La cartographie du parcours client, le rédacteur web un géographe en puissance !

Le parcours client, voilà un sujet qui revient régulièrement sur le devant de la scène et pourtant, beaucoup se trompent sur son intérêt et son utilité. Pourquoi le rédacteur web doit aussi être un géographe et maitriser ce parcours client ?

 

La géographie du rédacteur web ou l’art de décrypter les itinéraires

Bien que les jeux de mots ne soient pas un atout pour soigner son référencement naturel (même si je vous conseille de les utiliser pour optimiser votre SEO), je ne pouvais pas m’empêcher de jouer avec ces notions de carte et de géographie, en voulant évoquer le parcours client. Dans un magasin physique (et mon expérience de plus de 15 ans en grande distribution m’en donne une assez bonne connaissance), on imagine bien l’intérêt de connaître le parcours client. A travers son itinéraire, le client doit passer devant les promos, les produits qui l’attirent ou encore les produits pour ces achats dits compulsifs. Ce parcours client a fait l’objet de nombreuses études, et bien évidemment les spécialistes du marketing se sont efforcés d’optimiser ce parcours pour accroitre leurs ventes.

Tracer un itinéraire pour les Internautes, quand le webmarketing s’attache à ce parcours client

Bien évidemment avec l’avènement du e-commerce, on s’est attaché à comprendre cet itinéraire 2.0 en analysant les expériences et les habitudes des Internautes. Puis ces derniers ont changé en devenant des mobinautes. Et parce que les entreprises ont multiplié les passerelles entre chaque forme de distribution (souvenez-vous on parle beaucoup de multicanal, d’omnicanal, …) , le parcours s’est complexifié. Il n’est pas rare de passer d’un site Web à un magasin physique (Click & Collect) ou inversement à se laisser séduire par les atouts du Store to Web. Toujours est-il qu’il faut comprendre par quelles étapes passent le prospect (et si vous comprenez aisément le parcours client, ces prospects deviendront des clients). A ce stade, tout est compréhensible, mais je vous  invite à ne pas confondre cette cartographie, ce parcours client au lead nurturing. Le premier vise à étudier les habitudes des prospects, le second consiste en l’élaboration d’une stratégie commerciale.

A quelles questions doit répondre le parcours client ?

Le parcours client revient donc à analyser chaque point de contact avec une entreprise. Le formulaire de contact de votre site Internet fait partie de ces points d’accès, tout comme la page Facebook ou encore le compte LinkedIn, ou encore le salon professionnel, auquel vous participez. …Pour chacun de ces points de contact, vous devez identifier :

  • Le ressenti des clients
  • Leurs besoins à ce moment précis (les attentes ne sont pas les mêmes quand vous êtes sur un formulaire de contact que lorsque vous surfez sur une page YouTube)
  • Les interactions possible et l’orientation donnée à cette relation. La page Facebook doit-elle renvoyer vers votre page de vente ou vers un formulaire ? …

 

A chaque point de contact correspondra donc un état détaillé, et le parcours client va donc consister à relier entre eux chacun de ces points. Je vous livrerai un exemple concret et détaillé de parcours clients dans quelques semaines.

En attendant, n’hésitez pas à nous faire connaître vos propres expériences en la matière

 

Réussir les fêtes de fin d’année pour son e-commerce

Le e-commerce se prépare à la période la plus importante de l’année, et à partir du Black Friday, les ventes vont s’envoler. Les rédacteurs web se préparent à cette période depuis des semaines, et je dois bien avouer, qu’il faut être de plus en plus réactif tant le calendrier commercial tend à se transformer ces dernières années, comme par exemple quand les e-commerçants français veulent créer le Black Friday à la française avec les French Days.  Car pour cette période, il faut du contenu spécifique, et répondre aux recherches des Internautes. Et c’est à cette problématique que s’est intéressée Google en publiant un dossier (fort bien réalisé) titré « 5 méthodes pour créer de l’engagement pendant les fêtes ».

Et Google, ce moteur de recherche que vous essayez de séduire avec votre contenu, commence par rappeler une évidence : le contenu doit avant tout être simple et apporter des réponses à des questions fréquentes. Et pendant cette période des fêtes de fin d’année, les Internautes multiplient les recherches à propos des …horaires d’ouverture des magasins. Une interrogation basique que beaucoup ignorent, trop concentrés à optimiser le référencement SEO de leurs fiches produits. Avouez que ce serait dommage de ne pas répondre à un Internaute recherchant un « magasin de sport ouvert le dimanche «.

Simple et pragmatique, le contenu web à Noël objectif praticité

De la même manière, c’est peut-être le moment de commencer à            s’intéresser à la géolocalisation et aux annonces de proximité. Le référencement local prend encore plus d’importance à cette période de la frénésie des achats de Noël. Bien évidemment, le contenu doit aussi attester de votre stratégie commerciale et le rédacteur web devra donc traduire en mots vos différentes actions commerciales. Mais parce  que les achats de Noël sont une source de stress (Vais-je recevoir mes cadeaux en temps et en heures ? Le service de livraison est-il fiable ? Que faire si je ne reçois pas mes cadeaux ? …), vous devez penser au service après-vente, notamment pour renseigner et rassurer vos clients. Il faut être disponible, et n’attendez pas que les commentaires sur votre page Facebook, auxquels vous ne pouvez pas répondre, ne dégradent votre image de marque. C’est peut-être le moment de déléguer une partie de votre rédaction web. (Un petit mail, quelques mots d’explications et je vous envoie un devis gratuit)

Voilà donc quelques conseils de Google lui-même pour optimiser votre réussite pendant les fêtes de fin d’année. Alors parce que Google est débordé pour quelques semaines, Eric Rédaction peut aussi vous accompagner à surmonter ces obstacles.

Et vous, quel est votre plan d’action pour Noël ?

Rédiger un emailing pour imposer son image de marque

 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un email marketing reçu il y a quelques jours en deux exemplaires. Une coquille a du se glisser dans la première version de cet emailing et les auteurs ont souhaité corriger cette coquille.

 

Rédiger un emailing, une action pour atteindre un objectif précis et défini

Une petite copie d’écran de ma boite mail et quelle surprise, deux e-mails du même destinataire avec le même objet, bien que je note que le second ést un erratum. Il aura donc fallu 48 minutes au responsable de l’emailing pour comprendre qu’une erreur s’était glissée dans son email marketing. C’est Quentin des Produits laitiers, qui m’écrit …

 

Rédiger un emailing, ne pas commettre d'erreurs
Rédiger un emailing, ne pas commettre d’erreurs

Nous avons tous déjà commis de telles erreurs, et je ne vais pas m’attarder sur le motif qui a poussé Quentin à corriger une coquille…. Seulement, je peux comprendre, pour qui se plaint déjà de recevoir trop d’emails publicitaires chaque jour, que deux messages en moins d’une heure constitue en soi une gêne…Je vous ai déjà souligné les efforts à déployer pour rédiger un email marketing, et je ne peux que souligner, qu’il faut être rigoureux et organisé. Mieux vaut se rendre compte de l’erreur avant l’envoi en lui-même.

 

L’écriture, une mise en forme des idées et des projets de l’entreprise

Alors je m’empresse d’ouvrir le second e-mail, celui déjà corrigé et là une autre erreur me saute à l’œil…

 

 

Rédiger un emailing

 

Certains seront, comme moi, et chercheront les éventuelles coquilles qui ont été corrigées (n’oubliez pas que je dispose également de l’emailing originel)…Peu importe, le message se déroule donc et le design est sympa, le contenu aussi comme vous pouvez le voir.

 

Rédiger un emailing

 

Je vous livre la 3ème partie de ce message promotionnel, et on comprend qu’en s’attelant à rédiger cet emailing , les auteurs avaient une idée bien précise : promouvoir la nouvelle catégorisation de leur site.

 

Rédiger un emailing

 

Voilà, vous avez l’ensemble de l’email corrigé reçu dans ma messagerie. Je profite de cette occasion pour insister et revenir à ce que je vous ai déjà dit. Ecrire un texte pour le web (et l’emailing constitue une forme de rédaction) ne se résume à la seule rédaction, mais la vérification des coquilles fait également partie du travail. Ici, une étape a été faite trop rapidement. L’objectif n’est surtout pas de lancer la pierre aux produits laitiers mais bien de vous faire comprendre que chaque étape est importante. A quoi bon proposer un contenu de qualité si la moitié des internautes ne vont pas au bout de la lecture, irrité d’avoir été dérangé à deux reprises.

Prenez donc le temps de lire et relire vos écrits SEO avant de les envoyer et / ou de les publier.

Je termine ce petit billet en vous demandant de revenir quelques lignes au-dessus. Je vous disais que quelque chose m’a immédiatement titillé en lisant cet email déjà corrigé. Alors avant de vous le dévoiler, et pour vérifier que je ne suis pas devenu un maniaque, je vous laisse le temps de me faire parvenir vos propres retours. En attendant, j’adresse un email à Quentin pour lui donner la parole, afin qu’il puisse réagir, s’il le souhaite, à cet cas concret.

Avez-vous, vous-aussi, trouvé une autre erreur majeure dans cet emailing ?

Le taux de transformation, un indicateur essentiel pour votre réussite

Incontournable, le taux de transformation ou taux de conversion reste une des bases pour réussir à vous développer. Le rédacteur web connait bien ce KPI, qui peut le guider à certaines étapes de son travail de création de contenu. Du calcul du taux de transformation aux problématiques soulevées par cet indicateur, je vous invite à une plongée dans l’univers du taux de conversion, alors accrochez-vous …

 

Le Taux de conversion, un KPI essentiel pour le e-commerce et pour la …rédaction web ?

 

Transformer les visiteurs de sa boutique virtuelle en client, l’objectif des e-commerçants est bien connu et il ne diffère pas des commerçants traditionnels, qui, souhaitent, eux, que les chalands qui poussent la porte de leur magasin physique ressortent avec des achats. Et quand vous faites du shopping, vous ne pouvez que vous réjouir des efforts, déployés par le commerçant pour rendre votre visite plus agréable et vous inciter à l’achat. Pourquoi en serait-il autrement pour le e-commerce ? Que vous réfléchissiez à vous lancer dans le e-commerce ou que vous soyez déjà un professionnel reconnu en la matière, vous devez investir dans ces outils et ces supports, qui vous permettront d’accroitre la rentabilité de votre e-commerce. Et parmi les indicateurs de votre gestion, le taux de conversion figure parmi les plus importants. Le calcul du taux de transformation est facile puisqu’il ne s’agit que du rapport entre le nombre de visiteurs et le nombre de clients (c’est-à-dire des visiteurs, qui effectuent un achat).

Dans certains secteurs, le taux de conversion peut afficher des valeurs record de plus de 5.5 % même si un e-commerçant peut s’estimer satisfait avec un taux de transformation de l’ordre de 2 à 3 %.

La rédaction web et le contenu au service de l’optimisation du taux de transformation

 

C’est donc la triste réalité du web. 100 visiteurs arrivent sur votre site, et seuls 2 ou 3 dans le meilleur des cas, vont acheter quelque chose. Cela vous démontre les efforts que vous devez effectuer, et ils sont nombreux.

Générer du Trafic une obligation pour nourrir le taux de transformation
Générer du Trafic une obligation pour nourrir le taux de transformation

La première évidence souligne à quel point le trafic est essentiel dans la réussite de votre stratégie. Avec 50 ou 60 visites par jour, autant vous dire que vos chances de développement s’amenuisent. Il faut du trafic sur votre site, et donc faire connaitre ce dernier aux internautes mais aussi aux moteurs de recherche. Référencement payant, SEO, référencement naturel, …les techniques sont multiples et le contenu est essentiel à cette étape. La rédaction web SEO de votre site représente un atout pour être plus visible sur la toile, mais votre rédacteur web pourra aussi vous aider à vous positionner sur certains sites, pour générer du linking. Plus vous travaillerez efficacement votre référencement, et plus vous générerez du trafic sur votre site. Et en conservant la même qualité sur votre site de vente en ligne, passer de 100 visites quotidiennes à 1300 visites journalières, c’est une multiplication de vos ventes par 13 et même plus (on le verra par la suite).

Attention toutefois au danger du référencement et du trafic. Inutile d’attirer sur votre site des Internautes, qui ne sont pas intéressés par vos produits. Vos prospects doivent être qualifiés. Et c’est la difficulté principale, lorsque vous créez du contenu : cibler le public que vous avez défini précisément.

C’est aussi le travail du rédacteur web, qui peut vous aider à vous adresser aux personnes les plus « prometteuses » pour votre e-commerce. Mais, accroitre le trafic ne représente pas le seul levier, dont vous disposez pour accroitre votre taux de transformation. Je reviendrai sur ces outils disponibles dans un prochain dossier.

En attendant, dites-moi si vous vous appliquez régulièrement au calcul du taux de transformation de votre site ? Comment l’analysez-vous ?

Apprendre à lire entre les lignes pour une stratégie de contenu efficace

Parce que chaque détail compte, la stratégie de contenu doit se baser sur une connaissance parfaite de votre secteur d’activité.  Mais cela passe aussi par une bonne appréhension des données générales du e-commerce.

Le e-commerce, quand le contenu doit avant tout s’adapter à la forme

 

En tant que webmaster ou que rédacteur web indépendant, votre mission est claire : vendre plus, augmenter le panier moyen des achats …bref générer un chiffre d’affaires supplémentaire et ce quelle que soit la stratégie retenue. Pour cela, vous disposez de nombreux outils pour y parvenir mais aussi d’innombrables solutions pour mesurer l’efficacité de vitre stratégie de contenu. Vous devez donc être un spécialiste du secteur d’activité, pour lequel vous rédigez des fiches produit ou des     articles de blog. Mais cela ne suffit pas, vous devez également maitriser les bases du référencement et de la transformation client. Vous croyez que c’est suffisant, alors vous ne connaissez pas le métier du rédacteur web, qu’Eric Rédaction essaie de vous dévoiler jour après jour. En effet, il vous faut aussi vous familiariser avec le contexte que représente le e-commerce.

Connaitre les grandes tendances pour adapter sa stratégie de contenu

 

Chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre, de nombreuses sources d’informations vous dévoilent les chiffres du e-commerce français. Arrêtez-vous de ne vous baser que sur le montant des ventes générés. Ce chiffre ne veut pas dire grand-chose pour vous si ce n’est un état de la consommation (et donc du moral des ménages). En revanche, lorsque vous prenez connaissance que 1.358.000 consommateurs sont devenus e-consommateurs en un an, cela vous démontre, que contrairement aux idées reçues, vos pages de réassurance ont toujours leur importance. Lorsqu’un Français achète pour la première fois sur Internet, mieux vaut que le site, qui va le « transformer » en e-consommateur, ait pensé à le rassurer sur le paiement sécurisé, sur les délais de livraison, sur le S.A.V., … sinon c’est un client perdu. Si vous ne connaissez pas la liste de toutes les pages nécessaires à cette assurance de vos clients, demandez à Eric Rédaction.

Avant de rédiger vos textes, prenez la place du lecteur

 

Ce n’est pas au milieu de l’été, que je vais vous proposer une analyse détaillée et poussée du e-commerce en France et de son impact sur la rédaction …mais quand même. Prenez le temps de lire avec attention les résultats du e-commerce français comme ici pour le 1er trimestre 2019, et servez-vous en pour booster votre développement. Vous devez identifier les leviers de croissance possible mais aussi les obstacles à éliminer (frais de livraison, …).

Et vous, comment lisez-vous les données sur le e-commerce en général ? Quels enseignements en tirez-vous pour votre stratégie de contenu ?

Optimiser son site e-commerce en analysant les erreurs des autres

Comment optimiser le développement et la réussite de son site e-commerce ? C’est la question que se posent tous les e-commerçants et tous les webmasters mais aussi les rédacteurs web.

 

Contenu, technique, design, ergonomie, … l’alchimie du référencement

 

Bien que notre mission consiste principalement à optimiser votre contenu (en tant que rédacteur web indépendant, nous ne prétendons pas maitriser tous les sujets liés au référencement et à la visibilité sur la Toile), nous restons néanmoins constamment à l’écoute des techniques et des outils SEO.

Pour réussir à vendre ses produits ou ses services, l’e-commerçant doit donc s’attacher à vérifier chacun de ces aspects SEO ou autres. En la matière, autant faire confiance à des experts reconnus (et c’est de plus en plus difficile à une époque, où ils sont de plus en plus nombreux à se présenter comme des spécialistes ou des experts).

Nous vous invitons donc à lire l’article consacré aux 80 erreurs les plus fréquentes sur les sites e-commerce. Cette étude a été réalisée par Semrush. Notez au passage, que nous n’hésitons pas à insérer un lien vers cette étude, qui peut vous aider. Il ne s’agit pas pour nous de vendre quoi que ce soit, mais bien de vous apporter une information (On en a déjà parlé, mais le linking externe n’est pas, à notre sens, pénalisant bien au contraire).

Avec cette infographie instructive, découvrez ces erreurs fréquentes et prémunissez-vous en. C’est encore la meilleure façon de tirer profit de cet enseignement. Après, rien ne vous empêche de vouloir aller plus loin en cherchant à définir une véritable stratégie éditoriale, et nous pourrons alors vous accompagner.

Les erreurs à éviter pour optimisezr son site e-commerce

Comment faire une fiche produit en e-commerce ? Les bases

Que vous soyez e-commerçant ou rédacteur web, webmaster ou consultant SEO, vous connaissez l’importance de chaque fiche produit, que vous proposez sur votre site. Ce sont des pages incontournables, que certains estiment comme la base même de votre référencement, là où d’autres les négligent. Et pourtant, faire une fiche produit repose nécessairement sur la connaissance des enjeux de cette rédaction web si particulière. Consultez chaque exemple de fiche produit que vous trouverez sur la Toile, mais gardez en tête, que toutes ces fiches doivent répondre à de multiples critères. Partons donc du postulat que vous êtes le spécialiste du t-shirt imprimé sur la Toile.

  • Informer sur le produit ou le service : Des caractéristiques techniques aux façons de l’utiliser, votre produit doit être connu dans les moindres détails. Dimensions, couleurs, matière utilisée, …. Rien ne doit être ignoré, car c’est sur ces informations, que votre prospect va pouvoir se transformer en client.

Les t-shirts sont garantis 100 % coton bio, ils sont blancs, écrus, gris, anthracite …Col rond ou col en V, unisexe ou pour femmes, pour adultes et pour enfants ….

  • Séduire et attirer les prospects: Tous vos concurrents ont eux-aussi rédigé des fiches produit. Si vous vendez les mêmes articles que d’autres, inutile de vous cacher la réalité, les informations seront alors nécessairement les mêmes. Pourtant, vous devez aussi attirer et séduire vos visiteurs, alors autant rendre chacune de vos fiches attrayantes. Une approche décalée, des CTA originaux, une présentation unique, …. A vous de faire la différence, mais la fiche produit représente le parfait exemple de Branding ou comment la rédaction web peut à elle-seule soigner votre image de marque.

Partez de votre producteur de coton bio et retracez le parcours du coton avant qu’il ne devienne ce t-shirt ….

  • Positionner votre produit dans un environnement, un contexte: Dans la majorité des cas, vous ne vendez pas qu’un produit, alors votre fiche produit doit aussi refléter la richesse et l’étendue de votre activité. Vous avez 15 familles distinctes de produits, donc ce produit spécifique doit s’insérer dans votre « logique », et cela doit être l’occasion de créer des liens. C’est peut-être l’occasion de présenter des articles, qui peuvent venir compléter celui-ci ou des réponses similaires, qui garantissent une véritable valeur ajoutée.

Le t-shirt imprimé représente une tenue passe-partout, mais retrouvez aussi les sweats à capuche pour une tenue Street Wear ou encore les casquettes pour le détail fashion du moment.

 

  • Quand la fiche produit doit aussi être une fiche logistique: Ne vous contentez pas de parler de ce produit, mais attardez-vous aussi sur tous les aspects logistiques de votre entreprise. La livraison, tant en termes de délais et de prix, est aussi un argument de vente de même que votre politique de stockage.

Tous les t-shirts présentés sont disponibles en stock et nous nous y engageons. Nous vous garantissons une expédition dans la journée pour toutes les commandes passées avant midi.

 

  • Comment faire une fiche produit qui donne envie ? Vous devez donner envie et donc créer de l’empathie avec le lecteur. Rendez votre produit vivant, et donnez la possibilité à votre prospect de s’imaginer avec celui-ci.

Jean, sneakers, … le look ultra-branché est revisité par les plus grands stylistes du monde entier. Apportez votre touche personnelle avec un t-shirt blanc 100 % coton personnalisé d’une photo de votre choix.  

  • L’aspect marketing et commercial de votre fiche produit: Si vous avez fait faire des fiches produit, c’est aussi et surtout pour vendre. Les caractéristiques des produits décrits, les atouts de votre marque, les spécificités de votre logistique, voilà autant d’arguments que vous devez traduire en bénéfices clients. A chaque argument doit correspondre un facteur déclenchant d’achat.

Besoin de personnaliser un t-shirt pour communiquer efficacement pour un salon. Nous pouvons vous livrer jusqu’à 1.000 t-shirts imprimés à votre image avant l’ouverture de votre salon ou de votre foire.

 

C’est en s’attachant à répondre à chacune de ces préoccupations, que vous gagnerez en efficacité dans votre apprentissage de Comment faire une fiche produit parfaite. Il restera ensuite à organiser ces informations et à créer un canevas type, avant de vous lancer dans la rédaction de ces fiches produit ou de faire appel à un rédacteur web indépendant.

Avant de revenir sur ces questions plus pratiques, nous attendons vos propres retours sur la manière de concevoir une fiche produit, alors n’hésitez pas à laisser un commentaire à cet article ou à nous faire parvenir vos contributions. (eric.redaction@gmail.com)

Comment le calendrier éditorial va booster votre activité en fin d’année ?

 

Décembre sera bientôt là, et vous croulez sous les tâches à accomplir pour réussir cette période cruciale. C’est aussi maintenant, que vous devez boucler la production de contenu jusqu’à la fin de l’année, alors ne ratez pas le coche.

 

Le calendrier éditorial, une étape indispensable à la réussite de votre stratégie

 

On vous parle souvent de calendrier éditorial, impliquant donc de bien définir votre stratégie de contenu. Bien souvent, les e-commerçants et les webmasters ne comprennent pas d’emblée l’intérêt et l’utilité de « perdre » du temps à définir une ligne éditoriale puis à se lancer dans l’élaboration de ce calendrier éditorial, tâche chronophage s’il en est.  Nous parlons en connaissance de cause, devant expliquer bien (trop) souvent la nécessité de ces opérations, qui doivent être comprises comme faisant partie intégrante de la rédaction ou de la production de contenu. Eric Rédaction profite de cette saison pour revenir sur le sujet, car avec la fin d’année, l’importance du calendrier éditorial apparaît plus évidente à comprendre.

 

Préparer les fêtes de fin d’année, le retour du calendrier éditorial sur le devant de la scène

Par habitude, nous pouvons affirmer, que les clients nous sollicitent sur cette stratégie de contenu en début d’année (vous savez, les bonnes résolutions « cette année, c’est décidé, je publie régulièrement et de manière programmée ») et au début de l’automne, car les fêtes de fin d’année se profilent à l’horizon.

Quel que soit votre secteur d’activités, cette période festive est aussi une période prépondérante pour votre CA. Vous avez préparé de nombreuses promotions, et les plus tenaces sont même en cours d’élaboration d’un calendrier de l’avent. Vous savez, que dans quelques semaines, vous n’aurez plus le temps de vous consacrer à la production de contenu alors vous devez anticiper. Prévoir un contenu pour les clients prudents, qui aiment prendre les devants et les inciter dès novembre à penser à leurs cadeaux de fin d’année. Mais il vous faut aussi penser aux accroches, que vous publierez sur les réseaux sociaux, lorsque le Black Friday sera arrivé. Et votre cadeau de Noël (les frais de port offert ou un cadeau que vous avez cherché pendant des mois), il vous faut le mettre en avant. Et que dire des vœux que vous allez devoir publier sur votre site et par emailing….Et avant tout cela, peut-être devrez-vous aussi répondre aux attentes de vos prospects pour Halloween, pour la Saint Nicolas, pour le Beaujolais Nouveau ….

Préparer la rédaction de votre contenu pour les fêtes de fin d’année

 

Vous avez passé du temps à définir les périodes pendant lesquelles vous alliez appliquer ces promotions, alors pourquoi en serait-il autrement pour votre contenu. A moins, que vous ne publiez tout le contenu en une seule fois le même jour, ce qui vous assure de le rendre incompréhensible et même contreproductif pour les lecteurs.

A l’approche de décembre, non seulement le calendrier éditorial apparait être comme bénéfique pour votre réussite, mais plus encore vous prenez conscience de l’importance de soigner votre contenu, qui devra être au service de vos actions …Alors prêt à relever le défi ! Et si vous ne savez pas par où commencer, contactez Eric Rédaction pour que nous vous accompagnions dans cette période si cruciale pour votre réussite.

Et vous, le calendrier éditorial pour les fêtes de fin d’année, vous l’avez déjà mis en place ? Pourquoi ?

 

 

Gagner de l’argent avec Internet, une promesse qui n’engage personne

 

On vous promet à longueur d’année de gagner de l’argent avec Internet en créant un contenu qui vous ressemble. Attention danger, ces promesses n’engagent personne, d’autant plus que l’objectif est en lui-même une erreur, un non-sens si on raisonne d’un point de vue efficacité et efficience.  

 

Le contenu, la clé de votre réussite sur la Toile

 

Avouez-le, vous avez tous cliqué sur des messages que vous avez reçus à un moment ou à un autre. Certains vous promettaient de gagner 1000 euros par mois avec un simple blog, d’autres vous promettaient la richesse éternelle avec un site e-commerce clé en main … En revanche, aussi bizarrement, que cela puisse paraître, tous insistaient sur la nécessité d’un contenu de qualité, et ce quel que soit votre domaine d’activité. Un rédacteur web expérimenté ne vas pas vous affirmer l’inverse, puisque le contenu est l’ADN même de votre site et/ou de votre blog. En parlant de contenu, nous pensons ici bien évidemment à la rédaction web mais aussi aux images et autres vidéos, qui participent grandement à la fréquentation de votre site. C’est une lapalissade de rappeler que le contenu est la clé de votre visibilité sur la Toile et donc de votre réussite (à venir). Soyons honnête, inutile de faire appel à un rédacteur web pour disposer de textes SEO friendly, même si le rédacteur web indépendant vous fera gagner du temps mais aussi de l’efficacité.

 

Gagner de l’argent avec Internet, un outil, un moyen mais jamais un objectif en soi

 

Nous ne reviendrons pas sur ces multiples arnaques, en nous étonnant juste qu’aujourd’hui cela fonctionne encore. Ou alors vous avez un produit unique et formidable, et dans ce cas-là, le contenu sera un support pour attirer le plus grand nombre possible de prospects. Ou alors vous cédez aux sirènes de ces promesses intenables (« gagnez de l’argent avec Internet en parlant de vos passions » ) et basez votre stratégie sur la publicité et l’affiliation. Nous n’affirmons pas que la mission est impossible, mais quasi-impossible … :).

Votre contenu va-t-il pouvoir générer des dizaines de milliers de visites sur le long terme. (N’espérez pas partir vivre sur une île au soleil avec un millier de visiteurs). Si oui, vous êtes un génie de la rédaction web, de la vidéo ou de toute autre forme de création de contenu. Abandonnez tout et vendez directement votre contenu, ce sera encore plus rémunérateur.

En revanche dans la quasi-totalité des cas, ces promesses sont vouées à l’échec, car le contenu produit (et ce dernier a un coût que vous ne devez pas négliger) sera insuffisant pour atteindre le seuil de fréquentation espéré, et c’est bien compréhensible. Vous parlez de votre passion des bouquetins unijambistes et aveugles, et tout le trafic Internet passe par votre site. Vous pouvez être fier d’être devenu l’expert en la matière et les 3 autres passionnés à travers le monde vous remercient. Pas certain pour autant, qu’ils vous permettent de partir vivre au soleil.

 

Gagner de l’argent avec Internet, une question de stratégie avant de penser au contenu

gagner de l'argent sur Internet, un projet à construire
Gagner de l’argent sur Internet, attention aux promesses trompeuses !

C’est la promesse en elle-même qui constitue un problème. Si votre objectif est de « gagner de l’argent avec Internet », alors c’est voué à l’échec. Vous devez définir une stratégie marketing. Quel est votre business model, quel est votre objectif à court, moyen et long terme ? Posez-vous toutes les questions, et après, et seulement après, vous pourrez réfléchir à quel contenu vous devez produire pour franchir un à un ces différents paliers. Le rédacteur web, aussi expérimenté et doué soit-il, ne peut pas pallier cette absence de stratégie.

En cette période de fin de vacances et de rentrée, c’est peut-être le bon moment pour vous déconnecter pendant une ou deux semaines. Réfléchissez, prenez des notes manuscrites, et définissez votre stratégie. Ce n’est jamais du temps perdu. A votre retour, contactez-nous et définissons alors ensemble les actions à entreprendre en matière de rédaction web.

 

 

 

Et vous, vous êtes-vous déjà laissé bernés par ces promesses ? Avez-vous un projet que vous avez du mal à finaliser et à structure ?

 

Comment rédiger un e-mail de relance ?

 

L’e-mail de relance n’est pas un email marketing traditionnel. Il nécessite une approche particulière, puisque vous vous adressez à un lecteur, qui vous connait déjà et qui parfois attend cette rédaction web.

Le mail de relance, une rédaction attendue par vos prospects

En tant qu’e-commerçant, vous connaissez l’importance des abandons panier sur votre site, ou des prospects, qui partent de votre site avant d’avoir validé leur demande de téléchargement ou de catalogue. Vous devez les relancer, c’est une nécessité marketing. Vous devrez aussi, mais cela ne relève pas de la mission de votre rédacteur web, vérifier que ces abandons panier ne proviennent pas d’un problème technique ou même ergonomique sur votre site.

Le rédacteur web va donc devoir écrire un (et même plusieurs) mails de relance. Mais dans ce cas précis, vos prospects attendent, dans certains cas, cette rédaction web. En effet, certains visiteurs de votre site sont en attente de ces mails de relance et de l’offre, que vous leur réservez, pour prendre une décision. Comment s’adapter alors dans ces conditions ?

Changer une décision ou une attitude par le contenu, une nécessité !

Pour commencer, rappelons que par définition, si vous écrivez un mail de relance, c’est que le prospect concerné a décidé de ne pas aller au bout du processus (commande, achat, abonnement, téléchargement,  ….). Les raisons peuvent être multiples, mais il a pris une décision.

Beaucoup considèrent cependant, que rédiger un mail de relance est « plus facile » qu’un emailing marketing traditionnel. C’est une erreur. La mission du rédacteur web consiste bien, en la matière, à faire changer de décision ou d’attitude. C’est donc un véritable défi, d’autant plus qu’il existe d’innombrables raisons pouvant expliquer cet abandon.

Rédiger pour accompagner le lecteur dans sa réflexion

Rédiger un email de relance pour lever les doutes
Rédiger un email de relance pour lever les doutes

Vous, ou votre rédacteur web, devez réussir à faire changer la motivation de vos prospects, mais ceux-ci vous connaissent déjà, puisqu’ils ont visité votre site. Inutile donc de vous lancer dans une nouvelle description du produit, que le client a consulté ou d’une présentation du livre blanc, que votre prospect a « presque » téléchargé.

Pour changer l’approche de ces prospects, vous devez interférer sur leurs motivations, que sont l’argent (le prix est peut-être l’obstacle), la sérénité (votre site est-il sécurisé, et votre page de paiement, ou est-ce suffisamment expliqué), la perception (Quelle est votre notoriété ? Votre image est-elle positive ?), l’innovation, …. Il sera impossible d’agir sur chacun de ces critères à chaque mail, et cela nécessite donc un plan de relance (J+1heure, J+1 J, j+3, ….).

Comme tout emailing, la rédaction du titre (ou de l’objet) sera cruciale, et le premier email de relance doit nécessairement contenir une offre promotionnelle. Pensez aussi, que cet email de relance comme ceux qui suivront devront être très courts : 4, 5 phrases au maximum sous peine de lasser votre lecteur et de le décevoir un peu plus.

 

Vous l’aurez compris, l’email de relance doit être travaillé avec soin, et comme bien souvent, votre rédacteur web doit alors travailler de concert avec votre service commercial ou marketing. Puisque chaque situation est unique, nous vous invitons à nous contacter pour étudier ensemble votre stratégie de relance.

 

Et vous, comment avez-vous rédigé votre email de relance ? Considérez-vous ces emails comme indispensables au développement de votre e-commerce ?