Référencement : Comment commencer pour bien référencer son blog (2/2) ?

Poursuivons et terminons ce petit lexique pour réussir à comprendre la Toile. Après notre premier article, nous allons voir aujourd’hui :

            Le référencement, une question de bon sens avant tout

            Comment optimiser sa rédaction pour la Toile ?

            Comment suivre votre référencement et le booster ?

Le référencement, une question de bon sens avant tout

 Souvenez-vous alors d’une des règles essentielles, que l’on n’a pas cessé de vous rabâcher  à l’école : « Tu ne copieras pas sur ton voisin ». Google et consorts reprennent le rôle de vos anciens instituteurs, en vous pénalisant si vous vous laissez aller à de la duplication externe (votre contenu se retrouve sur un autre site).

Mais comme les moteurs de recherche sont exigeants, ils vous déconseillent aussi fortement (vous n’êtes pas obligés de les écouter, mais ne cherchez pas alors une optimisation de votre référencement) la duplication interne (le même texte est présent à plusieurs endroits distincts sur votre site).

Vous disposez alors des méthodes pour rendre votre site plus visible aux yeux des moteurs de recherche, et vous vous devez donc de rédiger des textes pour indiquer à Google et à ses concurrents, que vous parlez, sur votre site, des mots clés (ensemble de mots que l’Internaute tape dans la barre de recherche de ces moteurs).  Il vous suffit alors désormais d’utiliser des outils et des méthodes, qui ont déjà fait leurs preuves en matière de référencement.

Référencement et SEO
Google et le Référencement

Comment optimiser sa rédaction pour la Toile ?

Vous avez lu, si vous surfez sur le web, qu’on n’écrit pas pour Internet comme on écrit pour une revue ou un journal. Cela reste une vérité à nuancer toutefois. Il faut garder à l’esprit que vous écrivez pour vos lecteurs.  Puisque vous aurez pris grand soin de bien choisir vos mots clés, ceux-ci seront intégrés de manière naturelle à vos textes.

Prenez garde toute fois à ne pas céder aux sirènes de la sur-optimisation (mots clés répétés, ce qui peut conduire à une sanction éventuelle).  Pour autant, lorsque vous écrivez, assurez-vous du plaisir et du confort de vos lecteurs, en mettant en page de manière agréable et plaisante. Les balises (indicateur permettant de mettre en forme votre texte, comme les balises titre ou les balises H1, H2,…) seront alors vos alliées et vous prendrez grand soin à bien renseigner votre balise méta description (en quelques mots la description de votre page reprise par les moteurs de recherche.).

Enfin, parce que votre objectif est d’attirer du trafic sur votre site, vous vous devez de suivre une stratégie de netlinking (ensemble des liens permettant de passer d’un site à un autre) avec des backlinks de qualité (liens pointant vers votre site).

Comment suivre votre référencement et le booster ?

La clé du succès avec le SEO
Rédaction SEO et outils en tout genre pour votre réussite

La clé du succès reste votre meilleure visibilité, mais vous vous devez aussi de suivre des indicateurs plus pragmatiques et ne souffrant d’aucune subjectivité. Ainsi, si vous avez opté pour un référencement payant, le CPC (Cout par clic, montant payé pour qu’un internaute clique sur votre lien et arrive sur votre site) sera essentiel et déterminant.

Pour une publicité, la mesure la plus adaptée sera le CTR (Click Through Rate, rapport entre le nombre d’affichages et le nombre de clics) et on pourra toujours aussi mesurer le taux de transformation (rapport entre le nombre de clics et le nombre de ventes).

Quelle que soit la méthode choisie, vous mettrez en place une véritable mesure du CPA (Coût pour Action, rapport entre le budget engagé et les recettes engrangées), étude préalable et nécessaire au calcul du ROI (Retour sur Investissement, calcul de la rentabilité de l’investissement réalisé).

Comment commencer pour bien référencer son site ou son blog ? (1/2)

La nouvelle année commence et 2014 sera peut-être celle où vous vous déciderez à vous lancer sur la Toile. Pour un blog ou pour une boutique e-commerce, vous allez alors découvrir les joies de ce que l’on appelle le référencement.

La rédaction Web fait partie des domaines, sur lesquels vous allez devoir vous pencher. Vous pouvez toujours prendre une bonne résolution et faire appel à un rédacteur indépendant et reconnu mais vous pouvez aussi chercher à comprendre tout ce qui va vous falloir maitriser. Alors je vous propose, à travers deux articles, une première ébauche de ce qui vous attend.

Les spécialistes du référencement n’y trouveront rien de neuf, mais les candidats à la réussite sur la Toile trouveront ici une liste de définitions (elle n’est pas exhaustive) à connaître. Nous commencerons donc aujourd’hui par évoquer :

            Le référencement c’est quoi ?

            Pourquoi travailler son référencement ?

            Comment faire pour travailler efficacement son référencement ?

Le référencement, c’est quoi ?

Réussir sur Internet
La clé de la réussite sur la Toile

Nul doute le référencement naturel (ensemble des outils et des travaux à accomplir pour permettre de mieux positionner son site) passe aussi par la rédaction, même si le back-office (tout ce qui concerne la gestion du site Internet, partie plus technique du référencement) représente aussi un point à surveiller de près.  Inutile de passer des heures à écrire pour le Web si le temps d’affichage de vos pages, par exemple, décourage vos visiteurs.

Vous voilà donc plongé dans les mystères (insondables) du référencement et du SEM (Search Engine Marketing, ou l’art de plaire aux moteurs de recherche). Vous avez des moyens considérables et êtes prêts à dépenser sans compter, alors inutile de poursuivre la lecture de cet article (un auteur qui vous demande de ne pas lire la suite, Eric Rédaction un auteur qui se tire une balle dans le pied) puisque vous allez vous lancer dans le SEA (Search Engine Advertising,  une optimisation payante de votre site) avec l’achat notamment de liens sponsorisés (vous payez avec un système d’enchères pour que l’Internaute puisse cliquer sur votre lien). Tous les moteurs de recherche répondent alors à votre attente, et Google vous propose par exemple de découvrir Adwords(Régie publicitaire de Google).

Mais si vous ne souhaitez pas (ou si vous ne pouvez pas) vous offrir ce référencement payant, alors la rédaction SEO (Search Engine Optimisation , des outils et des techniques « gratuites » pour séduire Google et ses concurrents) est faite pour vous. Le SEO ne se limite pas à la rédaction mais à un ensemble de bonnes pratiques. Dans tous les cas, vous allez vous efforcer d’améliorer votre positionnement (Place de votre site dans les pages de résultat de Google).

Pourquoi travailler son référencement ?

Question bête et pourtant elle a toute sa place dans votre stratégie digitale. Pourquoi voulez-vous améliorer la visibilité de votre site ? Vous vous êtes fixés un objectif : accroître le trafic (nombre de clics et de visites sur le site concerné).

La visibilité (directement liée à votre référencement) est liée à la clé du succès. Si lorsqu’un Internaute recherche un produit ou un service, que vous proposez et que votre site apparait à la 17ème page, vous n’avez aucune chance de doper votre trafic, car combien d’internautes parcourent les 17 pages en question.

Que vous cherchiez à vendre ou à informer, votre objectif passe obligatoirement par une bonne visibilité, ce qui doit vous donner l’ambition d’améliorer votre Page Rank (la note que Google donne à votre site).

Le SEO, la cible à atteindre
Comprendre le mode du SEO pour atteindre sa cible

Comment faire pour travailler son référencement ?

On ne peut pas lister toutes les méthodes et outils permettant de travailler son référencement notamment en ce qui concerne le SEO. Cependant, il vous faut pour commencer (tout dépend du projet que vous avez en tête) disposer d’un CMS (Content Management System ou Gestion de Contenu en français. Il s’agit d’un programme ou d’un site vous permettant de créer et gérer votre présence sur la Toile). L’un des plus connus et utilisés est WordPress (Un des CMS les plus utilisés dans le monde).

Vous avez donc compris, que vous devez avant tout plaire aux moteurs de recherche. Pour y parvenir, il vous faut ainsi suivre les consignes et les règles qu’ils établissent (Même si vous n’êtes pas d’accord avec ces règles). Si vous vous soumettez à ces règles, vous exécutez alors un White Hat SEO (Un SEO légitime et conforme aux recommandations des moteurs de recherche). A l’inverse, si vous vous laissez aller au Black Hat SEO (méthodes illégitimes pouvant parfois être considérées comme du spam), vous risquez à terme de connaître les sanctions de moteurs de recherche voire même voire votre site placé dans la Sandbox (Bac à sable, une sanction infligée par les moteurs de recherche et pénalisant la visibilité de votre site).

Comment ne pas se laisser dépasser par Facebook et Cie ?

Pour l’utilisation de Facebook, on parle de S.M.O plutôt que de S.E.O. désormais, consacrant ainsi l’importance des réseaux sociaux dans toutes les stratégies de référencement.  Facebook, Twitter, Pinterest et autres Linkedin s’imposent comme incontournables pour réussir à exister sur Internet.

Facebook et des réseaux sociaux à maîtriser pour en tirer pleinement profit…

Amusez-vous à surfer sur la Toile, et vous allez trouver des conseils pour tirer profit de chacun de ces supports. On vous explique que sur Facebook, il faut « poster » entre 09h00 et 17h00 pour espérer toucher le plus grand nombre. Sauf que sur Twitter, il vous faudra (selon ces avis) ne pas poster moins de 4 tweets par heure si vous cherchez être visible, alors que Pinterest vous impose de poster vos publications le samedi matin…

A cela, vous vous souvenez avoir lu que la curation de contenu était aussi essentielle pour votre image de marque, et vous avez vaguement souvenir d’une règle des 10 – 4 – 1 (oui, parler de soi mais pas que…)

Comment se faire dépasser par les réseaux sociaux ?

Bref, vous allez passer vos journées (ou des heures tout du moins) à optimiser chacun de ces réseaux, en respectant toutes les règles que vous avez lues. Bien évidemment, si vous êtes une multinationale, vous avez eu l’opportunité d’embaucher (à prix d’or) un Community Manager mais dans ce cas-là, je suis très honoré de vous saluer sur mon modeste blog. (Je vous assure, je vais faire des efforts et devenir le salarié modèle dont vous rêviez pour vous écrire des textes optimisés SEO et donc vous faire gagner encore plus d’argent…Pour recevoir mon CV détaillé et envisager notre prochaine collaboration, il vous suffit de m’envoyer un petit message.) Ma promo pour les multinationales étant terminée, je reviens à mes moutons.

Donc vous passez des heures à utiliser au mieux chacun de ces réseaux sociaux (pendant ce temps là, votre business lui ne se fait pas). Alors vous disposez des méthodes et des outils, et maintenant il vous faut produire du contenu.

Un contenu de qualité pour tous

Là encore, les conseils ne manquent pas sur Internet. Pas un site, pas un blog pour vous rappeler que Content is King. Donc je cède à la mode en plaçant cette citation (ça fait pro du S.E.O., non) et pour comprendre ça a été vite …2 mots dans un bon dictionnaire français anglais et le tour est joué.

Le contenu est roi (efficace non le dictionnaire) donc. Il ne vous reste donc plus qu’à écrire de très bons articles de fond (là je peux vous aider), à réaliser de superbes vidéos et/ou photos (désolé je ne peux rien pour vous, et mon pote, Steven Spielberg, est bien occupé en ce moment).

Tout ça a l’air très simple non, et pourtant ces quelques lignes vont vous prendre des heures et des heures, pendant lesquelles vous ne faites rien d’autre.

Et si la clé du succès résidait en…vous ?

Oui, je suis un piètre commercial et le reconnais bien volontiers. Mon but devrait être de vendre mes prestations de spécialiste de la rédaction web optimisée S.E.O ou S.M.O. (Ca fait pro quand même ces abréviations) et là je vais vous dire que votre réussite dépend aussi (et surtout) de vous, de votre personnalité.

Vous êtes un passionné de votre domaine d’activité et vous aimez écrire sur tel ou tel sujet et bien faites-le. Vous faites des fautes d’orthographe et puis…Je peux vous présenter des ouvrages publiés et vous en décrire toutes les fautes. Vous n’avez pas de belles photos réalisées par un pro mais les vôtres, mal cadrées mais si authentiques…et bien partagez-les et améliorez-les mais restez vous-mêmes.

Vous aimez consulter Facebook après 22h00 et y poster vos dernières contributions. Même si les spécialistes vous expliquent que c’est une hérésie, faites-le. Et si votre business se faisait aussi avec plaisir ?

Restez vous-même et si vous souhaitez de l’aide pour poursuivre dans cette voie je suis là pour vous accompagner. Je vais publier ce billet un dimanche matin à 9h00 à l’heure où tous les Internautes se préparent soit à aller à la messe soit à se ruer dans les magasins pour les dernières courses de Noël. C’est cela aussi Eric Rédaction, un brin de folie. Et vous vous publiez quand et à quelle heure sur les réseaux sociaux ?

Les mots clés les plus recherchés en 2013

Pour la 6ème année consécutive, Yahoo publie son palmarès des mots clés. Avant de vous en donner la liste, il convient toutefois de se montrer prudent quant à leur interprétation. Tout d’abord, Yahoo a nettoyé sa liste puisqu’on ne retrouve aucune recherche sur le porno ou le sexe, alors que nous savons tous que ce domaine reste, quoi qu’on en dise, une locomotive pour la Toile (et pour les gains financiers). Vous avez ainsi plus de chance d’attirer du monde en vous positionnant sur des mots clés « Gros seins » que sur des « églises romanes » et autres « architecture religieuse ».

Une liste de mots clés à lire sans plus

Yahoo en 2013
Un palmarès aussi utile qu’un présentoir de presse ?

Yahoo a donc nettoyé sa liste mais l’a rendu aussi plus lisible en faisant lui-même le travail de rapprochement. En nous expliquant ainsi que la 10ème recherche la plus fréquente sur ordinateur est « Gad Elmaleh & Charlotte Casiaraghi », on se doute bien que ce ne sont pas les propos des Internautes mais une mise en forme de « g almale et c casiaragi », « gad et charlotte » « enfant gad »…..

Ce ne sont donc pas des données brutes qui nous sont livrées et à ce titre gardez à l’esprit que Yahoo reste une entreprise commerciale, dont les actions sont toujours guidées par une politique clairement définie.

Enfin, la liste de mots clés Yahoo n’est pas celle de Google et l’importance toute relative de Yahoo sur la Toile reste aussi à prendre en considération.

Des mots clés de moins en moins utiles au profit de l’univers sémantique

Il est utile aussi de relativiser l’importance des mots clé dans les nouvelles stratégies de référencement. Bien évidemment, Google, Yahoo et tous les autres moteurs de recherche sont encore à l’écoute de ces mots clés, mais l’époque où ces derniers permettaient de grimper en tête de liste des résultats est désormais bien révolue.

Désormais, les champs sémantiques et l’univers thématique sont à privilégier, alors que les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans ces actions de référencement. On ne parle plus uniquement de référencement S.E.O. désormais mais on se plait à avancer l’importance du S.M.O.

La révolution du référencement est en marche donc même si personne (et je dis bien personne) ne peut à ce instant expliquer précisément les clés d’un référencement efficace. Je m’y hasarde néanmoins en étant sur de ne pas être loin de la vérité. Privilégiez un contenu de qualité et toujours actualisé sera toujours un atout. Ca l’était déjà hier et ça le sera encore plus demain.

Vous ne savez pas comment faire, alors n’hésitez pas à contacter ERIC REDACTION qui pourra vous accompagner dans cette recherche de cette prime à la qualité.

La liste des mots clés sur PC pour 2013 selon Google

Les mots clés 2013
Nelson Mandela, un des hommes les plus recherchés sur les moteurs de recherche
  1. Kate Middleton et le Prince George
  2. Crise Syrienne
  3. Nabilla Benattia
  4. Opération Serval
  5. Crise Egyptienne
  6. Santé Nelson Mandela
  7. PSG Champion de France
  8. Rihanna
  9. Mariage pour tous
  10. Gad Elmaleh & Charlotte Cascraghi

La liste des mots clé sur les équipements mobiles (Smartphones et Tablettes)

  1. Secret Story
  2. PSG
  3. Olympique de Marseille
  4. Ligue 1
  5. Kate Middleton
  6. Kim Kardashian
  7. Ramadan 2013
  8. Rihanna
  9. Psy
  10. Nelson Mandela

Yahoo décline bien évidemment ce top 10 et on peut alors s’amuser à rechercher la personnalité la plus recherchée, le sportif le plus prisé, la meilleure émission de télévision….

Et vous quelle a été votre recherche la plus active en 2013 ? Sérieusement 🙂

Google veut aider les e-commerçants…vraiment !!!

Avec ou sans Google, le e-commerce connait une progression constante depuis des années, et le seul frein pouvant encore être évoqué reste la confiance des consommateurs. Ces derniers restent en effet réservés quant à la confiance qu’ils peuvent placer dans ces e-marchands qui ne cessent de se multiplier.

 

Google, encore lui, veut rassurer le consommateur

 

Comme il l’a déjà fait aux Etats Unis, Google entend proposer un programme de certification pour les marchands virtuels. 5 grands acteurs majeurs du commerce sont donc en période de test actuellement. Désignés comme « Marchands de confiance », ces sites sont donc sélectionnés par Google qui entend ainsi rassurer le consommateur.

 

Un partenariat gagnant – gagnant ?

 

Un bandeau expliquera précisément la qualité du site marchand concerné et il suffira au consommateur de passer sa souris sur ce bandeau. De son côté, le marchand pourra espérer, comme ce fut le cas aux Etats Unis, voir son chiffre d’affaires croître.

Même si les plus gros sites refuseront de partager les données avec Google, s’excluant ainsi d’eux-mêmes de ce nouveau label, il reste encore à voir la perception par le public français d’un label souvent galvaudé par le passé.

Des critères à définir par…Google

Tout reste encore à parfaire et à définir ? Cependant, Google imposera le respect des bonnes pratiques (définies par lui) pour l’attribution de ce label en plus d’un échange de données profitables à … (je vous laisse deviner).

Une belle occasion pour rappeler, que label ou pas, les textes optimisés mais aussi qualitatifs font partie de la réussite d’un site e-commerce. Ne l’oubliez pas et contactez-nous pour envisager ensemble comment vous aider à améliorer votre visibilité.

Plateforme de rédaction en langue anglaise, des opportunités ?

Je vous présente, depuis la création de ce blog, chaque plateforme de rédaction, que je suis amené à découvrir. Aujourd’hui , nous ne nous étendrons pas sur les deux plateformes de rédaction que nous vous proposons de découvrir.

Writers Domain, une plateforme de rédaction en anglais

La plateforme WritersDomain.net est la plateforme typique de ce genre de prestations. La rédaction se fait sur tous les articles, et les gains se font en fonction du classement (en étoiles) de chaque auteur. Pourquoi ne pas vous en parler plus, alors que la plateforme propose de nombreuses possibilités pour écrire pour le web ?

Tout simplement parce que cette plateforme de rédaction reste exclusivement réservé à la langue de Shakespeare.

Writers Access

Même problématique pour Writers Access, qui vous invite à travailler depuis chez-vous pour écrire des textes pour le web mais uniquement en langue anglaise. Il était essentiel d’évoquer ces deux plateformes, que vous rencontrerez souvent si vous vous lancez dans l’aventure de la rédaction sur le web.

Pourquoi le SEO vise encore la 1ère place de Google ?

On parle sans cesse de SEO et de référencement, que ce soit au moment de la création du site que lors de la rédaction du contenu de ce dernier.  Tout ça pour devenir plus visible sur la Toile, quoi que….

La rédaction Web et Google
Google recherche des auteurs de contenu

Etre en première page de Google…pourquoi ?

Le contenu est roi affirme Google depuis des années, alors que les e-commerçants et autres webmasters affirment placer leur dévotion dans le trafic de leur « bébé ». Normal me direz-vous d’autant plus que les deux sont intimement liés.

Vous disposez de moyens conséquents, alors outre le référencement naturel, vous vous allégerez de quelques milliers d’euros pour vous positionner sur les mots clés tant recherchés en lançant des campagnes adwords par exemple.

Vous préférez économiser votre petit pécule et espérez à force de ténacité parvenir au saint Graal de cette première place. Là encore, il vous faut aussi des revenus. Car même si vous faites appel à un spécialiste de la rédaction S.E.O comme Eric Redaction, ce résultat ne s’obtiendra pas en quelques jours mais nécessitera de longues semaines voire de longs mois et vos efforts devront néanmoins être poursuivis pour conserver ce leadership.

Le référencement, la clé du succès

Pourquoi me direz-vous cette recherche ? Tout simplement parce que sur Internet comme dans la vraie vie, nous sommes devenus paresseux, et nous apprécions que tout nous soit « mâché ». Qui de vous va au-delà de la première page lorsqu’il effectue  une recherche sur Google ? Qui va même jusqu’en bas de la première page ? …Vous, vous êtes un des seuls alors, car voici un petit récapitulatif des clics en fonction de la position sur la 1ère page de Google :

Position sur 1ère page   GOOGLE

Taux de clic

1

36.43 %

2

32.53 %

3

20.56 %

4

15.14 %

5

10.08 %

6

8.86 %

7

6.28 %

8

6.41 %

9

6.57 %

10

6.25 %

On comprend donc à la lecture de ce tableau l’importance que l’on peut donner à cette première place. Avouez que ma promesse recevoir la visite de plus d’un visiteur sur 3 de ceux qui vous recherchent est alléchante, sauf que la donne est en train de changer.  Google ne se contente plus de proposer les sites correspondant à la requête des Internautes, il essaie de plus en plus de donner une réponse en haut de sa page n° 1. Google Shopping, Wikipédia,….vous voyez de quoi je parle….Donc même avec tous vos efforts, vous êtes donc presque assurés de ne plus être en première place, mais relayé en dessous de ces réponses directes sélectionnées par Google.

Ce changement va s’accélérer dans les prochains mois, et s’impose avec encore plus de force sur tous les équipements mobile….Pour autant, le contenu et le SEO ne sont pas morts, il existe encore des outils pour doper votre attractivité…Lesquels, un peu de patience, je vous promets de revenir…

Franchement, vous, vous lisez combien de pages Google lorsque vous faites une recherche ? Honnêtement…

Comment bien comprendre le taux de rebond pour booster votre business en ligne ?

Beaucoup d’internautes se lançant dans le e-commerce me demandent fréquemment de leur expliquer certaines notions essentielles à la gestion de leur commerce en ligne. Même si je ne me pose pas comme un spécialiste en la matière, j’aborde néanmoins ces explications comme un accompagnement dans la rédaction de textes. Car si vous me confiez la rédaction de vos textes (avouons que c’est quand même l’objectif essentiel), mon rôle ne se limite pas seulement (c’est une question de principe) à vous écrire quelques lignes mais bien à vous accompagner vers les voies de la réussite.

Le taux de rebond, l’image d’un magasin ?

Imaginez. Vous entrez dans un magasin et vous apercevez des cafards au sol, une tapisserie déchirée et/ou humide, des vendeurs buvant un café et vous ignorant…Vous ressortez immédiatement et cherchez un magasin plus conforme à vos attentes.

Le taux de rebond (bounce rate en anglais) cherche à mesurer ce manque d’attractivité.  Le taux de rebond représente le pourcentage de visiteurs de votre site quittant ce dernier en n’ayant vu qu’une seule page.

L’internaute arrive sur une page de votre site et n’en visite aucune autre….votre taux de rebond augmente. Vous l’aurez compris plus votre taux de rebond est bas et plus votre site est visité par l’Internaute et réciproquement.

Quelle importance doit-on porter au taux de rebond ?

Attention toutefois à ne pas toujours vouloir tout analyser. Le taux de rebond indique que le visiteur de votre site a quitté celui-ci sans avoir vu plus d’une page. La question à se poser est alors ? Pourquoi.

Peut-être que vous avez offert à votre lecteur une réponse pertinente à la question qu’il se posait en confiant votre rédaction d’un texte optimisé S.E.O. à ERIC REDACTION. L’Internaute est satisfait et vous aussi car vous avez rempli votre mission. (Un peu de publicité ne peut pas nuire).

A l’inverse, la qualité de votre texte ou l’ergonomie de votre site n’a peut-être pas plu à l’Internaute qui est alors reparti aussitôt chercher un autre site.

Peut-être votre  visiteur n’a-t-il pas trouvé le bouton lui permettant d’ajouter votre produit à son panier ?

….

Les réponses peuvent être multiples et doivent toujours être personnalisées. Même si pour les e-commerçants, le taux de rebond se doit d’être toujours surveillé de près.

La rédaction web à la rescousse de votre taux de rebond

Le taux de rebond, une mesure de votre rédaction Web
Et si l’écriture pour le Web vous permettait de réusir

Même si il est difficile de faire des généralités, la rédaction web peut être une des causes d’un taux de rebond insatisfaisant. Savoir comment écrire pour le Web ne s’apprend pas en 5 minutes sur le coin d’une table, et les règles d’apprentissage ne sont plus les mêmes qu’il y a deux ans et changeront encore d’ici peu.

Il faut sans cesse s’adapter et satisfaire à ces nouvelles exigences et autres contraintes. Donner envie au client d’aller plus loin et de visiter d’autres pages de votre site. C’est aussi cela le métier de rédacteur web.

Et vous, comment faites-vous pour booster votre taux de rebond ?

Comment écrire un texte pour le web ?

Vous avez compris la nécessité de bien choisir ses mots clés et de les varier autant que possible. Pour autant, une fois, que vous avez dressé cette liste de mots clés, comment allez-vous faire pour les employer de la manière la plus efficace possible. Et entre-nous, comment se mesure l’efficacité ? Par rapport à Google et aux algorithmes des autres moteurs de recherche ou par rapport à la satisfaction de vos visiteurs ?

Ecrire pour Google ou pour ses visiteurs, un choix à faire ?

Vous êtes sur Internet pour gagner de l’argent. Pour parvenir à cette ambition, vous vous devez donc d’attirer le plus grand nombre possible de visiteurs possible sur votre site. Vous écrivez donc avant tout pour plaire à Google, pensez-vous.

C’est une erreur, car si les visiteurs n’arrivent sur votre site que parce vous maitrisez les techniques du S.E.O. ou que vous êtes un expert dans la gestion des mots clés et que vous n’apportez aucune information, votre taux de rebond va s’effondrer.  Attirer des visiteurs sur votre landing page pour qu’ils se sauvent en quelques secondes ne fait que satisfaire votre compte Google analytics mais en rien votre business.

Vous devez donc attirer le plus de monde possible sur votre page et faire en sorte qu’un nombre important de visiteurs restent sur votre site afin de découvrir ce que vous avez à dire (mais aussi ce que vous avez à vendre).

Vous écrivez donc pour les lecteurs autant que pour Google.

Comment concilier l’écriture avec les exigences du Web ?

Je ne vais pas vous dévoiler tout ce qu’il y a à faire, car sinon pourquoi viendriez-vous faire appel à moi ? Cependant, je vous délivre un moyen pour concilier les deux attentes évoquées ci-dessus. Vous commencez par écrire le texte que vous voulez communiquer à vos lecteurs. A ce stade là, vous ne vous préoccupez pas des mots clés ni même des contingences de Google. Vous écrivez pour faire répondre aux attentes des Internautes.

Une fois rédigé, le texte doit alors être relu, les fautes corrigées et les étourderies effacées. Mettez votre texte en forme et pensez déjà à votre référencement. C’est pour un blog, alors les balises H1, H2,…. Seront placées tout au long de votre texte sans en changer le sens.

Vous ne croyez pas tout ce que l’on vous dit sans vérification, alors sachez que vos lecteurs sont comme vous, et lorsque vous présentez une donnée chiffrée, ou un fait, mieux vaut qu’il ne soit pas sujet à contestation. Etablissez des liens (des renvois vers des sites source) en choisissant bien vos ancres. A quoi bon par exemple d’écrire « Pour en savoir plus, cliquez ici », mais placez votre lien directement sur l’expression clé que vous voulez étayer.

A ce stade vous avez donc un texte mis en forme  selon les règles du Web.

La perfection, ce vers quoi vous devez tendre ….

Maintenant, vous pouvez sortir votre liste de mots clés, que vous avez pris soin de bien définir. Le (ou les) mots clés choisis vont alors être intégrés de la manière la plus naturelle dans votre texte. Cela ne posera aucune difficulté car vous avez écrit un texte en rapport. Il ne s’agit pas de placer le mot « carotte » dans un texte décrivant les compagnies aériennes.

Combien de fois placer le mot clé ? Là la question divise les spécialistes, dont je ne prétends pas faire partie. Mais revenons aux fondamentaux. Certains préconisent 10 répétitions dans des textes de 200 mots et cela est beaucoup trop. Non seulement on est à 2 doigts de la sur optimisation et des conséquences (fâcheuses) que cela peut entrainer mais votre texte n’est alors pas plaisant du tout à lire. 3 fois, 4 fois, 5 fois, …tout dépend de la taille de votre texte mais aussi de l’expression ou du mot retenu.

Pensez lorsque vous écrivez votre texte à développer l’univers sémantique. Vous vendez des décorations de Noël, alors pains d’épices, marchés de Strasbourg, Saint Nicolas, Illuminations, vitrines des grands magasins, guirlandes, fêtes de fin d’année, la magie de Noël,….doivent s’inviter dans votre prose.

Vous avez maintenant un texte avec les mots clés prêt à être publié. (Rappelez-vous vous avez déjà fait la mise en forme). Il vous manque les …illustrations.  Une illustration doit accompagner votre écrit, mais ne considérez pas cela comme un simple détail. Je vous passe les conseils sur le choix de la photo ou de l’illustration. Mais ne tombez pas dans le piège, consistant à laisser les titres et propriétés des photos vides ou pire avec des noms tels que « IMG FDE456TR » (cela se constate encore même sur des sites d’importance).

Comment bien écrire pour le Web ?
Une image pour illustrer vos propos

Donnez des noms importants évocateurs à chacune de ces illustrations et soyez le plus précis et le plus concis possible. Des questions, des doutes, des réactions, alors laissez votre message ci-dessous afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

Comment et pourquoi bien définir ses mots clés ?

Vous vous préparez à lancer votre blog ou vous cherchez à optimiser le référencement de votre site perdu dans les abîmes des listes des moteurs de recherches.  Travaillez alors vos mots clés. C’est une évidence pour les spécialistes de la Toile, mais celles et ceux commençant en la matière rechignent souvent à y voir de l’importance.

Des bonnes expressions pour désigner les bons produits

Ecrire pour le web
De l’importance des mots clé pour le SEO

Je ne vais pas vous expliquer pas à pas toutes les étapes, qu’il convient de passer mais inutile de vous préciser que même si le référencement naturel peut s’optimiser à force de courage et de travail, certains rêves restent inaccessibles. Vous rêvez de figurer en première liste de Google lorsqu’un internaute recherchera les « vêtements à la mode », alors autant vouloir rédiger une œuvre comparable aux Misérables dans la demi-heure qui suit.

Pour trouver les bonnes idées, jetez toutes vos premières impressions pour décrire les produits ou les services que vous proposez sur votre site. Faites le sérieusement et vous obtiendrez une liste de plusieurs centaines de mots ou d’expressions.  Consultez les dictionnaires de synonymes, promenez-vous sur le site des concurrents, relevez les expressions qui reviennent régulièrement…Il ne s’agit pas de vous contenter de deux ou trois mots.

Google, un assistant pour commencer votre travail

Il vous faut ensuite, et c’est une des périodes les plus fastidieuses, vérifier la « volumétrie ». Pour chaque expression, pour chaque terme que vous avez enregistré, vous allez vous servir des outils Google pour vérifier :

–          Combien d’Internautes recherchent l’expression que vous avez noté ?

–          Quelles sont les expressions liées recherchées par les Internautes ?

–          Combien de sites répondent à cette demande ?

Les réponses ne vous sont pas fournies ainsi mais si vous cherchez le mode d’emploi précis pour y parvenir vous pouvez obtenir des tutoriels gratuits sur la Toile. Je peux aussi vous aider même si un mot ne figure pas dans mon dictionnaire : gratuit J.

Révélez vos talents SEO et booster la visibilité de votre site

Les mots clés
Rédiger une page optimisée SEO

Vous peaufinerez votre travail en élaborant des combinaisons avec qualificatifs et autres notions sémantiquement proches de votre univers. Un spécialiste de la tomate s’orientera alors vers les thématiques de la cuisine méditerranéenne ou encore de la cuisine santé.

Vous avez donc défini vos mots clés, l’idéal étant d’en réserver un ou deux sur chacune des pages de l’arborescence de votre site. Ne placez pas tous vos mots clés sur une même page sous peine de voir votre texte sans aucun intérêt.

Il vous faut ensuite placer les mots clés dans votre texte. Vous vous sentez l’âme d’un écrivain, alors lancez-vous sinon n’hésitez pas à me contacter.

Bien évidemment, essayez de placer les mots clés dans le titre ou les sous-titres de vos pages et multipliez-les dans votre texte. Inutile non plus de les utiliser sans cesse. Il faut que votre texte soit naturel alors entrainez-vous….