflexion et au vu de l’âge de ma fille, 6 ans, j’ai décidé par professionnalisme de ne pas prolonger ma réflexion sur la fréquentation de ce blog).

Eric Rédaction est donc de retour et je m’engage à tout faire pour retrouver ce rythme de deux articles par semaine. Un retour en grâce donc. Mais pour terminer cet appel à la régularité de vos écrits sur vos propres sites et autres blogs, je vous invite à me laisser un petit commentaire ci-dessous, car décidément cette interrogation sur la fréquentation me donne des frissons…

Je suis Charlie

#JeSuisCharlie…Pour la première fois depuis l’existence de ce blog d’Éric Rédaction, je l’utilise pour une tribune somme toute personnelle, bien que….

Ne revenons pas sur l’horreur de ce qui s’est passé,

Ne nous interrogeons pas sur les conséquences désastreuses que cet acte barbare implique,

Ne nous désespérons pas de l’unité nationale brisée avant même d’avoir vu le jour,

Ne nous passionnons pas pour cette chasse à l’homme, filmée en direct par les chaines d’info continue,

Ne nous plaisons pas à visionner ces images morbides et malsaines,

Ne nous épargnons pas une remise en cause collective,

Ne nous lançons pas dans des amalgames dangereux,

…….

Mais alors que devons-nous faire ? Chacun a sa réponse, moi comme tout un chacun. The Show must go on, alors Éric Rédaction continuera à écrire, de nouveaux dessinateurs de talent continueront à faire vivre Charlie  Hebdo, et la vie reprendra son  cours normal. En attendant, #JeSuisCharlie et m’interroge …A très bientôt donc.