Le calendrier éditorial du blog d’Éric Rédaction, un contrat de confiance !

 

Après les travaux préparatoires, que nous avons définis, il est temps de concrétiser en pratique le calendrier éditorial. Mais êtes-vous réellement prêt ? Il reste encore quelques détails à définir, alors suivez le guide !

 

Le calendrier éditorial, bien plus qu’une simple liste

 

Vous avez compris (ou tout du moins je l’espère), qu’élaborer un calendrier éditorial ne se limite pas à dresser une liste des articles à rédiger. Je vous ai expliqué, que ce calendrier éditorial n’est que la concrétisation de votre stratégie éditoriale. Vous avez donc défini les grands axes que vous vous devez d’aborder pour répondre aux attentes de tous vos lecteurs mais aussi pour attirer tous les prospects, que vous avez identifiés. (Je ne vais pas me lancer en quelques lignes dans la définition de vos Buyer Persona mais sachez qu’ils sont essentiels à la réussite de votre stratégie). Vous avez donc les grands axes, et vous avez défini le rythme de vos publications avec une bonne répartition des thématiques. (Attention, toutes les thématiques ne doivent surtout pas être égales, et on revient à la classification des informations et à la définition de votre objectif).

 

Du calendrier éditorial à la rédaction SEO de vos articles de blog, un parcours à bien connaître

 

Il ne vous reste donc plus qu’à mettre en musique, ou en d’autres mots à vous lancer dans la rédaction de textes SEO (ne perdez pas de vue, que si vous avez un message à faire passer, vous devez aussi être visibles sur la toile et donc le référencement naturel est essentiel). Cela va en perturber plus d’un mais le travail accompli jusque là est insuffisant, et vous devez alors utiliser la seconde liste, que vous avez pris le temps de rédiger, à savoir la liste des mots clés, les plus recherchés par vos prospects, la liste des termes à utiliser, la liste des questions que se posent vos lecteurs…. C’est à partir de la combinaison de ces deux listes, celle purement orientée « Calendrier éditorial » et celle consacrée « référencement naturel » que vous allez donc savoir quels textes de blog vous allez pouvoir écrire pour demain ou pour la semaine prochaine. Vous avez du mal à comprendre le système alors n’hésitez pas à vous inscrire à ce blog, car dans quelques semaines, je vous proposerai un tableau tout prêt pour pouvoir élaborer simplement votre calendrier éditorial.

Quelques réglages supplémentaires, et le calendrier éditorial va transformer votre aventure digitale

Nous sommes alors presque au bout du processus. Il ne vous reste plus que quelques détails (sachez quand même qu’en matière de référencement naturel et de SEO, les détails représentent parfois l’essentiel à retenir). Quelles images vont être publiées sur votre blog pour accompagner votre création de contenu textuel ? De même, comment allez-vous promouvoir ces textes sur les réseaux sociaux ? …. Il vous restera ensuite à adopter une charte graphique, qui doit correspondre à vos enjeux et à vos objectifs. Nous verrons donc tout cela dans le prochain et dernier volet de ce dossier spécial Calendrier éditorial. Une conclusion, qui nous permettra de vous présenter la nouvelle version de notre blog, comme quoi des écrits aux actes, il n’y a qu’un pas que je franchis sans complexe.

Et vous, votre calendrier éditorial, êtes-vous sur qu’il est adapté et efficient ?

La rédaction SEO est morte, vive Google !

 

Concernant la rédaction SEO, voilà un titre qui accroche et qui interpelle. Voilà de quoi attirer quelques lecteurs, qui vont trouver ici pourquoi la rédaction web de qualité n’est pas suffisante. Google va-t-il prendre le pas sur le contenu ?

Pourquoi écrire un contenu SEO sur vos sites ou vos blogs ?

La question vous fait sourire et pourtant. Nous sommes tous ambitieux de faire venir de nouveaux lecteurs sur notre site, mais aussi de fidéliser le lectorat existant. Nous voulons donc que les Internautes cliquent sur notre lien lorsque ce dernier s’affiche dans les SERP de Google. Pour cela, vous avez pris soin de soigner la rédaction de votre balise méta description, vous avez passé du temps à rédiger un titre qui accroche, … Et pourtant.

Vous avez peut-être fait appel à un rédacteur web indépendant, et si ce n’est pas déjà fait, il vous suffit de combler cette lacune en me contactant (si vous êtes arrivés sur cette page, je dois en profiter pour vous attirer et pouvoir entamer le processus de négociation… :))

Dans tous les cas, vous avez passé beaucoup de temps et d’énergie pour que vos pages apparaissent dans les moteurs de recherche. C’est donc votre objectif, quand vous vous lancez dans le référencement naturel ou SEO.

Référencement naturel ou SEA, quelle voie choisir ? Aucune

 

Je ne vais pas répondre à cette question en quelques clics, mais comme souvent, la réponse doit être nuancée. Même si vous vous efforcez de soigner votre référencement naturel, vous devrez aussi initier des campagnes sur Google Adwords et ainsi profiter des retombées immédiates du SEA. Nous sommes toujours dans la même recherche : faire que les Internautes cliquent sur votre lien. Mais une récente étude souligne à quel point ce choix devient de plus en plus futile et surtout inutile.

Vous l’avez constaté, Google cherche à améliorer l’expérience utilisateur (comme vous le faites sur votre propre site). Les non-initiés se perdent dans ces tendances UX et UI Design. Aujourd’hui, lorsqu’un internaute effectue une recherche, il a trois possibilités :

  1. Il trouve les informations dont il a besoin directement sur la page de recherche
  2. Il clique sur un lien issu du référencement naturel
  3. Il préfère se laisser séduire par un site, ayant initié une stratégie de référencement payant.

 

La tendance Zéro clic, un danger pour la rédaction web et la création de contenu ?

 

Aujourd’hui, plus d’un internaute sur deux ne clique plus sur un lien. 50.33 % des Internautes trouvent ce dont ils ont besoin sur la page d’accueil de Google. On notera aussi que 45.25 % des internautes cliqueront sur un lien organique (référencement naturel) et seulement 4.42 % sur un lien sponsorisé. Avouez que ces résultats, dont vous pouvez trouver les résultats détaillés sur le site du Blog du modérateur, remettent en question la pertinence d’investir dans un contenu de qualité. Mais je suis certain que nous y reviendrons. Dans tous les cas, il faut accepter l’idée, que quelle que soit la qualité de votre contenu, vous ne vous adressez plus qu’à 4 internautes sur 10. Une des questions à se poser : jusqu’ou ce phénomène va aller ?

Avez-vous conscience de ce phénomène ? D’après vous jusqu’ou cela va-t-il aller ?

Le taux de transformation, un indicateur essentiel pour votre réussite

Incontournable, le taux de transformation ou taux de conversion reste une des bases pour réussir à vous développer. Le rédacteur web connait bien ce KPI, qui peut le guider à certaines étapes de son travail de création de contenu. Du calcul du taux de transformation aux problématiques soulevées par cet indicateur, je vous invite à une plongée dans l’univers du taux de conversion, alors accrochez-vous …

 

Le Taux de conversion, un KPI essentiel pour le e-commerce et pour la …rédaction web ?

 

Transformer les visiteurs de sa boutique virtuelle en client, l’objectif des e-commerçants est bien connu et il ne diffère pas des commerçants traditionnels, qui, souhaitent, eux, que les chalands qui poussent la porte de leur magasin physique ressortent avec des achats. Et quand vous faites du shopping, vous ne pouvez que vous réjouir des efforts, déployés par le commerçant pour rendre votre visite plus agréable et vous inciter à l’achat. Pourquoi en serait-il autrement pour le e-commerce ? Que vous réfléchissiez à vous lancer dans le e-commerce ou que vous soyez déjà un professionnel reconnu en la matière, vous devez investir dans ces outils et ces supports, qui vous permettront d’accroitre la rentabilité de votre e-commerce. Et parmi les indicateurs de votre gestion, le taux de conversion figure parmi les plus importants. Le calcul du taux de transformation est facile puisqu’il ne s’agit que du rapport entre le nombre de visiteurs et le nombre de clients (c’est-à-dire des visiteurs, qui effectuent un achat).

Dans certains secteurs, le taux de conversion peut afficher des valeurs record de plus de 5.5 % même si un e-commerçant peut s’estimer satisfait avec un taux de transformation de l’ordre de 2 à 3 %.

La rédaction web et le contenu au service de l’optimisation du taux de transformation

 

C’est donc la triste réalité du web. 100 visiteurs arrivent sur votre site, et seuls 2 ou 3 dans le meilleur des cas, vont acheter quelque chose. Cela vous démontre les efforts que vous devez effectuer, et ils sont nombreux.

Générer du Trafic une obligation pour nourrir le taux de transformation
Générer du Trafic une obligation pour nourrir le taux de transformation

La première évidence souligne à quel point le trafic est essentiel dans la réussite de votre stratégie. Avec 50 ou 60 visites par jour, autant vous dire que vos chances de développement s’amenuisent. Il faut du trafic sur votre site, et donc faire connaitre ce dernier aux internautes mais aussi aux moteurs de recherche. Référencement payant, SEO, référencement naturel, …les techniques sont multiples et le contenu est essentiel à cette étape. La rédaction web SEO de votre site représente un atout pour être plus visible sur la toile, mais votre rédacteur web pourra aussi vous aider à vous positionner sur certains sites, pour générer du linking. Plus vous travaillerez efficacement votre référencement, et plus vous générerez du trafic sur votre site. Et en conservant la même qualité sur votre site de vente en ligne, passer de 100 visites quotidiennes à 1300 visites journalières, c’est une multiplication de vos ventes par 13 et même plus (on le verra par la suite).

Attention toutefois au danger du référencement et du trafic. Inutile d’attirer sur votre site des Internautes, qui ne sont pas intéressés par vos produits. Vos prospects doivent être qualifiés. Et c’est la difficulté principale, lorsque vous créez du contenu : cibler le public que vous avez défini précisément.

C’est aussi le travail du rédacteur web, qui peut vous aider à vous adresser aux personnes les plus « prometteuses » pour votre e-commerce. Mais, accroitre le trafic ne représente pas le seul levier, dont vous disposez pour accroitre votre taux de transformation. Je reviendrai sur ces outils disponibles dans un prochain dossier.

En attendant, dites-moi si vous vous appliquez régulièrement au calcul du taux de transformation de votre site ? Comment l’analysez-vous ?

Convaincre ou attirer, quel est l’objectif de la rédaction Web ?

Lorsque vous faites appel à un rédacteur web, quel est votre but ? vendre plus c’est une certitude, mais aussi générer des leads, augmenter la fréquentation de votre site, …. Attention à ne pas oublier les objectifs cachés ni à négliger les finalités de votre activité, et en la matière de nombreux dangers existent.

Attirer l’attention ne signifie pas convaincre et séduire !

 

C’est une lapalissade, mais profitons de l’été pour rappeler ces évidences. Je réagis à la lecture de plusieurs « conseils » de professionnels, qui m’ont interpellé…. Je ne citerai pas de nom, mais je viens d’adresser deux mails à deux agences de référencement pour dénoncer leurs propos. Ainsi, sur le site de l’une d’elle on peut lire « Pour qu’un emailing soit efficace il suffit d’attirer l’attention du destinataire » (sic !). Des conseils du même acabit suive en invitant les lecteurs à être original dans l’objet de l’emailing. Je vous épargne tous les détails, mais en résumé, selon eux, l’importance consiste à ce que les destinataires ouvrent votre e-mail. Bien évidemment, que c’est un des objectifs, et quand je rédige un emailing, je mesure le taux d’ouverture pour analyser l’efficacité de ma prose, mais ce n’est pas L’OBJECTIF majeur de l’emailing.

De la séduction à la transformation, le rédacteur web doit être un caméléon

 

Je profite donc de l’été pour rappeler quelques évidences (et si vous avez des questions en ce sens, n’hésitez pas à me les adresser). Votre objectif ultime restera toujours de vendre …Même si l’objectif de l’emailing peut consister à générer des leads pour accroitre votre base de données, il conditionne le développement de vos ventes futures. Donc non, vous n’avez pas qu’à attirer ou à séduire pour réussir.

Le rédacteur web est un caméléon, et lorsqu’il travaille les fiches produit de votre site Internet, son approche n’est pas la même que lorsqu’il s’attache à écrire un article pour votre blog Inbound Marketing. Même s’agissant de l’emailing, le copywriter distinguera la rédaction d’un e-mail de relance de l’écriture d’un e-mail purement promotionnel.

La création de contenu, une tâche aux multiples formes

 

Si la rédaction n’est déjà pas en soi la seule source pour créer du contenu web, elle prend en outre de multiples formes, comme nous l’avons vu. Non seulement, le rédacteur web doit adapter sa manière de travailler, mais il doit aussi adapter sa grille d’analyse à chacun de ses travaux. Un e-mail bien rédigé n’implique pas les mêmes conséquences qu’une fiche produit parfaitement écrite par un professionnel expérimenté.  Alors non seulement, il faut se méfier des promesses faites par des agences peu scrupuleuses, mais il faut sans cesse réviser ses méthodes de travail et ses outils de mesure de la qualité et de l’efficacité d’un texte SEO.

Et vous, avez-vous bien conscience de ces différences entre les multiples formes de rédaction web ? Et comment faites-vous pour passer de l’une à l’autre sans vous tromper de chemin ?

Apprendre à lire entre les lignes pour une stratégie de contenu efficace

Parce que chaque détail compte, la stratégie de contenu doit se baser sur une connaissance parfaite de votre secteur d’activité.  Mais cela passe aussi par une bonne appréhension des données générales du e-commerce.

Le e-commerce, quand le contenu doit avant tout s’adapter à la forme

 

En tant que webmaster ou que rédacteur web indépendant, votre mission est claire : vendre plus, augmenter le panier moyen des achats …bref générer un chiffre d’affaires supplémentaire et ce quelle que soit la stratégie retenue. Pour cela, vous disposez de nombreux outils pour y parvenir mais aussi d’innombrables solutions pour mesurer l’efficacité de vitre stratégie de contenu. Vous devez donc être un spécialiste du secteur d’activité, pour lequel vous rédigez des fiches produit ou des     articles de blog. Mais cela ne suffit pas, vous devez également maitriser les bases du référencement et de la transformation client. Vous croyez que c’est suffisant, alors vous ne connaissez pas le métier du rédacteur web, qu’Eric Rédaction essaie de vous dévoiler jour après jour. En effet, il vous faut aussi vous familiariser avec le contexte que représente le e-commerce.

Connaitre les grandes tendances pour adapter sa stratégie de contenu

 

Chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre, de nombreuses sources d’informations vous dévoilent les chiffres du e-commerce français. Arrêtez-vous de ne vous baser que sur le montant des ventes générés. Ce chiffre ne veut pas dire grand-chose pour vous si ce n’est un état de la consommation (et donc du moral des ménages). En revanche, lorsque vous prenez connaissance que 1.358.000 consommateurs sont devenus e-consommateurs en un an, cela vous démontre, que contrairement aux idées reçues, vos pages de réassurance ont toujours leur importance. Lorsqu’un Français achète pour la première fois sur Internet, mieux vaut que le site, qui va le « transformer » en e-consommateur, ait pensé à le rassurer sur le paiement sécurisé, sur les délais de livraison, sur le S.A.V., … sinon c’est un client perdu. Si vous ne connaissez pas la liste de toutes les pages nécessaires à cette assurance de vos clients, demandez à Eric Rédaction.

Avant de rédiger vos textes, prenez la place du lecteur

 

Ce n’est pas au milieu de l’été, que je vais vous proposer une analyse détaillée et poussée du e-commerce en France et de son impact sur la rédaction …mais quand même. Prenez le temps de lire avec attention les résultats du e-commerce français comme ici pour le 1er trimestre 2019, et servez-vous en pour booster votre développement. Vous devez identifier les leviers de croissance possible mais aussi les obstacles à éliminer (frais de livraison, …).

Et vous, comment lisez-vous les données sur le e-commerce en général ? Quels enseignements en tirez-vous pour votre stratégie de contenu ?

Photo et réseaux sociaux, une communication à ne pas négliger !

 

La rédaction web ne représente pas l’alpha et l’oméga de votre stratégie de contenu. Les photos et les images peuvent aussi s’avérer bénéfiques à votre image et à votre réussite. Alors comment choisir son réseau social, et quelle doit être votre organisation ?

 

La photo réseaux sociaux, une communication à part entière

Bien évidemment, vous pouvez toujours faire appel à Eric Rédaction pour créer, gérer et animer vos communautés sur les réseaux sociaux. Le Community management fait partie des prestations d’un rédacteur web pour booster votre stratégie de contenu. Mais la rédaction web n’est pas le seul moyen ni la solution la plus efficace en la matière. Vous connaissez le pouvoir des images et des vidéos, alors la photo réseaux sociaux doit aussi concentrer votre attention. Dans le choix de vos réseaux sociaux,  vous devez aussi prendre en compte l’importance de ces visuels et choisir un réseau social spécial photo, et il en existe de plus en plus. Bien communiquer sur Facebook ne représente pas les mêmes contraintes que la gestion d’un compte Instagram, et choisir Pinterest ou Flickr implique de bien connaitre ces règles pour optimiser la gestion photo réseaux sociaux.

La photo sur les réseaux sociaux, une évidence pour votre stratégie

300 millions de photos sont échangées chaque jour sur les réseaux sociaux, alors autant dire qu’il va falloir, comme pour l’écriture de vos textes, être performant et efficace. Il ne suffit pas qu’une image soit esthétiquement parfaite ou originale artistiquement parlant, pour qu’elle devienne la star des photos sur les réseaux sociaux. Les commentaires, que vous allez apporter à cette dernière, la cohérence de vos publications, l’originalité de votre approche, les hashtags utilisés , … voilà autant d’outils qui peuvent influer sur l’impact que vos prises de vie peuvent avoir sur votre communauté. L’exigence est de plus en plus forte, et ne vous méprenez pas, si de nombreuses photos sont sans intérêt, des images atteignent leurs objectifs. Encore faut-il les avoir défini avant ? Alors comme pour la rédaction web, commencez par définir une stratégie photo réseaux sociaux en identifiant votre recherche prioritaire :

·         Que l’on se souvienne de vous

·         Créer le buzz en multipliant le partage et les interactions

·         Attirer des Internautes sur votre site …

·        

Eric Rédaction une équipe

En matière d’image, mieux vaut parfois ne pas suivre ses envies de manière instinctive ? …:)

Quel réseau social choisir si vous voulez faire de l’image une valeur forte de votre stratégie éditoriale ?

 

Spécialiste de la rédaction Web , je n’entends pas vous rédiger un guide sur la gestion photo sur réseaux sociaux . Oui, la photo peut vous aider à renforcer votre image et votre notoriété. Oui, la photo peut vous permettre d’améliorer sensiblement le taux d’engagement de votre communauté. Devez-vous préférer Instagram, le réseau social photo préféré des plus jeunes générations ? C’est un choix pertinent, mais qui impose de devoir délaisser l’ordinateur traditionnel pour passer au Smartphone et à l’Internet Mobile. De son côté un compte Pinterest peut devenir très vite chronophage tant les conditions d’utilisation sont complexes pour optimiser chacune de ses créations.

Vous l’avez compris, je ne vais pas me mouiller en la matière, reconnaissant ne pas être un spécialiste en la matière. C’est donc le moment, où vous devez intervenir en nous donnant conseils et astuces pour optimiser sa gestion photo réseaux sociaux. Alors à vos claviers !

Ecrire pour le web pendant les vacances, pourquoi, comment ?

 

Avec les vacances d’été qui s’annoncent, de nombreuses entreprises sont désorganisées et les free-lances aussi se font plus rares et/ou moins disponibles. Cela veut-il dire que vous pouvez vous dispenser de rédiger du contenu pour le web pendant l’été ? Certainement pas…. Alors au travail !

Les vacances du rédacteur web, une catastrophe pour votre contenu ?

 

Voilà une question récurrente, qui fait la terreur des e-commerçants et des webmasters, mais qui se transforme aussi souvent en cauchemar pour le rédacteur web. Doit-on proposer du contenu toutes les semaines ? Devez-vous rédiger des articles de blog quand votre rédactrice web est partie de reposer de cette année ben chargée ? Vos nouvelles fiches produit peuvent-elles attendre le mois de septembre avant d’être mises en ligne ? Bref, devez-vous continuer à rédiger du contenu SEO pendant les vacances ?

Vous obtiendrez autant de réponses possibles que vous visiterez de sites spécialisés dans les questions de référencement. J’ai moi-même tenté de répondre plusieurs fois à cette question, notamment en 2015 en conseillant de planifier ces rédactions de vacances. Avec l’expérience acquise depuis et les recherches réalisées, ma position n’a que très peu évolué, même si je suis plus organisé. Oui, il faut proposer du contenu régulièrement, y compris pendant les vacances estivales.

La rédaction web pendant les vacances
La rédaction web pendant les vacances

Comment anticiper et penser son contenu pendant les vacances d’été et les autres ?

La question se pose pour les vacances d’été mais aussi pendant les congés de vos collaborateurs tout au long de l’année. Si vous avez l’habitude de vous occuper, en interne, de la rédaction des textes SEO pour votre blog, votre site ou pour l’animation de vos réseaux sociaux, peut-être ces vacances sont-elles l’occasion rêvée pour tester l’externalisation de votre rédaction web. Le temps des vacances de votre collaborateur (ou collaboratrice), testez le rédacteur Web Indépendant, et vérifiez ainsi par vous-mêmes comment ce professionnel de la rédaction Web peut vous apporter une véritable valeur ajoutée.

Demandez votre devis pour la rédaction de votre contenu pendant les vacances d’été





A l’inverse, si vous externalisez déjà vos rédactions Web à Eric Rédaction (et si ce n’est pas encore le cas, il est toujours temps de prendre de bonnes résolutions en cliquant ici) , nous avons déjà anticipé en mettant à jour votre calendrier éditorial. (Je vous ai déjà expliqué comment le calendrier éditorial pouvait booster votre activité)

Il faut donc écrire pendant l’été et ne pas négliger le contenu de votre site ou de votre blog, au prétexte que le temps est plus à la baignade et au farniente.

Ecrire pour le Web pendant les vacances, mais quel type de contenu produire ?

Si vous devez faire face à l’absence de vos collaborateurs, vous devez aussi affronter un effondrement du trafic sur le Web. Beaucoup de vos clients partent eux-aussi en vacances, et celles et ceux qui restent, changent le plus souvent leurs habitudes de travail. Vous devez donc vous adapter et proposer un autre type de contenu pendant l’été. Je ne vais pas vous lister tout ce qu’il est possible de faire, mais en revanche, je vais vous le montrer par l’exemple. A partir de la semaine prochaine, je consacrerai, pendant les deux mois de vacances, l’article du vendredi au Cahier de vacances d’Éric Rédaction (Rassurez-vous, les devoirs sont pour moi pas pour vous … :)). On fera la synthèse à la rentrée pour comprendre quel type de contenu est à privilégier.

N’hésitez pas à nous faire partager vos exemples de rédactions spécial été. C’est l’opération #RedactionEte alors taguez vos commentaires et laissez-nous vos messages ou même l’adresse de vos blogs et de vos sites.

 

 

Des conseils pour bien écrire sur les réseaux sociaux

 

Devenir Community Manager pour animer les réseaux sociaux de votre entreprise ne s’improvise pas, et il ne s’agit pas d’une simple extension de la rédaction web, que vous réalisez pour votre site. Les réseaux sociaux ne sont pas un prolongement de votre site ou de votre blog. C’est une évidence, que nous tenons à préciser. Vous trouverez, si vous cherchez sur votre moteur de recherche préféré, de multiples guides pour écrire des post  parfaits pour Facebook ou recruter de nouveaux abonnés sur LinkedIn.  Nous vous avons déjà proposé des conseils pour optimiser vos rédactions pour Facebook notamment, mais suite aux nombreuses demandes, nous avons décidé de vous dresser nos propres conseils pour être plus efficient sur les réseaux sociaux. 

Les réseaux sociaux, des vitrines à agencer et à dynamiser

 

·         Définissez votre audience cible et adaptes vos propos à cette dernière. Vous ne pouvez pas parler à tout le monde en même temps

·         Vous devez multiplier les publications pour animer ces pages sur vos réseaux

·         Certes, gardez en tête votre thématique mais diversifiez les angles,

·         Faites court, et soyez concis. L’objectif est bien d’attirer mais pour ce qui est de convaincre, c’est plus l’objectif de votre site

·         Utilisez des mots courts, faites des phrases courtes et soignez vos accroches. Les réseaux sociaux ne sont pas un copier-coller de votre site mais vous devez apprendre à teaser

·         Soyez « généreux » et pensez à des publications sans aucune attente en termes de vente ou de trafic. (Cela ne doit pas vous empêcher de définir une stratégie de Social Selling)

·         Un emoji peut remplacer deux ou trois phrases …pensez-y, c’est bien plus percutant

 

Facebook, Twitter, Instagram, …, ou une stratégie de Community management

 

Une fois ces quelques conseils assimilés, ne croyez pas que vous êtes un as du Community Management. Car chaque réseau social a sa philosophie, ses spécificités, ses particularités. Nous n’allons pas vous proposer de tous les passer en revue, ou alors en termes de concision, nous serions largement déclassés… En revanche, quelques conseils néanmoins

·         Instagram : Attention priorité aux visuels et inutile de vouloir écrire pour écrire …si vous n’avez pas de photos. Pensez aussi à multiplier les hashtags

·         LinkedIn : Attention, les membres ne sont pas là pour se faire des amis mais bien pour renforcer leurs efforts en matière de réseautage…Les posts doivent être plu sérieux donc et se concentrer sur un sujet qui a sa propre audience

·         Facebook : Attention, les membres de votre communauté sont hypersollicités et vous n’avez que quelques secondes pour attirer leur attention …alors ne les gaspillez pas et soyez imaginatifs.

 

Et notre dernier conseil, comme pour tous les travaux d’écriture sur le Web, mesurez et suivez l’efficacité de vos rédactions. Regardez si le changement d’heure ou  de jour a une réelle incidence sur la portée de vos publications. Les post recueillent-ils des Like, des commentaires, …. C’est aussi par vous-mêmes que vous apprendrez à vous améliorer, et qui sait demain, vous nous proposerez le guide pour bien rédiger sur les réseaux sociaux.

En attendant, faites nous part de votre expérience en la matière, ou de vos conseils ?

 

La stratégie éditoriale, une mise à jour permanente pour une efficacité accrue

 

Se décider pour une stratégie éditoriale implique d’avoir bien analysé vos besoins et vos attentes. Mais faire évoluer sa stratégie de contenu reste aussi une nécessité afin de s’adapter en temps réel aux nouvelles réalités du marché et des attentes client.

Quand l’écriture web amène à se poser des questions essentielles sur sa stratégie marketing

Le positionnement, connaissez-vous ? Certainement, si vous lisez ce blog. Vous avez lu mes articles sur l’image de marque, le Branding, sur la manière de convaincre ses prospects…. Depuis 10 ans maintenant, j’accompagne mes clients à réussir sur la Toile mais aussi dans la vie bien réelle. Passionné et spécialiste de l’écriture sous toutes ses formes, je me qualifie moi-même de rédacteur web, mais aussi de journaliste – pigiste, d’écrivain public, de biographe, d’écrivain, …. Et prêtant une grande importance aux mots, je n’usurpe aucune de ces fonctions, bien au contraire. Nous avons déjà évoqué ces questions lors de mon précédent billet consistant à s’interroger sur l’utilité d’une stratégie de contenu.  

En revanche, en tant que conseiller en stratégie éditoriale, j’insiste souvent auprès de mes partenaires que tout repose sur un bon positionnement. Vous devez savoir où vous voulez aller et de quelle manière. Les deux questions sont essentielles, et l’une n’occulte pas l’autre. La sagesse populaire le dit : « Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés », et une fois de plus le dicton populaire se vérifie, si on me l’applique.

Quand la stratégie éditoriale doit définir votre positionnement, une réflexion poussée

 

Je n’avais pas, au départ de l’aventure, pris en compte la diversité des activités, que je serai amené à développer. C’est souvent le cas des petites entreprises, qui se créent au quotidien. On se focalise sur l’essentiel, et on repousse au lendemain la réflexion sur des ventes additionnelles, des activités complémentaires ou des diversifications envisageables. Et pourtant, en matière de stratégie éditoriale, tout doit être pensé au départ.

Vous vendez des compléments alimentaires, et dans 99 % des cas, ces derniers sont associés à un régime ou à un programme pour perdre du poids. Pour booster votre réussite, vous élaborez (trop) rapidement une stratégie de contenu, visant à évoquer les solutions pour affiner sa silhouette, les produits pour perdre du poids, les conseils à suivre pour prendre soin de soi…. Dans quelles rubriques ou catégories classerez-vous vos dossiers à venir sur les compléments alimentaires et la beauté, la vitalité, la sexualité, …. ? Il vous faudra revoir votre stratégie de contenu. Quand j’ai créé le blog en 2013, j’avais cette idée d’attirer les rédacteurs et les e-commerçants pour leur parler de contenu.En revanche, je n’avais pas considéré tous les autres aspects, et au fil du temps la stratégie bien définie est devenue bien moins organisée, puisque je devais, au fur et à mesure, la modifier et la compléter.

Faire évoluer sa stratégie éditoriale, une nécessité à anticiper

 

Ne vous méprenez pas, je suis le premier à vous affirmer, que vous devez régulièrement mettre à jour votre stratégie de contenu. En revanche, il est anormal de devoir la revoir totalement tous les 6 mois, puisque par définition une stratégie marketing doit être évolutive. C’est donc une nouvelle stratégie de contenu, que je m’apprête à adopter pour le blog d’Eric Rédaction et vous allez pouvoir la découvrir dans les prochaines semaines.

N’hésitez pas à participer, en faisant part de vos commentaires à chacune des étapes de cette élaboration d’une stratégie de contenu .

Pourquoi le marketing de contenu s’impose comme une évidence ?

Avant de réfléchir à une stratégie de contenu, chacun doit prendre conscience que le marketing de contenu s’impose comme une évidence pour tous. Pour attirer ou pour séduire, nous avons tous besoin d’un contenu approprié. Cela implique donc de bien s’organiser et de définir les bases de sa stratégie de contenu dès le départ. Un exemple concret avec Eric Rédaction.

Le marketing de contenu, un choix impliquant une stratégie clairement définie

 

Quelques recherches sur Google ou sur votre moteur de recherche préféré vous le confirmeront : le marketing de contenu reste conseillé pour attirer et fidéliser vos prospects. Que vous souhaitiez partager une passion sur un blog avec une rédaction de contenu web, pensée pour les lecteurs, ou que votre ambition consiste à booster le trafic et l’activité de votre e-commerce, votre stratégie marketing passe nécessairement par le contenu. Encore faut-il s’intéresser à cette problématique et répondre aux questions, qu’elle engendre ? N’est-ce pas ce que nous faisons depuis plus de 6 ans maintenant (Le premier article de ce blog a été publié le 28 avril 2013 et s’interrogeait sur la façon d’écrire pour un blog. Si nous devions le réécrire aujourd’hui, notre approche serait peut-être différente :)) ?

Avions-nous élaboré une stratégie de contenu, en 2013, lorsque nous nous sommes lancés dans l’aventure de la rédaction web ? Je vous confirme, que non, nous n’avions pas appliqué ces conseils, que nous prodiguons chaque jour à nos clients. Et ce fut une erreur, je vous l’accorde. Aujourd’hui, la situation peut apparaître, quelque peu différente, puisque nous sommes reconnus comme rédacteur web confirmé, mais nous avons pu aussi concrétiser nos ambitions de diversification.

Marketing de contenu, quand la stratégie doit influer vos messages
Marketing de contenu, quand la stratégie doit influer vos messages

Le positionnement ou la stratégie marketing, le socle de votre stratégie de contenu

 

Est-ce par passion de l’écriture ou par volonté de venir en aide aux autres ? Toujours est-il que nous sommes aussi, depuis de nombreuses années, écrivain public. Dans la vie réelle comme sur la Toile, nous aidons celles et ceux, qui ne s’en sortent pas avec les dossiers administratifs, les courriers complexes à rédiger, les formalités sans fin à remplir, …. Par ce biais, nous avons goûté aux joies de devenir biographe personnel, en rédigeant ici le livre d’une vie, ici le récit d’un événement personnel, ici l’histoire d’une rencontre ou d’un mariage. Au départ, lorsque nous avons créé notre blog, nous ne pensions pas devoir intégré ces différents aspects de notre activé à notre stratégie de contenu, et pourtant cela a du se faire, ne serait-ce que pour renforcer le référencement Google.

 

Eric Rédaction, notre action depuis près de 10 ans
Eric Rédaction, notre action depuis près de 10 ans

Mais au fil des ans, nous nous sommes formés, nous avons élargi nos champs d’intervention, et à ce titre nous sommes devenus un véritable partenaire dans l’élaboration des stratégies éditoriales. Cette nouvelle mission, à laquelle s’est greffée celle de Community Manager, de Copywriters, …, nous a également amené à devoir répondre à des entreprises recherchant des rédacteurs pour leurs supports papier (Le Web ne représente pas le seul support possible dans une stratégie de contenu, une évidence qu’il faut néanmoins rappeler de temps en temps). Rédacteur Print et Web, tel a donc été pendant des années ma présentation officielle, que je trouvais néanmoins encore trop réductrice. Car si écrire un catalogue papier peut s’apparenter à la rédaction de fiches produit pour un site e-commerce (bien que les règles entre le Web et le Print ne soient pas les mêmes), l’écriture d’articles pour des magazines, aussi spécialisés soient-ils, m’ont ouvert les portes du journalisme, d’abord sous le statut de pigiste, puis de journaliste web. Aujourd’hui, la profusion de ces activités m’impose de devoir (re)penser mon positionnement et donc ma stratégie de contenu. Une réflexion, que je vais non seulement mener à terme en respectant chacune des étapes que je détaille à mes clients, mais que je vous invite à suivre ici et vous en comprendrez les raisons d’ici quelques semaines.

 

En attendant, faites-nous avoir comment vous avez élaboré votre stratégie de contenu ? Cela s’est-il fait naturellement ou vous êtes-vous rendu compte de cette nécessité qu’après la création de votre site ou de votre blog ?