Comment choisir entre l’Inbound, le brand Content ou le marketing de contenu ?

 

Il me revient donc la difficile tâche de devoir définir ces termes si on se borne à la lecture de ce titre (volontairement trompeur). Car ne vous emballez pas immédiatement, je ne vais pas vous apporter l’information, qui vous manquait depuis longtemps ni la révélation qui va vous ouvrir la voie du succès. Éric Rédaction peut vous aider à construire votre stratégie éditoriale mais en aucun cas je ne prétends imposer votre politique commerciale.

 

Inbound Marketing et Branding
Ne luttez pas mais attirez les lecteurs

La rédaction au service d’une ambition

 

Il me semble utile de le rappeler. La rédaction, aussi efficace soit-elle, vise à accompagner votre stratégie. C’est en fonction de cette dernière que vous définirez une ligne éditoriale claire, à laquelle je pourrai ensuite me plier pour vous aider à progresser.

Commençons déjà par rappeler, qu’en matière de marketing (comme dans presque toutes les autres disciplines) on ne fait que réutiliser des succès déjà éprouvés. Soyons précis et schématique, le marketing de contenu vise à proposer un contenu (textes, vidéos, photos,…) de qualité. C’est grâce à ce contenu que vous allez attirer les Internautes vers vos sites.

 

Marque ou produit, que promouvoir ?

 

Le Brand Content (on l’appelle depuis des décennies le Branding, mais les pros du Web apprécient d’afficher en toute occasion leur spécialisation…rires) doit mettre en avant une stratégie de marque. Mais la notion même de marque recouvre bien des réalités et là encore, le contenu devra opérer une véritable adaptation à vos attentes et à vos priorités.

Les multinationales comme les P.M.E mais aussi comme vous faites en permanence du Branding sans même vous en rendre compte. Coca-Cola, lorsqu’il vante sur la Toile, sa limonade Sprite d’applique à un Brand Content orienté produit, alors qu’une multinationale comme Nike privilégiera la communication globale.

 

Brand Content et Inbound Marketing
Le Brand Content, une recette marketing ancienne

Inbound Marketing, le Graal du Web 2.0

 

Lorsque je lis que certaines agences se spécialisent dans le Brand Content alors que d’autres privilégient l’Inbound Marketing, je ne peux m’empêcher de sourire. Car l’Inbound Marketing est irréalisable si on n’a pas une stratégie de marque, alors que se lancer dans une campagne de Brand Content, sans ambitionner accéder à l’Inbound Marketing, serait une pure folie.

Rappelons-le, l’Inbound Marketing se veut être un ensemble de techniques marketing, devant faire venir le client à vous (et vous n’avez plus à aller le chercher…C’est beau la théorie, non).

Grosse entreprise comme entrepreneur individuel, ne vous laissez pas égarer. Bien évidemment, vous pouvez avoir besoin de conseils et d’une expertise pour adapter votre stratégie à votre contenu. Mais suivez toujours votre voie. En produisant des textes de qualité, vous allez attirer de nouveaux prospects et fidéliser les anciens, tout en travaillant à votre « image de marque ». Sans le savoir, lorsque vous travaillez avec Eric Rédaction, vous pratiquez le mix de l’Inbound, Branding et Marketing de contenu, alors la seule question reste de savoir : jusque quand allez-vous vous priver d’un rédacteur spécialisé dans votre réussite ?

 

 

L’approche amoureuse du prospect, un savant mélange de séduction et de sciences

 

Nous avons vu, lundi dernier (j’invite les lecteurs de ce post à lire le précédent pour bien le comprendre), que votre réussite sur la Toile passait dans un premier temps par la séduction des moteurs de recherche, au premier rang desquels Google attire toute votre convoitise.

Avant de poursuivre et d’aborder la seconde et ultime étape de cette parade nuptiale qui doit vous faire réussir sur la Toile, est-il nécessaire de rappeler que pour tous vos projets de rédaction, je suis à votre disposition pour vous faire aimer aussi bien des moteurs de recherches que de vos lecteurs ?  Voilà, la partie promotionnelle de ce billet étant passé, nous pouvons nous concentrer à nouveau sur notre sujet.

Rappelons ii, que vous avez donc réussi à séduire Google et que vous êtes extrêmement bien placé sur les pages du moteur de recherche, ce qui en soit n’est pas profitable mais dont vous espérez bien tirer parti.

Les mots-clés, parfum envoutant ou « tue l’amour » ?

La rédaction web pour fidéliser vos lecteurs
Comment attirer les internautes et les fidéliser sur votre site ?

Pour parvenir à ce résultat, même si vous avez eu recours à un référencement payant, vous avez dû déployer des efforts en ce qui concerne les mots clés. Pour que cette partie de notre étude soit plus parlante, nous allons prendre un exemple imaginaire, celui d’un camping en bord de mer. Vous avez donc réussi à bien vous positionner sur les mots clés « vacances pas cher », « vacances en bord de mer »…

La partie technique a donc été efficace, mais lorsque votre visiteur arrive sur votre site que va-t-il y découvrir….Vous avez choisi de plaire à Google, alors vous expliquez sur une page, comment votre « camping en bord de mer » se révèle être l’idéal pour passer des vacances inoubliables en famille. Vous rappelez aux lecteurs, qu’ils peuvent depuis votre établissement accéder aux immenses plages de sable fin, profiter de toutes les activités aquatiques possibles, partir découvrir l’arrière-pays sous un soleil chaud et agréable,….

C’est très bien, vous restez dans l’univers des vacances en bord de mer, et Google apprécie votre parade puisqu’il retrouve le champ sémantique de cet univers.

Mais prenez-vous votre lecteur pour un attardé mental ? Ce dernier se doute bien, que si vous êtes en bord de mer, il existe des plages. Il ne sait que trop bien, que si il décide d’aller en Provence, il va connaître ce climat enchanteur, et inutile de lui dire que les délices des activités nautiques sont accessibles, c’est pour cela qu’il est sur votre site.

Comment passer de l’attrait à la séduction ?

Vous avez réussi votre première phase, attirer votre lecteur (en même temps que Google). Il faut donc passer la seconde et faire de cet attrait une véritable arme de séduction. Ce n’est pas toujours facile, je vous l’accorde mais cela nécessite un peu de réflexion.

Si le client est arrivé sur votre page, c’est bien parce qu’il recherchait une information, un service, un produit….(on parle des prospects venant des moteurs de recherche, pas de ceux qui ont cliqué sur une bannière publicitaire). Ne le perdez pas en vous perdant dans des textes SEO bien rédigés mais sans aucun intérêt pour le client.

Le camping vous accueillera dans une ambiance conviviale. On se doute bien que l’on ne va pas nous recevoir en nous jetant des tomates. Les soirées sont animées…ouf, on a eu peur, on croyait qu’on s’ennuyait à mourir et la gastronomie locale mise à l’honneur…là vous croyez que le lecteur se rassure en se disant qu’il ne mangera pas le cassoulet de William Saurin.

Il faut apporter une véritable information à votre lecteur. Par exemple, vos soirées sont animées ? Prouvez-le, expliquez-nous en quoi vos soirées sont spécialement bien organisées. Que s’y passe-t-il ? Le petit train touristique de la région passe jusqu’à 22h30 devant votre camping, cela ça peut apporter un véritable plus à vos lecteurs, qui peuvent déjà se projeter dans leur prochain séjour. La gastronomie locale,…pourquoi ne pas parler des rillettes de chez Jean Dupond ou encore de ces délicieuses nectarines cueillies dans l’après-midi dans le verger de Frédéric Dupond (oui ils sont frères …rires).

De la séduction au mariage d’amour, un essai à transformer

La rédaction web pour réussir
Attirer et garder les prospects, l’enjeu de votre référencement

Vous pouvez multiplier les approches différentes en fonction de votre cible. Le camping pourra, par exemple, informer ses visiteurs mais aussi les assister. Pourquoi, par exemple, ne pas créer une page « Que faire si il pleut à moins de 5 minutes de marche du camping ? «  « Comment occuper mes enfants pour moins de 10 euros par jour en été à proximité du camping ? «  Comment épater sa moitié avec une offre romantique ? « …. Les idées ne manquent pas, il suffit de travailler, travailler, travailler…Ici, le rédacteur, que je suis, reste à votre disposition pour vous proposer bien d’autres pistes

Au final, vous avez donc des Internautes, qui sont arrivés sur votre page parce que vous proposez un produit ou un service, sur lequel ils ont besoin d’informations ou qu’ils souhaitent acheter.

Puis, vous réussissez à capter leur attention par une approche originale et de qualité, le résultat est imparable et ils commanderont chez vous. Bien évidemment à ce stade, il faut se reporter au 1er article de lundi dernier, car il faut que d’un point de vue technique, tout soit parfait. Si vous les captivez par vos propos et votre ton, mais que vous ne proposez pas de paiement en ligne par exemple, vous risquez de voir le charme se briser rapidement.

Ainsi se termine la saison estivale d’Éric Rédaction, mais contrairement à ce que vous pourriez croire, cet article devrait être lu, relu et encore relu avant de se lancer dans une stratégie éditoriale. Alors vous êtes plutôt technique, créatif ou multitâches ?

La réussite sur le Web, une relation amoureuse à trois

 

Les vacances se terminent, et dans une semaine les blogs des agences SEO et autres référenceurs professionnels vous proposeront à nouveau un (ou plusieurs) articles quotidiens, vous invitant à vous interroger sur la meilleure manière de tirer profit de la Toile. Je profite de cette dernière semaine de vacances (non, non votre rédacteur préféré n’a pas pris de vacances cette année, pour mieux vous servir) pour revenir, d’une manière plus ludique, sur un de mes thèmes de prédilection : la rédaction Web.

 

Quand le S.E.O. rythme votre stratégie

Google et la rédaction pour le web
Google, amour d’été ou passion d’une vie ?

J’en entends déjà certains d’ici pousser des cris d’horreur et pourtant !!! Tâchons de faire simple (souvenons-nous que nous sommes toujours en pleine période estivale, et que certains lisent ma prose tranquillement allongés sur les plages de sable fin). La rédaction Web, quel que soit le domaine d’activité, vise un but simple et compréhensible par chacun : attirer le prospect.

En effet, quel que soit le produit ou le service à vendre, il faut avant tout faire venir le visiteur sur votre site. Fort de ce constat, il suffit ensuite de constater (on peut protester ou se lancer dans d’interminables discussions mais les chiffres sont sans équivoque) que le trafic d’un site provient essentiellement des moteurs de recherche.

Pour que votre site soit visité, il faut donc qu’il soit :

  1. Intéressant (et là, le jugement est subjectif et concerne bien des domaines)
  2. Connu de Google et de ses concurrents

La danse de séduction pour faire craquer Google et consorts

Je vous invite à vous reporter aux nombreux sites, qui vous expliquent comment faire pour que votre site soit le plus intéressant possible, intéressant pour GOOGLE. (On ne parle pas encore du visiteur).

Il faut alors vous lancer dans l’apprentissage des règles de conduite, spécifiques à Internet. Du S.E.O., du design, du netlinking,….Il serait fastidieux de devoir tout lister (et encore, cela serait voué à être incomplet). Mais avant d’espérer quoi que ce soit, il vous faut vous faire apprécier des moteurs de recherche.

Le crawl des moteurs de recherche est l’acte que vous attendez avec impatience, alors ne manquez pas ce rendez-vous amoureux. Avez-vous pensé au maillage interne de votre site ? Et la version pour les appareils mobiles ? Et les liens pointant vers votre site ? Et les balises ? Et la réécriture de vos url ? ……

Partons du principe, que vous êtes motivés et organisés et que vous avez réussi à franchir tous ces obstacles….Votre site est prêt à s’unir avec Google. Ce dernier reconnait désormais la qualité de votre site, même si vous n’êtes pas le seul sur la liste de bal du moteur de recherches. Alors, avec qui ce géant de la Toile va-t-il vouloir danser ? Celui, qui a le plus gros portefeuille…Oui dans certains cas, et il vous faudra, si votre marché est ainsi constitué, passer par la case de l’achat de mots clés, de publicités imposées…et le coût peut vite devenir faramineux….

La réussite sur le Web, une question d’infidélité avant tout

SEO, GOOGLE, et les autres que d'aventures
Une passion à sens unique avec Google

Mais si vous cherchez à séduire Google et que vous avez été choisi, que l’on soit bien clair cela vous rapporte ….(suspens)….(on reconnait le talent du rédacteur qui vous maintient en haleine)…(encore quelques secondes de patience, juste le temps de m’envoyer vos prochaines commandes en cliquant sur le lien optimisé : Eric Redaction)….cela ne vous rapporte absolument rien.

Ne comptez pas sur Google pour vous faire un chèque ou pour commander vos produits, Google a juste été séduit par votre site et ce dernier apparaît donc dans les bonnes feuilles du moteur de recherche. En clair, lorsqu’un internaute effectue une recherche sur l’un de vos produits ou de vos services, le moteur de recherches lui indique que vous existez. Il vous faut maintenant séduire le consommateur, qui lui va vous payer pour vos produits et/ou vos prestations, quitte à devoir tromper Google…Ne vous posez pas trop de questions quand même, mais osez l’infidélité virtuelle…

On en parle vendredi, dans le second volet, de cette approche amoureuse de la réussite sur le web, et on s’interrogera alors sur les méthodes pour séduire votre prochain client, ce qui pourrait déplaire à votre entremetteur (car Google n’est que cela). En attendant, dîtes nous ou vous en êtes dans votre histoire avec Google ?

Comment attirer des lecteurs pendant l’été ?

La question se pose tous les webmasters. Le temps des vacances, doit-on informer ses lecteurs que nos vacances vont nous éloigner de la Toile pendant 15 jours ou 3 semaines ou doit-on prévoir de quoi alimenter blogs et sites ?

Toutes les réponses sont possibles, et je ne vais pas vous apporter une réponse clé en main. Vous connaissez mon opinion sur l’importance de la rédaction web et ces certitudes ne prennent pas de vacances.

Attirer de nouveaux lecteurs…

La rédaction web même en été
Ecrire sur la plage ou sur son site, a vous de voir ?

Certes, on ne manquera pas de signaler, que les mois d’été permettent à de nouveaux lecteurs de découvrir votre prose. Ce serait bête de les accueillir avec des textes dépassés ou du  moins datant un peu.

D’un autre côté, vos vacances ne sont pas volées. Vous les avez méritées. Alors pourquoi ne pas prévoir en amont (et oui, la prévision et l’organisation restent les bases du succès) et rédiger les 4 ou 5 textes qui seront publiés au cours de la saison estivale. L’écriture web ne prendra pas de vacances.

Maintenant, vous pouvez aussi confier ces travaux d’été à Eric Rédaction et ainsi profiter des eaux cristallines de la mer, près de laquelle vous avez fui le réseau.

…ou recharger les batteries

Une autre piste consiste donc à abandonner ses activités professionnelles pendant 15 jours ou 3 semaines. Deux cas se présentent. Vous abandonnez tout pendant le temps de vos vacances, et là vous ne progressez pas mais vous reculez (croyez-vous que tous vos concurrents prennent des vacances. Certains profitent de ce moment de l’’année pour mettre l’accélérateur sur la rédaction web pour vous surclasser au classement SEO). A votre retour, le stress va vite faire disparaître les bénéfices de ce qui devait être une cure de jouvence.

Une autre solution, sans se lancer dans des travaux de rédaction web, revient à recycler ou retraiter d’anciens articles. Là encore, ne croyez pas que le recyclage d’informations se fait en 5 minutes. Si c’est uniquement pour paraphraser, inutile car vous n’allez rien apporter à vos lecteurs et vous risquez le duplicate content. Maintenant, vous pouvez recycler réellement cette information notamment en faisant appel à mes services.

Eric Rédaction, présent tout l’été pour vous accompagner

 

Votre rédacteur web préféré ne prend pas de vacances. Alors, je suis à votre disposition pour répondre à vos besoins mais aussi pour envisager votre nouvelle politique éditoriale pour la rentrée à venir.

Comme tout le restant de l’année, vous allez lire ma prose chaque lundi et vendredi et c’est avec plaisir que je reste fidèle à cette écriture web, que j’affectionne particulièrement. Et je vous annonce déjà, que vendredi prochain (le 08 août donc), vous verrez ce que je considère comme un recyclage utile et pertinent du contenu déjà existant.

D’ici là, je ne veux pas vous gâcher vos vacances, alors posez votre Smartphone, levez-vous de votre serviette et plongez dans ces eaux qui n’attendent que vous…Partagez votre plaisir, en nous envoyant une petite photo de votre lieu de villégiature ? Chiche,…

Le tourisme, un domaine de prédilection de la rédaction

Campings, hôtels, base de loisirs, site culturels, curiosités naturels,…les professionnels du tourisme sont nombreux à vouloir attirer les visiteurs (les clients), persuadés que leurs établissements ou leurs prestations sont incontournables.

Ecrire pour le web pour promouvoir une région

Aussi, lorsque vous visitez un site d’un camping ou même d’un hôtel, vous avez dans la majorité des cas une rubrique « Pour découvrir la région » « Pour varier les plaisirs ». C’est ici, que la véritable valeur ajoutée d’un rédacteur web peut faire la différence.

Car si vous cliquez sur ces rubriques, soyons honnêtes vous avez, dans le meilleur des cas, un bon article reproduisant les informations glanées ici ou là et au pire, un article, truffé d’approximations ou d’erreurs. Dans les deux cas, cette rubrique n’apportera rien à votre visiteur. Ce dernier sent la « nouveauté » « la fraicheur » et en l’occurrence, aussi stylée soit votre rédaction, elle ne lui apparaîtra pas novatrice.

Le e-tourisme, l'invention de l'originalité
Votre lecteur ne savait peut-être pas que la Tour Eiffel devait être visitée…

Ecrire pour le web, un savoir faire

Savoir qu’un château du 13ème siècle, classé à l’UNESCO, est à quelques kilomètres de votre camping. Quelle info ! Faire un descriptif détaillé de l’histoire de ce château va passionner quelques curieux et faire fuir tous les autres. Quelle réussite ! Expliquer qu’un site naturel vaut le détour. Encore une révélation !

La véritable question reste bien de passionner le lecteur et de le retenir. La véritable question, à laquelle le rédacteur web que je suis, doit répondre reste : Que cherche le lecteur ?

Or en fonction de la nature de votre établissement, le client souhaite (vous l’admettrez)  passer un agréable séjour. Si il veut des informations sur les églises romanes dans les environs, il est assez grand pour rechercher les informations sur le site de l’Office du tourisme.

Un véritable travail pour faire de votre site une référence

Vous avez compris, qu’Eric Rédaction est spécialiste dans la rédaction de textes à visée touristique et ce uniquement pour la France (on ne peut pas être spécialiste en tout), mais je ne vous propose pas ici de vous décrire chacune des régions de France mais juste de souligner que le contenu doit apporter réellement quelque chose aux lecteurs.

Il faut alors 3 éléments essentiels pour réussir en la matière :

  • Une excellente culture générale et une connaissance très pointue des sujets abordés
  • Une connaissance des exigences et des contraintes liées à votre activité
  • Une approche originale et un style reconnaissable

Là vous vous dites, oui mais encore. Prenons un exemple tous simple (je ne vais vous en donner qu’un, car après comment voulez-vous que je vive ?).

Comment captiver ses lecteurs ?

Le e-tourisme, le sujet préféré d'Eric Redaction
Organisez les excursions de vos prochains visiteurs

Un camping de Bretagne dispose de tous les équipements possibles (piscine, spa, …), d’une offre d’hébergement (emplacement, bungalow, chalet,….) et de nombreux attraits à proximité (une ville historique, un port pittoresque,…).

Dans 99.99 % des cas, on va donc trouver une vaste énumération de tous ces attraits avec l’emploi des mots clés. Honnêtement, qu’est-ce que cela apporte au client ? Rien, car sur la page d’accueil, tous les équipements sont décrits en détails et le client sait que le camping se trouve a XXX kilomètres de la ville et du port. Il ne s’agit pas forcément d’apporter plus d’informations (même si une bonne connaissance peut être bénéfique) mais de répondre aux préoccupations de vos (futurs) clients.

Par exemple, à l’aide des mêmes informations, le site pourrait proposer :

  • 3 idées de journée inoubliable à vivre même sous la pluie avec les enfants
  • Vos enfants sont au club, offrez-vous une journée romantique
  • 5, 10, 15 ou 30 minutes de voiture à vous de voir

Ces exemples vont donner la possibilité de décrire très en détails des idées pour passer une journée avec les enfants en cas de mauvais temps. Pour cela, il faut connaitre, être précis et bien se documenter. On peut aussi intégrer les équipements du camping. Pour la journée romantique (là aussi il ne faut pas rester dans le vague mais citer à tel endroit, tel artisan propose ballade en barque comme à Venise…c’est un exemple), on pourra ainsi évoquer la richesse des animations enfant…

Rien n’empêche non plus (j’ai essayé avec un client et cela a très bien fonctionné) de reproduire ces idées sur le camping en lui-même. Avec des fiches pratiques « tout pour organiser votre visite à …. »

Vous comprenez, que l’apport est inestimable et que le touriste s’en souviendra. Alors pour franchir le pas, contactez moi et ensemble donnons un nouvel élan à votre établissement.

Et vous qu’attendez-vous comme information lorsque vous visitez un site d’un établissement touristique ?

Besoin d’un communiqué de presse, vite Eric Redaction

On a déjà évoqué   l’utilité et l’efficacité d’un communiqué de presse  et je reviens sur le sujet non pas pour vous réaffirmer qu’un rédacteur Web peut vous être utile dans cette démarche, d’autant plus si ce rédacteur s’appelle Eric Rédaction (Il faut bien promouvoir mes prestations à un moment ou à un autre).

Vous avez besoin de notoriété et de reconnaissance, alors je vous accompagne et vous garantis des liens de qualité.

Qu’est-ce qu’une prestation de rédaction de communiqué de presse ?

Bien évidemment, il faut avant tout définir votre stratégie et le choix des mots clés ne sera, par exemple, pas le même, si vous cherchez à vous positionner sur un marché de niche ou si vous cherchez à pousser votre marque ou votre site.

                La recherche et la rédaction SEO

Un travail d’image et de perception client sera donc à mener. A ce stade, je peux alors commencer à travailler, effectuer les recherches, visiter votre site, le découvrir, l’explorer, ce qui au passage me permet de relever des coquilles (passées à la trappe).

Le travail d’un rédacteur web consiste aussi à signaler les erreurs commises par ses prédécesseurs, sans forcément parler de rémunération (Si je trouve une faute grossière sur votre site, je ne vais pas vous facturer une prestation de correction, c’est aussi cela la relation de confiance et de proximité qui doit s’instaurer entre nous).

Il résulte de ce travail la rédaction d’un texte informatif, agréable à lire et optimisé SEO, en fonction des critères prédéfinis ci-dessus.

                Le choix du site le plus approprié

Il faut désormais poster votre texte, et ce n’est pas la tâche la plus aisée. Bien évidemment, vous pouvez multiplier les communiqués de presse en privilégiant les sites, publiant rapidement et sans contrôle, les textes.

Ou vous pouvez prendre le temps de la réflexion et choisir le site le plus en rapport avec votre thématique, celui le plus en phase avec vos attentes. Un communiqué de presse sur le lancement d’une huile d’olive bio n’aura de sens que si il est lu par des lecteurs concernés et que le backlink ainsi créé est solide et pertinent. On peut poster ce même CP sur un site publiant votre texte dans l’heure entre un texte sur les antivirus pour Apple et un autre sur les dangers du soda sur la stérilité masculine. Vous aurez bien un lien pointant vers votre site, de là à dire que vous ne serez pas amené à le désavouer dans deux mois, deux semaines ou deux minutes…

                La personnalisation de votre communiqué de presse

En fonction du site retenu, il faudra alors adapter votre CP. Certains sites vous proposent ainsi un lien, là où d’autres en proposent deux. Certains sites vous demanderont de compléter mots clés, et autres méta description, alors que d’autres vous imposeront d’illustrer votre article.

Travaillant depuis des années à ces tâches, je personnalise chacun des textes soumis, afin d’éviter les refus ou les corrections ultérieures.

Votre communiqué de presse a été soumis mais mon travail ne s’arrête pas là.

                Le suivi de la mise en ligne

La mise en ligne peut prendre des jours, des semaines, voire des mois. Aussi vaut-il mieux connaître chacun de ces sites pour pouvoir ajuster ces demandes de publication. Mais je m’assure aussi de les suivre. Vérifier que le texte a bien été publié, mais qu’il l’a été sans erreurs et sans fautes (parfois, cela arrive je peux vous le confirmer).

Une rédaction optimisée et efficace mais à quel prix ?

On me demande souvent avant-même de parler du projet le prix de cette prestation, mais il est impossible de fixer un prix, qui serait valable pour tout le monde. Je ne prétends pas être le moins cher sur le web et je suis conscient qu’on peut vous proposer un communiqué de presse publié pour 5 euros TTC. Honnêtement à ce prix-là, il est inutile d’espérer une rédaction et un choix de plateformes sur-mesure.

Vous voulez un ordre de prix. Pour un seul communiqué de presse, comptez 25 euros et une publication sous un mois. Maintenant si vous souhaitez une véritable stratégie de création de liens entrant sur plusieurs mois, alors le tarif sera dégressif. Mais c’est l’avantage de faire confiance à un rédacteur de proximité, Eric Redaction. Le plus simple est alors d’en parler, contactez-moi et on verra si on peut faire un bout de chemin ensemble.

Comment réussir à lancer ou à faire décoller son e-boutique ?

Je souhaite mettre en avant l’importance du e-commerce en France. Certes nous ne sommes pas leader en la matière puisque nous nous retrouvons à la 6ème place seulement. . Cependant, on peut quand même souligner que d’après les chiffres de la FEVAD, 69 % des français ont déjà acheté en ligne sur plus de 117.500 sites actifs (chiffres 2013).

Le commerce, des arguments à optimiser en permanence

On comprend devant l’importance de ces chiffres de la nécessité de réussir à convaincre ses prospects. Convaincre que les produits ou les services sont meilleurs que les autres, convaincre que l’on apporte une véritable valeur ajoutée, convaincre que l’on se distingue fortement de la concurrence,…

Ici doit être évoquée l’importance de l’optimisation et du référencement, sur lequel je ne vais pas revenir. Mais convaincre passe par une étape préalable : attirer les visiteurs sur son site.  Il n’est pas toujours facile de produire régulièrement du contenu, surtout lorsque l’on ne peut pas consacrer tout son temps à cette démarche. Avez-vous alors pensé à recycler vos textes déjà publiés ? A leur redonner une seconde jeunesse ? Cela peut-être une solution pour capter son auditoire et je vous invite à lire Véronique Wese dans son article sur le sujet sur le blog d’Ecrire pour le Web.

Le e-commerce, un travail à mener
Avant d’arriver à une telle affluence,….

Se démarquer mais pas dans n’importe quelles conditions

A en croire les mêmes chiffres de la FEVAD, trois attentes se distinguent de la part des consommateurs :

  • Bénéficier du meilleur prix (66 %)
  • Gagner du Temps (52 %)
  • Comparer (38 %)

Pour autant, cela n’implique aucunement, que vous devez être prêt à tout pour convaincre votre visiteur. En effet, vous devez respecter certaines règles, qu’il m’est impossible de lister de manière exhaustive. J’en vois deux principales :

  • L’honnêteté : N’affirmez pas que vous êtes les moins chers, car regardez bien ci-dessus si l’argument porte, il est suivi par la possibilité de comparer. Alors toutes tentatives de mensonges (ou plutôt de vérité cachée) seront déplorables puisque vos visiteurs ne pourront plus avoir confiance en vous.
  • Le professionnalisme : On peut tout placer sous cette notion générique. Cependant commencez par respecter les règles édictées par votre prescripteur naturel (Google). Vous n’êtes pas d’accord avec ces règles c’est votre droit, mais respectez-les. Je vous invite à ce sujet à relire l’article consacré à ce sujet sur le blog de SEOLIUS :

 Pour rendre votre site de e-commerce visible, soyez donc imaginatifs, créatifs et travailleurs. J’ajouterai aussi un dernier conseil : soyez méfiants par nature et ne vous laissez pas berner par les promesses vous assurant d’être en page 1 de Google en 15 jours (ces annonces existent sur la Toile et font encore de nombreuses victimes).

Souvenez-vous enfin que le Travail finit toujours par payer. Vous aurez remarqué que je ne vends aucune prestation dans ce billet, alors j’en tranquillise certains, je ne suis pas le dernier gagnant à l’Euromillions, mais dans la vie il faut savoir aider sans rien attendre en retour…C’est ma conception bien évidemment, libre à chacun de la partager ou non.

Rien en retour même pas un petit commentaire, un like ou un partage, ….allez savoir.

Comment utiliser Google + et autres réseaux sociaux ?

On a vu, vendredi dernier, que les réseaux sociaux étaient essentiels pour bien mettre en avant votre contenu.  Mais on a vu qu’une vitrine éteinte ou mal placée est inutile voire même improductive pour une boutique physique et il en est de même pour les réseaux sociaux vis-à-vis des sites Internet. Mais comment bien se servir des réseaux sociaux ?

Connaitre pour comprendre et utiliser au mieux

Je ne prétends nullement ici m’affirmer comme spécialiste du référencement et je vous invite à consulter les sites de ces spécialistes pour trouver les détails dont je vais vous parler.

Pour commencer, les réseaux sociaux ne sont pas tous les mêmes et nous ne pensons ici qu’aux usagers. On présente souvent Facebook comme le réseau des jeunes, Twitter attirerait plus les Geeks,…. La sociologie de ces réseaux est à connaître, car les utilisateurs de ces derniers constituent bien votre cible. Il faut donc s’adresser à des prospects intéressés ou susceptibles de l’être (Pour schématiser, vous n’allez pas essayer de vendre une maison à un jeune, qui est en CDD…).

Je ne m’étendrai pas sur le contenu vous renvoyant à ce que je vous ai déjà décrit. Un contenu de qualité proposant des vidéos, des images, des infographies,…, en fonction du réseau social concerné. Un seul exemple pour bien comprendre. Twitter vous impose une ultra concision…en quelques signes vous devez convaincre. Mais vous pouvez vous étendre plus longuement sur Google + par exemple.

Enfin, il est nécessaire aussi de connaître les habitudes de « consommation » de ces réseaux sociaux. Il suffit de savoir qu’un tweet ou qu’un post n’est viable que pendant un laps de temps défini. Si vos prospects n’en prennent pas connaissance, ils ne chercheront pas de leur propre initiative le message que vous avez envoyé quelques heures plus tôt. Aussi, intéressez-vous aux heures et aux jours à privilégier pour toucher le plus grand nombre des expéditeurs visés. Et ces créneaux ne sont pas les même d’un réseau à l’autre.

Une organisation rigoureuse pour gérer sa communication

Vous connaissez donc (une fois que vous aurez effectué vos recherches) :

  • La forme à privilégier pour chaque réseau social
  • La sociologie des utilisateurs
  • Les créneaux horaires à privilégier

Il vous faut donc maintenant vous baser sur ces connaissances. Lorsque vous rédigez un article ou que vous créez une page pour votre boutique, vous avez passé des heures à effectuer des recherches sur la thématique mais aussi des heures pour trouver les mots clés et le champ sémantique. Même si vous ne mettez en ligne ce nouveau support que dans 2 ou 3 semaines, prenez le temps d’écrire à l’avance vos posts. Vous êtes encore chaud, alors pensez aux formules percutantes et rédigez vos tweets, messages Facebook, page Google +, envois Viadéo….

Bien évidemment, vous tiendrez compte des informations recueillies sur la typologie des utilisateurs de chacun de ces réseaux.

Il faut ensuite programmer la date et l’heure de l’envoi de ces posts. Vous connaissez maintenant les créneaux à privilégier. Mais inutile de poster tous vos messages le même jour à la même heure. Bien évidemment,  Vous publiez un article de blog le lundi à 8h00, les lecteurs vont le découvrir s’ils sont abonnés à votre blog. Le lendemain, un tweet à 14H00 permettra de rappeler que cet article de blog a été posté avec la formule que vous aviez rédigée. Le mercredi, un post sur Google + étendra encore votre portée alors que vous réserverez le même sort à Facebook pour le jeudi. Mais depuis mercredi, votre deuxième article de la semaine a été publié et vous avez suivi le même cheminement. Au final, vous générez de l’attractivité en permanence et quotidiennement.

Voilà selon moi, ce que vous pouvez commencer dès aujourd’hui pour rendre vos travaux plus visibles et booster votre visibilité. Et vous, comment faites-vous pour promouvoir un article sur Facebook ou Twitter ?

Comment attirer de nouveaux prospects ?

Vous cherchez les recettes pour attirer de nouveaux prospects sur votre site Internet. De cette popularité dépendra votre taux de conversion et donc votre activité. La rédaction web bien évidemment compte pour beaucoup dans votre stratégie, tout comme votre positionnement en ce qui concerne le content marketing, l’outbound (ou l’inbound) marketing,….

La rédaction pour le web n’est pas du remplissage

 

Ne tombez pas dans le travers (si connu et si répandu) des mots clés. Ces derniers ne doivent pas être au centre de vos rédactions. Que ce soit dans l’activité B2B ou B2C , la rédaction web n’est pas un simple remplissage de mots clés. Donnez du sens à vos articles et ce pour plusieurs raisons.

Question référencement, il n’est pas assuré (loin de là) qu’un texte optimisé et rempli de mots clés soit avantageux pour vous. A termes, les moteurs de recherche réussiront à comprendre que votre texte est vide de sens, alors même aux dépens de ces expressions clés, votre référencement en pâtira.

Ecrire pour attirer
Ecrire demande une recherche préalable

La rédaction pour Internet pour répondre aux Internautes

 

Quelle que soit votre activité, prenez le temps de découvrir les interrogations de vos clients ? Comment sont fabriqués vos produits ? Quelle est l’histoire de la commercialisation de vos services ? Quelle est l’origine des matières premières utilisées ?

En produisant du texte de qualité, vous allez forcément rédiger des textes optimisés. Le champ lexical de votre texte sera inélucatblement proche de vos mots clés principaux. Si vous expliquez par exemple l’histoire des vêtements à travers les âges, votre mot clé prioritaire (t-shirt pas cher, c’est un exemple) ne sera jamais bien loin.

Non seulement vous intéressez votre lectorat mais aussi les moteurs de recherche. Non seulement votre contenu va être partagé (on partage ce que l’on aime) et donc vu par de nouveaux prospects mais il va intéresser les moteurs de recherche (qui vont le proposer à bien d’autres requêtes que vous aviez imaginé).

Créez des marchés de niche même pour des produits répandus

 

Vous n’arrêtez pas de lire, que l’avenir de la Toile en ce qui concerne le e-commerce réside dans les marchés de niche. Qu’est-ce qu’un marché de niche me direz-vous ? Il s’agit d’un marché où l’offre (peu développée) répond à une demande (toute aussi réduite).

Reprenons notre exemple des t-shirts par exemple. On est loin de l’effet de niche. Vous avez produit des fiches descriptives de vos produits et vous produisez régulièrement du texte. C’est bien. Mais enrichissez votre contenu. Par exemple, vous rédigerez un texte sur la cotte de maille. Cette protection médiévale est bien éloignée de votre marché me direz-vous. Oui mais prenez le temps de faire une rédaction synthétique, le sujet passionne. Puis un chapitre sera consacré au port de cette cotte de maille, avec la nécessité absolue de ne pas porter cette cotte à même la peau. Une tunique épaisse à manches longues ou courtes devra vous protéger. Une tunique à manches longues ou courtes, mais n’est-ce pas proche du t-shirt cela. Alors un petit renvoi vers un article approprié (uni sans motifs bien sûr). Vous ne saviez pas comment mettre en avant ce t-shirt à épaulettes à manches longues ? Les épaulettes aideront à supporter le poids de cette protection individuelle, alors mettez le en avant.

Je vous l’accorde, vos clients habituels s’étonneront de vos propos. En aucun cas, vous ne les effrayez car vous vous proposez d’expliquer et d’informer. Je vous l’accorde aussi, aucune chance de faire des ventes supplémentaires avec un tel article (car écrire c’est bien, vendre c’est mieux).

En revanche en multipliant ces approches décalées, vous allez attirer les passionnés de reconstitution historique ou de novices en la matière. Soyez précis dans vos propos et vérifiez vos sources. Une fois sur votre page, ces nouveaux visiteurs vont, dans une proportion qui va varier d’une thématique à l’autre, profiter de vos conseils pour s’équiper. Votre business se développe grâce à un marché de niche. Qui l’eut cru ?

Cela demande bien évidemment recherches et connaissances, mais je reste à vos côtés pour envisager les thématiques pouvant être rattachées à votre thématique.  Et vous avez-vous déjà pensé aux marchés de niche pour votre site ?

La description d’articles, une véritable stratégie marketing

Les e-commerçants le savent : pour réussir à booster son business en ligne, il est impératif de produire du contenu. On pense bien évidemment à la description de sa boutique, à la création de la rubrique « Qui sommes-nous ? » ou encore à la rédaction de textes introduisant les différents rayons de la boutique virtuelle. Mais la rédaction des textes de présentation des produits et / ou des services proposés se doit aussi d’être effectuée avec beaucoup d’attention.

La description
Comment faire pour écrire des centaines de description ?

La description, des contraintes techniques et une exigence commerciale

Ne tournons pas autour du pot et affichons d’emblée les deux problématiques auxquelles vos descriptions se doivent de répondre :

  • Renseigner de manière efficace votre prospect pour qu’il devienne un client
  • Favoriser la conversion et ainsi déclencher la vente.

Ne comptez pas réussir si vous négligez un seul de ces aspects. Ainsi si vous avez un texte décrivant parfaitement le produit que vous vendez, mais que le texte reste du domaine du technique et de la réponse à apporter au client, votre client ne sera pas incité à l’acheter. A l’inverse, si vous rédigez un texte magnifique commercialement parlant, sans lever les doutes du lecteur quant à la fabrication, à l’utilité, au design du produit que vous commercialisez, vous n’effectuerez aucune vente là encore.

Il faut donc répondre aux deux contraintes de manière simultanée.  Je ne vais pas revenir sur les règles du S.E.O. en ce qui concerne les mots clés. Mais dans une description, tout l’univers sémantique de votre activité doit se retrouver.

Adapter son discours en fonction du client éventuel

Bien évidemment, vous ne rédigerez pas le même texte en parlant d’un produit technique comme le Smartphone dernière génération par exemple que si vous évoquez des sous-vêtements affriolants à offrir pour la Saint Valentin.

Votre rédaction sera adaptée au produit et au domaine d’activité qui est le vôtre. Mais vous cherchez à vendre votre produit et pour cela, vous allez contacter et toucher des personnes diverses. Il faut alors personnaliser votre discours.

Une description courte pourra ainsi concentrer les informations essentielles de votre produit, puis vous pourrez dans une partie cliquable (un lien ou une photo commentée par exemple) évoquer l’origine et la fabrication de ce produit, alors qu’une autre partie s’affichera à celles et ceux cherchant des conseils d’utilisation et/ou d’entretien. N’espérez pas que chaque visiteur prenne le temps de lire le texte de 2.000 mots, que vous avez passé des jours entiers à rédiger (pour un seul produit).

Donnez la possibilité à l’Internaute de disposer de l’information qu’il recherche au moment où il le souhaite.

Convaincre et amener son client vers le tunnel de conversion

La rédaction de ces descriptions ne fait pas tout, je vous l’accorde aisément. L’ergonomie et le design du site font partie aussi des éléments à ne pas négliger. Mais ne négligez pas ces descriptions de ces produits, car après tout si vous ne réussissez pas à convaincre votre visiteur que vous êtes un spécialiste de votre domaine, pourquoi irait-il acheter chez vous ?

C’est donc un investissement en temps, en budget (optimisez votre R.O.I. en faisant appel à un spécialiste de la rédaction de textes de descriptions) et en énergie. Mais au final, vous y gagnerez sur bien des points :

  • Vous améliorez de manière efficace votre S.E.O. et donc votre visibilité
  • Vous donnez une image professionnelle à vos prospects et votre e-réputation s’en ressentira très rapidement (Je peux vous dire, que je prends plaisir lorsque je constate que certaines de mes descriptions sont reprises par des sites concurrents….Cela me fait plaisir, cela ne veut pas dire que je laisse faire)
  • Vous améliorez votre taux de conversion

Convaincu de cette nécessité de soigner la rédaction de vos descriptions de produits, alors un petit mail pour que nous puissions travailler ensemble et le tour est joué.

Et vous, vous faites comment pour rédiger des milliers de descriptions pour votre site ?