S’interroger, la première mission du créateur de contenu

Pour se faire connaitre, le rédacteur web a besoin de travailler les requêtes que ses clients vont rechercher sur Google et les autres moteurs de recherche. Avant de s’attacher à travailler les mots clés de longue traine, le rédacteur web indépendant va devoir donc lister les questions, que se posent ses prospects, et tout dépend de sa stratégie marketing et de son positionnement. Pour terminer cette série d’articles sur les solutions accessibles pour le free-lance du Web de se faire connaitre, j’ai décidé de lister les principales questions auxquelles doivent répondre les articles d’un rédacteur web indépendant. Des questions à choisir en fonction de ses propres ambitions bien évidemment…

Le rédacteur web indépendant, des questions en pagaille et des réponses pas si faciles que cela à trouver

Quel est le juste prix pour une écriture optimisée SEO ?

Comment faire une facture quand on est rédacteur web freelance ?

Quelles sont les mentions légales à insérer sur ses documents de facturation (devis, commandes, ..) ?

Faut-il rédiger des conditions générales de vente et comment les adapter à sa situation ?

Doit-on se spécialiser dans des thématiques particulières ou au contraire rester ouvert à toutes propositions ?

Comment se former en permanence et être à la pointe des innovations en matière de référencement et de rédaction web ?

Comment mettre en place une veille sur un sujet donné ?

Doit-on facturer au client l’utilisation d’outils spécifiques (abonnement à des sites spécialisés, achat d’un outil, …) ?

Comment faire pour trouver des clients ? Comment faire pour me faire connaitre ?

Quels outils et/ou solutions peuvent me guider et optimiser mon travail au quotidien ?

Quelle est l’organisation à adopter au quotidien pour être plus efficient ?

Comment imposer une image de qualité et de rigueur ?

Quels sont mes objectifs ? Mes prix de vente ? Mes prestations ?

Doit-on créer obligatoirement un book quand on est rédacteur web ?

Faut-il privilégier la formation technique (SEO, rédaction web, référencement, ….) ou l’écriture (orthographe, style, originalité, …) ?

….

Les questions des clients du rédacteur web indépendant, une piste pour élargir son champ d’actions

Comment choisir mon rédacteur Web ?

Quel est le prix d’une rédaction Web ?

Comment savoir si le freelance contacté est compétent ?

Faut-il que je lui prépare les mots clés ou peut-il s’en charger ?

Le professionnel de l’écriture SEO peut-il prendre en charge la recherche d’illustrations libres de droit ?

Quand dois-je payer le rédacteur web indépendant : à la prise de commande ou à la livraison des textes ?

Quel est le ROI si je passe par un rédacteur web indépendant ?

Le rédacteur            doit-il être un expert de mon domaine d’activité ?

Sur quel site puis-je vérifier la qualité d’un site web ?

Comment être sûr que le texte livré par mon rédacteur n’a pas été copié par sur une autre source ?

Mon prestataire freelance peut-il aussi m’aider pour l’écriture Print si je publie un journal ?

Quels sont les accès que je peux créer pour mon rédacteur web indépendant sans prendre aucun risque ?

Comment mon prestataire peut-il prendre la main sur le calendrier éditorial ?

Quels sont les outils à privilégier pour le travail collaboratif ?

Dois-je communiquer les coordonnées de mon rédacteur web indépendant à mes partenaires ?

….

Voilà donc autant de pistes de rédactions, qu’il n’y a de questions et même bien plus puisque chaque interrogation pourra faire l’objet de plusieurs approches. Il ne vous reste plus qu’à  vous lancer dans l’écriture de ces textes.

Et vous, avez-vous listé les questions auxquelles vous vous devez de répondre ? Comment avez-vous procédé ?

Et vous, la longue traine, déjà convaincu, déjà adepte ? Un exemple ou des conseils à partager ?

Se faire connaitre en tant que rédacteur Web ! Comment ?

Le rédacteur web indépendant doit trouver les bons mots clés lorsqu’il doit satisfaire aux attentes et demandes de ses clients. Mais il doit aussi procéder de la même manière lorsqu’il lui faut se faire connaître pour développer son activité.

Sur la Toile, le Graal des mots clés et sa quête

 

Que vous envisagiez de vous lancer en tant que rédacteur web ou que vous soyez déjà une rédactrice web confirmée, les mots clés représentent votre hantise et votre Graal. Bien que leur importance ne soit plus la même que par le passé, ces expressions recherchées par les Internautes sont au cœur de l’intérêt de vos clients et donc des vôtres. En relisant certains de mes billets, publiés sur ce blog, je me rends compte que la situation a bien évolué. Aujourd’hui, choisir et identifier ses mots clés ne se fait pas de la même manière qu’il y a quelques années.

Dans tous les cas, vous devez maitriser les aspects techniques et le SEO pur et dur. Machine Learning, Intelligence artificielle ont cependant permis aux algorithmes de Google et consorts d’optimiser leur catégorisation de la Toile. Je m’égare, et cet article n’est pas destiné à présenter la méthode pour obtenir les mots clés les plus efficients mais bien à soulever une interrogation majeure.

La rédaction web, la spécialité de votre partenaire de confiance

 

En lisant ces quelques lignes, vous avez fait le choix de parcourir le site d’un rédacteur web indépendant (c’est moi… 😊). Quel que soit l’article, un lien existe entre le contenu et la rédaction web, et le métier de rédacteur web est donc forcément évoqué. Vous me direz, cela tombe bien, car rédaction web et rédacteur web sont deux requêtes extrêmement recherchées par les Internautes. En revanche, ils sont extrêmement concurrencés aussi, et vous positionner en première page des SERP’s de Google ne sera jamais chose facile.  (Je me posais déjà la même question il y a 6 ans, en soulignant que les mots clés ne représentaient plus l’alpha et l’oméga de votre stratégie de référencement).

Et parce que vous traitez dans chacun de vos articles (comme je le fais sur le site d’Éric Rédaction) un sujet en rapport avec l’écriture SEO, les algorithmes des moteurs de recherche ont bien compris de quoi vous traitiez dans vos pages. Il est donc parfaitement inutile de vouloir vous positionner sur ce genre de requêtes, et il va falloir élargir votre liste de mots clés. Cela va permettre de mieux vous faire connaitre auprès des moteurs de recherche mais aussi de préciser votre expertise spécifique. Je poursuivrai cette réflexion au cours de cette année 2020.

 

Dites-nous comment vous faites pour trouver les mots clés que vous allez travailler ? Pour votre site ou pour vos clients ? 

Comment optimiser son référencement naturel ? Le rédacteur web

Optimiser le référencement naturel d’un site ou d’un blog reste une étape incontournable, et vous cherchez les meilleurs outils ou les meilleures solutions pour y parvenir. Le rédacteur web indépendant fait partie des solutions à privilégier, d’autan t plus qu’il s’impose comme un véritable partenaire au quotidien.

Optimiser son référencement naturel, un impératif à inscrire dans votre stratégie de développement

Développer votre chiffre d’affaires sur Internet, que vous vendiez des produits sur votre e-boutique ou que vous proposiez vos prestations aux entreprises ou aux particuliers, implique de définir une stratégie. Vous pouvez miser sur une stratégie ambitieuse de fidélisation ou vous lancer dans les outils pour augmenter le panier moyen de votre e-commerce. Bien évidemment, vous ne pourrez pas négliger la piste visant à attirer de nouveaux clients en cherchant comment accroitre votre audience. Car optimiser son référencement naturel représente une solution pour augmenter votre chiffre d’affaires. En effet, même si Internet a révolutionné le commerce, la zone de chalandise reste une notion essentielle. Plus vous vous adressez à une audience large et plus vous augmentez la probabilité d’attirer un client susceptible de commander. Vous êtes plus visibles sur Internet, alors vous vendrez plus …C’est quasi automatique, si vous respectez aussi les autres règles de bases du référencement (structure de votre site, temps de chargement, ergonomie et design, …)

 

Des outils pour soigner le SEO et booster son référencement naturel

 

Professionnel de la rédaction web et Print, et partenaire de tous vos projets éditoriaux, j’accompagne depuis plus de 10 ans mes clients dans leur stratégie de référencement. Et l’expérience confère une certaine expertise, née de l’expérimentation et   de la vue d’ensemble que je peux avoir sur certaines problématiques. Car le rédacteur web indépendant reste un choix judicieux pour renforcer votre référencement naturel. Il possède cette ouverture d’esprit, alors que vous avez la « tête dans le guidon « à longueur de temps. Il peut prendre le recul nécessaire pour identifier :

  • Les questions que se posent vos prospects (et à partir de ces questions, il va vous aider à vous positionner efficacement sur les requêtes les plus prometteuses)
  • Les inquiétudes et les freins de vos visiteurs (la rédaction web doit aussi servir à rassurer et tranquilliser les lecteurs)
  • Les défauts ou les contraintes, nées de votre produit et/ou de votre service (parce qu’il a un œil neuf, un rédacteur web indépendant va pouvoir identifier des point de blocage, …)
  • Les habitudes et les comportements de vos concurrents (il peut ainsi  identifier les thématiques nécessitant d’être creusées, ….)
  • Les nouvelles tendances des Internautes mais aussi l’état d’esprit général (quel que soit votre secteur d’activités, vous devez pouvoir vous appuyer sur l’actualité chaude du moment, …)

 

C’est sur la base de ces expertises, que le rédacteur web indépendant sera en mesure de mettre en place une stratégie gagnante pour renforcer votre référencement naturel. Mais non seulement, ce professionnel des mots n’est pas le seul à pouvoir le faire (les experts en SEO, les spécialistes du référencement, les agences d’audit SEO de sites Internet, …) mais il doit en outre                                            rester à la pointe des dernières exigences en matière de référencement, et éventuellement se doter d’outils. Nous le verrons dans le prochain dossier que je vous prépare.

 

En attendant, dites-nous quelle est votre stratégie pour booster votre référencement naturel ?  Avez-vous des pistes ? Comment vous organisez-vous ?

Accréditation presse et rédacteur web, en route vers le métier de Journaliste Web

En quoi l’accréditation presse s’inscrit parfaitement dans la stratégie du rédacteur Web ? Pour trouver des sources d’inspiration d’une part mais aussi et surtout pour rester l’esprit ouvert et ne pas se laisser enfermé par la bulle qu’est la Toile.

Comment trouver l’inspiration pour créer du contenu intéressant ?

La question taraude les rédacteurs web, les webmasters, les e-commerçants et bien d’autres.  L’accréditation presse n’est pas la première idée qui vous vient naturellement en tête. Tous les spécialistes du SEO et du référencement vous parleront de la nécessité de publier régulièrement si vous vous lancez dans la Et comme vous savez que vous ne pouvez pas consacrer tous vos articles à la qualité ou aux atouts de vos produits et/ou de vos services, vous devez nourrir votre inspiration.

Bien évidemment, vous allez vous tourner sur la , mais aussi interroger vos clients pour qu’ils vous fournissent du contenu informatif. Lorsque j’évoque la culture générale du rédacteur web, elle peut ici vous être très utile en vous permettant d’avoir une vision plus globale et de diversifier vos rédactions de textes optimisés SEO.

S’ouvrir aux autres pour être encore plus performant, quand l’inspiration est quotidienne !

Seulement quand vous gérez des dizaines de clients sur des domaines d’activité bien divers, vous voilà avec des centaines de sources à exploiter. L’organisation d’un rédacteur web (Je vous en parle depuis longtemps et je vous donne depuis longtemps) est essentielle, mais personnellement il n’est pas exceptionnel que je passe une journée complète sans rien écrire, mais que je la consacre à cette ouverture aux autres, comme je l’appelle. La lecture de tous ces dossier s en retard, la découverte de revues, et aussi et surtout la rencontre des autres. N’oubliez jamais que si la rédaction web doit séduire les algorithmes de nos chers moteurs de recherche, elle doit avant tout être appréciée de vos lecteurs. Et ces derniers sont des êtres humains comme vous et moi, alors pour savoir ce qui les attire, le plus simple est d’échanger avec eux. L’accréditation presse pour certains salons pourra ainsi se révéler utile et profitable à plus d’un titre.

Accréditation presse et inspiration, pourquoi le rédacteur web doit tendre vers le journalisme web ?

Il y aurait tant à dire sur ces relations et sur ces manières de recueillir l’information.  Aujourd’hui, j’insiste sur un point intéressant tous les rédacteurs mais aussi plus généralement les     responsables de communication, de stratégie marketing …. Visitez les salons et autres foires commerciales. Personnellement, étant aussi un rédacteur Print et un pigiste pour plusieurs titres spécialisés, j’ai toujours eu cette ambition de ne pas ignorer la profession de Journaliste Web. Il ne s’agit aucunement de se comparer aux journalistes d’antan, mais bien de s’adapter au monde réel.

Je suis donc très fréquemment (et même trop) récipiendaire d’une accréditation presse pour des salons sur des sujets variés, du salon consacré à la voiture de collection à celui organisé pour célébrer la culture nippone. Le plus souvent j’essaie de me rendre dans ces salons. C’est bien évidemment une source inépuisable d’inspiration sur la thématique concernée, mais c’est aussi une manière d’élargir ses idées sur presque tous ses articles. Et cela je vous en parlerai dans un prochain billet.

Et vous, l’accréditation presse pour les salons, vous y avez souvent recours ?

Vite un rédacteur web ! Au secours je ne m’en sors plus …

Un titre provocateur pour vous faire rire, avant le début de la période qui déterminera si votre année a été réussie ou non. Vous sentez le stress monter à l’approche du Black Friday, alors  êtes-vous sûr d’avoir pensé à tout pour passer le plus sereinement possible cette période.

Le marathon des fêtes de fin d’année commence maintenant …

Les fêtes de fin d’année pointent leur bout de leur nez. Autant dire, que les e-commerçants sont fins prêts pour ce marathon, qui doit les emmener jusqu’au 31 décembre. Une période cruciale pour le chiffre d’affaires, avec une montée en puissance à partir d’Halloween. Dans quelques semaines, le Black Friday sera une étape essentielle, puisque selon les chiffres de la Fevad, le Black Friday c’est avant tout 22 % de ventes en ligne de plus par rapport au reste de l’année. Et la tension ne diminuera pas par la suite bien au contraire, car le rush des cadeaux de Noël prendra le relais. Autant dire, que vous n’aurez guère le temps de réfléchir à vos stratégies et/pu à vos projets. Il ne vous reste donc plus que quelques jours, avant de vous laisser entrainer par ce doux sentiment   d’explosion du CA … 🙂

Pensez à votre stratégie de contenu tant que vous en avez le temps

Pendant les 4 jours que dureront le Black Friday, les ventes en ligne en France dépasseront le milliard d’euros. Tous les spécialistes s’accordent à souligner que la croissance sera de plus de 10 % par rapport à 2018. De manière concrète, les e-commerçants auront du mal à faire face à ce pic d’activité, d’autant plus qu’il sera suivi par les innombrables calendriers de l’avent à organiser, ou encore les promos pour inciter aux achats de Noël. C’est donc la tête dans le guidon, comme chaque année, que vous allez vivre ce mois de décembre, et c’est la même chose pour les rédacteurs web qui doivent faire face aux « demandes de dernière minute ». Et pourtant la délégation de votre rédaction web, en totalité ou en partie devrait être une évidence pour vous.

Combien de fois cette année, vais-je recevoir des appels ou des mails de ce genre :

  • Je publie deux articles par semaine sur ma page Facebook mais ma secrétaire est malade et là je ne peux pas m’en charger ….
  • J’ai un CA qui explose et je n’arrive pas à mettre à jour mes fiches produits. Pouvez-vous me créer 15 fiches en urgence …
  • Je n’ai plus le temps de répondre à tous les commentaires sur ma page Facebook, pouvez-vous le faire à ma place
  • ….

Bien évidemment, j’essaie, quand je le peux, de répondre à ces demandes mais comme tout un chacun, la fin d’année est une période importante pour mon activité. Car, outre les textes SEO qu’il faut livrer toute l’année, novembre et décembre concentrent aussi la rédaction des   vœux   (oui, penser une stratégie de vœux peut être un acte fort dans votre stratégie de communication) , la préparation des bugets pour l’année suivante, l’élaboration des stratégies  éditoriales pour 2020, ….Bref, une période chargée, qui n’est pas la plus propice à la prise en compte de ces demandes inopinées et pourtant si prévisibles. Alors prenez les devants, et prenez contact dès aujourd’hui pour vivre plus sereinement cette période. ( eric.varin@ericredaction.fr)

Et vous, quel est votre pire souvenir vécu pendant cette période festive en termes de gestion en ligne ?

Budget prévisionnel du rédacteur web, nécessité ou futilité ?

 

Le spécialiste des mots, qu’est un rédacteur web, doit-il jongler avec les chiffres pour élaborer un budget prévisionnel ? La question mérite d’être posée, et pour moi, la réponse est claire et sans hésitation … 

Le budget prévisionnel du rédacteur web, l’amoureux des mots jongle avec les chiffres

Je vous parlerai plus longuement, dans un prochain article, de mes ambitions pour l’année prochaine, mais comme je l’avais déjà évoqué à plusieurs reprises, je vais m’attacher à fédérer autour de moi plusieurs spécialistes du Web, afin de pouvoir proposer des prestations « clés en main » à tous mes clients. (Si vous êtes rédacteur ou rédactrice web, webmaster, designer, spécialiste référencement, … n’hésitez pas à me contacter pour que je vous explique, plus en détail, le moment venu ce projet ambitieux : eric.varin@ericredaction.fr). Cela me donne l’occasion de partager, avec vous, une vision qui est bien éloignée de l’écriture, de la rédaction web et de la stratégie de contenu plus généralement. En effet, en tant que professionnel de la rédaction print ou web, je suis, comme beaucoup d’entre-vous, un indépendant. Tous les freelances, que ce soit dans le digital ou dans d’autres domaines, n’ont pas tous le même statut, et pourtant une grande majorité ignore le budget prévisionnel. C’est pour moi une grave erreur.

Il ne s’agit pas d’établir un budget prévisionnel similaire à celui présenté par les plus grandes multinationales, mais bien de créer un tableau synthétique, qui représentera une définition chiffrée de vos projets pour l’année à venir.

Pourquoi réaliser un budget prévisionnel quand on est freelance ?

 

Certains vont souligner que le budget prévisionnel est inutile pour un rédacteur web, et pourtant, il va vous permettre de :

  • Dresser la liste des dépenses prévisibles:
    • Les dépenses de loyer, d’assurances, de gestion, ….
    • Les dépenses courantes,
    • Les frais de déplacement, …
    • Les abonnements et les achats de matériel, …
    • Les budgets alloués à des projets que vous avez en tête ….
  • Etablir la liste des recettes estimées:
    • Vos revenus récurrents si vous en avez
    • Vos prévisions en termes de CA (vous pouvez vous baser sur l’historique, sur votre implication, …) Il ne s’agit pas d’être ambitieux, il faut avant tout être réaliste.
    • Les recettes, issues des projets que vous avez déjà budgétés ci-dessus

Cela va donc vous permettre de vérifier la cohérence de vos projets et la viabilité de votre activité. Lorsque vous élaborez ce budget prévisionnel pour un freelance, vous constatez que vos dépenses sont 3 fois supérieures à vos recettes, vous comprenez le problème et surtout vous allez vous attacher à trouver des solutions avant de vous trouver dans une situation inextricable. C’est aussi, peut-être, le moment de vous attarder quelques instants sur le prix de vente de vos prestations. Le prix de la rédaction web, que je propose, doit-il être réévalué ? le tableau prévisionnel est une histoire de chiffres, et franchement l’amoureux des mots, que je suis, prend un plaisir assumé, chaque année, à se plonger dans ce travail d’élaboration du budget prévisionnel.

Et vous, en tant que freelance, réalisez-vous ce budget prévisionnel chaque année ? Trouvez-vous cette tâche utile ? Pourquoi ?

Comment éviter les défauts de paiement pour un rédacteur web ?

Parce que le rédacteur web indépendant est son propre patron, il est aussi responsable de l’encaissement des commandes et des factures. A ce titre, il doit mettre en place une stratégie pour limiter les défauts de paiement. Je vous dévoile ma solution.

Prix de la rédaction web et motivation du rédacteur web, une incidence forte !

On a déjà souvent parlé de la question du prix de la rédaction web. Si vous êtes rédacteur ou rédactrice web, cette question détermine votre salaire et c’est donc un point essentiel. Si vous êtes client, le tarif du rédacteur web va vous permettre de définir une véritable stratégie de Content Marketing, en tenant compte du ROI mais aussi de vos possibilités.

En revanche, on évoque plus rarement le prix de la rédaction web sous son aspect « motivant ». Je m’explique. En tant que rédacteur ou rédactrice web, vous vous démenez dans votre travail pour vivre de votre activité. Alors lorsque vous terminez un projet important, la motivation est démultipliée puisque bientôt vous allez percevoir le solde. C’est humain, inutile de contredire cette évidence… 😊 C’est l’été, et comme je vous l’ai déjà dit, nous allons aborder des sujets plus légers ou de manière différente, un peu à l’instar de ce que je fais pour les Cahier de vacances. Et je vais donc ici répondre à 3 interrogations, que m’ont adressées 3 rédactrices web au cours de ces derniers mois.

1.       Comment se protéger d’un impayé quand on est rédacteur web indépendant ?

2.       Comment facturer un dossier conséquent qui va nécessiter plusieurs mois de travail ?

3.       Comment gérer un prépaiement conséquent pour ne pas avoir l’impression de travailler dans le vide ?

 

Le défaut de paiement, une catastrophe pour le rédacteur web indépendant

 

Comme tous les indépendants (et inutile de devoir travailler sur la Toile pour connaître pareille mésaventure), le rédacteur web peut être confronté à un défaut de paiement. En clair, vous rédigez les textes que votre client vous a commandés, et ce dernier ne vous paie pas. Il n’existe pas de solutions miracles. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, j’ai limité ces défauts de paiement (et cela fait plus de 10 ans que je suis à mon compte) en mettant en place des règles simples de gestion. Vous en faites ce que vous voulez, je vous donne ce qui fonctionne très bien pour moi.

1.       Je n’accepte jamais une commande sans avoir échangé un minimum avec un client. Il ne suffit pas qu’il m’envoie un mail détaillé avec ses attentes pour que je me lance dans le travail. Plusieurs mails sont nécessaires et dans 99.99 % des cas, j’ai ce client au téléphone.

2.       Je n’accepte jamais une commande trop vague et sans avoir organisé chaque détail (nombre de mots, format de livraison, délai, délai pour les corrections, ton, linking, …). Dites-vous bien que s’il vous manque une seule info, c’est toute votre commande qui est bancale.

3.       Je visite toujours les sites pour lesquels je dois rédiger. Cela m’assure déjà de bien identifier le ton attendu et le style à adopter.

4.       En cas de doute, je rappelle le client et obtiens les réponses souhaitées.

5.       Si une de ces conditions n’est pas respectée, je refuse la commande tout simplement.

 

Certains me diront qu’il suffit de faire payer à l’avance le client ou d’encaisser une partie de la somme. C’est une solution que j’applique pour les grosses commandes. En revanche, lorsque j’écris un seul texte (j’avoue que c’est assez rare), je ne demande pas d’acompte. En suivant ces quelques règles simples, j’ai certes perdu des clients (et peut-être que parmi ceux-ci, certains auraient pu devenir des clients réguliers et durables) mais je ne travaille qu’avec des clients en toute confiance. Je connais les attentes du client et lui connait mon mode de fonctionnement, et cela nous correspond.

Voilà donc comment je fais pour éviter les défauts de paiement en tant que rédacteur web, et jusqu’ici cela a plutôt bien fonctionné. Je reviendrai dans un prochain billet sur la problématique des méga commandes.

Et vous, comment faites-vous ? Cela vous arrive-t-il souvent de ne pas être payé ?

Pourquoi le réseautage peut vous apporter bien plus que des clients ?

Cultiver son ou ses réseaux ne se limite pas à signer le maximum de contrats, mais consiste bien à entretenir des relations solides avec des connaissances, qui partagent certaines similitudes avec vous. Une manière décontractée de pratiquer la prospection commerciale, même si vous devez vous y préparer néanmoins.

Le réseautage, bien plus qu’un simple outil de prospection commerciale

 

Nous vous avons déjà parlé de la nécessité de vous engager dans un véritable plan de prospection commercial.  Et aujourd’hui, évoquons un outil trop peu souvent utilisé : le réseautage. Même si le rédacteur web travaille de manière solitaire, il doit, selon moi, s’efforcer de s’ouvrir aux autres, et ce pour de multiples raisons. Nous y reviendrons certainement dans un prochain billet, mais concentrons-nous sur le réseautage pour trouver de nouveaux prospects et recruter de nouveaux clients. Il est bien évident, que ce qui est vrai pour le rédacteur ou la rédactrice web l’est tout autant pour les autres free-lances du web.  Vous vous demandez comment démarcher des clients, alors le réseautage peut être la solution. Le réseautage, comme son nom l’indique, consiste à cultiver des réseaux autour de vous. Les entreprises de votre ville, une association des free-lances de votre arrondissement ou de votre quartier, un club des chefs d’entreprise, …. Vous pouvez participer à un club de rédacteurs web, mais à titre personnel, je ne considère pas cela comme du réseautage, puisque vous restez au sein de votre réseau justement. Tout l’intérêt du réseautage consiste à élargir votre réseau au fur-et-à mesure.

Comment réussir à soigner son image de marque avec le réseautage ?

C’est un point essentiel, trop peu souvent évoqué. Lorsque vous vous lancez dans le réseautage, c’est souvent par la petite porte. Admettons que vous alliez boire un verre, pour la première fois, avec les free-lance de votre commune. Vous ne devez pas considérer cela comme un temps de travail mais ne faites pas l’erreur de croire que vous vous rendez à un « pot entre amis ». Votre pitch est-il prêt ? Savez-vous comment vous allez vous présenter, car au cours de ce genre d’événements, la question « et toi que fais tu ? » sera une des phrases, que vous entendrez le plus souvent. Vous devez vous préparer et soigner l’apparence que vous allez donner à vos interlocuteurs. En tant que rédacteur web, vous savez que l’accroche d’un texte SEO est essentiel pour capter l’attention du lecteur. Sachez alors qu’il en va de même pour les rencontres physiques. Il sera extrêmement difficile d’effacer une mauvaise première impression.

  1. Soignez ce que vous avez à dire (il ne s’agit pas d’écrire un texte tout prêt mais de lister les items essentiels à votre prise de parole),
  2. Soignez votre apparence en étant conforme à l’image que vous voulez véhiculer
  3. Préparez-vous de manière professionnelle (avez-vous des cartes de visite, de quoi noter, de quoi enregistrer, …)

 

Le plus difficile sera ensuite de paraître tout à fait naturel, et de prendre plaisir à réseauter. Car si à terme, les « amis de vos amis » peuvent devenir vos clients, vous devez prendre du plaisir à échanger. Sans même parler de contrat ou de contact client, le réseautage vous offre aussi et surtout la garantie d’élargir votre vision du monde et cela, ça n’a pas de prix. Et puis, en tant que rédacteur web, combien de fois avez-vous pesté contre ce drame du travail en solitaire au quotidien, alors pour une fois que la rédaction SEO vous permet de voir du monde, profitez-en ….

Et vous, le réseautage, comment le pratiquez-vous ? Est-ce selon vous bénéfique ?

La facture du rédacteur web, des mentions supplémentaires à prévoir

 

Profession libérale ou chef d’entreprise, le rédacteur web peut exercer sa mission sous de multiples formes. En revanche, lorsqu’il est indépendant, ses obligations, au quotidien, dépassent, celles de l’écriture de textes. Et quand les règles de facturation changent, il doit s’adapter et se conformer aux nouvelles dispositions.

Les multiples casquettes du rédacteur web, un quotidien surchargé

En tant que professionnel indépendant, le rédacteur web doit, outre ses capacités à rédiger des textes SEO et optimisés, être un gestionnaire d’entreprises. J’ai déjà évoqué, à de maintes reprises, le quotidien d’un professionnel de la rédaction web avec des obligations en matière administrative mais aussi en ce qui concerne la prospection commerciale. Réussir à gagner sa vie en tant que rédacteur web implique d’endosser de multiples casquettes. Je ne veux pas plaindre les rédacteurs et rédactrices web, mais juste rappeler cette organisation au quotidien. Même lorsqu’il est débordé de textes SEO à rédiger, le rédacteur web doit anticiper en continuant sa prospection, et pour cela une organisation optimale doit être instaurée. Mais parce qu’il doit endosser de multiples casquettes, le rédacteur web doit aussi se tenir informé des évolutions législatives, qui le concernent, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, elles sont nombreuses.

Les prix de la rédaction web, quand la facture doit être précise

 

On connait la difficulté pour les Content Manager et autres responsables éditoriaux de définir le prix d’une rédaction web. Nous n’allons pas revenir sur ce sujet, ni même sur celui des remises toujours demandées par les clients. En revanche, une fois le texte optimisé SEO rédigé, le rédacteur web doit facturer ses prestations (il devra, par la suite, s’assurer du paiement de ces factures). Les obligations en matière de facturation varient en fonction du statut choisi par le professionnel de l’écriture web. En revanche, une ordonnance du 24 avril 2019 impose deux nouvelles mentions obligatoires lorsqu’une facture est émise à destination d’un professionnel. Désormais, il faudra faire figurer l’adresse de facturation mais aussi les références du bon de commande (si celui-ci existe). Des détails me direz-vous, sauf que l’omission peut coûter cher, alors autant établir des factures en bonne et due forme.  Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille la lecture du dossier consacré à ce sujet sur le site de Nepme.

 

Et vous, quel est votre statut et comment faites-vous pour être toujours en conformité avec votre facturation ?

 

 

Pourquoi la prospection commerciale du free-lance est-elle indispensable ?

 

En s’interrogeant sur la prospection commerciale du rédacteur Web, nous répondons à des problématiques qui concernent tous les indépendants du Digital. Alors pourquoi et comment prospecter quand on cherche à pérenniser son activité ?

Pourquoi la prospection commerciale doit devenir une seconde nature chez le freelance ?

La prospection commerciale, une nécessité pour le rédacteur Web
La prospection commerciale, une nécessité pour le rédacteur Web

La question peut apparaitre saugrenue aux experts du marketing digital ou non, mais bon nombre d’indépendants, de free-lance, et ce quel que soit le domaine de leur expertise, n’en ont pas conscience. La prospection commerciale s’impose comme une obligation au quotidien. Que vous soyez rédactrice Web, graphiste, webmaster, …, et que vous ayez choisi la voie de l’indépendance, vous devez toujours penser à votre avenir. Même lorsque vous croulez sous le travail, vous devez vous prévoir des plages pour cette prospection commerciale. Recruter des clients fait partie de vos obligations, sous peine de voir votre activité péricliter.

Trouver des prospects avant de vouloir des clients, la logique de la prospection commerciale

Attention la prospection commerciale ne signifie pas forcément dire « signer un bon de commande ». Avant d’y parvenir, il faut bien que vous vous fassiez connaître auprès d’éventuels clients. Cela peut se faire par le bouche à oreilles, par la stratégie Inbound Marketing de votre blog, …, toujours est-il que ce plan de prospection commercial doit vous permettre d’augmenter votre fichier de prospects. Plus vous avez de prospects enregistrés, et plus votre « zone de chalandise » est importante. Ne négligez pas cette étape, et pensez bien à vous adresser à des prospects, qui ne sont pas encore vos clients mais qui peuvent le devenir. Inutile de vouloir signer le plus rapidement possible, mais par contre pensez à toujours veiller à faire croitre cette base de prospection.

Comment démarcher des clients ? Comment recruter des prospects ?

 

La question principale consiste donc à savoir : comment démarcher des clients ? Comment les recruter ces prospects ? Bien évidemment, nous pouvons vous aider en la matière en vous aidant à élaborer une stratégie Inbound Marketing efficace et ainsi vous initier au lead nurturing, ou vous assister dans la rédaction d’un mail de prospection. Mais vous pouvez aussi décider de partir frapper aux portes, de mobiliser votre entourage, de cultiver un réseau, …. Toutes les idées sont bonnes, d’autant plus qu’en tant qu’indépendant du Web (on pense bien évidemment aux rédacteurs Web mais aussi à tous les autres free-lances du Digital), vous vous devez d’élargir votre zone de prospection et ne pas concentrer vos efforts sur les seules entreprises, déjà présentes en ligne.

N’hésitez pas à nous dire quels moyens vous utilisez pour votre prospection commerciale ? Et combien de temps y consacrez-vous chaque jour ?