Pourquoi le réseautage peut vous apporter bien plus que des clients ?

Cultiver son ou ses réseaux ne se limite pas à signer le maximum de contrats, mais consiste bien à entretenir des relations solides avec des connaissances, qui partagent certaines similitudes avec vous. Une manière décontractée de pratiquer la prospection commerciale, même si vous devez vous y préparer néanmoins.

Le réseautage, bien plus qu’un simple outil de prospection commerciale

 

Nous vous avons déjà parlé de la nécessité de vous engager dans un véritable plan de prospection commercial.  Et aujourd’hui, évoquons un outil trop peu souvent utilisé : le réseautage. Même si le rédacteur web travaille de manière solitaire, il doit, selon moi, s’efforcer de s’ouvrir aux autres, et ce pour de multiples raisons. Nous y reviendrons certainement dans un prochain billet, mais concentrons-nous sur le réseautage pour trouver de nouveaux prospects et recruter de nouveaux clients. Il est bien évident, que ce qui est vrai pour le rédacteur ou la rédactrice web l’est tout autant pour les autres free-lances du web.  Vous vous demandez comment démarcher des clients, alors le réseautage peut être la solution. Le réseautage, comme son nom l’indique, consiste à cultiver des réseaux autour de vous. Les entreprises de votre ville, une association des free-lances de votre arrondissement ou de votre quartier, un club des chefs d’entreprise, …. Vous pouvez participer à un club de rédacteurs web, mais à titre personnel, je ne considère pas cela comme du réseautage, puisque vous restez au sein de votre réseau justement. Tout l’intérêt du réseautage consiste à élargir votre réseau au fur-et-à mesure.

Comment réussir à soigner son image de marque avec le réseautage ?

C’est un point essentiel, trop peu souvent évoqué. Lorsque vous vous lancez dans le réseautage, c’est souvent par la petite porte. Admettons que vous alliez boire un verre, pour la première fois, avec les free-lance de votre commune. Vous ne devez pas considérer cela comme un temps de travail mais ne faites pas l’erreur de croire que vous vous rendez à un « pot entre amis ». Votre pitch est-il prêt ? Savez-vous comment vous allez vous présenter, car au cours de ce genre d’événements, la question « et toi que fais tu ? » sera une des phrases, que vous entendrez le plus souvent. Vous devez vous préparer et soigner l’apparence que vous allez donner à vos interlocuteurs. En tant que rédacteur web, vous savez que l’accroche d’un texte SEO est essentiel pour capter l’attention du lecteur. Sachez alors qu’il en va de même pour les rencontres physiques. Il sera extrêmement difficile d’effacer une mauvaise première impression.

  1. Soignez ce que vous avez à dire (il ne s’agit pas d’écrire un texte tout prêt mais de lister les items essentiels à votre prise de parole),
  2. Soignez votre apparence en étant conforme à l’image que vous voulez véhiculer
  3. Préparez-vous de manière professionnelle (avez-vous des cartes de visite, de quoi noter, de quoi enregistrer, …)

 

Le plus difficile sera ensuite de paraître tout à fait naturel, et de prendre plaisir à réseauter. Car si à terme, les « amis de vos amis » peuvent devenir vos clients, vous devez prendre du plaisir à échanger. Sans même parler de contrat ou de contact client, le réseautage vous offre aussi et surtout la garantie d’élargir votre vision du monde et cela, ça n’a pas de prix. Et puis, en tant que rédacteur web, combien de fois avez-vous pesté contre ce drame du travail en solitaire au quotidien, alors pour une fois que la rédaction SEO vous permet de voir du monde, profitez-en ….

Et vous, le réseautage, comment le pratiquez-vous ? Est-ce selon vous bénéfique ?

La facture du rédacteur web, des mentions supplémentaires à prévoir

 

Profession libérale ou chef d’entreprise, le rédacteur web peut exercer sa mission sous de multiples formes. En revanche, lorsqu’il est indépendant, ses obligations, au quotidien, dépassent, celles de l’écriture de textes. Et quand les règles de facturation changent, il doit s’adapter et se conformer aux nouvelles dispositions.

Les multiples casquettes du rédacteur web, un quotidien surchargé

En tant que professionnel indépendant, le rédacteur web doit, outre ses capacités à rédiger des textes SEO et optimisés, être un gestionnaire d’entreprises. J’ai déjà évoqué, à de maintes reprises, le quotidien d’un professionnel de la rédaction web avec des obligations en matière administrative mais aussi en ce qui concerne la prospection commerciale. Réussir à gagner sa vie en tant que rédacteur web implique d’endosser de multiples casquettes. Je ne veux pas plaindre les rédacteurs et rédactrices web, mais juste rappeler cette organisation au quotidien. Même lorsqu’il est débordé de textes SEO à rédiger, le rédacteur web doit anticiper en continuant sa prospection, et pour cela une organisation optimale doit être instaurée. Mais parce qu’il doit endosser de multiples casquettes, le rédacteur web doit aussi se tenir informé des évolutions législatives, qui le concernent, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, elles sont nombreuses.

Les prix de la rédaction web, quand la facture doit être précise

 

On connait la difficulté pour les Content Manager et autres responsables éditoriaux de définir le prix d’une rédaction web. Nous n’allons pas revenir sur ce sujet, ni même sur celui des remises toujours demandées par les clients. En revanche, une fois le texte optimisé SEO rédigé, le rédacteur web doit facturer ses prestations (il devra, par la suite, s’assurer du paiement de ces factures). Les obligations en matière de facturation varient en fonction du statut choisi par le professionnel de l’écriture web. En revanche, une ordonnance du 24 avril 2019 impose deux nouvelles mentions obligatoires lorsqu’une facture est émise à destination d’un professionnel. Désormais, il faudra faire figurer l’adresse de facturation mais aussi les références du bon de commande (si celui-ci existe). Des détails me direz-vous, sauf que l’omission peut coûter cher, alors autant établir des factures en bonne et due forme.  Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille la lecture du dossier consacré à ce sujet sur le site de Nepme.

 

Et vous, quel est votre statut et comment faites-vous pour être toujours en conformité avec votre facturation ?

 

 

Pourquoi la prospection commerciale du free-lance est-elle indispensable ?

 

En s’interrogeant sur la prospection commerciale du rédacteur Web, nous répondons à des problématiques qui concernent tous les indépendants du Digital. Alors pourquoi et comment prospecter quand on cherche à pérenniser son activité ?

Pourquoi la prospection commerciale doit devenir une seconde nature chez le freelance ?

La prospection commerciale, une nécessité pour le rédacteur Web
La prospection commerciale, une nécessité pour le rédacteur Web

La question peut apparaitre saugrenue aux experts du marketing digital ou non, mais bon nombre d’indépendants, de free-lance, et ce quel que soit le domaine de leur expertise, n’en ont pas conscience. La prospection commerciale s’impose comme une obligation au quotidien. Que vous soyez rédactrice Web, graphiste, webmaster, …, et que vous ayez choisi la voie de l’indépendance, vous devez toujours penser à votre avenir. Même lorsque vous croulez sous le travail, vous devez vous prévoir des plages pour cette prospection commerciale. Recruter des clients fait partie de vos obligations, sous peine de voir votre activité péricliter.

Trouver des prospects avant de vouloir des clients, la logique de la prospection commerciale

Attention la prospection commerciale ne signifie pas forcément dire « signer un bon de commande ». Avant d’y parvenir, il faut bien que vous vous fassiez connaître auprès d’éventuels clients. Cela peut se faire par le bouche à oreilles, par la stratégie Inbound Marketing de votre blog, …, toujours est-il que ce plan de prospection commercial doit vous permettre d’augmenter votre fichier de prospects. Plus vous avez de prospects enregistrés, et plus votre « zone de chalandise » est importante. Ne négligez pas cette étape, et pensez bien à vous adresser à des prospects, qui ne sont pas encore vos clients mais qui peuvent le devenir. Inutile de vouloir signer le plus rapidement possible, mais par contre pensez à toujours veiller à faire croitre cette base de prospection.

Comment démarcher des clients ? Comment recruter des prospects ?

 

La question principale consiste donc à savoir : comment démarcher des clients ? Comment les recruter ces prospects ? Bien évidemment, nous pouvons vous aider en la matière en vous aidant à élaborer une stratégie Inbound Marketing efficace et ainsi vous initier au lead nurturing, ou vous assister dans la rédaction d’un mail de prospection. Mais vous pouvez aussi décider de partir frapper aux portes, de mobiliser votre entourage, de cultiver un réseau, …. Toutes les idées sont bonnes, d’autant plus qu’en tant qu’indépendant du Web (on pense bien évidemment aux rédacteurs Web mais aussi à tous les autres free-lances du Digital), vous vous devez d’élargir votre zone de prospection et ne pas concentrer vos efforts sur les seules entreprises, déjà présentes en ligne.

N’hésitez pas à nous dire quels moyens vous utilisez pour votre prospection commerciale ? Et combien de temps y consacrez-vous chaque jour ?

Le message avant tout, une obsession pour le rédacteur web

 

Nous cherchons toujours à mettre en avant le message à faire passer. Le rédacteur web a la charge d’optimiser ce message pour le SEO et le référencement de son client. Mais il ne faut jamais oublier le contenu, car le référencement n’est pas une fin en soi. Et parfois en surfant sur le web, on trouve quelques bonnes idées qui réussissent à faire passer simplement un message complexe….. Il ne faut jamais le copier (attention, le duplicate content est l’ennemi juré du rédacteur web) mais on peut s’inspirer de ses trouvailles ou tout simplement féliciter celui ou celle, qui en a eu l’idée.

Les rédacteurs web sont nombreux à s’être cassé les dents sur les sempiternelles avertissements concernant les cookies et la protection des données. Alors quand un site trouve une idée originale pour demander la permission des cookies … 🙂 …Ici, le message est bien passé, et une pointe d’humour change tout…. Comme quoi parfois, la rédaction web ne tient qu’à un détail…

N’hésitez pas à partager les trouvailles, que vous faites sur la toile !

Audience Internet, les connaître pour rester en phase avec les Internautes

Bien que votre stratégie de contenu (souvenez-vous, nous vous en avons parlé il y a quelques jours) doive être avant tout unique et refléter votre « personnalité », vous ne devez pas ignorer ce qui se passe sur la toile. On ne reviendra pas aujourd’hui sur l’importance de la curation de contenu, qui peut aussi vous permettre d’alimenter votre calendrier éditorial. A l’inverse, nous insisterons aujourd’hui sur la nécessité de connaître les principaux sites en termes de fréquentation. Que vous souhaitiez découvrir les dernières tendances du moment, ou identifier les sites sur lesquels vous souhaitez créer des backlinks sur des sites influents, restez informés des sites attirant le plus de monde. Il ne s’agit pas uniquement de copier ou de vouloir générer des liens entrants depuis ces sites, mais bien de rester en phase avec les attentes des Internautes d’aujourd’hui. « Dis moi quel site tu visites, je te dirai qui tu es «  voilà un nouvel adage, qui entrera bientôt dans le corpus de la sagesse populaire. Alors profitez des publications de l’excellent Journal du Net, qui s’attache, chaque mois à vous révéler, les audiences des sites Internet pour le mois précédent, et les résultats de février 2019 ne révèlent aucune surprise, en nous signalant que le premier site visité en France (avec près de 52 millions de vue) reste Google suivi , avec presque 47 millions de vue, par Facebook.  Cela vous confirme qu’il faut être prudent quand des spécialistes marketing vous prédisent le déclin des réseaux sociaux. .. 🙂

A découvrir les audiences Internet de Février 2019

Etudiez cette liste et vous aurez quelques surprises, c’est certain.  N’hésitez pas à partager vos commentaires et remarques sur ce classement.

Un nouveau clavier AZERTY, une bonne nouvelle pour les rédacteurs Web ?

Après des années de travaux, la Délégation à la langue française a publié des préconisations pour modifier le claver AZERTY que nous connaissons, dans le but de faciliter la rédaction de textes sans fautes.

L’orthographe, une question cruciale pour le rédacteur web et pour tous

 

Doit-on revenir sur l’importance de l’orthographe et de la syntaxe dans les textes pensés SEO ? La question fait débat, depuis que la rédaction web s’est vue dotée d’une mission délicate : participer au meilleur référencement des sites Internet et autres blogs. En tant que rédacteur web expérimenté (nous n’osons pas employé le terme de confirmé), nous avons déjà, bien souvent, souligné que nous tenions l’orthographe comme une qualité essentielle et incontournable de notre activité. Pourtant, les coquilles font aussi partie du charme de l’écriture et de la lecture, et tant que les fautes ne deviennent pas une règle générale, elles ne sont pas rédhibitoires quant à la qualité d’un texte SEO friendly. Pour autant, à l’ère des correcteurs orthographiques de plus en plus « intelligents » (sic !), des questions se posent et amènent autorités publiques et grandes entreprises à prendre position (nous savons bien qu’il y a sujet plus important à débattre, mais quand même).

Les majuscules et les accents, des règles pour la rédaction web comme pour toute autre forme d’écriture

 

La question des accents et des majuscules fait ainsi débat. On a admis (par l’usage), que les majuscules ne seraient pas accentuées dès lors que l’on utiliserait un clavier d’ordinateur. Cette acceptation résulte essentiellement d’une difficulté technique, puisqu’aucune touche ne vous permet d’accentuer un E. Cela nous condamne-t-il à lire indéfiniment que les Etats-Unis d’Amérique supportent les deux orthographes différentes (États-Unis d’Amérique) ? La question se pose alors de savoir si l’accentuation doit concernée les majuscules, y compris dans notre écriture manuscrite. L’accent sur la première lettre d’une phrase, par exemple, est-il de mise ou est-ce une aberration même dans la langue française ? La question peut faire sourire, et pourtant beaucoup pensent, à tort, détenir la réponse. L’Académie Française a rappelé les règles (c’est son rôle) en expliquant : « Il (L’accent) fait partie de l’orthographe du mot et est donc indispensable, y compris sur les majuscules, les capitales et la préposition À ».

Et si on pensait enfin à la qualité de la rédaction web !

Nous n’allons pas ici rédiger un cours d’orthographe, tenant à préciser les règles d’utilisation des accents, de la ponctuation et des ligatures de la langue française. Pourtant, c’est bien le sujet, qui a poussé la Délégation à la langue française et aux langues de France à se rapprocher de l’Afnor en 2015 pour élaborer une « norme française ». Attention, il ne s’agit pas de règles orthographiques mais bien d’un code visant à changer ou plutôt modifier légérement la disposition des touches des claviers d’ordinateur. Les fabricants de clavier AZERTY disposent désormais de ce code, et si ils l’acceptent, des claviers plus conformes à la rédaction web en français devraient prochainement voir le jour. On pourra donc accentuer plus aisément les capitales et ne plus ignorer la cédille du c lorsqu’elle est à placer sur une capitale ou une majuscule. C’est peut-être un détail pour beaucoup, mais cette simplification devrait, si elle est généralisée, faciliter le travail du rédacteur web qui pourra ainsi écrire plus rapidement et avec moins de coquilles. Comme quoi la rédaction web ne se limite pas à de simples questions de référencement.

Et vous, un nouveau clavier pour rédiger vos textes, vous attendiez la mesure ou cela vous laisse indifférents ?

Belles Anciennes, quand la passion est à l’origine d’une stratégie de contenu originale

C’est une stratégie de contenu originale, que nous tenons à vous présenter aujourd’hui. Oubliez les notions d’Inbound Marketing, de Content marketing, d’approche Outbound et laissez-vous entraîner par une histoire passionnante, qui démontre bien que la rédaction web ne reste au final qu’un support de votre réussite.

 

Quand le contenu sert avant tout à partager et à relier les membres d’une communauté

Nous évoquons, chaque semaine, notre approche de la rédaction web et de l’importance du contenu dans toute stratégie de développement. Certains spécialistes vous parleront de Content Marketing, quand d’autres vous vanteront les atouts d’une approche Inbound Marketing. De notre côté, nous préférons insister sur l’originalité de chacune des stratégies, que nous déployons au quotidien auprès de nos clients. Une fois n’est pas coutume, nous allons consacrer ce billet à l’un de nos partenaires (Nous préférons toujours considérer nos clients comme des partenaires, car nous sortons toujours grandis d’une nouvelle collaboration) :  Belles Anciennes . Il ne s’agit pas de créer un backlink gratuit à Alain, le créateur et gestionnaire de ce site spécialisé dans la vente de plaques d’immatriculation, de produits d’entretien et d’accessoires pour l’entretien et l’embellissement des voitures de collection. (Et pourtant, vous savez, combien votre rédacteur web considère le linking comme une voie efficace pour booster votre visibilité) Depuis sa création, le site Belles Anciennes a développé une stratégie efficace, sans pour autant tomber dans les travers des grandes agences de communication digitale. Le sujet se prête à la …passion, alors Alain a, au fil du temps, répondu aux attentes de ses clients en proposant un contenu à la hauteur de ces demandes.

 

Quand la production de contenu doit « raconter une histoire »

Il s’est aussi et surtout concentré à son cœur de métier, en perpétuant des gestes et une certaine idée de l’automobile. La tendance est à la voiture verte, celle qui consomme le moins (voire pas du tout) d’essence. Ne croyez pas que Belles Anciennes soit insensible à ces préoccupations environnementales, bien au contraire. En revanche, pour pouvoir satisfaire ses clients, Alain et son équipe continuent de fabriquer les plaques d’immatriculation Maillefaud (si vous êtes un passionné ou un amateur éclairé, vous connaissez cette marque indissociable de l’histoire de l’automobile) dans son propre atelier. Il a également repris le flambeau pour continuer à proposer les créations d’une autre marque mythique du monde automobile : ROBRI. Toutes ces actions (et nous ne pouvons pas toutes les citer) sont initiées dans un esprit de sauvegarde et guidées par la passion. Bien évidemment, les objectifs financiers ne sont pas étrangers à l’aventure de Belles Anciennes, mais le travail bien fait implique la reconnaissance de clients eux-mêmes. Attirer les clients par une offre unique et à la qualité reconnue de tous, voilà l’approche Inbound Marketing de Belles Anciennes (même si elle n’est pas formulée ainsi).

Du e-commerce à la reconnaissance d’un savoir-faire traditionnel

 

A cette passion s’est ajouté l’apprentissage par toute l’équipe de Belles Anciennes des outils digitaux, des stratégies SEO pour le référencement, des approches webmarketing pour accompagner le développement de l’entreprise. Mais cet apprentissage n’a jamais fait dévier l’objectif originel d’Alain : continuer à perpétuer la tradition (Les plaques d’immatriculation Maillefaud, fabriquées aujourd’hui dans l’atelier, sont conçues sur la machine imaginée par Monsieur Maillefaud en personne), transmettre et partager. Ces efforts et ce sens du « travail bien fait » ont été reconnus puisque l’entreprise a été labelisée comme Entreprise du Patrimoine Vivant.  Un label EPV, qui consacre l’approche originale et passionnée d’Alain et de son équipe. Vous vous demandez certainement le rapport entre cette reconnaissance de l’entreprise et la stratégie de contenu. Pour Belles Anciennes, le contenu doit « raconter et expliquer cette histoire, cette passion », et il ne s’agit pas de n’utiliser cette labellisation qu’à des fins commerciales.  La stratégie de contenu peut aussi être « naturelle », comme l’a été celle de Belles Anciennes depuis ses origines. Pour preuve, Alain cherchait une manière de célébrer cette grande nouvelle et faire découvrir encore plus largement la fabrication artisanale des plaques d’immatriculation Maillefaud. Se servir de la Toile, des réseaux sociaux, ou inviter les passionnés et les curieux à pousser la porte de l’atelier. C’est la seconde proposition, qui a été retenue, et à l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art (6 et 7 Avril prochain), l’Atelier sera exceptionnellement ouvert au public de 11h00 à 19h00. Cela n’empêchera pas de communiquer sur ces journées Portes Ouvertes par la suite, pour faire de cette approche originale une opportunité de développer l’activité de l’entreprise.

Rendez-vous le 6 et 7 avril prochain pour découvrir la fabrication artisanale de plaques d’immatriculation Maillefaud

Et vous, quelle est votre originalité dans votre stratégie de contenu ? Y avez-vous réfléchi ou laissez-vous faire les choses naturellement ?

E-Mail marketing : un exemple à suivre ou ….pas !

 

Voilà un e-mail marketing,  que nous avons reçu cette semaine. Nous nous sommes permis de commenter cet e-mail sans aucune malice, mais juste pour souligner notre ressenti. Le votre sera peut-être différent. Faites le nous savoir et envoyez-nous vos commentaires (eric.redaction@gmail.com).

Nous avons déjà souligné l’importance de l’objet de l’e-mail marketing qui conditionne l’ouverture de celui-ci, et ici l’expéditrice (car si nous avons masqué l’adresse e-mail de notre expéditrice mystère, nous vous confirmons qu’il s’agit bien d’une femme) veut créer une forme d’empathie en admettant qu’elle a commis une erreur. (Dommage que quelques lignes plus bas, elle rejette la faute sur son équipe).

 

La rédaction d'un emailing marketing
La rédaction d’un emailing marketing

 Alors quelle rédaction adopter pour un email marketing ?

 

Nous nous sommes permis quelques annotations supplémentaires pour vous exprimer notre ressenti, mais nous estimons que cet email marketing ne remplit pas son rôle et n’atteint donc pas son objectif.

Par nature, notre avis n’engage que nous, alors faites-nous savoir ce que vous pensez de ces premières lignes de ce mailing marketing.

Comment apprendre à produire du contenu efficacement ?

Ecrivain public, journaliste et pigiste, biographe personnel, et rédacteur Web, … voilà une partie des prestations proposées par Eric Rédaction. La production de contenu est omniprésente dans nos multiples prestations, et depuis deux ans, nous intervenons aussi devant les étudiants d’Ecoles de Commerce. Une reconnaissance de la qualité de nos prestations ou une occasion d’être encore plus efficient ?  

Produire du contenu, une question de compétences ou d’ambition ?

Quelques minutes de recherche sur Google suffisent pour prendre conscience, que de nombreux prestataires vous répondent si vous cherchez à apprendre à produire du contenu pour votre site Web ou votre blog.  Que vous souhaitiez   devenir rédacteur web ou que vous vouliez apprendre les rudiments du métier de Community Manager, vous n’aurez donc que l’embarras du choix. Certaines des propositions vous promettent de venir un expert du SEO et du référencement, alors que d’autres vous garantissent de devenir un spécialiste de Facebook et des réseaux sociaux.

Pourtant produire du contenu implique de maitriser bien des problématiques. Inutile de vouloir maitriser le SEO pour rédiger des textes optimisés, si vous n’avez pas les bases d’une syntaxe parfaite. A quoi bon comprendre la segmentation client, si vous ne savez pas comment adapter votre contenu à la cible, à laquelle vous vous adressez.

La production de contenu sur la Toile n’est pas qu’une question de compétences, mais nécessite d’avoir une vue plus globale.

Content Marketing, une mission aux multiples facettes à appréhender pour le rédacteur web

 

Produire du contenu à des fins marketing, et pour se donner un air de spécialiste, on utilisera alors le concept de Content Marketing, exige un savoir-faire indéniable. Mais en tant que rédacteur web, vous croyez pouvoir faire face à ces nombreuses exigences. En êtes-vous sûr ?  S’engager dans cette voie implique de connaitre précisément le secteur d’activité de l’entreprise (votre client) mais aussi de réussir à identifier ses objectifs. Certes, le développement du CA reste la finalité ultime, mais cela doit-il passer par la création puis l’animation d’une communauté, auquel cas le rédacteur web devra alors se transformer en Community Manager.

Ou cela doit-il passer par la multiplication de promotions afin de s’imposer comme l’expert des prix bas ? Les deux orientations (et elles sont bien plus nombreuses) conduiront à des stratégies de Content Marketing bien différentes. A quoi bon se lancer dans un blog Inbound Marketing, si l’objectif consiste à transformer le plus rapidement possible ?

Enseigner la production de contenu, un partage d’une passion bénéfique au rédacteur web

 

Avant de nous consacrer pleinement à la rédaction web, nous avons été, dans ne précédente vie, responsable de centre de profit, des supermarchés pour ne pas les nommer. A ce titre, s’efforcer d’avoir une vue d’ensemble est devenu une véritable habitude, qui nous a permis de progresser au fil des années. On ne mesure pas la qualité d’une rédaction SEO aux seuls nombres de lecteurs, de partages, de likes, …. Mais on s’appuie sur des KPI, prenant en compte les aspects à court, moyen et long terme. On s’attachera également à analyser le ressenti et le comportement de chacune des cibles.

C’est cette approche globale, qui doit venir renforcer la production de contenu en elle-même. Pour cela, rien de mieux que d’essayer de synthétiser l’ensemble des tenants et des aboutissants, et de formuler un « guide pratique pour optimiser sa production de contenu ». C’est ce qu’Eric Rédaction a fait en acceptant d’intervenir dans des Ecoles de Commerce. Devenir enseignant n’est pas une vocation mais traduit une expertise acquise au fil des années d’expérience et permet de se confronter à une génération née avec le Marketing Digital, et donc plus à même de nous faire prendre conscience des véritables enjeux de demain. Et c’est aussi en cela, qu’enseigner en école de commerce permet à Eric Rédaction d’être toujours plus en phase avec les attentes de nos clients.

Et vous, comment faites-vous pour synthétiser votre réflexion et votre méthode de travailler ?

Des contenus opportunistes, les contenus plus chauds que chauds !

 

Vous connaissez tous la différence entre les contenus chauds, les contenus froids et les contenus opportunistes (ceux, que l’on qualifie souvent de plus chaud que chaud). Nous savons à quel point il est difficile de créer ces derniers, car se baser sur l’actualité est chaude présente de multiples risques, et pourtant quand c’est bien fait, cela fonctionne parfaitement ….. Un exemple, qui nous a séduit et que nous devons à Andrea Bensaid, CEO chez Eskimoz
Les contenus opportunistes, des contenus chauds très chauds
Les contenus opportunistes, des contenus chauds très chauds

Et vous, des idées de contenu opportuniste, qui vous ont marqué ?