Comment se présenter sur les réseaux sociaux ?

 

Les réseaux sociaux sont indispensables dans toute aventure digitale. Vous entendez cette sentence à longueur de journées. Même si nous ne la partageons pas dans sa globalité, force est de constater, que pour atteindre vos objectifs, Facebook et les autres restent des outils surpuissants. Mais avant de définir une stratégie de Social Selling ou de rédiger les objectifs de votre Community Manager, commencez par vous présenter aux autres membres, en leur précisant la finalité de votre démarche.

 

Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram, …. Les réseaux sociaux et leur intérêt

 

Si personne n’ose aujourd’hui remettre l’importance des réseaux sociaux dans une stratégie digitale de communication, ils sont rares celles et ceux, qui gardent toujours en mémoire les caractéristiques principales de ces réseaux sociaux.  Il est utile certes de connaître les avantages et les bénéfices du Social Selling ou les atouts du Community Manager. Mis avant d’être social, Facebook et les autres restent des réseaux, et par définition, cela implique que chacun des membres connaissent au moins partiellement celui ou celle à qui il est lié. Avant de faire appel à un rédacteur web ou d’apprendre à écrire pour Facebook, avant de définir votre stratégie de Social Selling, vous devez vous faire connaitre des membres que vous souhaitez recueillir. Avez-vous ciblé LinkedIn pour nouer des partenariats à développer dans l’avenir ou pour vous constituer un vivier de partenaires possibles ? Avez-vous créé une page Facebook pour soigner votre image de marque ou pour vendre vos produits et / ou vos services au plus grand nombre ? Vous admettre, que votre réponse à ces questions (et elles sont bien plus nombreuses) va déterminer votre stratégie et votre contenu éditorial sur ces réseaux sociaux. Mais même si vous savez exactement ce que vous souhaitez, êtes-vous sûr que c’est aussi clair pour les membres de votre communauté.

Se présenter, la première mission des réseaux sociaux

 

Nous ne vous invitons pas à écrire sur votre page Facebook « Ici, nous cherchons à vous vendre les meilleurs produits au meilleur prix « . En revanche, si votre présence sur le réseau de Mark Zuckerberg est avant tout guidé par la vente, inutile de le cacher. Les membres de votre communauté ne sont pas « stupides » et après 15 ou 20 posts de promotions de vos meilleures ventes, ils prendront conscience (même si vous ne l’avez pas expliqué) de votre stratégie. Alors autant être clair et transparent sur celle-ci, ce qui n’empêche pas un peu de finesse, d’humour ou d’auto-dérision (selon les cas). Nous insistons sur ce point : avant de vous lancer dans le Community management proprement dit, commencez par vous présenter sur chacun des réseaux sociaux, que vous avez décidé de créer. Cela passera par la rédaction de textes, qui se doivent avant tout d’être le plus clair possible. Pensez aussi à bien choisir votre page d’atterrissage, qui ne doit pas forcément être la page d’accueil de votre boutique ou de votre site. Certains vont sourire à la lecture de ce billet, mais faites un test. Promenez-vous sur votre réseau social préféré, et lisez avec attention les descriptions des pages que vous visiterez. Vous verrez, que ce rappel est loin d’être inutile.

Et vous, avez-vous pris soin de soigner la rédaction de vos présentations sur les réseaux sociaux ? Quels sont vos conseils en la matière ?

 

Marketing d’influence, une voie à suivre pour un contenu plus attrayant ?

Si le Content Marketing ne cesse d’évoluer depuis des années (et on comprend, que ce marketing de contenu s’adapte aux nouvelles attentes des consommateurs), force est de constater que le rédacteur Web doit en permanence se former à ces nouvelles exigences. Pourtant, depuis plusieurs mois, un phénomène gagne de l’ampleur, même si il existe depuis bien longtemps : le marketing d’influences.

Blogueurs, Youtubeurs, Instagrammeuses, … les nouvelles égéries du grand public sont sur les réseaux sociaux, et les marques ont très rapidement compris l’intérêt, qu’elles pouvaient avoir à séduire ces leaders d’opinion.  Les réseaux sociaux, et on connait déjà l’importance du Community Management sur l’optimisation du référencement, ont renforcé le pouvoir de ces influenceurs, dont certains ont abusé de leur pouvoir.

Le marketing d’influence implique aussi, pour le rédacteur ou rédactrice Web, d’intégrer cette nouvelle dimension dans ses créations. Le message n’est plus uniquement basé sur la marque, mais doit aussi satisfaire aux exigences (et nous pouvons vous dire, que parfois elles sont innombrables) de ces influenceurs, dont le seul capital est l’image et la notoriété. Nous reviendrons sur ce sujet, dans un prochain billet (au passage, vous noterez, que comme nous vous l’avions déjà expliqué, le calendrier éditorial doit pouvoir intégrer ces nouveaux sujets qui apparaissent au fil du temps, alors tenez-en compte lors de l’élaboration de votre ligne éditoriale) mais aujourd’hui, nous tenions à vous inviter à regarder un petit film, financé par Adobe et se « moquant » de ce marketing d’influence….Nous ne vous en disons pas plus, mais vous invitons à partager le quotidien de Lucille donc.

 

Et vous le marketing d’influence, vous comprenez son importance ? Comment faites-vous pour en profiter ?

Lead nurturing et Inbound Marketing, avant tout une stratégie à élaborer

 

Bien que vous sachiez ce que l’on entend par Inbound Marketing, êtes-vous certain d’avoir bien réfléchi à toutes les étapes devant vous permettre de doper votre activité. Il ne suffit pas d’attirer et de se montrer sous son meilleur jour, il faut aussi mettre au point une stratégie de lead nurturing.

 

Lead Nurturing, ou l’art de faire avancer vos prospects

 

Si nous vous avons présenté les 3 grandes étapes caractérisant l’Inbound Marketing, c’est pour bien souligner l’aspect « attractif » de cette stratégie, dont la rédaction web reste un composant essentiel. Car pour attirer, il faut avant tout répondre à des besoins ou à des attentes de vos prospects éventuels (et ils s’ignorent, dans la majorité des cas). Il faudra revenir sur cette première étape (attirer), même si aujourd’hui, nous avons décidé de nous concentrer sur ce qui est appelé le lead nurturing.

Inbound Marketing, la rédaction au service de la réussite commerciale
Inbound Marketing, la rédaction au service de la réussite commerciale

Pour résumer, vous avez réussi à capter l’attention de votre prospect, et vous avez ainsi généré un lead, que ce soit en enregistrant son adresse e-mail, son numéro de téléphone, … Peu importe la qualité et l’étendue du lead. Mais comment allez-vous réussir à amener ce prospect « intéressé » à franchir le pas et à devenir client.

Le lead, une marque et une mesure de l’intérêt de votre prospect

 

Lorsqu’un rédacteur web gère votre blog Inbound Marketing, et qu’il génère pas mal de leads, l’efficacité de la stratégie ne peut cependant pas être mesuré. Si le lead consiste à capter l’adresse e-mail de votre prospect, est-ce suffisant pour pouvoir ensuite l’amener sur le chemin de la conversion. En d’autres termes, il vous fait d’abord définir ce que vous entendez par un lead. Une étude Hubspot de 2015 soulignait que plus de 9 directeurs marketing sur 10 regrettaient le manque de qualité des leads.

Avez-vous besoin de connaitre le nom, le prénom, le nom de la société, le nombre d’enfants, le poste occupé, …. ? Nous ne pouvons pas répondre à votre place, et chaque e-commerçant ou webmaster devra se concentrer sur cet aspect de l’Inbound Marketing.

Inbound Marketing, une véritable stratégie et non pas une longue séduction interminable

Toute votre stratégie dépendra de cette définition du lead. Si vous avez défini, que vous avez besoin de 10 données précises sur votre prospect pour pouvoir transformer, vous ne pouvez pas considérer le lead initial satisfaisant si vous vous contentez de n’en recueillir qu’une, en général l’adresse e-mail. Imaginez alors le nombre d’étapes qu’il vous faudra ensuite mettre en place pour parvenir à faire une vente. Et vous verrez qu’en la matière, si on souligne souvent que le ROI de l’Inbound Marketing est plus attractif qu’une approche traditionnelle, on met aussi en avant les exigences et la rigueur, que ce choix implique. Trop d’e-commerçants considèrent l’Inbound Marketing comme une longue séduction, devant amener les rédacteurs Web à multiplier les articles de blog, attirant les prospects et capturant leurs coordonnées. Mais ce n’est que la première étape, et nouer un lien n’est pas suffisant, d’autant plus que si ce lien n’évolue pas dans le temps, il est appelé à disparaître. En d’autres termes, vouloir s’engager dans l’Inbound Marketing, sans avoir organisé ce chemin vers la conversion (moins vendeur que lead nurturing, je vous l’accorde) s’avère être une erreur fatale. Il ne reste donc plus maintenant qu’à définir ces deux approches distinctes (la troisième, celle consistant à fidéliser, sera vue ultérieurement)  et nous le ferons dans un prochain article, à venir très prochainement.

Je veux faire partie des 100 premières demandes du livre blanc « Inbound Marketing, quand la rédaction web peut vous aider à vous développer » et recevoir ma surprise courant mai 2019.

En attendant, dites-nous ce que vous entendez par lead et lead qualifié ? Pour vous, en quoi cela consiste-t-il ? Avez-vous élaboré les scénarios pour accompagner vos prospects vers la décision d’achat ?

Linking et référencement, comment servir l’un en s’appuyant sur l’autre ?

Si la rédaction web constitue un socle incontournable pour optimiser votre référencement, elle n’est pas le seul outil à utiliser. Le linking en est un autre.

 

Et la qualité des sites, on en parle un peu ou pas du tout ?

 

La question taraude toutes celles et tous ceux, qui cherchent à créer du linking. Doivent-ils prendre en compte la qualité du site d’origine ou au contraire s’en moquer ? Il faut en tenir compte bien sûr, sans non plus tomber dans l‘excès de prudence. Et puis comment mesurer cette qualité ? On peut se référer au Page Rank de Google, cette note donnée par le moteur de Mountain View à toutes les pages visitées. Un site avec un bon page Rank (à partir de 5 jusqu’à 10, même s’ils sont rares les sites excellement notés) aura plus de poids qu’un autre plus mal classé.

Il vous faut donc trouver des sites de qualité, sur une thématique proche de la votre et là vous vous dites quel concurrent acceptera de créer un lien vers mon site…..Nous vous avons dit de préférer la thématique large. Vous êtes viticulteur bio, alors le fabricant de bouchons en liège ou la start-up proposant de trouver en un clic via une application les produits bios de votre région font partie des possibilités. Personne n’a affirmé que le linking s’effectuait en un claquement de doigt.

 

Et la qualité du conseil, quand le nombre de backlink est à lui seul un indicateur ?

 

Sur une même page, vous pourrez parfois trouver 3, 4, 5 ou 100 liens pointant vers des sites externes, et ce nombre de liens sortant sur une page a également son importance. Si nous décidons demain de vous lister les compétences à vérifier lorsque vous voulez choisir votre spécialiste SEO, et qu’après avoir décortiqué les tâches et les compétences requises, nous vous listions deux cents sites Internet proposant des prestations de ce genre, quel crédit porteriez-vous à notre publication ? En revanche, si nous nous limitons à deux ou trois liens sortants, en soulignant pour chacun les spécificités de la personne conseillée, cela aura plus de poids.

Il vous faudra donc vérifier le nombre de liens sortant pour chacun des sites sur lesquels vous avez jeté votre dévolu pour votre stratégie de linking. Si c’est important pour les internautes, cet aspect quantitatif du linking depuis un site donné est pris également en compte par les algos des moteurs de recherche. Car Linking ne signifie pas de créer des annuaires nouvelle génération, car alors, quelle fiabilité donner aux liens cités.

Le Link Baiting, quand le linking devient chronophage

 

Comme pour la rédaction web elle-même, le linking doit donc être qualitatif. Il vous faut rechercher les sites, qui vont vous permettre à la fois de soigner votre référencement mais aussi de vous faire connaitre de prospects qualifiés. C’est pourquoi, nous présentons souvent le linking comme une tâche chronophage, car la simple identification des sites pertinents prend énormément de temps. Certains parlent de link Baiting présentant cette optimisation du référencement comme une pêche aux liens. Nous estimons que cette approche « recherche de partenaire » plutôt que « recherche de liens entrants » devrait toujours s’imposer, même si nous concevons parfaitement, que ce n’est pas toujours faisable, le plus souvent par manque de temps. C’est aussi à cela que peut servir un rédacteur web indépendant.

 

Et vous comment faites-vous pour élaborer votre stratégie de linking ? Prenez-vous le temps de bien analyser les sites sur lesquels vous postez vos liens ?

Le prix de la création de contenu, quand le salaire du rédacteur web est sujet à polémique

Combien coûte un texte de 400 mots optimisés SEO ? Cette question fait partie des demandes, qui sont faites quotidiennement aux rédacteurs web indépendants. Mais la question du prix de la création de contenu dépasse ce simple stade du tarif du rédacteur web…

Indépendant ou salarié, rédacteur ou journaliste, … des choix essentiels à prendre en compte

Résumer les problématiques des rédacteurs web mais aussi des journalistes web à une simple question de contenu serait une erreur monumentale. En effet, rédacteurs et journalistes web restent avant tout des professionnels, qui peuvent exercer de façon indépendante ou collaborer de façon plus ou moins régulière avec une ou plusieurs entreprises. Pour Eric Rédaction, la diversité fait partie intégrante de l’attractivité de ce métier passionnant. Alors exercer en tant que rédacteur web indépendant nous est apparu comme la meilleure solution pour pouvoir contracter des partenariats plus ou moins importants avec certains médias nationaux et/ou locaux.  Mais cette question du choix du statut n’implique pas seulement une question sur l’organisation de ses journées de travail mais elle a une conséquence directe sur la rentabilité de cette profession.

Quelle rémunération pour un rédacteur web ? Et pour un journaliste web ?

Rédacteur indépendant, nous sommes (en théorie) libre de fixer nos tarifs comme nous le souhaitons. En pratique, nous tenons compte de la concurrence (le prix des rédacteurs web du moment), de la conjoncture (crise économique, pics d’activité liés à une date commerciale, …) et de la situation de chacun de nos clients (ne demandez pas à un modeste e-commerçant d’avoir un budget comparable à la multinationale du commerce en ligne). A ce sujet, nous nous sommes déjà interrogés sur le prix d’un rédacteur web en soulignant à quel point il était difficile (et dangereux) de vouloir dresser un tarif type. En revanche, en refusant de se confronter aux contraintes du free-lance, le journaliste web (ou le rédacteur web en fonction de l’emploi) peut préférer la garantie du salariat, ce qui implique une contrepartie non négligeable : la baisse des revenus tirés de l’écriture et du travail de ce professionnel du contenu.

Le devis du rédacteur web, un premier pas pour connaitre le prix de la création de contenu
Le devis du rédacteur web, un premier pas pour connaitre le prix de la création de contenu

Quelques minutes seulement et vous pourrez avoir la liste des tarifs approximatifs et moyens des différentes professions liées à la rédaction web en ouvrant votre moteur de recherche préféré. Il vous faudra encore moins longtemps pour prendre conscience que certains rédacteurs web salariés se plaignent de leurs conditions de rémunération. Le plus souvent, ceux-ci ont décidé de ne travailler que pour une seule entreprise, et nous nous sommes étranglés en découvrant que les journalistes web d’une radio nationale étaient rémunérés 1800 € par mois.

Nous n’allons pas créer de polémiques, mais quand même. La création de contenu reste chronophage, et lorsqu’un rédacteur web s’efforce de se former et de proposer un contenu attrayant et efficace, on peut s’étonner que les prix payés soient tirés à la baisse de cette manière. Peut-être est-ce le prix à payer si on cherche un revenu plus qu’à exercer un métier ?

 

Et vous, à quel prix estimez-vous le travail de création de contenu ? Avez-vous des exemples chiffrés à nous communiquer ?

Une idée (simple) efficace pour élaborer votre calendrier éditorial

 

Trouver des idées pour créer du contenu pertinent et efficace n’est pas chose facile et toutes les rédactrices web vous le confirmeront. Pourtant, les sources sont inépuisables et en la matière, la Toile n’est pas votre seul allié. D’autres outils bien plus courants peuvent être consultés avec bonheur … comme le simple calendrier

 

L’éphéméride, une base à ne pas négliger pour votre calendrier éditorial

 

Vous prenez soin de varier le type de contenu lorsque vous élaborez votre calendrier éditorial. Mais en travaillant sur la stratégie éditoriale de votre site ou de votre blog, vous avez rapidement compris que si certaines périodes sont chargées d’autres semblent plus difficiles et moins compatibles pour créer un contenu original. Entre les dates des opérations commerciales, qui nécessiteront la rédaction d’un texte optimisé et les dates incontournables, comme les fêtes de fin d’année, avez-vous pris le temps de consulter le …. Calendrier. Pas le calendrier éditorial, sur lequel vous travaillez, mais le calendrier que nous avons tous sur notre bureau ou accroché à un mur. Ce sera l’occasion de trouver des sources d’inspiration. Le changement de saison ou encore l’éphéméride peut ainsi constituer une source d’inspiration pour votre rédacteur web.

 

L’inspiration naturelle pour créer un contenu de qualité

 

Ainsi, le 24 avril dernier, la société Hop , avait identifié que nous fêtions Saint Fidèle et les stratèges de cette filiale d’Air France ont décidé de surfer avec bonheur sur cette fête assez particulière.

 

La stratégie de contenu une inspiration au quotidien
La stratégie de contenu une inspiration au quotidien

Nous vous laissons juger de la pertinence des propos, invitant à l’infidélité, mais tenons à souligner la démarche originale de la marque, qui, sous prétexte d’envoyer une petite carte postale à la société (au passage, on verra que la parité n’est pas encore la règle en termes de communication) nous glisse fort judicieusement ses coordonnées postales. Notre propos n’est pas ici d’évaluer le contenu mais bien d’insister sur l’approche « calendrier éditorial » …C’était prévu depuis longtemps, et d’autres dates se succèdent ainsi dans l’année, offrant à la communication de nouvelles idées de contenus attrayants.  Tout le monde ne doit pas jouer sur les mêmes infos, mais l’éphéméride donne plein d’informations, et si on garde le 24 avril, on comprend qu’une société spécialisée dans la mode pourra plus être attirée par l’anniversaire de Jean-Paul Gaultier.

Voilà comment un simple calendrier peut aussi servir de source d’inspiration pour le rédacteur web et la stratégie marketing de votre entreprise. Alors n’attendez pas le dernier moment et commencez dès à présent à repérer les dates importantes pour vous.

Et vous, utilisez-vous le calendrier civil pour élaborer votre calendrier éditorial ? Comment ? Avec quels résultats ?

Content Marketing et Notre Dame de Paris, quel point commun ?

 

Les adeptes de l’ésotérisme seront déçus à la lecture de ce dossier consacré au Content marketing. Vouloir trouver un élément de comparaison entre le drame ayant frappé Notre Dame de Paris et la nécessité d’une stratégie Content Marketing peut apparaitre comme inutile, et pourtant cela met en avant bien des qualités, que le rédacteur web devra afficher pour réussir à s’imposer.

 

Quand l’actualité peut aussi inspirer votre Content Marketing

Contenu chaud, contenu froid et contenu opportuniste, nous vous avons déjà parlé de la nécessité de varier le type de contenu, que vous proposez à vos visiteurs. C’est non seulement essentiel pour ne pas lasser vos lecteurs (imaginez un site, où la même idée est déclinée sous toutes ses formes chaque semaine) mais aussi nécessaire pour élargir votre approche (et donc votre univers lexical) afin d’être plus séduisant pour Google et les autres moteurs de recherche.

Facile à dire, mais plus difficile à mettre en œuvre nous direz-vous. C’est une évidence et pourtant. Prenez le contenu opportuniste, qui, rappelons-le, consiste à s’appuyer sur l’actualité chaude du moment (indépendamment de votre secteur d’activité). Il faut alors trouver une info pertinente et trouver un angle d’attaque. Si nous sommes spécialisés dans la rédaction et les conseils éditoriaux aux entreprises, nous sommes aussi passionnés de patrimoine historique. Nous aurions pu consacrer un dossier au drame national représenté par l’incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris. Pour dire quoi ? Pour quels résultats probants au final ?

Notre Dame de Paris, des siècles pour s’imposer dans le cœur des Français

 

Evoquer le temps nécessaire à des artistes médiévaux pour édifier ce monument emblématique du patrimoine français et le comparer aux efforts déployés par votre rédacteur web pour faire de votre site une réussite en termes de référencement et de visibilité. Cela aurait été prétentieux, non, puisque nous doutons que nos rédactions soient encore présentes dans un millénaire pour marquer les esprits.

Des siècles pour réussir, quelques minutes pour s'effondrer ....
Des siècles pour réussir, quelques minutes pour s’effondrer ….

Evoquer les ravages du temps et la bêtise humaine, qui prend ici la forme de vandalisme, pour souligner comment un tel édifice a pu résisté au temps qui passe. Et comparer cette résistance au référencement naturel ou SEO, qui fait partie de l’ossature essentielle d’un site ou d’un blog. Là encore, cela aurait pu être mal perçu et considéré comme une réaction opportuniste (si le contenu opportuniste reste bénéfique à votre approche en termes de Content Marketing, une approche éponyme peut à l’inverse être désastreuse pour votre image de marque. Et Branding et Content Marketing doivent poursuivre le même objectif).

Quand le Content Marketing nous réapprend la valeur de la ….patience

 

Si le sujet nous passionne, sommes-nous cependant contraints de rédiger un billet sur cet incendie de Notre Dame de Paris ? La question nous a taraudé, travaillé, et une évidence s’est imposée naturellement. Comment pouvons nous prétendre réussir le référencement d’un site d’un simple claquement de doigt ? Il a fallu des siècles entiers à Notre Dame de Paris pour marquer l’imaginaire collectif, et le Content Marketing pourrait, en quelques jours, influencer les nouveaux maitres du monde, que sont Google et les autres moteurs de recherche. Nous sommes persuadés du contraire.

Pour s’en convaincre, il suffit de lire l’étude publiée en 2017 par le site Ahref pour bien le comprendre. Il ressort de celle-ci, que le référencement d’un site dépend de multiples critères parmi lesquels le temps a une importance considérable. Ainsi seulement 2 % des pages ayant moins d’un an d’existence sont dans la liste des premiers résultats lors d’une requête. Comme quoi, pour le Content Marketing comme pour Notre Dame de Paris, la patience et le temps font partie des outils pour marquer les esprits et atteindre ses objectifs.

 

Et vous, l’incendie de Notre Dame de Paris a-t-il suscité une envie de réagir en intégrant ce contenu opportuniste à votre Content Marketing ? Et plus généralement avez-vous conscience de l’importance du facteur temps dans vos efforts de référencement ?

Pourquoi et comment rédiger un communiqué de presse ?

 

Pour faire parler de son entreprise ou du lancement de son e-commerce, les réseaux sociaux et plus généralement la Toile offrent d’innombrables opportunités pour le rédacteur web. Ce dernier peut s’engager dans la création et l’animation d’une communauté pour rendre ces efforts viraux et leur faire gagner en efficacité. Mais il n’empêche, que se tourner vers la presse constitue, hier comme aujourd’hui, un acte fort qui fonctionne toujours. Une étude de 2016 souligne même que les journalistes continuent de considérer le dossier de presse ou le communiqué de presse comme la solution la plus efficace pour être en relation avec les acteurs de l’économie. Il serait donc dommage pour vous de ne pas profiter des avantages de cette rédaction d’un communiqué de presse.

Et en la matière, l’email reste le canal préféré des journalistes (67 %) loin et même très loin devant le téléphone (40 %) ou la rencontre réelle (17 %).

 

Comment bien rédiger un communiqué de presse ?

En tant que rédacteur web indépendant, nous avons appris à rédiger les communiqués de presse et nous vous donnons des conseils pratiques et efficaces. Il faut dans un premier temps identifier les raisons qui vous poussent à rédiger ce communiqué de presse :

  • Souhaitez-vous lancer un nouveau produit, une nouvelle collection, … ?
  • Désirez-vous rédiger un communiqué de presse pour annoncer une offre commerciale ?
  • Ambitionnez-vous de recruter de nouveaux abonnés à votre newsletter ?
  • ….

Cette définition des objectifs de la rédaction du communiqué de presse doit également vous conduire à privilégier un certain type de presse : presse écrite traditionnelle, les médias 2.0, la radio, …

Une fois cette première étape franchie, vous allez devoir intéresser le journaliste. Pour cela, gardez toujours en mémoire, que vous n’écrivez pas votre communiqué de presse pour le journaliste mais pour que ce dernier puisse apporter une information qui intéresse ses lecteurs. Il faut donc adopter un angle original, et qui suscite l’intérêt et la passion.

L’art de la rédaction web pour enrichir pour communiqué de presse

Vous avez donc tous les éléments, et il ne vous reste plus qu’à le rédiger. Il ne vous reste donc plus qu’à respecter les grandes règles organisant ce communiqué de presse. Votre texte doit être structuré avec les principaux éléments en début de texte (les 5 questions principales doivent figurer dans votre chapeau) …N’oubliez pas les éléments visuels permettant d’identifier votre entreprise (logo, adresse, …)

Le communiqué de presse doit non seulement informer les journalistes de votre nouvelle collection ou de l’événement que vous organisez. Mais il doit pouvoir aussi être repris pour alimenter une chronique, un article, ou une brève tant sur un site Internet que dans un magazine papier. Nous vous conseillons ainsi de toujours prévoir un ou deux encadrés, avec des informations insolites, des chiffres officiels ou des données essentielles, afin de souligner à vos destinataires comment ils peuvent, à leur tour, passionner leurs lecteurs.

Et vous, avez-vous déjà essayé de rédiger un communiqué de presse ? Quel a été le résultat de ce test ?

La stratégie Inbound Marketing, une enquête à mener sur vos prospects

 

Vous êtes bien décidés à vous engager dans la stratégie Inbound Marketing, alors il ne vous reste plus qu’à tout mettre en place. Et pour commencer, vous allez devoir apprendre à mener l’enquête …sur vos prospects bien sûr.

S’engager dans une stratégie Inbound Marketing, trois étapes successives à identifier

 

Eric Rédaction vous a déjà expliqué en quoi consistait la stratégie Inbound Marketing, et vous savez désormais, que les prospects doivent venir à vous. Le concept est bien sympa nous répondront certains e-commerçants, mais comment fait-on au quotidien. 3 étapes successives caractérisent cette approche Inbound Marketing. (Nous verrons, par la suite, que nous pourrons en rajouter une 4ème).

Inbound Marketing, la rédaction au service de la réussite commerciale
Inbound Marketing, la rédaction au service de la réussite commerciale

 

Attirer les Inconnus sur votre site ou votre blog, la première étape de la stratégie Inbound Marketing

 

A ce moment précis, les Internautes visés (en termes marketing, votre cible) ne vous connaissent pas. Ils doivent donc vous trouver, et cela sera possible uniquement si vous leur proposez le contenu, qu’ils recherchent. En parlant de Content Marketing, nous pensons bien évidemment à la rédaction web, mais il pourra aussi s’agir de vidéos, d’infographies, d’illustrations, …

Que ce soit sur les réseaux sociaux, sur votre site Corporate ou même sur votre blog, l’approche Inbound Marketing va donc consister à produire des contenus qui répondent aux attentes réelles et quotidiennes des prospects. On ne parle donc pas encore de vendre ou de promouvoir votre marque mais bien de répondre à une problématique.

Vous allez donc rédiger des textes en étudiant les principaux mots-clés, utilisés par les Internautes (Lorsque nous vous disons que les mots clés sont essentiels pour votre référencement, c’est encore une illustration de ce constat).

Par exemple, un e-commerçant proposant la vente de vélos pourra répondre aux demandes les plus courantes chez les cyclistes : Comment changer une roue ? Comment éviter de casser sa chaine ? ….

Vous attirez des Internautes potentiellement intéressés par votre activité.

La génération de leads, une étape clé dans votre approche Inbound Marketing

 

Les visiteurs de votre site vous connaissent désormais. Ils ne connaissent pas votre marque ni l’étendue de votre offre commerciale, mais ils savent que vous existez puisque vous avez répondu à une de leur demande. Il ne faut pas les laisser partir sans apprendre à les connaître. Vous devez générer des leads. Pour faire simple, le lead est une information, que vous réussissez à recueillir au sujet de l’un de vos prospects. Vous pouvez considérer qu’un simple e-mail est un lead, là où d’autres ne qualifieront cette étape de leads que si ils obtiennent la profession, l’adresse, …. Dans tous les cas, vous devez être imaginatifs et réussir à connaitre votre prospect.

Pour que le lecteur/visiteur vous donne une information, vous devez vous-aussi lui offrir quelque chose. Ainsi, si nous reprenons l’exemple précédent, vous pourrez offrir à vos lecteurs une application téléchargeable sur Smartphone présentant en vidéo les différentes étapes pour changer une roue. L’application est gratuite, et il suffit de renseigner son adresse e-mail pour recevoir le lien de téléchargement. C’est tout naturellement ici, que nous vous proposons de vous inscrire pour recevoir, en avant-première, le premier livre blanc d’Éric Rédaction « Inbound Marketing, quand la rédaction web peut vous aider à vous développer » (Publication : Mai 2019) avec une surprise pour les 100 premières demandes.

 

 

Lead Nurturing, le balisage de votre stratégie Inbound Marketing

Lorsque vous lisez des dossiers sur l’Inbound Marketing, on ne traite pas suffisamment du lead nurturing, qui consiste à amener votre prospect à « nourrir » sa réflexion jusqu’à l’acte d’achat. Pour cela, vous avez de bien d’autres informations que l’adresse de messagerie électronique. Vous devez donc proposer des contenus complémentaires, qui vous permettront d’identifier les besoins et les attentes de vos prospects. Si vous parvenez, à chaque fois que vous proposez un contenu, à recueillir une information, vous progressez.

Dans notre exemple, vous pourrez ainsi parler des différentes formes de pratique du cyclisme, et évoquer la randonnée ou la compétition, en demandant à vos lecteurs de vous informer de leur manière de s’adonner à leur passion de la petite reine. Bien évidemment, vous devrez ensuite adapter votre contenu à ces réponses. L’amateur de compétitions sera ravi de recevoir les dates des prochaines courses de sa région, alors que le randonneur appréciera les idées de circuit, que vous lui avez préparés.

Lead Nurturing l'art de transformer ses prospects
Lead Nurturing l’art de transformer ses prospects

Vous l’avez bien compris, ce lead nurturing reste une enquête au long cours sur vos prospects. Cela vous rappelle aussi que la stratégie Inbound Marketing poursuit quand même une stratégie bien identifiée : vendre et vous développer. Vous devez connaitre vos prospects pour pouvoir passer à la dernière étape : transformer et vendre. C’est ce que nous verrons dans le prochain article de ce dossier consacré à la stratégie Inbound Marketing.

En attendant, faites nous savoir comment vous identifiez les mots clés, qui intéressent vos prospects ? Et ensuite, qu’est-ce qu’un lead qualifié pour vous ?

Je veux faire partie des 100 premières demandes du livre blanc « Inbound Marketing, quand la rédaction web peut vous aider à vous développer » et recevoir ma surprise courant mai 2019.

La stratégie Inbound Marketing, de quoi s’agit-il exactement ?

 

La stratégie Inbound Marketing séduit de plus en plus d’entreprises, et bien d’autres l’ont déjà adopté sans même le savoir. De quoi parle-t-on exactement, et comment comprendre aisément cette stratégie Inbound Marketing ?

Content Marketing ou Outbound Marketing, des notions à comprendre pour être plus efficace

 

Le marketing de contenu, le Content Marketing, consiste bien à créer du contenu pour générer du trafic sur ses supports digitaux (et donc de développer l’activité). Dès que vous rédigez un texte SEO, qu’il s’agisse d’un article de blog ou d’une fiche produit, vous vous engagez dans ce Content Marketing. Sans le savoir, le rédacteur web en est un des spécialistes (il n’est pas le seul et doit donc s’inscrire dans une équipe, composée de graphistes, de créatifs et d’intégrateurs). Selon cette définition, la rédaction d’un publirédactionnel fait également partie de cette approche. Dans ce cas précis, c’est-à-dire dans le cas de la publicité, vous produisez un contenu, qui n’est pas « désiré » par le consommateur. Vous rédigez un texte, qui va promettre un avantage immédiat à vos prospects. Une remise de xx €, une ristourne de xx %, des frais de livraison gratuite, … Vous offrez un avantage à vos prospects, qui pourront en profiter immédiatement. C’est ce qu’on appelle l’Outbound Marketing. C’est l’entreprise, qui part à la « pêche aux clients ». Sur la Toile, Google Ads, Facebook Ads, …. Voilà des exemples concrets d’Outbound Marketing. Pourtant, la stratégie de l’Inbound Marketing séduit de plus en plus d’entreprises mais aussi de rédacteurs web, qui la pratiquent sans même le savoir.

 

La stratégie Inbound Marketing, une approche plus fine ou moins agressive ?

 

Vous avez de multiples dossiers et articles traitant de l’Inbound Marketing sur la Toile, et comme toujours, vous y trouverez tout et son contraire. Littéralement, adopter une stratégie Inbound Marketing consiste à se laisser séduire par le « Marketing entrant ». Le contenu, que vous proposez, n’est plus imposé par l’entreprise mais recherché par le client. Il ne s’agit plus de vanter les mérites d’un produit et/ou d’un service mais bien de créer de la confiance entre vos lecteurs, vos prospects et votre marque.

Une stratégie Inbound Marketing consiste donc bien à attirer les prospects en fonction de leurs centres d’intérêt. Cela suppose une approche radicalement différente, puisque nous ne sommes plus sur du court terme et du ROI à tout prix, mais bien sur une vision à moyen et à long terme. Vous ne pensiez pas pouvoir être séduisant avec un texte SEO… 🙂

Avant de vous dévoiler dans de prochains billets, comment la stratégie Inbound Marketing peut se révéler extrêmement efficace, nous devons souligner que Inbound Marketing et Outbound Marketing peuvent cohabiter au cœur d’une stratégie bien pensée et bien réfléchie. Ce ne sont pas deux approches antinomiques, et l’une peut servir l’autre et inversement. Bien que de nombreux rédacteurs et rédactrices web ne connaissent que très vaguement ces approches Inbound Marketing, ils le pratiquent néanmoins chaque jour, comme des centaines d’e-commerçants qui cherchent à séduire et à créer une communauté. Nous reparlerons de tout cela très prochainement.

Et vous, la stratégie Inbound Marketing, cela vous parle ? Racontez-nous comment vous vous décidez pour élaborer votre stratégie de contenu ?