Un exemple concret pour communiquer sur LinkedIn

Vouloir réussir sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux nécessite de passer du temps, et devenir Community Manager ne s’improvise pas et revêt être une activité chronophage. En revanche, ignorer les réseaux sociaux implique de renoncer à une partie de votre base de prospection. Difficile de trouver un juste milieu. Mon expérience m’amène à souligner l’importance des réseaux sociaux, et je ne parle pas que de Facebook ou Instagram. Pour les rédacteurs web comme pour les professionnels, communiquer sur LinkedIn représente un canal à ne pas négliger.

Comment entrer en lien avec sa communauté sur LinkedIn ?

Il ne sert à rien d’être présent sur un réseau social professionnel comme LinkedIn si vous n’interagissez pas avec les membres de votre communauté.  Et pourtant, vous ne pouvez pas passer des heures chaque jour pour réagir aux anniversaires professionnels, féliciter les membres pour leur évolution ou leur promotion. Vous devez donc anticiper et prévoir ces messages.

A titre personnel, je considère LinkedIn comme un support pour ma visibilité. Je n’entends pas « déclencher » une commande d’un texte SEO par ce biais mais souhaite générer une audience plus mobilisée autour des valeurs que je défends. On connait donc l’objectif, il ne reste plus qu’à rédiger un texte adapté, soulignant ce dernier.

Par exemple, lorsque le réseau social m’avertit de l’anniversaire professionnel d’un des membres de ma communauté, il me suffira, en cas de besoin (cela ne doit pas être systématique), d’envoyer le message déjà prérédigé.

Un exemple de message à poster sur LinkedIn

Bonjour,

LinkedIn m’informe de votre anniversaire professionnel, alors félicitations pour cet heureux évènement … :). En espérant qu’il soit suivi de beaucoup d’autres.

Rédacteur indépendant depuis plus de 10 ans, je suis à la recherche de professionnels confirmés pour des interviews afin de recueillir leurs opinions et leurs avis sur l’évolution du monde du travail, la digitalisation de nos économies, ou tout autre sujet dans l’air du temps.

Peut-être avez-vous un message à faire passer ? Un point de vue à éclairer ? …

Alors profitez de cet anniversaire professionnel pour prendre la parole et contactez-moi sans plus attendre (eric.varin@ericredaction.fr)

Dans cette attente,

Cordialement,

Eric VARIN (Eric Rédaction)

Automatiser sa communication sur les réseaux sociaux, des essais à suivre

Bien évidemment, chaque occasion doit faire l’objet d’un message approprié et pertinent, et ce pour tous les réseaux sociaux (même si je vous l’accorde, les occasions sont moins fréquentes sur Instagram ou Pinterest par exemple).

Il faut automatiser et anticiper sans tomber dans le piège de l’outrance, qui consisterait à envoyer le même message à tous vos abonnés. Un confrère ou une consœur offre peut-être moins de potentiel pour votre stratégie qu’un prospect qualifié.

Et vous, avez-vous rédigé des messages pour vos réseaux sociaux ? Si oui, comment avez-vous fait ? Et surtout comment les utilisez-vous ?

Photo et réseaux sociaux, une communication à ne pas négliger !

 

La rédaction web ne représente pas l’alpha et l’oméga de votre stratégie de contenu. Les photos et les images peuvent aussi s’avérer bénéfiques à votre image et à votre réussite. Alors comment choisir son réseau social, et quelle doit être votre organisation ?

 

La photo réseaux sociaux, une communication à part entière

Bien évidemment, vous pouvez toujours faire appel à Eric Rédaction pour créer, gérer et animer vos communautés sur les réseaux sociaux. Le Community management fait partie des prestations d’un rédacteur web pour booster votre stratégie de contenu. Mais la rédaction web n’est pas le seul moyen ni la solution la plus efficace en la matière. Vous connaissez le pouvoir des images et des vidéos, alors la photo réseaux sociaux doit aussi concentrer votre attention. Dans le choix de vos réseaux sociaux,  vous devez aussi prendre en compte l’importance de ces visuels et choisir un réseau social spécial photo, et il en existe de plus en plus. Bien communiquer sur Facebook ne représente pas les mêmes contraintes que la gestion d’un compte Instagram, et choisir Pinterest ou Flickr implique de bien connaitre ces règles pour optimiser la gestion photo réseaux sociaux.

La photo sur les réseaux sociaux, une évidence pour votre stratégie

300 millions de photos sont échangées chaque jour sur les réseaux sociaux, alors autant dire qu’il va falloir, comme pour l’écriture de vos textes, être performant et efficace. Il ne suffit pas qu’une image soit esthétiquement parfaite ou originale artistiquement parlant, pour qu’elle devienne la star des photos sur les réseaux sociaux. Les commentaires, que vous allez apporter à cette dernière, la cohérence de vos publications, l’originalité de votre approche, les hashtags utilisés , … voilà autant d’outils qui peuvent influer sur l’impact que vos prises de vie peuvent avoir sur votre communauté. L’exigence est de plus en plus forte, et ne vous méprenez pas, si de nombreuses photos sont sans intérêt, des images atteignent leurs objectifs. Encore faut-il les avoir défini avant ? Alors comme pour la rédaction web, commencez par définir une stratégie photo réseaux sociaux en identifiant votre recherche prioritaire :

·         Que l’on se souvienne de vous

·         Créer le buzz en multipliant le partage et les interactions

·         Attirer des Internautes sur votre site …

·        

Eric Rédaction une équipe

En matière d’image, mieux vaut parfois ne pas suivre ses envies de manière instinctive ? …:)

Quel réseau social choisir si vous voulez faire de l’image une valeur forte de votre stratégie éditoriale ?

 

Spécialiste de la rédaction Web , je n’entends pas vous rédiger un guide sur la gestion photo sur réseaux sociaux . Oui, la photo peut vous aider à renforcer votre image et votre notoriété. Oui, la photo peut vous permettre d’améliorer sensiblement le taux d’engagement de votre communauté. Devez-vous préférer Instagram, le réseau social photo préféré des plus jeunes générations ? C’est un choix pertinent, mais qui impose de devoir délaisser l’ordinateur traditionnel pour passer au Smartphone et à l’Internet Mobile. De son côté un compte Pinterest peut devenir très vite chronophage tant les conditions d’utilisation sont complexes pour optimiser chacune de ses créations.

Vous l’avez compris, je ne vais pas me mouiller en la matière, reconnaissant ne pas être un spécialiste en la matière. C’est donc le moment, où vous devez intervenir en nous donnant conseils et astuces pour optimiser sa gestion photo réseaux sociaux. Alors à vos claviers !

Des conseils pour bien écrire sur les réseaux sociaux

 

Devenir Community Manager pour animer les réseaux sociaux de votre entreprise ne s’improvise pas, et il ne s’agit pas d’une simple extension de la rédaction web, que vous réalisez pour votre site. Les réseaux sociaux ne sont pas un prolongement de votre site ou de votre blog. C’est une évidence, que nous tenons à préciser. Vous trouverez, si vous cherchez sur votre moteur de recherche préféré, de multiples guides pour écrire des post  parfaits pour Facebook ou recruter de nouveaux abonnés sur LinkedIn.  Nous vous avons déjà proposé des conseils pour optimiser vos rédactions pour Facebook notamment, mais suite aux nombreuses demandes, nous avons décidé de vous dresser nos propres conseils pour être plus efficient sur les réseaux sociaux. 

Les réseaux sociaux, des vitrines à agencer et à dynamiser

 

·         Définissez votre audience cible et adaptes vos propos à cette dernière. Vous ne pouvez pas parler à tout le monde en même temps

·         Vous devez multiplier les publications pour animer ces pages sur vos réseaux

·         Certes, gardez en tête votre thématique mais diversifiez les angles,

·         Faites court, et soyez concis. L’objectif est bien d’attirer mais pour ce qui est de convaincre, c’est plus l’objectif de votre site

·         Utilisez des mots courts, faites des phrases courtes et soignez vos accroches. Les réseaux sociaux ne sont pas un copier-coller de votre site mais vous devez apprendre à teaser

·         Soyez « généreux » et pensez à des publications sans aucune attente en termes de vente ou de trafic. (Cela ne doit pas vous empêcher de définir une stratégie de Social Selling)

·         Un emoji peut remplacer deux ou trois phrases …pensez-y, c’est bien plus percutant

 

Facebook, Twitter, Instagram, …, ou une stratégie de Community management

 

Une fois ces quelques conseils assimilés, ne croyez pas que vous êtes un as du Community Management. Car chaque réseau social a sa philosophie, ses spécificités, ses particularités. Nous n’allons pas vous proposer de tous les passer en revue, ou alors en termes de concision, nous serions largement déclassés… En revanche, quelques conseils néanmoins

·         Instagram : Attention priorité aux visuels et inutile de vouloir écrire pour écrire …si vous n’avez pas de photos. Pensez aussi à multiplier les hashtags

·         LinkedIn : Attention, les membres ne sont pas là pour se faire des amis mais bien pour renforcer leurs efforts en matière de réseautage…Les posts doivent être plu sérieux donc et se concentrer sur un sujet qui a sa propre audience

·         Facebook : Attention, les membres de votre communauté sont hypersollicités et vous n’avez que quelques secondes pour attirer leur attention …alors ne les gaspillez pas et soyez imaginatifs.

 

Et notre dernier conseil, comme pour tous les travaux d’écriture sur le Web, mesurez et suivez l’efficacité de vos rédactions. Regardez si le changement d’heure ou  de jour a une réelle incidence sur la portée de vos publications. Les post recueillent-ils des Like, des commentaires, …. C’est aussi par vous-mêmes que vous apprendrez à vous améliorer, et qui sait demain, vous nous proposerez le guide pour bien rédiger sur les réseaux sociaux.

En attendant, faites nous part de votre expérience en la matière, ou de vos conseils ?

 

Comment se présenter sur les réseaux sociaux ?

 

Les réseaux sociaux sont indispensables dans toute aventure digitale. Vous entendez cette sentence à longueur de journées. Même si nous ne la partageons pas dans sa globalité, force est de constater, que pour atteindre vos objectifs, Facebook et les autres restent des outils surpuissants. Mais avant de définir une stratégie de Social Selling ou de rédiger les objectifs de votre Community Manager, commencez par vous présenter aux autres membres, en leur précisant la finalité de votre démarche.

 

Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram, …. Les réseaux sociaux et leur intérêt

 

Si personne n’ose aujourd’hui remettre l’importance des réseaux sociaux dans une stratégie digitale de communication, ils sont rares celles et ceux, qui gardent toujours en mémoire les caractéristiques principales de ces réseaux sociaux.  Il est utile certes de connaître les avantages et les bénéfices du Social Selling ou les atouts du Community Manager. Mis avant d’être social, Facebook et les autres restent des réseaux, et par définition, cela implique que chacun des membres connaissent au moins partiellement celui ou celle à qui il est lié. Avant de faire appel à un rédacteur web ou d’apprendre à écrire pour Facebook, avant de définir votre stratégie de Social Selling, vous devez vous faire connaitre des membres que vous souhaitez recueillir. Avez-vous ciblé LinkedIn pour nouer des partenariats à développer dans l’avenir ou pour vous constituer un vivier de partenaires possibles ? Avez-vous créé une page Facebook pour soigner votre image de marque ou pour vendre vos produits et / ou vos services au plus grand nombre ? Vous admettre, que votre réponse à ces questions (et elles sont bien plus nombreuses) va déterminer votre stratégie et votre contenu éditorial sur ces réseaux sociaux. Mais même si vous savez exactement ce que vous souhaitez, êtes-vous sûr que c’est aussi clair pour les membres de votre communauté.

Se présenter, la première mission des réseaux sociaux

 

Nous ne vous invitons pas à écrire sur votre page Facebook « Ici, nous cherchons à vous vendre les meilleurs produits au meilleur prix « . En revanche, si votre présence sur le réseau de Mark Zuckerberg est avant tout guidé par la vente, inutile de le cacher. Les membres de votre communauté ne sont pas « stupides » et après 15 ou 20 posts de promotions de vos meilleures ventes, ils prendront conscience (même si vous ne l’avez pas expliqué) de votre stratégie. Alors autant être clair et transparent sur celle-ci, ce qui n’empêche pas un peu de finesse, d’humour ou d’auto-dérision (selon les cas). Nous insistons sur ce point : avant de vous lancer dans le Community management proprement dit, commencez par vous présenter sur chacun des réseaux sociaux, que vous avez décidé de créer. Cela passera par la rédaction de textes, qui se doivent avant tout d’être le plus clair possible. Pensez aussi à bien choisir votre page d’atterrissage, qui ne doit pas forcément être la page d’accueil de votre boutique ou de votre site. Certains vont sourire à la lecture de ce billet, mais faites un test. Promenez-vous sur votre réseau social préféré, et lisez avec attention les descriptions des pages que vous visiterez. Vous verrez, que ce rappel est loin d’être inutile.

Et vous, avez-vous pris soin de soigner la rédaction de vos présentations sur les réseaux sociaux ? Quels sont vos conseils en la matière ?

 

Social Selling, quand la communauté bénéficie à votre image de marque

 

Nous nous sommes déjà interrogés pourquoi les entreprises cherchaient à s’appuyer sur les réseaux sociaux pour renforcer leur stratégie de communication. Si créer et animer une communauté reste bénéfique à votre image de marque, cela reste aussi une tâche chronophage. Alors Social Selling ou pas, Community Management ou e-mailing, la question reste posée.

Nous avons lancé un appel, dans notre précédent article sur les réseaux sociaux, en vous demandant si vous interagissiez avec votre communauté ou si vous privilégiez les relations personnalisées. En d’autres termes, devez-vous, en tant que membre d’un réseau social, souhaiter les anniversaires de  celles et ceux, qui vous suivent. Et si vous répondez par l’affirmative, quelle doit être la portée de votre message ?

Le Community Management, une rédaction directe à maitriser pour plus d’efficacité

 

Comment de simples anniversaires peuvent-ils devenir une question essentielle à votre stratégie ? Tout d’abord, cela vous donne l’occasion d’entre en contact avec votre prospect. C’est en soi une bonne chose, quand on sait la difficulté et le coût que peut générer un lead. Le principal réside donc dans le message à lui transmettre. Si c’est pour vous cantonner à « Toute l’équipe de XXXXX vous souhaite un joyeux anniversaire », ne vous posez plus la question, mais arrêtez de vous torturer … 🙂 Votre message doit être bienveillant, c’est une certitude (Bon anniversaire) mais il doit aussi servir votre image de marque et poursuivre un but.

Comment parler de votre activité et de ce but, sans pour autant, sortir du cadre convivial de cet anniversaire ? Tout va dépendre de votre secteur d’activité. Bien évidemment, vous pourrez suivre la grande tendance, consistant à offrir un cadeau (le plus souvent un bon de réduction, une offre promotionnelle) à votre prospect. Mais la démarche est désormais généralisée et vous avez très peu de chances de sortir du lot, d’autant plus si vous avez déjà déployé une stratégie de lead nurturing pour tous les abonnés à votre newsletter (une partie de ceux-ci sont bien les mêmes qui likent votre page).

Le rédacteur web, le choix d’une relation plus directe et plus rentable

 

Vous ne pouvez pas, pour autant, perdre dix ou quinze minutes à chaque fois, que la question se pose. Chaque jour, des relations Facebook, LinkedIn ou même des abonnés Twitter fêtent leur anniversaire ou tout autre évènement digne d’être célébré. Vous ne pouvez donc pas personnaliser chaque message, même si vous ne pouvez pas non plus vous contenter de messages trop impersonnels, vous privant des intérêts du Community Management.

Alors, c’est à votre rédacteur web ou à la personne en charge de votre contenu et de votre Social Selling, qu’il appartiendra de créer ces passerelles en faisant preuve d’imagination. Parce qu’un exemple vaut toujours mieux qu’une longue dissertation, Eric Rédaction a mis en place à la publication de cet article une campagne de ce type. A partir d’aujourd’hui et pendant un an, nous allons contacter chacun des membres d’une communauté souhaitant leur anniversaire avec des messages, que nous conservons pour vous livrer une étude détaillée lorsque ce test sera terminé. Il vous faudra attendre un peu, avant d’accéder à ces messages réseaux sociaux, que nous allons rédiger. Cela ne doit pas vous empêcher de nous communiquer si vous le souhaitez vos propres retours d’expérience.

 

 

Le Community Management : s’adresser au réseau ou aux membres ?

 

Se constituer une communauté sur un réseau social ou un autre est une étape de votre stratégie marketing. Mais lorsqu’il va s’agir de l’animer, allez-vous vous concentrer sur l’aspect communautaire ou souhaitez-vous entreprendre une démarche plus personnalisable en vous adressant à chacun des membres. Il va falloir choisir.

 

Les réseaux sociaux, un agrégat de membres divers ou une communauté homogène

 

Même le rédacteur web doit avoir des notions (mais elles doivent être solides et pertinentes) sur la segmentation des cibles, et donc s’intéresser à l’identification des Persona. Vous savez ces profils qui vous donnent l’impression de connaitre votre lectorat. Sur les réseaux sociaux, bien que votre priorité ne soit pas (directement) d’accroitre vos ventes (Nous l’avons vu déjà dans le premier article de cette série consacré aux réseaux sociaux ), vous devez garder en tête ces profils, qui vous donnent les clés pour répondre aux attentes des membres de votre communauté. Mais ces membres, sur lesquels vous disposez d’informations, doivent-ils être considérés à titre personnel, ou devez-vous vous concentrer sur les caractéristiques de votre communauté ? Votre réponse impliquera des actions différentes et en ce qui nous concerne, la rédaction devra alors s’adapter.

Comment parler à sa communauté pour inciter à l’engagement ?

 

En vous adressant à une communauté, ce sont les centres d’intérêt que vous visez prioritairement. Vous axez votre stratégie sur le développement durable, alors quelques alertes bien placées et de la curation de contenu vous donneront les pistes à suivre pour séduire votre auditoire. En revanche, si vous préférez une approche plus individualisée, la segmentation sera alors bien plus fine, car un travailleur du Web vivant à Paris n’a pas la même approche du développement durable qu’un agriculteur de Corrèze. Ce sont des caricatures mais quand même. L’ouverture d’esprit de vos prospects n’est pas extensible, et un centre d’intérêt ne peut pas guider toutes leurs lectures, toutes, leurs recherches.  D’autant plus que les commentaires sur les réseaux sociaux révèlent également l’engagement de votre auditoire. Cherchez-vous à maximiser le nombre de like sur votre page Facebook (Appelons au passage tous les lecteurs de cet article à aimer la page Facebook d’Eric Rédaction) ou préférez-vous plutôt des leads ou des visites de site. Nous ne reviendrons pas sur cet impératif commun à tous les spécialistes du Community Management : définir des objectifs mesurables.

Les messages personnels, un moyen de renforcer votre stratégie de Social Selling

 

C’est évoqué en quelques lignes, mais cette distinction (approche communautaire / approche personnalisée) est essentielle à la réussite de votre animation des réseaux sociaux. Une autre question apparait alors très vite. Devez-vous envoyer des messages personnels à vos lecteurs, aux membres de votre communauté ? Des anniversaires à fêter sur Facebook, des évolutions professionnelles à souligner sur LinkedIn, des changements de vie à souligner sur Twitter, … Au vu du nombre croissant de rappels quotidiens en la matière, vous pouvez décider de ne pas céder à la tentation. A quoi bon avoir une communauté alors ? En revanche, vous pouvez décider de réagir à tout, en envoyant des messages formatés et programmés en avance. Avoir un mot gentil pour chacun est une chose, mais en avez-vous le temps et les moyens ? … En envoyant des messages personnels type, vous risquez de perdre la convivialité que vous avez mis tant de mois à construire avec votre cible, et/ou lasser votre lecteur.  Vous pouvez aussi, si votre rédacteur web a bien travaillé les textes, montré votre attachement qui n’est pas que de vitrine

Nous n’avons pas la solution miracle pour répondre à cette interrogation, car toutes les voies peuvent être bénéfiques comme elles peuvent se révéler néfastes avec le temps. En revanche, ce sont des questions que vous devez vous poser avant même de vous lancer sur les réseaux sociaux.

Et vous, approche communautaire ou démarche plus personnalisée et personnalisable ? Et les anniversaires ou mutation professionnelle, vous les célébrez dignement ou vous les ignorez ?

Social Selling, à quoi sert l’animation des réseaux sociaux ?

 

Community Management, Social Selling, animation des réseaux sociaux, ….. au quotidien, peu importe le nom que vous utilisez, mais vous cherchez comment tirer profit, si cela est possible, de Facebook, Twitter, et autres LinkedIn.

Pourquoi voulez-vous faire de l’animation des réseaux sociaux ?

 

La question est simple et peut apparaître comme simplissime et pourtant. Souhaitez-vous créer une communauté ? Si oui, quel est votre objectif ? Vendre plus, faire connaître votre marque, soigner votre notoriété, ….  Nous vous conseillons de définir vos objectifs de manière précise, objective et réaliste. Attention, si vous commencez par croire que des post Facebook vont considérablement accroitre votre CA, vous faites erreur. Les réseaux sociaux ne sont pas un accélérateur de business Ils peuvent le devenir si vous avez une véritable stratégie. Vous souhaitez gagner 25 abonnés en plus à votre newsletter, vous désirez attirer 200 visiteurs supplémentaires sur votre site, vous aimeriez recueillir 5 témoignages par semaine sur votre page Facebook…. Commencez par des objectifs simples et quantifiables (vous devez pouvoir en mesurer la pertinence). Si vous ne pouvez pas décider que l’animation des réseaux sociaux permettra une hausse de xx % de votre CA, vous ne pouvez pas non plus vous contenter d’affirmer que ce Social Selling n’a qu’une vocation : soigner votre image.

 

Le réseau, la clé du Social Selling et du Community Management

 

Qui dit réseau dit membres du réseau. Une lapalissade nous direz-vous, mais qu’il est essentiel de rappeler. Vous ne vous adressez plus à des prospects (ils le sont mais vous n’interagissez pas avec eux dans ce sens) mais à des personnes (ou éventuellement à des entreprises pour le B2B même si au départ, ce sont bien des personnes que vous reliez). Il ne sert à rien de disposer d’une vaste communauté sur LinkedIn ou d’un nombre important d’abonnés sur Twitter si tous vos « amis » ne sont là que pour vous faire plaisir. Ne demandez pas qu’on like une page, juste pour avoir un membre de plus, mais construisez une véritable relation. Un commerce de proximité a tout intérêt à avoir une page Facebook pour faire connaitre la vie locale de son quartier. Un artisan de proximité gagnera à communiquer sur les réseaux sociaux, en s’adressant à sa zone de chalandise. Mais vous, quel est votre intérêt ? Si vous devez vous fixer des buts précis et quantifiables, cela repose avant tout sur une bonne connaissance de celles et ceux à qui vous vous adressez. Les spécialistes marketing vous parleront de cible, de cœur de cible ou de persona. Pour vous, cela implique que vous devez connaitre celles et ceux à qui vous vous adressez. Vous devez connaitre leurs motivations, leurs aspirations, leurs envies, leurs problématiques, …. Et si vous vous lancez dans l’animation de réseaux sociaux, cela devient encore plus vérifiable.

Une stratégie Social Media, un support, des outils, des moyens et des résultats

 

A ce stade de votre réflexion autour de cette thématique «  Comment faire de l’animation de réseaux sociaux ? », vous aurez donc défini :

  1. Votre cible et ses attentes
  2. Votre objectif mesurable

Ne croyez pas que cela se fait en deux secondes, il faut être organisé ou accepter d’externaliser cette prestation à un indépendant comme votre rédacteur web préféré (Qui ne tente rien n’a rien :)). Il vous reste donc à déterminer le support le plus adapté pour respecter ces deux études préalables et c’est donc ici, que vous devrez définir le réseau social, que vous allez choisir (Souvenez-vous, nous vous avons déjà évoqué ce sujet il y a quelques jours) : Facebook, LinkedIn, Twitter, YouTube, ….

En fonction de tout ceci, vous allez pouvoir répondre à une autre question : « Qu’attendent les membres de votre communauté ? ». Bien évidemment, vous ferez la promotion de vos articles de blog, de votre actualité commerciale, mais devez-vous aussi faire de la curation de contenu et la relayer sur vos réseaux sociaux, ou réagir en live à certains évènements. Des formats écrits ou des vidéos ? Un ton d’expert ou une approche ironique ?  Vous définissez votre stratégie et pouvez donc déjà vous imaginer en tant que Community Manager de votre propre marque.

Il reste ensuite à mettre tout cela en musique. Des moyens financiers (ne pensez pas que votre rédacteur web animera vos réseaux sociaux sur son temps libre) , des outils efficaces (pour faire de la veille sur un sujet, pour connaitre les attentes de vos membres, …) et du ….temps. Car l’animation de réseaux sociaux, si elle est optimisée, est plus que chronophage. Nous reparlerons de tout ceci dans les prochains billets consacrés à ce sujet, et nous reviendrons aussi sur les questions et les commentaires, que vous voudrez bien nous adresser (eric.redaction@gmail.com)

 

Et vous, avez-vous défini une stratégie avant de vous lancer dans l’animation des réseaux sociaux ? Comment avez-vous procédé ?

Réseaux sociaux, branding ou rédaction web ?

 

Le titre est volontairement énigmatique, tant les réseaux sociaux suscitent espoir, doutes, succès et déception. Même en tant que PME ou TPE, vous avez élaboré une stratégie marketing digitale, mais avez-vous pensé à intégrer les réseaux sociaux à cette stratégie ?

Les réseaux sociaux, un simple prolongement de votre stratégie digitale ?

 

Nous n’évoquerons pas ici le cas des multinationales et des grandes entreprises, qui disposent des ressources nécessaires pour adapter leur stratégie, mais préférons concentrer notre propos sur les petites et les moyennes entreprises. Bien souvent, lorsque vous décidez d’externaliser la rédaction web, le design de votre site ou tout autre prestation, c’est pour conforter votre présence sur la Toile. Vous avez imaginé un site web performant (et donc qui transforme) associé à un blog d’Inbound Marketing pour attirer plus de prospects. Bien évidemment, vous connaissez (vaguement) l’importance des réseaux sociaux, et vous vous êtes empressés de vous créer un compte professionnel sur chacun d’entre-eux. Mais avez-vous déterminé une stratégie spécifique ? Non, alors c’est une erreur, à laquelle vous allez devoir remédier rapidement.

Facebook et les autres, pourquoi et comment choisir les réseaux sociaux prometteurs pour votre activité ?

 

Avez-vous déjà besoin de créer un compte sur tous les réseaux sociaux ? Bien sûr que non. Certes Facebook apparaît comme incontournable, de même que LinkedIn pour toucher des cibles plus « professionnelles «  (mais pas que). En revanche, avez-vous réellement besoin d’un site de micro-blogging comme Twitter ? Inutile de vous créer un compte, si vous n’avez pas le temps ni l’envie d’être présent et de vous engager dans ce média qui impose concision et efficacité. De même, même si le succès de certains youtubeurs est incontestable, avez-vous assez de contenu à partager pour créer votre propre chaine YouTube, ou assez d’illustrations ou de projets pour vous démarquer sur Pinterest. Et que dire, des réseaux plus communautaires encore, qu’est  Snapchat. Si vous créez un compte sur un réseau social, et que vous ne l’utilisez pas, c’est au mieux de la perte de temps et d’énergie, au pire une mauvaise image que vous envoyez aux Internautes (Si trois photos seulement illustrent votre Pinterest, à quoi bon vous entêter…). La première question est donc de savoir quel réseau social choisir pour booster votre stratégie marketing. Nous n’allons pas vous décrire tous les réseaux sociaux, sous peine de devoir rédiger des dizaines de pages, mais à vous de vous faire une idée en les essayant, en les utilisant. Le réseau social, quel qu’il soit, doit refléter votre image de marque, votre façon de voir les choses (c’est pour cela que nous avons évoqué le Branding) alors pourquoi devriez-vous être présent sur un réseau social, qui ne vous plait pas ou ne vous ressemble pas.

Quelle stratégie pour les réseaux sociaux
Quelle stratégie pour les réseaux sociaux ?

De notre côté, Eric Rédaction a décidé de privilégier trois réseaux sociaux, sans nous interdire d’élargir notre choix dans les mois ou les années à venir. Vous pouvez donc nous retrouver sur Facebook, LinkedIn et Twitter 

Nous vous laissons définir votre stratégie en commençant par le choix des réseaux sociaux, et nous reviendrons prochainement dans de prochains dossiers, vous donner des conseils et des astuces pour :

  • Comment définir sa stratégie sur les réseaux sociaux ? A quoi cela peut-il servir ?
  • Rédacteur web ou automatisation, quelle stratégie pour gérer les interactions avec ses prospects
  • Quand le réseau social devient un support à part entière, de nouvelles opportunités se font jour.

 

En attendant, n’hésitez pas à commenter cet article en nous donnant les réseaux sociaux, sur lesquels vous avez décidé d’être présent ?  Pourquoi ? Et si vous aviez des conseils à donner ?

Le réseau social Google + va fermer ses portes, un cauchemar ou une évidence ?

 

Google la déjà officialisé mais son réseau social est appelé à disparaitre. Google + fermera définitivement à l’été 2019, et la fermeture d’un réseau social pose bien des questions, dépassant le seul cas du célèbre moteur de recherche.

 

Quand Google abandonne son réseau social, une évidence pour beaucoup, une déception pour certains !

En tant que rédacteur web indépendant, nous utilisions et continuons à publier sur Google + même si nous n’avons pas été surpris d’apprendre, le 08 octobre dernier, que Google + allait fermer ses portes. Le réseau social, créé en 2011 par le géant de Mountain View, n’a jamais réussi à séduire le grand public. Pourtant au départ, l’idée était séduisante, puisque ce réseau social devait permettre de diffuser photos, articles et autres données à certains de ses cercles (amis, famille, collègues, …) sans déranger les autres. Mais Google + n’a pas réussi à se démarquer de ses concurrents et en particulier de Facebook. Le résultat est sans appel. Seul le moteur de recherche connait le nombre exact de comptes Google + mais un grand nombre de ceux-ci sont inactifs (et dans certains cas, les possesseurs de ces comptes ne sont même pas informés). Google a communiqué sur ce succès mitigé de son réseau social en précisant que 90 % des connexions duraient moins de … 5 secondes.

Pourquoi et comment un réseau social peut disparaitre ?

 

Les arguments avancés par Google pour expliquer cette décision sont purement une question de posture. On parle d’une faille de sécurité, détectée et réparée depuis, qui aurait permis le « vol » de données (non sensibles). On évoque aussi les risques en matière de confidentialité des données utilisateur et donc de sécurité, mis en avant dans le cadre d’un vaste projet interne Project Strobe. Bien évidemment, ces éléments ont pu jouer un rôle dans cette prise de décision, mais ils ne sont que la « goutte d’eau », qui a condamné Google +. Certes, des professionnels étaient très actifs sur Google + mais la réalité au quotidien joue bien en défaveur du géant de Mountain View. Google + fermera en Aout 2019 parce qu’il n’a pas réussi à s’imposer comme un réseau de premier ordre, c’est aussi simple que cela.

La disparition du réseau social de Google
La disparition du réseau social de Google

Que faire après la disparition de Google + ?

Les rédacteurs web ont pris l’habitude de travailler avec tous les réseaux sociaux, chacun ayant des bénéfices et des spécificités qui peuvent intéresser un ou l’autre de leurs clients. La rédaction de post Google + reste en théorie possible jusqu’en aout 2019, même si Google a déjà annoncé qu’il allait accompagner les utilisateurs à récupérer leurs données et à trouver des solutions de remplacement. En attendant, le rédacteur web, qui s’occupe du Community management d’une entreprise, doit-il poursuivre à poster sur Google + en sachant que la durée de ces publications sera courte. Tout dépendra de l’audience touchée grâce à ce support. Dans la majeure partie des cas, nous pouvons supposer que les efforts devront se concentrer sur de nouveaux réseaux sociaux (Twitter, Facebook, …) même si dans certaines situations rares, nous pourrons continuer à utiliser ce réseau social jusqu’au dernier jour.

 

Et vous, utilisiez-vous Google + ? Qu’allez-vous faire jusqu’en aout 2019 ? Et comment jugez-vous cet abandon de Google ?

Comment écrire pour Facebook ou pour un réseau social ? Peu importe après tout !

 

En matière de stratégie marketing (certains préféreront parler de Content Marketing), la question des réseaux sociaux ne se pose plus ou tout du moins plus dans les mêmes termes ? Si vous voulez exister dans l’univers Internet, le SMO (Social Média Optimization, un autre acronyme pour le référencement par les médias sociaux) est aujourd’hui nécessaire et même indispensable. Encore faut-il savoir ce que l’on entend par là ? Il ne s’agit pas d’apprendre à écrire pour Facebook ou d’apprendre à rédiger des tweets attrayants et qui « transforment » mais bien de définir une stratégie de communication, que vous allez devoir ensuite appliquer.

Apprendre à écrire pour Facebook ou réfléchir à une stratégie qui vous ressemble ?

 

Lorsque vous rédigez un article SEO pour votre blog, vous savez désormais que vous devez le promouvoir en utilisant notamment les réseaux sociaux. Vous avez alors cherché à apprendre à écrire pour Facebook ou Twitter, ou alors vous avez fait le choix de l’externalisation en faisant appel à Eric Rédaction. Peu importe l’option choisie, mais le plus important n’est pas de savoir comment écrire pour Facebook mais bien de savoir quoi écrire et sur quel ton.

Bien souvent, on réagit à chaud sans prendre le temps de la réflexion, et c’est un des objectifs de ces communautés virtuelles. Mais êtes-vous toujours fidèle à votre stratégie quand vous réagissez ? Avez-vous déjà déterminé ce que devaient vous apporter ces réseaux sociaux.

 

Ecrire pour Facebook n’est qu’un outil, mais bâtissez d’abord une méthode !

 

Il vous faut une stratégie claire et en rapport avec vos objectifs d’une part mais aussi avec vos objectifs. Allez-vous écrire à chacun de vos followers le jour de leur anniversaire ? Allez-vous répondre à tous les commentaires rédigés à vos post ?  Allez-vous suivre vos followers et interagir avec eux afin de privilégier la relation sur le long terme ? …. Toutes ces questions doivent être posées avant même de savoir comment écrire pour Facebook ou pour un autre réseau social.

Bien que cela ne soit pas votre site, vous devez néanmoins définir une stratégie que vous vous devrez de suivre par la suite, même si vous confierez cette tâche à un rédacteur web ou à un Community manager. Certains nous diront, que c’est une évidence, une lapalissade, et pourtant un tour rapide sur ces réseaux sociaux démontrera à quiconque que nous ne sommes pas très loin de la vérité, au vu de l’absence de stratégie constatée sur de nombreuses pages pro…. A notre avis, c’est une erreur gravissime !

Et vous, avez-vous défini une stratégie précise pour les réseaux sociaux ? Comment avez-vous fait, et comment faites-vous au quotidien pour la respecter ?