Trouver les bons mots clés en quelques secondes seulement !

Pourquoi vouloir toujours réécrire et paraphraser ce qui a déjà été traité à de nombreuses reprises. Les mots clés sont essentiels à votre référencement, vous le savez (en tout cas, je l’espère … 😊) Plutôt que de vous décrire comment trouver les bons mots clés je préfère vous partager une infographie, réalisée par Comexplorer (je n’ai aucune action et ne suis pas attaché à eux par un biais ou un autre)

Choisir les bons mots clés
Choisir les bons mots clés

Et vous, des conseils à donner pour trouver les bons mots clés ?

7 sources d’inspiration pour rédiger pour le web en plein confinement

Je vous l’annonçais la semaine dernière, en évoquant la nécessité d’adapter votre calendrier éditorial à la crise que nous traversons. Voilà donc 7 conseils pour bien ajuster votre contenu en cette période si difficile.

Tranquilliser et rassurer, les bases pour bien rédiger pour le web

C’est un retour aux fondamentaux de la rédaction web. Tout le monde est conscient que bien rédiger pour le web passe aussi par les éléments de réassurance. Et ces éléments ne sont plus les mêmes en cette période, et c’est tout. Alors expliquez à vos clients, comment vous vous assurez pour protéger vos collaborateurs et vos clients ? Vos cartons, vos locaux, vos produits, …il y a beaucoup à dire.

Sortez vos prospects de la peur permanente et du stress omniprésent

Vous avez rassuré vos prospects, alors ne restez pas focalisé sur cette angoisse mais transportez les dans votre univers. Il peut être ludique, féérique, informatif, technique, … mais il ne doit pas être concentré sur la seule épidémie. N’en parlez pas à chaque article de blog et transportez aussi vos prospects dans votre univers.

Apportez des réponses à des besoins nouveaux ou …pas

C’est votre réussite, qui en dépend. (Ré)imaginez les utilisations possibles de vos produits et trouvez des besoins nouvellement exprimés. Ce n’est pas toujours le cas, mais le plus souvent vous le pouvez. C’est peut-être le moment de déléguer votre production de contenu à un rédacteur web indépendant, alors contactez-moi vite.

Ancrez votre valeur ajoutée dans l’esprit de vos prospects

Le confinement n’a pas fait disparaitre toutes les qualités et tous les avantages de votre produit / service. Même si vous promouvez un camping haut de gamme, savoir que vous disposez d’un spa, d’un accès direct à la plage, d’animations de qualité chaque soir, … pourra séduire et attirer le visiteur. Reprenez votre contenu et servez-vous-en. La réutilisation de votre contenu ou le rewriting sont des pistes à creuser.

CTA et KPI, toujours d’actualité pour rédiger pour le web même en période de confinement

 N’oubliez pas l’objectif de votre contenu. Est-ce pour un lead ? Pour une inscription à une newsletter ? Pour une conversion ? pour une redirection vers un autre site ? … Vous ne devez pas oublier votre objectif, qui déterminera le Call to Action à prévoir (en revanche aucun contenu, surtout en ce moment, sans un CTA clair et bien déterminé). Il ne vous reste plus qu’à définir les KPI’s, ces indicateurs de performance à choisir en fonction de votre but.

L’humour, une arme efficace, la vidéo, un support attrayant !

Changez aussi votre manière de communiquer. L’humour et le rire sont appréciés par les Internautes, et plus encore dans cette atmosphère anxiogène. Apprenez à manier cette approche humoristique et n’hésitez pas à délaisser la rédaction SEO pour faire place à la vidéo, aux images ou encore aux infographies. Multiplier le type de support, cela aussi fait partie des conseils bénéfiques à votre visibilité.

Ne vous lancez pas à l’improviste, mais élaborez une stratégie !

Même si vous devez vous adapter, et bousculer le calendrier éditorial, vous devez impérativement élaborer une stratégie éditoriale. Bien évidemment, elle sera adapté à la période (rassurance,  humour, nouvel angle de votre communication, …) mais elle devra aussi être conforme à votre image de marque.

Et vous, des conseils pour adapter votre stratégie et bien écrire pour le web ?

Quelle inspiration pour rédiger pour le web en plein confinement ?

Rédiger pour le web commence toujours par trouver un sujet d’écriture. Avant de se lancer le rédacteur web doit savoir ce qu’il veut (et doit) dire. Et en période de confinement, force est de constater que ce n’est pas aisé.

Oubliez le calendrier éditorial et privilégiez une adaptation aux attentes du moment

J’ai déjà eu l’occasion d’insister sur l’importance du calendrier éditorial. En sachant à l’avance ce que vous devez rédiger pour le web, vous pouvez vous préparer, mieux travailler vos mots clés, trouver des angles originaux, …  Mais depuis le 17 mars dernier, date du début du confinement, autant dire que vous êtes nombreux à avoir dû abandonner le calendrier éditorial, que vous aviez portant bien travaillé…En effet, si vous vendez des voyages ou si vous êtes gérant d’un camping, avouez que les articles SEO pour les longs week-ends de mai sont totalement inutiles, et que vous n’engrangerez aucune commande. Il va falloir vous adapter et vite, et tous les secteurs d’activité sont concernés par cette révolution du SEO et donc des recherches des internautes.

Anticipation et imagination pour bien rédiger pour le web en période de confinement

Tous les secteurs d’activité ne sont pas concernés au même titre, et les e-commerces spécialisés dans l’informatique (pour le télétravail), dans les jeux (pour s’occuper), dans les produits de grande consommation (pour vivre) , dans la formation (pour s’instruire), … doivent toujours faire face à des demandes.

En revanche, bon nombre d’entreprises n’arrivent plus (et on le comprend) à attirer et encore moins à concrétiser. Pour autant, il faut continuer à exister, se projeter et préparer l’après. Mais tous les secteurs d’activité doivent aussi faire face à un nouveau comportement des consommateurs. Ces derniers sont anxieux, stressés, angoissés, comme nous le sommes tous. Même avec beaucoup d’imagination, il est extrêmement difficile de vivre dans un monde, où on doit remplir une attestation pour sortir de chez soi, un monde où on ne peut pas imaginer le lendemain, un monde où la crise sanitaire va faire place à une crise économique d’une ampleur inédite, …

Alors que ce soit pour vendre (pour celles et ceux, qui peuvent encore continuer), pour préparer l’après 11 mai (pour celles et ceux pour qui dans quelques jours, l’aventure recommencera) ou pour se projeter dans un avenir plus ou moins éloigné (pour les autres), il va falloir s’adapter à cette peur et proposer des contenus originaux, des approches inédites … Même avec une offre commerciale « 2 nuits offertes pour une nuit réservée », un hôtel ne pourra pas compter se relancer s’il ne rassure pas ses clients en termes de désinfection, de gestes barrières et de distanciation sociale.

J’ai commencé à travailler sur ces pistes originales, et je vous livre vendredi les pistes que j’ai trouvées pour vous aider à surmonter cette épreuve. N’hésitez pas, en attendant, à me faire part de vos propres conseils et de vos idées.

Et vous, comment vous positionnez-vous par rapport à ce confinement ? Totalement bloqué, encore en activité ou en pleine préparation de votre reprise ?

Publier du contenu pendant les jours fériés ? Une évidence ou pas

De nombreux e-commerçants et même des rédacteurs ou rédactrices Web me demandent si on doit publier du contenu les jours fériés. Cela me fait toujours sourire, et je vous explique pourquoi ?

Publier du contenu, avant tout une réponse aux attentes de vos internautes

Vous ne publiez pas sur votre blog ou votre site Internet pour le simple fait de publier, mais vous cherchez toujours à apporter une information et / ou à vendre vos produits. La question, que vous devez vous poser n’est pas de savoir si vous devez publier, mais uniquement si cela apporte une réponse à une attente de vos clients.  Quelle que soit votre position sur le sujet (et vous avez entièrement le droit d’être contre le fait de travailler un jour férié), une partie de vos clients se félicitera que vous leur apportiez une attention en ce jour particulier, alors qu’une autre  regrettera que vous ne respectiez pas les traditions. Vous ne plairez pas à tout le monde, c’est un constat. En revanche, ceux qui vous le reprocheront, ne vous en tiendront pas rigueur pendant des semaines, alors que  ceux qui cherchent une info ou une promo, iront la chercher ailleurs si vous ne publiez pas.

Votre identité de marque doit être conforme à votre stratégie éditoriale

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut ABSOLUMENT publier un jour férié, nous nous sommes déjà posés  la question (Il y a 3 ans, je me posais déjà la question de savoir si le jour férié était un jour comme les autres, et je ne peux que me féliciter d’avoir fait évoluer mon jugement) et vous devez avant tout suivre votre stratégie. Publier du contenu doit vous permettre de soigner votre image de marque, et si vous avez décidé de ne pas tomber dans le piège du « Tout, tout de suite et tout le temps », alors vous ne travaillerez pas le jour férié même si vous êtes indépendant. En revanche, ne pas travailler ne veut pas dire de ne pas publier du contenu. Parce que vous avez élaboré une stratégie éditoriale, vous rédigez en avance vos textes et pouvez ainsi mieux les optimiser. Vous pouvez alors, dans cette optique, décider de programmer votre publication un jour férié, ce qui ne remettra pas en cause votre travail. L’article, que vous lisez, pensez-vous que je l’ai écrit ce matin à 5h00 pour pouvoir le publier à 7h00. Bien sûr que non, il est prêt depuis plusieurs jours maintenant. En revanche, parce que les algorithmes aiment la régularité, j’ai décidé de publier du contenu le vendredi à 7h00 comme je le fais chaque semaine. Et si cette semaine, le vendredi tombe un jour férié , cela ne me  dérange pas. Toute la nuance est là.

Et vous, publier du contenu un jour férié, vous le faites ? Ou c’est hors de question ?

Texte optimisé SEO, rapidité ou éloge de la lenteur ?

A une époque où tout va de plus en plus vite, la question de la rapidité pour l’écriture d’un texte optimisé SEO peut se poser. L’empressement de suivre une bonne idée peut se révéler dangereux et néfaste à votre stratégie, alors qu’avez un peu de réflexion et de temps, …

Vite un texte optimisé SEO pour booster visibilité et référencement

 

En cette période de confinement, les stratèges du référencement vous invitent à vous projeter dans l’avenir et  à soigner, dès à présent, votre visibilité pour l’après confinement. Je vous expliquais déjà que le SEO post-confinement reste à définir et à imaginer. Pourtant, certains s’empressent déjà d’identifier de nouvelles requêtes, de cibler de nouveaux mots clés, et il leur faut ensuite trouver rapidement un rédacteur web indépendant capable de rédiger un texte optimisé SEO pour se positionner. Bien évidemment, je ne décline pas une telle demande d’emblée (alors si vous avez besoin d’un rédacteur web confirmé, n’hésitez pas à me contacter, je vous répondrai) mais je vous mets en garde. La rapidité et l’empressement ne sont pas les meilleurs alliés d’un contenu web de qualité.

L’éloge de la lenteur pour renforcer l’efficacité de votre stratégie de référencement

 

Confinement ou pas, la qualité d’un contenu web ne se borne pas à la rapidité à laquelle il a été créé mais à sa capacité à remplir sa mission. Vous voulez faire passer un message, alors celui-ci est-il clairement identifié. Vous souhaitez vendre plus, attirer de nouveaux clients, alors avez-vous listé les caractéristiques produit ou les spécificités de vos services, devant servir vos arguments. Vous l’avez compris, je reviens une fois encore sur l’importance de la stratégie éditoriale, qui doit être mise à jour en permanence.

En tant que rédacteur web, je peux tomber dans la tentation de la rapidité, en vous promettant à travers un article : « Vite faites écrire un texte optimisé SEO pour vous positionner en première page de Google pour l’après confinement ». En revanche, sur quelle thématique ? Quelles sont les différences sur l’avant et l’après en ce qui vous concerne ? cela représente-t-il un véritable changement ? Vous le voyez si je ne réfléchis pas à la stratégie, je vais droit dans le mur…et mon client avec. En revanche, si j’invite mes futurs clients (là je parle de vous, donc ne me faites pas mentir et contactez-moi) à valoriser leur production Made in France (avouez que les thématiques du moment permettent de rendre ce sujet « froid » plus chaud que chaud … Comment vous ne connaissez pas encore la différence entre contenus froids et chauds, alors visitez cette page de mon blog) ou à mettre en avant leur service de livraison, … alors je gagne en crédibilité mais aussi en visibilité. Il ne s’agit plus d’écrire un texte optimisé SEO avec comme seul objectif d’être mieux référencé mais bien de soigner votre image de marque, votre stratégie commerciale et au passage d’améliorer votre visibilité. L’approche n’est pas la même (les résultats non plus). Je vous l’accorde, la démarche est plus longue et peut-être plus couteuse   (même si …) 

Alors écrire un texte optimisé SEO, une tâche express ou une mission au long cours ?

L’épidémie de coronavirus réchauffe les contenus chauds

Contenus opportunistes ou contenus chauds, voilà des atouts pour attirer un plus grand nombre d’internautes. Et aujourd’hui, le coronavirus semble être dans toutes  les têtes et s’immiscer dans d’innombrables stratégies de contenu.

L’épidémie de coronavirus infecte les stratégies de contenu web

Décidément, les contenus opportunistes ont toujours le vent en poupe, et l’actualité de ces derniers jours ne devraient pas me contredire. Même les rédacteurs web s’inquiètent ou tout du moins s’informent sur l’épidémie de coronavirus. Et ils ne sont pas les seuls. Google souligne que si la recherche sur ce nouveau virus ne dépassait pas plus de 2.000 occurrences en décembre dernier, la requête est devenue …virale (trop facile) puisque désormais pas moins de 12 millions de recherches sont effectuées chaque mois. Alors forcément, les sites Internet doivent en profiter pour répondre à cette volonté de s’informer, et les publications consacrées au coronavirus explosent depuis plusieurs semaines. Coronavirus et SEO : qui profite de la montée du thermomètre ? voilà le titre de l’enquête du JDN, dont sont tirés les statistiques dévoilés ici. Même si en tant que rédacteur web indépendant, je n’ai pas la même ambition que ce site de référence, je rebondis néanmoins sur l’actualité chaude du moment pour affiner mon analyse et ma compréhension du SEO et de la rédaction Web.

Contenu froid ou contenus chauds, la typologie de vos rédactions pour plus d’efficacité

J’ai déjà évoqué la pertinence de certains contenus opportunistes, qui, rappelons-le, consistent à rebondir sur l’actualité chaude du moment. Cela me permet de distinguer les contenus chauds des contenus froids, que tous les rédacteurs et rédactrices Web alternent, même s’ils ne savent pas toujours de quoi il s’agit. Pour résumer de manière simple, disons que les contenus froids représentent les contenus recherchés tout au long de l’année par vos lecteurs. Il peut s’agir de vos conditions générales de vente, de vos conditions de livraison, …. Ces contenus froids génèrent peu de visites mais sont durables.

De leur côté, les contenus chauds mettent en avant vos nouvelles fiches produit, le lancement d’une nouvelle gamme, une opération commerciale…. Forcément, puisque c’est d’actualité, ils attirent plus de lecteurs, mais à l’inverse, le nombre de ces derniers baisse de manière non négligeable en fonction du temps qui s’écoule. Vous l’avez donc bien compris, les deux types de contenus sont nécessaires à votre stratégie de référencement. Bien que la majorité des webmasters n’ont pas connaissance de cette typologie du contenu, ils la mettent en œuvre au quotidien. Et parfois, les contenus opportunistes (la portée peut être alors plus importante mais la durée plus restreinte) s’invitent de la partie comme aujourd’hui avec le coronavirus. Il ne s’agit pas d’écrire à tout prix sur ces thématiques mais bien de rebondir sur celles-ci, si vous en avez l’occasion et si vous en avez défini la pertinence et l’utilité au départ. Quand je vous dis que réfléchir à votre stratégie de contenu éditorial est une nécessité, en voilà une nouvelle preuve.

Et vous, publiez-vous du contenu opportuniste ? Le dernier exemple en date ?

Comment être visible sur Internet ? Le contenu n’est pas suffisant

Pour être visible sur Internet, il faut soigner son contenu et sa stratégie de référencement. Mais cette évidence n’est pour autant pas suffisante pour garantir un résultat optimal. Et le rédacteur web doit en être conscient.

Des techniques et des compétences pour être visible sur Internet

Voilà un billet, qui s’éloigne quelque peu de la rédaction web et de la stratégie éditoriale, dont j’ai l’habitude de parler. Et l’idée de ce billet m’est venu suite à une tuile, que j’ai connu il y a quelques jours, et cela m’a imposé de modifier mon calendrier éditorial (c’est bien d’élaborer un calendrier éditorial, comme je vous l’ai conseillé pour ce mois de mars 2020, mais il faut aussi être capable de le modifier à tout moment). Voilà donc que la semaine dernière, le blog d’Éric Rédaction était inaccessible pour une raison que j’ignore encore aujourd’hui. Certes, la société gestionnaire du domaine m’a averti, mais les opérations à réaliser étaient tellement complexes …. Bref, pendant plusieurs jours, je me suis retrouvé avec un contenu SEO qui n’était plus accessible à mes lecteurs, et encore moins à Google et autres moteurs de recherches.

Soigner son référencement, une stratégie globale dépassant la seule production de contenu

Ce sont des tracas, que connaissent tous les webmasters et les e-commerçants, et auxquels les rédacteurs et rédactrices Web doivent être familiarisés. Personnellement, je travaille mon référencement sous WordPress mais cela se vérifie avec tous les outils. A quoi bon créer un contenu SEO bien défini et organisé, si ce texte n’est pas utilisé par les moteurs de recherche (et donc votre référencement en pâtit) et si il n’est pas non plus lisible par vos lecteurs.

Pour régler le problème, j’ai du consacré de nombreuses heures à déchiffrer des forums des spécialistes WordPress, des experts des bugs techniques du web avant de le résoudre. Mais j’ai du aussi annuler les articles programmés en publication (quand je vous dis que le contenu de qualité s’anticipe) et j’ai dépensé une énergie folle à solutionner le problème.

La stratégie éditoriale, la capacité à s’adapter avant tout

Je ne vais pas rentrer dans les détails mais tirer un enseignement de ces déboires. Le rédacteur web, que je suis, doit savoir s’adapter à toutes les situations. Il peut s’agir d’un bug technique mais aussi d’un client débordé, qui n’a pas eu le temps de poster mes deux derniers articles livrés, ou d’un client en sous-effectif chronique, qui ne peut pas tout gérer …

Le rédacteur web doit être force de propositions pour tout ce qui est contenu bien évidemment, mais il doit aussi et surtout être à l’écoute de son client. Car si un aspect dérape ou dysfonctionne, il n’est plus alors possible d’être visible sur Internet, ce qui reste, il faut bien l’avouer l’objectif principal. Cela suppose donc que l’emploi du temps d’un rédacteur SEO indépendant doit faire belle place aux plages horaires libres, une réponse à ces adaptations incessantes.

Et vous, savez-vous vous adapter à ces contretemps ? Comment faites-vous pour l’intégrer dans votre quotidien ?

Le calendrier éditorial de Mars 2020, l’occasion d’étoffer sa rédaction web

 

Créer un calendrier éditorial, voilà un des objectifs du rédacteur web pour une stratégie efficace. Chaque année, j’accompagne mes clients et des prospects à élaborer cette colonne vertébrale de leur aventure éditoriale sur le web, et franchement, j’avoue que c’est aussi passionnant que chronophage. Alors à quelques heures du mois de mars, voilà quelques idées à ne pas négliger pour faire de votre rédaction web une stratégie réfléchie et efficace.

Prendre le temps de créer un calendrier éditorial

 

Concrétiser sa ligne éditoriale et mettre en forme sa charte éditoriale passe nécessairement par la mise en place de cet agenda de la rédaction web. Et cela prend du temps. Alors pas sûr que vous soyez prêt pour rebondir sur la date du 1er mars, journée Internationale des Compliments. C’est dommage, car cela aurait été une belle occasion de mettre en avant les commentaires ou avis clients les plus flatteurs. Mais cochez le pour l’année prochaine. D’un autre côté, si votre secteur d’activité le permet, il ne vous reste plus que quelques jours pour tirer pleinement profit de l’audience du Salon de l’Agriculture. En revanche, vous avez le temps de vous concentrer sur une partie de votre base de prospection et de ne surtout pas oublier la Journée Internationale des femmes (08 mars)

S’adapter et rebondir, une autre mission de la rédaction web

 

Bien évidemment, même si vous avez élaboré un calendrier éditorial au top, vous devez néanmoins vous adapter à l’actualité et aux dernières tendances. Attention le salon mondial du tourisme (12 mars prochain) sera probablement très perturbé et marqué par l’épidémie de coronavirus. Peut-être est-ce l’occasion de revoir votre stratégie de Content Marketing à cette occasion. En revanche, préparez déjà vos textes, si votre secteur d’activité le permet bien sûr, pour fêter comme il se doit la Semaine de la Courtoisie au volant. Surfez sur cette atmosphère détendue pour préparer votre communication promotionnelle sur la Saint Patrick (17 mars).

Des temps forts à mettre en avant avec le calendrier éditorial

Mais le calendrier éditorial doit aussi mettre en avant vos offres commerciales, vos temps forts et votre propre actualité. Nul doute, que vous trouverez un lien entre ces temps forts et la Journée Internationale du Bonheur (20 mars) et planifiez même une journée, où la rédaction SEO sera aux abonnés absents, pourquoi pas à l’occasion de la journée de la procrastination ( 25 mars).

Il vous faut faire un tri important dans les dates les plus importantes et surtout les adapter à votre propre stratégie. Si nous sommes tous concernés par le passage à l’heure d’été (29 mars ), le rédacteur web que je suis préférera peut-être concentrer son actualité chaude de ce mois de mars au Salon du Livre (20 au 23 mars).

Et vous, quelles sont les dates déjà cochées sur votre agenda pour ce mois de mars ? Et dites-nous vite comment vous construisez votre propre calendrier éditorial !

Être en première page de Google, une bonne résolution 2020 à tenir

Vous voulez être en première page de Google, en 2020 comme en 2019. Mais avant d’y parvenir, il faut se poser les bonnes questions et ne pas toujours se concentrer sur les « recettes » qui fonctionnent pour les autres.

Vouloir optimiser son référencement naturel, un objectif partagé par tous

 En ce début d’année, vous en avez marre de lire les bonnes résolutions de tous vos sites préférés ou de parcourir les innombrables vœux qui inondent votre boite mail. Décidément, les pros de la rédaction web ne savent pas se renouveler, vous dîtes-vous. Et pourtant, en termes de production de contenu et plus  précisément de rédaction web, vous conservez en 2020 comme en 2019 votre même objectif : être en première page de Google.

Booster le référencement naturel de son site, voilà bien  une mission  pour le rédacteur web que je suis (n’hésitez pas à me contacter pour envisager votre  stratégie éditoriale pour 2020). Pourtant, je ne m’engagerai jamais sur une promesse du type « être en première page de Google en 1 mois », alors que d’autres  ne se gênent pas pour promettre l’impossible. Je ne vous dis pas que cela est impossible, j’affirme juste que personne ne peut le garantir. Et si vos concurrents rivalisaient d’imagination ? Et si vous connaissiez une pénalité Google suite à une erreur de votre part (volontaire ou pas) ? Et si le champ lexical était bouleversé avec l’arrivée de nouveaux acteurs ? …

Pour être en première page de Google, autant savoir ce qu’attendent les Internautes

Vous souhaitez décortiquer l’algorithme de Google et consorts pour comprendre les règles précises du référencement naturel, alors je vous souhaite bonne chance, d’autant plus que ces algos changent sans cesse. En revanche, gardez en tête que Google reste une entreprise comme les autres dont la finalité reste de satisfaire ses clients, en l’occurrence les Internautes et donc vos prospects.

Même si vous  avez tout fait pour établir une stratégie de netlinking parfaite , que vous vous êtes efforcés de soigner les mots clés et l’univers lexical de votre site, vous pouvez connaitre des déconvenues. En revanche si vous répondez aux attentes des Internautes, Google                saura vous récompenser en termes de visibilité. Et les recherches des Internautes sont fluctuantes et changeantes. Pour preuve, souriez en découvrant les mots clés les plus recherchés en 2013 sur Google. Combien sont encore présents aujourd’hui ? Aucun.

Et vous, votre stratégie pour être en première page de Google en 2020 ?

Inutile de vouloir vous positionner sur les mots clés les plus tendances du moment, ce serait peine perdue, d’autant plus que dans la quasi-totalité des cas, ces requêtes n’ont aucun lien avec votre activité. En revanche, avez-vous pris le temps d’analyser votre propre contenu ? Quels sont les articles de blog les plus lus sur votre site ? Quelles accroches Facebook de 2019 ont-elles le plus performé ? Quelles sont les pages au taux de transformation ridicule de votre site ? ….

Avant de vouloir changer de stratégie, commencez d’abord par analyser vos atouts et vos faiblesses. C’est la meilleure manière de progresser. Certes, cela ne vous conduira pas à être en première page de Google, mais cela contribuera à  optimiser votre stratégie en termes de référencement naturel.

Et vous, que ressort-il de l’analyse de votre production de contenu en 2019 ? Avez-vous pris le temps    d’analyser votre stratégie ?

La longue traine, une alliée du spécialiste du référencement

 

Bien que la longue traine figure au rang des stratégies de référencement utilisées par le rédacteur web indépendant, elle devient encore plus importante quand il s’agit pour cet expert de la production de contenu de promouvoir son activité.

La longue traine, une autre manière de soigner votre référencement

Je vous l’ai expliqué mardi dernier, mais inutile de vouloir vous positionner sur les requêtes de rédaction web ou de rédacteur web si vous cherchez à vous faire connaitre en tant que free-lance spécialisé dans l’écriture SEO. Ces mots clés sont non seulement trop recherchés et trop concurrentiels   mais ils sont aussi et surtout trop générique. Je m’explique. Un e-commerçant souhaitant optimiser son site web par le contenu recherchera un rédacteur web ou un spécialiste de la rédaction web. C’est peut-être votre cœur de cible, mais une association souhaitant créer son site Internet pourra également faire des recherches pour obtenir des conseils. Et travailler pour une association au budget limité n’est peut-être pas votre envie première … 😊 De même, chacun ou chacune pourra se renseigner sur les formations et  / ou sur les compétences nécessaires pour devenir …rédactrice Web. Vous ne pouvez pas répondre à toutes ces réponses et à toutes ces attentes. Choisir un mot clé très recherché comme Rédacteur Web n’est donc pas la meilleure façon d’attirer vos prochains clients.

Le référencement longue traine, avant tout une définition précise de votre valeur ajoutée

 Et si vous n’écoutez pas ces conseils, et que vous réussissez à vous positionner en première page d’un mot clé aussi générique, la partie ne sera pas gagnée pour autant. Par exemple, si vous expliquez comment rédiger une fiche produit qui transforme, ou un livre blanc qui convertit, alors autant dire que l’association évoquée ci-dessus ou encore l’étudiant cherchant une formation quitteront votre page avant même d’avoir lu quelques lignes. Le contenu ne répond pas à la promesse qui est faite. Le mot clé « rédacteur web » est beaucoup trop général pour que vous puissiez aborder toutes les thématiques à moins d’y consacrer 10.000 ou 20.000 mots.

En revanche, si vous avez décidé d’expliquer comment « rédiger une balise méta description optimisée » ou que vous vous lancez dans une série d’articles concernant la « rédaction d’un emailing de vœux de fin d’année », alors là vous êtes sur de satisfaire à la curiosité des lecteurs qui sont arrivés sur votre page. En choisissant ces expressions clés (et donc en vous engageant dans la longue traine), vous êtes plus efficace à double titre.

Promouvoir ses prestations de freelance   en se concentrant sur son expertise

Je vois les lecteurs, installés au fond de leur fauteuil, s’amuser.  A quoi bon être en première page de  Google sur une requête du genre « rédaction d’un emailing de vœux de fin d’année »  qui ne sera recherchée que 20 ou 30 fois en novembre et en décembre. Déjà pour répondre à ces quelques Internautes, qui pourront partager votre site avec leur entourage (cela suppose que votre contenu soit original et d’une grande qualité). Mais souvenez-vous, que je vous conseille assez souvent de ne jamais sacrifier la régularité de la publication, ce qui multiplie les thématiques à aborder. Si chaque semaine vous publiez un article répondant à 30 personnes seulement, vous avez donc un minimum de 1.500 visiteurs satisfaits au cours de l’année. En vous concentrant sur votre expertise, vous avez plus de facilité à produire un contenu de qualité. (Ne me demandez pas de vous passionner avec un écrit sur l’histoire des machines à coudre, domaine qui m’est totalement étranger, et pourtant cela intéresse du monde… 😊).

On en arrive alors au point crucial, qui consiste à lister toutes les questions à traiter. Je m’efforcerai dans le prochain article de bien distinguer les questions intéressant le rédacteur web qui veut se développer et réussir son activité professionnelle, de celles que se posent les clients éventuels de ce dernier.

Et vous, la longue traine, déjà convaincu, déjà adepte ? Un exemple ou des conseils à partager ?