Comment trouver des clients quand on est rédacteur Web ?

Stratégie éditoriale en temps de Covid

La prospection de nouveaux clients fait partie des tâches du rédacteur Web indépendant. Prospecter de nouveaux clients et convaincre de nouveaux clients implique l’élaboration d’une stratégie. Et ce travail de prospection ne peut pas être ignoré. Alors concrètement comment le rédacteur freelance peut-il séduire de nouveaux clients ou même trouver de nouveaux marchés.

 

Trouver des nouveaux clients ou plutôt recruter de nouveaux prospects 

 Que l’on soit un e-commerce, un rédacteur Web freelance de Lyon, une TPE ou une multinationale, la prospection commerciale s’impose comme un levier incontournable de développement économique. En Btob comme en B2C, trouver de nouveaux clients constitue l’ossature de cette croissance. En revanche prospecter de nouveaux types de clients potentiels ou chercher à gagner de nouveaux clients ne se prépare pas de la même manière. Tout acteur économique doit faire des choix en matière de stratégie digitale (Inbound ou Outbound marketing par exemple), il doit aussi définir une stratégie de prospection, qui s’adaptera à son activité, sa nature et à son ambition. Je ne vais pas me lancer dans la liste des techniques de vente utiles pour apprendre à attirer les clients, ni même détailler comment construire un argumentaire pour convaincre vos futurs clients. Ici, nous allons nous contenter de lister comment prospecter des clients quand on est un rédacteur web Freelance.

Le ciblage, LE prérequis pour prospecter efficacement

 

Pour un rédacteur web indépendant, les cibles sont, en très grande majorité, constituées d’entreprises. Les clients potentiels peuvent être des dirigeants de TPE ou des CEO de grands groupes. En fonction des spécialisations du rédacteur ou de la rédactrice web, on pourra cibler plus précisément tel ou tel secteur d’activité. Puisque je peux me prévaloir d’une expérience de 15 années dans l’encadrement dans la Grande distribution, mon client idéal pourrait être les supermarchés ou hypermarchés. Parce que le rédacteur Web doit fournir un effort de prospection, il doit donc bien connaitre son client potentiel. C’est à partir de là, qu’il pourra établir son plan de prospection. Ce n’est qu’une fois cette clientèle cible définie, que le rédacteur Web pourra commencer à prospecter. Rechercher des clients implique de trouver la bonne approche et peut donc nécessiter des ajustements. Si les rédacteurs freelances ne sont pas expérimentés, ils pourront suivre une formation prospection.

Prospection téléphonique, emailing, …, comment prospecter pour trouver le prospect ?

 

Parce que le rédacteur Web est un professionnel de l’écriture SEO, il va pouvoir privilégier l’écriture de blog, que ce soit dans une approche Inbound Marketing (faire en sorte que les potentiels clients B2B ou B2C se souviennent de lui le moment venu) ou de Branding en essayant de s’imposer comme une référence en la matière. Il pourra également renforcer sa présence sur les réseaux sociaux, comme LinkedIn (prospection B2B) ou Facebook (prospection de clients en masse) ou même envisager un mailing ciblé. Aller chercher le client suppose de trouver des moyens efficaces.

Pour développer une clientèle, le rédacteur Web doit le plus souvent agir seul, puisqu’il ne dispose pas d’une équipe de prospection. Aussi faut-il mobiliser tous les leviers possibles et se perfectionner dans toutes les techniques de prospection. Je ne vais pas toutes les lister mais citons notamment :

  1. Votre site Internet ou votre blog, que votre potentiel de clients va trouver par des mots-clés, que vous aurez pris soin de travailler pour les moteurs de recherche.
  2. Le bouche-à-oreille ou quand vos clients vous aident à chercher des clients nouveaux. Recommandation, avis, ….
  3. Aller prospecter « en dur ». Vous pouvez envoyer des mails mais aussi démarcher les entreprises physiquement
  4. Faire de la publicité avec Google AdWords ou tout autre outil de communication,
  5. Rester ouvert et à l’écoute pour chercher de nouveaux clients peut se faire en étant présent sur les forums, les réseaux sociaux, bref en multipliant les contacts. La participation à des foires ou des salons professionnels peut aussi faire partie de vos outils de prospection.
  6. Si votre potentiel de clientèle se tarit, peut-être est-il temps d’élargir votre clientèle en essayant de toucher une nouvelle cible. Dans mon exemple précédent, je cherchais à acquérir de nouveaux clients en recrutant parmi les supermarchés et les commerces. Je peux ambitionner d’acquérir de nouveaux marchés en démarchant les professionnels de santé, les acteurs culturels, ….

Chaque technique de prospection a ses spécificités, mais gardez en mémoire que toutes ces démarches de prospection sont chronophages. En, d’autres termes, gagner un client prend du temps, un temps précieux que vous ne pouvez pas consacrer à votre cœur de métier. Il faut certes réfléchir aux pistes pour développer son activité commerciale sans perdre de vue le retour sur investissement que vous allez en retirer. En la matière, les rédacteurs Web freelances ne sont pas différents des agences et autres sociétés d’audit.

 

Et vous, quelle est votre technique de prospection préférée ? Combien de temps y consacrez-vous chaque semaine ? Pour quels résultats ?

Écrire un blog Inbound Marketing pour un rédacteur Web

Créer un blog facilement

Je vous ai expliqué en essayant de répondre à la délicate question « Pourquoi un rédacteur Web à Lyon doit écrire un blog ? », que l’un des objectifs envisageables était de pouvoir présenter toute son offre. La stratégie marketing (car on ne peut pas alors parler de stratégie éditoriale et encore moins de stratégie de contenu)  est de permettre à tout lecteur de faire appel à la multitude de services que le rédacteur Web indépendant de Lyon peut offrir. Il ne s’agit pas de publicité au sens où nous l’entendons habituellement (en tant que rédacteur Web freelance, vous préférez sans doute parler d’Outbound Marketing) mais quand même l’approche est directe et frontale.

Devenir rédacteur Web ou devenir expert du référencement naturel ?

Une autre approche consiste à (les puristes excuseront le raccourci que je prends) s’»imposer dans l’esprit des prospects ». Il s’agit donc, en ce qui concerne le SEO et la production de contenu web, d’apparaître comme un spécialiste du référencement et du référencement naturel. Cela suppose donc de multiplier les sujets mais aussi les angles. Plutôt que de se concentrer sur ce que le rédacteur ou la rédactrice Web peut apporter au site, on va alors chercher à répondre à toutes les questions qui peuvent se poser :

  • Comment écrire une balise titre ? Et les balises de référencement ?
  • Comment choisir les mots-clés, et identifier le mot-clé principal ? Quels sont les atouts de la longue traîne ?
  • Comment utiliser ces mots-clés dans les sous-titres, les paragraphes, la légende des éventuelles images,
  • Quelles sont les règles en matière de netlinking et de backlinks ?
  • Et faut-il absolument penser au maillage interne dès la rédaction de son texte SEO ?
  • Dans quel cas doit-on envisager de se concentrer sur le champ lexical, l’univers sémantique ? Et qu’est-ce que le cocon sémantique ?
  • ….

Une stratégie Inbound Marketing qui ne dit pas son nom ?

 

Parce que les lecteurs de vos articles de blog ont été séduits par votre expertise ou par votre approche, alors ils vont garder en mémoire l’adresse de votre blog, voire vous témoigner de leur confiance en acceptant le Call To Action, que vous aurez placé judicieusement dans la production de contenu. (On comprend alors aisément l’importance de ce CTA). Cette approche vise le moyen et le long terme, puisque ce jugement des lecteurs ne peut pas être instantané. C’est tout à fait l’approche Inbound, que les rédacteurs professionnels sont si souvent invités à suivre. Cette approche peut être bénéfique, à condition de bien anticiper vos productions de contenus mais aussi en analysant bien les résultats obtenus. Elle peut conduire au recrutement de prospects et puisque le rédacteur web indépendant connait les socles du Lead Nurturing, il ne lui restera plus qu’à transformer ses clients.

Et vous, avez-vous déployé une stratégie Inbound sur votre site de rédacteur Web ? Pour quels résultats ?

L’orthographe est-il un levier bénéfique au SEO ?

Comment écrire pour le Web ?

Les questions d’orthographe et de grammaire sont toujours évoquées lorsque l’on évoque la rédaction Web. Pourtant, il est difficile de savoir quel impact a ou n’a pas la qualité éditoriale d’un texte sur le référencement de celui-ci.

En d’autres termes, publier du contenu à l’orthographe irréprochable est-il un atout pour le SEO de votre site ? La question peut prêter à sourire, la réponse également puisqu’elle est normande. Non, les algorithmes de Google et des autres moteurs de recherche n’incluent pas une analyse orthographique influençant le référencement d’un site. Non, en tant que rédacteur Web indépendant à Lyon, je ne me suis pas transformé en un claquement de doigt en spécialiste des algorithmes, mais j’ai simplement lu énormément d’articles et de dossiers sur ce sujet. Quelques fautes d’orthographe ou de grammaire n’auraient donc pas de conséquences directes sur votre référencement. Mais à bien y regarder, on peut cependant identifier des points d’achoppement.

Une faute d’orthographe, une invitation à ne pas faire de lien !

En revanche, ces fautes affectent principalement les lecteurs de votre page, qui peuvent se faire une idée (fausse) de la qualité de votre travail. Sans entrer dans le débat insoluble (l’orthographe fait-il la qualité d’un texte ?), des fautes peuvent amener certains et certaines à refuser de faire un lien pointant vers votre site à cause de cette raison. Quand on connait l’importance du linking pour le SEO et le référencement naturel, on peut donc en conclure que ces étourderies peuvent nuire à votre visibilité.

Le taux de conversion, une relation naturelle avec l’orthographe et la grammaire ?

Les fautes d’orthographe peuvent-elles empêcher un prospect d’acheter ? Difficile de répondre à cette question même pour un rédacteur Web …. Trouver des études sur le sujet se révèle encore plus complexe. En revanche, on peut citer une étude de 2014 réalisée par Ipsos, qui soulignait que 80 % des personnes interrogées se déclaraient choqués ou heurtés par une faute d’orthographe ou de grammaire sur une publicité ou sur un document officiel. Pourquoi en serait-il autrement sur la Toile ? Une orthographe défaillante risque donc de dégrader votre taux de conversion.

Un texte bien écrit, un atout pour le taux de rebond ?

Enfin, ces mêmes lecteurs, qui se disent choqués par ces fautes, peuvent également, outre leur « non-achat » décider de ne pas poursuivre leur visite d’un site, sur lequel il y a ces fautes. Votre taux de rebond se dégrade alors pour une raison qui échappe à une analyse purement « marketing » et pourtant….

Dégradation du netlinking, du taux de conversion, du taux de rebond, …. Voilà bien des conséquences néfastes à une orthographe mal maitrisée. Faire des fautes de grammaire ou d’orthographe impliquerait donc une baisse de votre référencement naturel …..

Et vous, qu’en pensez-vous ? Voyez-vous d’autres méfaits à ces fautes que nous faisons tous ? Ou des avantages ?  

Le rédacteur Web, un expert de l’écriture SEO et de l’analyse

Rédacteur Web freelance, le cuisinier du SEO

On limite trop souvent l’action du rédacteur web indépendant aux seuls bénéfices en termes de référencement naturel. Et pourtant le SEO n’est pas la seule spécialité de cette rédaction web, bien au contraire.

Les signaux utilisateurs dans l’optimisation de votre référencement naturel

Les « signaux utilisateurs », voilà bien un indicateur trop souvent ignoré par les spécialistes du marketing et les rédacteurs Web. Vous les retrouvez en quelques clics sur les outils Google et/ou vos outils de suivi de trafic. Il peut s’agir du nombre de pages visitées, du temps passé sur chaque page, ; du taux de rebond, du taux de clics, …. Cela va permettre à Google de « mesurer la qualité de votre texte » (comme souvent, la qualité est mesurée ici par rapport à l’expérience utilisateur. Si les lecteurs ne passent que 3 secondes sur un texte de plus de 2.000 mots, alors Google sait que vos rédactions Web ne sont pas lues.). Mais cela doit aussi vous permettre d’analyser vos pages et votre site.

 Reprenons cette page de 2.000 mots. Vous avez les mêmes résultats, et vous pouvez essayer de comprendre pour quelles raisons les lecteurs se sentent « heurtés » ou « bloqués » …. Attention aussi, car comme je vous l’ai déjà expliqué, le taux de rebond est un indicateur à utiliser avec tact et parcimonie. Je vous explique, vous rédigez une page Web pour répondre à une SERP très recherchée. Si vous fournissez une réponse bien rédigée et très précise, alors le lecteur a sa réponse et il n’a plus besoin de poursuivre la visite de votre site. Un mauvais taux de rebond pour certains peut donc être une récompense pour d’autres.

Le rédacteur Web, un spécialiste des mots, du SEO et de l’approche globale

 

Il ne s’agit pas ici de lister de manière exhaustive tous ces signaux utilisateurs utilisés par Google mais bien d’attirer l’attention des rédacteurs et rédactrices Web sur l’existence de ces derniers. Si vos textes n’attirent aucun backlinks de manière naturelle, peut-être ne sont-ils pas assez originaux ou uniques (je ne parle même pas de duplicate content mais bien de l’approche que vous essayez de développer). Si les visiteurs du site ne consultent qu’une page, peut-être que votre stratégie de maillage interne est à revoir. …

Chaque signal, chaque KPI de la rédaction web doivent être scrutés et analysés en profondeur par la rédactrice ou rédacteur indépendant, puisqu’ils participent à la qualité de ce contenu éditorial. En d’autres termes, ne vous concentrez pas uniquement sur les mots-clés et autres termes du champ lexical, mais prenez également le temps d’étudier la réaction de vos lecteurs.

Et vous, considérez-vous la rédaction Web comme une approche globale ? Ou considérez-vous au contraire, que les textes SEO ne sont destinés qu’à votre référencement naturel ?

Le rédacteur indépendant doit-il croire dans ce qu’il doit vendre ?

Pourquoi écrire ? Une réponse différente pour le rédacteur Web ou l'écrivain

Voilà bien une question que tous les rédacteurs Web indépendants et toutes les rédactrices free-lance se sont posés au moins une fois. Les e-commerçants et les Webmasters, eux-aussi, se sont demandé s’ils devaient confier la rédaction SEO de leurs textes à un « convaincu ».

 

Je vais commencer par décevoir tous les lecteurs, en leur précisant que je ne vais pas trancher cette question, qui existe dans la rédaction Web comme dans bien d’autres domaines. Commençons par préciser, que l’interrogation concerne essentiellement les rédacteurs indépendants, ceux à qui on fait appel pour un besoin de contenu. En effet, un rédacteur Web salarié par une agence Web, une agence de communication ou par une entreprise est lié par contrat, et toutes ces questions existentielles, il se les ai posés avant de signer son contrat.

Écrire sur tous les sujets, le prix de l’indépendance ?

Avant d’écrire un contenu SEO, le rédacteur Web est un chef d’entreprise, et il se doit de préparer son avenir. En d’autres termes, il doit remplir son carnet de commandes et donc multiplier les rédactions optimisées ou pas. Après tout, il s’est fixé comme activité d’écrire pour le web alors quel que soit le type de rédaction (fiche-produit, article de blog, page Web, communiqués de presse, …), et quel que soit le sujet concerné (vêtements, tourisme, santé, recherche scientifique,  ….), il peut accepter une mission. Dans ce cas-là, il peut être amené sur des sujets, avec lesquels il n’a pas d’atomes crochus. Bien évidemment, j’exclue toutes les demandes illicites et croyez-moi, elles existent et sont nombreuses. Le rédacteur Web peut donc (en théorie) écrire sur tous les sujets et donc privilégier le développement de son activité. Le choix n’est ni condamnable ni critiquable. Il existe cependant une seconde voie, qu’il faut là-aussi aborder.

 

L’écriture SEO dans les limites de son éthique personnelle, un choix différent pour le rédacteur Web

 

Le rédacteur Web (nous englobons bien évidemment les rédactrices indépendantes qui connaissent le même questionnement) pourra aussi refuser les missions, pouvant l’amener à renoncer à certaines de ses propres valeurs. Par exemple, un rédacteur Web végétarien militant pourra refuser de rédiger les fiches-produits des grandes enseignes de fast-food. Une rédactrice web engagée dans la cause animale pourra décliner une mission de rédaction, émanant d’une société de cosmétiques pratiquant encore des tests sur les animaux. Un spécialiste du SEO mobilisé pour le développement durable de la planète refusera ainsi la rédaction d’articles vantant la surconsommation à tout prix. Vous avez compris le système. La rédaction Web dans la limite de ses propres valeurs. Dans ce cas-là, le freelance est prêt à se couper d’une partie de sa base de prospection et à en assumer les conséquences financières.

Je m’étais déjà posé la question il y a plusieurs années (je vous laisse découvrir la réponse que j’apportais alors à l’époque). Dois-je préciser, que les choses ne sont pas aussi tranchées, et que tout n’est pas tout blanc ou tout noir ?

Et vous, ne pouvez-vous confier vos missions de rédaction qu’à des rédacteurs convaincus ? Et si vous êtes rédacteur indépendant, quelles sont les limites que vous vous êtes fixées ?

La rédaction Web, dernière revue de presse de la saison

Trouver des mots-clés un défi SEO

Le mois de juin est arrivé, et les rédacteurs et rédactrices Web se préparent eux-aussi à ces congés d’été, qui s’annoncent déjà. Dans quelques semaines, la rédaction Web sera, comme une partie des autres secteurs économiques, au ralenti. Rassurez-vous, Éric Rédaction reste mobilisé une partie de l’été, alors contactez-moi en cas de besoin ou de questions.

Le mois de juin, c’est aussi la période pour commencer à s’interroger pour préparer la rentrée de septembre. Vous savez déjà, qu’en septembre, vous serez, comme une grande partie d’entre-nous, inspiré par ces bonnes intentions. En matière de rédaction web aussi, ces bonnes intentions vont faire florés comme à chaque rentrée. Vous serez tous à la recherche d’un guide pour rédiger une page parfaite en termes de SEO, et le Journal du Net vous a devancé.  Je ne doute pas, que mes clients se poseront la question de savoir quels outils choisir à la rentrée pour améliorer leur référencement naturel. Une recherche, que le site Redacteur.com a anticipé pour celles et ceux utilisant WordPress.

Plus généralement, tous les rédacteurs Web, e-commerçants, Webmasters, … chercheront à booster leur productivité à la rentrée pour être plus efficace et plus efficient. N’est ce pas le cadeau qu’a voulu nous faire à tous le blog du modérateur avec sa liste d’outils destinés à booster notre productivité.

C’est donc bien une revue de presse spécial été, que j’aurai pu rédiger ici. Mais j’attendrai quelques semaines avant de vous en parler plus en avant.

Teasing ou cahier de vacances ? Votre rédacteur Web vous accompagne tout l’été

 

Ce dernier numéro de la revue du Web d’Éric Rédaction de la saison est aussi l’occasion d’un teasing, cher aux pros du référencement naturel et aux experts du Webmarketing. Cette année, votre rédacteur Web de Lyon, Éric Rédaction, vous invite à un cahier de vacances original.

    Restez informé et rejoignez notre communauté

    Vous retrouverez deux articles (minimum) par semaine, mais ne vous attendez pas à une révision des bases pour apprendre à écrire pour le web, ni même aux atouts de telle ou telle stratégie de contenu. En mode « Cahiers de vacances » , Éric Rédaction va vous surprendre cet été, en vous expliquant sa mue  mais aussi en élargissant les territoires à découvrir.

     

    En attendant le début du mois de juillet, je vous invite à partager votre stratégie de contenu pour cette période estivale ….

    Pourquoi créer un blog quand on est rédacteur Web indépendant ?

    Réussir en tant que freelance dans la rédaction Web

    C’est une question déjà posée il y a quelques jours, à laquelle je vous expliquais que l’objectif premier consistait bien à présenter vos prestations et à recruter de nouveaux clients. Mais il ne peut s’agir que d’un objectif mercantile pour répondre à cette question, ou alors le rédacteur web freelance de Lyon que je suis serait malheureux.

    Que vous soyez designer indépendant, expert SEO en auto-entreprise, rédacteur Web en EURL, …. Vous savez pleinement que :

    • Pour réussir à perdurer, la prospection de vos futurs clients s’impose, et Inbound Marketing ou Branding, la tenue d’un blog ou d’un site Internet peut participer à cette stratégie
    • Pour vous développer, vous devez satisfaire à de multiples demandes, qui évoluent sans cesse et donc vous diversifier.

    Je pourrai également souligner, que certains ont déjà élargi leurs gammes de prestations en diversifiant les services proposés.

    Un rédacteur Web à Lyon ou ailleurs, une obligation de se diversifier au bénéfice du SEO

    En tant que rédacteur freelance, vous aidez vos clients dans leur stratégie de contenu, pour renforcer leur référencement naturel. Mais s’agissant de référencement, vous savez que les algorithmes des moteurs de recherche ne cessent d’évoluer, et que dans le même temps les attentes de vos prospects, de vos cibles évoluent à vitesse grand V. Vous avez commencé comme une grande partie des rédacteurs Web, en répondant aux demandes de Content Marketing (marketing de contenu), puis vous avez pu vous spécialiser :

    • Dans certains types de création de contenu (fiches-produits, article de blog, communiqués de presse, …)
    • Dans certaines orientations de la stratégie marketing (Inbound, Outbound, …), de la stratégie éditoriale (élaboration de la charte éditoriale, participation à la rédaction de la ligne éditoriale, …)
    • Dans l’optimisation SEO des pages Web: mots-clés de longue traîne, rédaction SEO des balises (balise titre, meta-description, …), travail du champ lexical et sémantique, ….
    • Dans certains domaines d’activité : contenus rédactionnels sur le tourisme, l’économie, la santé, ….

    Pour résumer, écrire pour le web peut prendre de multiples formes, et au fil de votre expérience, votre offre de services de rédaction s’est étoffée. Chaque service de rédaction doit être présenté, afin d’en informer vos lecteurs. Par exemple, lorsque je me forme pour la rédaction et publication d’article SEO pour WordPress je dois en informer mes potentiels prospects.

     

    Rédacteur ou rédactrice Web, avant tout expert de l’écriture sous toutes ses formes

     

    La rédaction Web constitue bien l’offre de base pour le rédacteur indépendant. Mais avant de rédiger des contenus pour la Toile, peut-être avez-vous imaginé (ou même déjà développé) d’autres prestations. Et votre site Internet est bien le reflet de toutes vos prestations et pas uniquement de la rédaction d’article Web. Un rédacteur ou une rédactrice freelance devra donc bien veiller à publier sur son blog l’ensemble des prestations proposées.

    Pour mieux le comprendre, et reprenant ma situation personnelle, il me faudra attirer des prospects potentiels mais aussi informer l’ensemble de mes clients, que je suis expérimenté pour

    • La rédaction d’articles pour la presse spécialisée, avec un fort engagement pour ce journalisme Print ou Web SEO,
    • La conception-rédaction de tout type de projet éditorial, comme la rédaction d’un catalogue ou encore d’un livre sur l’histoire d’une entreprise,
    • La réécriture de textes pour garantir un contenu unique (sans plagiat) fait également partie de mes expériences,
    • La conception de formation en rédaction et la mise en œuvre de ces formations au sein même de l’entreprise m’a été demandée, et fait donc désormais partie de mon offre,
    • Collaboration avec certaines maisons d’édition à plusieurs titres,
    • L’intervention en tant qu’enseignant dans une école de commerce dans des classes de niveau Master I ou II,
    • Écrivain public ou biographe personnel,

    Voilà donc autant d’idées pour rédiger un article pour mon blog, afin d’étoffer le contenu de mon site Web.

    Un message essentiel à faire passer : faire découvrir votre offre, toute votre offre !

     

    Vous avez compris le principe. Souvent, les rédacteurs professionnels se concentrent trop sur la capacité à proposer du contenu de qualité, en omettant de détailler toutes leurs compétences. Le contenu rédactionnel doit donc aussi se concentrer sur leurs compétences propres et leurs spécificités. Cela doit non seulement assurer de trouver des clients pour chacune de ces prestations, mais aussi de créer de véritables opportunités en veillant au maillage interne. Ce maillage à travers les liens internes doit assurer à tout lecteur de prendre conscience de cette diversité de prestations.

    Enfin, cela répond à votre besoin de contenu, puisque tous les freelances spécialisés dans la rédaction des contenus connaissent l’importance que chaque moteur de recherche accorde à la régularité de cette rédaction de contenu.

    Rédactrice et rédacteur professionnel doivent donc faire de ces contenus textuels le catalogue de leur offre de services et ainsi élargir leur public-cible.

     

    Et vous, êtes-vous certain d’avoir bien présenté tous vos services sur votre blog ? Quelle est la largeur de votre offre ? Quelles spécialisations proposez-vous ?

    Le prix de la rédaction Web influe-t-il sur la qualité du contenu produit ?

    Quel est le tarif d'un rédacteur Web ?

    Vous cherchez les freelances pouvant rédiger le contenu de votre site. Vous allez donc étudier les devis et le contenu des prestations.  Vous allez donc devoir choisir entre les différentes propositions qui vous sont faites. Pour rédiger du contenu, devez-vous toujours choisir le tarif le plus bas ? Ou devez-vous privilégier la qualité du contenu du texte ou encore la capacité de ce contenu textuel à cibler précisément vos prospects ?

    La question du tarif du rédacteur Web : La conception du contenu, le prix du contenu Web

    Vous pouvez avoir un rédacteur professionnel ou faire appel à un rédacteur indépendant, mais si vous êtes sur la Toile, vous avez besoin de production de contenus pour exister et être visible. Quelle que soit votre stratégie éditoriale, le contenu des textes livrés (communiqués de presse, article de blog, Fiche-produit, …) va vous permettre de faire passer un message d’une part mais aussi d’optimiser votre référencement. Le rédacteur ou la rédactrice web maitrise les règles du Web SEO pour renforcer le référencement naturel de votre site Internet. Que vous fassiez appel à une rédactrice freelance, à un concepteur-rédacteur de votre équipe ou à un rédacteur Web freelance, ce contenu rédigé constitue un coût, une dépense. Bien que je vous rappelle qu’il vaut mieux considérer le coût de ce contenu SEO comme un investissement plutôt que comme une dépense, le devis de la rédactrice ou du rédacteur Web sera choisi en fonction de multiples critères dont :

    • Les attendus de votre brief: Quel type de rédaction (rédaction d’une fiche ou écrire des articles ?) Quelle stratégie marketing suivre (Inbound Marketing, storytelling, …) ? Nombre de mots et format de cette rédaction professionnelle (de la simple réécriture à la conception-rédaction de pages Web) ? Quelles tâches de rédaction (mot clé principal à rechercher ou liste de mots-clés déjà fournis ? Rédaction de la balise méta ou non ? Juste écrire du contenu ou rédaction et publication et intégrer la rédaction sur votre CMS (WordPress, …) ? S’occuper ou non du Community management…). Je vous ai déjà souligné l’importance du devis pour ces contenus textuels.

      Recevez le prochain dossier sur le devis de la Rédaction Web qui vous concerne !


      • Le positionnement du rédacteur du site ou du rédacteur concerné: S’il appartient déjà à votre équipe, le coût de la rédaction de contenu est connu à l’avance. En revanche si vous faites appel à des rédacteurs Web indépendants, chacun appliquera sa propre grille de tarification. Cela dépendra aussi de votre choix, le tarif variant entre une plateforme de rédaction Web, un auto-entrepreneur et un rédacteur ayant privilégié le portage salarial. Bien évidemment, les rédacteurs professionnels peuvent justifier de leur tarif de multiple manière : spécialiste dans la recherche des mots de longue traîne, expert dans la connaissance des algorithmes de chaque moteur de recherche, professionnel reconnu du maillage interne et/ou du netlinking, qualité de rédaction, qualité de rédacteur, …

       

      A en croire le baromètre 2020 du site des freelances Malt, le budget moyen d’un spécialiste de la rédaction SEO se situe à 376 € par jour.

      La qualité de votre SEO lié au tarif du rédacteur Web ?

       

      Vous n’êtes pas plus avancé me direz-vous. Vous cherchez un ou des rédacteurs pour la rédaction d’articles ou de fiches-produits. Entre les devis à 200 € et ceux à 250, 300 ou 400 €, vous vous retrouvez cependant encore dans l’expectative.

      Devez-vous toujours choisir le plus cher pour vous assurer d’une qualité rédactionnelle optimale ou de vous garantir de la meilleure qualité éditoriale possible ?

       

      Si vous pensez à cette rédaction SEO pour votre e-commerce, le coût de ces services de rédaction va impacter votre rentabilité et représente donc un critère non négligeable dans le choix de votre stratégie de contenu. Est-ce à dire que vous devez absolument rechercher le tarif le moins cher quand vous devez déléguez ce Content Marketing ?

       

      Outre la rédaction, créer du contenu implique des compétences (optimisation SEO par exemple), de l’expérience (style rédactionnel) et un savoir-faire (le travail rédactionnel n’est qu’une étape de la mission du rédacteur freelance). Écrire pour le Web a un coût et vouloir absolument bénéficier des prix les plus bas n’est pas toujours compatible avec votre recherche de résultats. En d’autres termes, économiser quelques euros peut réduire la qualité de votre contenu éditorial, puisque par définition les rédacteurs du projet ou les rédacteurs du texte y passeront moins de temps. Vous ne pouvez pas exiger que les prestations soient les mêmes au vu de la différence de certains devis. Un peu comme pour les hamburgers ….., ne demandez pas à un Chef de pratiquer les mêmes tarifs que McDonald’s.

       

      Les ingrédients pour la rédaction de textes ...déterminent le prix
      Les ingrédients pour la rédaction de textes …déterminent le prix… comme pour les hamburgers 

       

       

      Vous ne pouvez pas, dans le même esprit, chercher le tarif le moins cher et demander au rédacteur d’attester d’une culture générale abyssale, d’exceller dans l’art du marketing de contenu ….. Je ne vous conseille pas de toujours choisir le devis le plus cher pour vos contenus rédactionnels, mais juste de bien vous souvenir que le prix de la création de contenu correspond bien à une véritable valeur ajoutée.

       

      Et vous, comment choisissez-vous votre rédacteur Web quand vous en avez besoin ? Le prix constitue-il le seul et unique élément de sélection ?  

      La réutilisation de contenus, une autre approche de la rédaction SEO

      La réutilisation de contenus

      Quand on pense à la rédaction Web, on voyage immédiatement vers la recherche des mots-clés de longue-traîne, à la connaissance approfondie des algorithmes des moteurs de recherche, … Pourtant, le rédacteur Web indépendant doit également penser à un temps plus long et s’interroger sur le cycle et la durée de vie de son contenu. La question de la réutilisation de contenu sera simplement évoquée ici, mais le sujet méritera d’être creusé. (Vous avez déjà déployé une stratégie en la matière, n’hésitez pas à laisser un commentaire et/ou à m’écrire un mail).

      Réutiliser ses contenus, une autre approche pour un rédacteur Web indépendant

      En tant que rédaction « multimédia », la rédaction Web se doit d’être réactive (mettre à jour les anciens écrits SEO pour garantir aux lecteurs une lecture « sure »), participative et collaborative (Sur Facebook ou en commentaires de l’article, les lecteurs peuvent eux-aussi participer à votre création de contenu). Parce que la rédaction Web implique de nombreux efforts, le rédacteur Web doit donc aussi penser au moyen ou long terme. Se pose alors la question de la réutilisation (au sens large du contenu). Lorsque je parle de réutiliser son contenu, il peut s’agir de simplement le partager à nouveau sur les réseaux sociaux pour permettre à certains d’en prendre connaissance, de le faire connaître auprès d’une nouvelle cible au gré de vos découvertes de l’instant, de souligner que vous aviez déjà traité un thème revenant sur l’actualité, ….

      Il est impossible de lister toutes les réutilisations possibles, qu’il est envisageable en matière de contenu Web. Bien, qu’elle ne participe pas directement à l’optimisation de votre référencement naturel, cette réutilisation constitue également un levier pour générer un trafic supplémentaire.  Enfin, je tiens à souligner, que par réutilisation, on peut aussi entendre suppression. Lorsqu’un article n’a plus sa place sur votre blog, il ne fait pas hésiter à le supprimer et/ou à le réécrire. Se plonger dans le contenu existant peut aussi être une source d’inspiration.

       

      La réutilisation des contenus, pour rendre la rédaction Web plus productive

      Lorsque vous passez du temps, en tant que rédacteur web freelance, à expliquer votre quotidien, et les multiples tâches qui vous incombent (recherche de mots-clés, étude de la longue traîne pour le mot-clé principal, structurer le texte avec des sous-titres et des paragraphes pertinents, …), vous pensez bien évidemment à séduire vos cibles mais aussi à convaincre les algorithmes des moteurs de recherche. Un tel article consacré aux étapes concrètes pour réussir sa rédaction Web peut plus ou moins mal vieillir. En revanche, vous pouvez vous en inspirer pour un nouvel article, le relire pour traiter d’un aspect particulier (par exemple en la matière, la rédaction d’un article sur la curation de contenu aurait tout son sens) ou plus simplement inviter vos lecteurs à s’interroger aussi sur cette vision « passéiste » de la production de contenu. Pourquoi ne pas demander à votre communauté, par exemple sur Facebook, ce qu’elle pense des impératifs de l’époque, même si cette manière d’écrire pour le web peut apparaitre comme datée ?

       

      Vous l’avez compris, c’est une simple approche de cette réutilisation, qui est, trop souvent ignorée, par les rédacteurs Web ou par les rédactrices Web freelances. Mais nous aurons l’occasion d’y revenir.

      Et vous, avez-vous mis en place une stratégie pour réutiliser votre contenu ? Quelles sont les voies que vous avez privilégiées pour cela ?

      Comment choisir ses mots  clés ? En identifiant les requêtes tout simplement

      Trouver des mots-clés un défi SEO

      Quel que soit votre secteur d’activité, cibler votre création de contenu vus conduit à vous concentrer sur les résultats de recherche. Trouver les bons mots vous permet de viser les premiers résultats voire la première page. Aussi devez-vous choisir les bons mots et connaître les mots tapés dans la barre de recherche des moteurs constitue une étape essentielle.

      Comment choisir ses mots clés ? Voilà une question si difficile et pourtant si évidente. Cela va dépendre de deux aspects : le sens même de votre contenu (le mot-clé principal mais aussi secondaire et même les mots clés de longue traîne doivent être en lien avec ce que vous avez à vendre et/ou à présenter) et les attentes de vos futurs clients qui se traduisent ici par les requêtes qu’ils vont taper sur les moteurs de recherche ou dicter à leur assistant vocal. Dans notre dossier consacré à ces mots-clés, dont nous avons rappelé l’importance, commençons par les attentes de vos prospects.

      Trouver les mots de vos prospects pour répondre à leur curiosité

       

      Chaque liste de mot ou l’ensemble des expressions-clés ne servent pas qu’au référencement SEO de votre site, mais ils vous permettent aussi de connaître les attentes de vos lecteurs.  Le choix des mots ne doit donc surtout pas être conditionné que par le seul référencement naturel. En effet, si après une étude approfondie par les outils tels que Google AdWords (générateur de mots clés notamment) ou tout autre outil de recherche gratuit ou payant, vous avez identifié la requête « rédacteur Web de Lyon », cela vous informe que votre cible est attentive à la dimension géographique, à la rédaction Web Made in France. Vous l’avez peut-être déjà constaté si vous avez pris le temps d’établir vos cibles de prospection. Les mots-clés utilisés reflètent les attentes de vos prospects.

        Recevez le prochain dossier sur les mots-clés!


        Vous disposez de multiples outils (générateur de mots, les outils pour les mots-clés SEO et les mots-clés négatifs, …) mais vous pouvez aussi privilégier l’étude des sites concurrents. Une première liste de mots clés peut ainsi être dressée. Vous identifierez avec un outil pertinent le volume de recherches pour chaque moteur de recherche. Trouver des mots clés fréquemment utilisés par les prospects n’est pas le plus compliqué.  Outre ces générateurs, vous pouvez aussi utiliser des outils gratuits comme Google Trends. En revanche, cela vous conduit sur des mots-clefs très concurrentiels.  Encore faut-il choisir des mots clés pertinents.

        Le choix des mots-clés, une question d’écoute et  d’analyse

        Le volume de recherche, c’est-à-dire le nombre de recherches mensuelles, est certes une donnée importante, mais elle ne doit pas concentrer votre attention. Il faut bien choisir ses mots pour chaque page de votre site Internet. Pour cela, les volumes de recherche, quel que soit leur niveau, ne doivent pas être trop fluctuants. (La saisonnalité en revanche, elle, sera à considérer). Avec un outil de planification, vous pouvez trouver les mots clés suivants : « rédacteur Web de Lyon expert de l’écologie ». Et vous pouvez estimer que cela vous représente. Mais êtes-vous certain que cette expression-clé appartient aux requêtes pertinentes ? Utiliser ses mots renvoie peut-être à une expression populaire il y a un an ou deux, à cause d’un rédacteur Web de Lyon élu à la mairie de Lyon parce qu’expert écologique. Et toutes les recherches associées sont donc liées à ce personnage. L’exemple est tiré par les cheveux, mais vous avez compris le système.

        La saisonnalité, elle, est différente puisque par cycle, certaines expressions ont tendance à revenir. Avec des outils pertinents, vous n’aurez aucun mal à les identifier. Les expressions comme « rédacteur cartes de vœux », « rédactrice mailing de rentrée », « copywriter pour OP  fin d’année », …. Sont autant de termes utilisés à certaines périodes uniquement.  Pour une recherche Google fluctuante en fonction des saisons, il sera nécessaire d’anticiper pour bien référencer les mots clés définis (par exemple les mots et expressions clés sur le mailing de rentrée) avant la date souhaitée. Puis de choisir des requêtes associées (« comment rédiger un mailing efficace » ) pour permettre de l’optimiser en temps et en heure.

        choisir vos mots et trouver les bons avec un outil simple
        choisir vos mots et trouver les bons avec un outil simple

        A ce stade, vous disposez donc d’une liste de mots-clés, basée sur la rechercher de vos clients et lecteurs. Cette liste peut se révéler totalement inutile si vous n’allez pas plus loin. La seconde étape consistera à établir votre propre liste de mots-clés, sans vous soucier de l’extérieur, et je reviens sur cette étape dans le prochain dossier.

          Recevez le prochain dossier sur les mots-clés!


           

          Pour lister les mots utilisés par vos prospects :

          1. Identifier les termes et expressions utilisés
          2. Nettoyer la liste des effets de mode (Buzz, …)
          3. Vérifier la saisonnalité des mots-clés retenus
          4. Etablir une liste détaillée

           

          En attendant, dîtes-nous vite comment vous faites pour trouver les requêtes utilisées par vos lecteurs et prospects ?