Progresser sur son référencement même en période de confinement

Inutile d’essayer de vous convaincre de l’importance du SEO et du contenu de qualité, Arobase net vient de le faire   en listant les 12 raisons faisant du SEO un incontournable.

Bien évidemment, le confinement a profondément transformé les usages que nous avons tous d’Internet, et les réseaux sociaux en tirent bien évidemment profit, dont principalement Facebook, qui surfe sur ces nouvelles habitudes. Un autre réseau explose littéralement puisque TikTok a dépassé désormais les deux milliards de téléchargement. Ce réseau social spécialisé dans les vidéos courtes cartonne et même les annonceurs ne s’y trompent pas.

Le confinement a changé les habitudes des internautes et donc le référencement SEO

Avant d’évoquer les outils pour soigner et optimiser son référencement, je vous conseille l’étude et l’infographie consacré à l’e-commerce pendant le confinement. Si ce dernier a bouleversé les habitudes des Françaises et des Français, il a également lourdement impacté le travail des référenceurs, et notamment des rédacteurs Web.

Parce que le rédacteur Web a besoin d’outils adaptés pour optimiser son travail, je suis toujours à la recherche des innovations en la matière. Souvent, quand je fais une trouvaille, j’essaie de la partager avec vous. C’est aussi cela le rôle d’un rédacteur SEO indépendant selon moi. Alors quand des spécialistes proposent de le faire à ma place, je ne vais pas les recopier mais vous renvoie directement sur leur site. Semrush a ainsi publié un excellent dossier sur les outils gratuits pour trouver ses mots clés. De mon côté, j’apprécie particulièrement les outils Google (comment pourrait-il en être autrement) mais aussi l’excellent Answer The Public.

A quoi ressemblera le SEO post-confinement ? Une réponse impossible

Cette semaine, la revue du Web de votre rédacteur indépendant s’intéresse à l’après, à cette période qui devrait s’ouvrir dans quelques semaines et qui marquera un changement profond des habitudes des consommateurs et donc des e-commerçants. Il faut rester ouvert à ce qui évolue, à ce qui se dit mais aussi prendre en compte, que nul ne peut encore mesurer les impacts de cette crise sanitaire   sur le SEO, même si nous savons tous qu’elle en aura.

Quand le contenu Web doit être porteur de valeur et de sens …

Plus que jamais, le contenu doit apporter des réponses aux nombreuses questions que se posent les consommateurs. Certes, les requêtes ont changé, mais il est nécessaire de garder le lien avec ses prospects et éventuellement toucher de nouveaux contacts. La période n’est pas la plus propice au développement du Business mais ce n’est pas pour autant, que les rédacteurs Web et autres stratèges du Content Marketing doivent abandonner leurs ambitions. C’est ce que nous rappelle fort judicieusement le Journal du Net en nous conseillant de soigner son référencement local pendant la période de confinement.

Bien que tous les e-commerçants doivent faire parler d’eux pendant cette période, un de leur objectif reste néanmoins de continuer à vendre. Et pour pouvoir le faire, un grand nombre d’entre eux a du mettre en place des mesures spécifiques, qui freinent le développement et contraignent le fonctionnement normal. Une infographie passionnante nous permet de mieux comprendre comment les e-commerçants subissent la crise. Cela peut donner des idées et renseigner tous les professionnels du commerce 2.0

Le contenu Web à l’heure du confinement, la difficulté de rebondir pour le rédacteur web

 

Vous l’avez compris, les dossiers, publiés actuellement pour le référencement de votre site ou même pour l’optimisation de votre SEO, sont orientés confinement et COVID19 et on le comprend aisément. Certains pourraient alors se dire, que c’est le moment ou jamais de se plonger dans ces articles que l’on n’a pas eu le temps de lire, ces emailings que l’on s’est promis de regarder à l’occasion ou encore ces livres blancs et autres PDF téléchargés à un moment ou à un autre. Difficile pour moi de ne pas vous inviter à me lire sur le site de Webmarketing.com, et à vous interroger sur les dangers que représente votre ambition de vouloir être en première page de Google.

Je vous parle souvent de l’importance de bien cibler l’écriture web à vos lecteurs, et bien évidemment, chacun pense alors à l’Inbound Marketing. Attirer le client par des rédactions web de qualité plutôt que de se montrer intrusif, c’est facile à comprendre en apparence mais quand il s’agit de déployer une stratégie c’est autre chose. Alors je vous conseille la lecture d’un article du Blog de Modérateur faisant le récit d’une stratégie qui a parfaitement fonctionné.

 Ce type de lectures peut être très instructif, même si j’y apporterai néanmoins un bémol. Si le monde d’après ne ressemblera au monde d’avant le confinement, le SEO post confinement sera lui-aussi bien différent de ce que nous connaissons aujourd’hui. Cela me fait sourire de lire des articles décrivant ces évolutions, alors qu’il faut laisser le temps au temps … mais les consommateurs ont pris conscience de certaines réalités « dérangeantes », et ils en tireront les conséquences. Forcément, les commerçants et les e-commerçants devront eux-aussi s’adapter….

 

Et vous, quelles conséquences durables voyez-vous suite à ce confinement ?

Ecrire pour le web une question technique et d’originalité

Ecrire pour le web doit répondre certes à des techniques de référencement et au traditionnel SEO, mais cela suppose aussi d’être original et « orienté commerce ». Et à cette époque de confinement et de coronavirus, il faut redoubler d’efforts. Aussi, quand c’est bien fait, on peut souligner le talent des auteurs. Aujourd’hui, une preuve par l’exemple. Comment exister quand on est vigneron, que les clients ne peuvent plus venir au domaine pour acheter les précieux breuvages, et que les livraisons / commandes ne sont pas considérées comme des courses de première nécessité (je ne parle pas d’un point de vue légal mais bien de l’ordre des priorités des consommateurs).

Les vignerons ont bien compris qu’aujourd’hui leurs consommateurs passent une bonne partie de leur temps libre (peut-on parler de temps libre ?) sur les réseaux sociaux. Alors ils ont décidé d’aller les chercher en leur envoyant un e-mailing …

 

Une dégustation de vin en période de confinement
Une dégustation de vin en période de confinement

Ecrire pour le Web un outil pour vendre et faire connaitre ses produits

Bien  écrire pour le web et notamment pour un emailing suppose un plan bien défini et facilement compréhensible, même si il faut aussi soigner l’objet de l’email. En l’occurrence, l’objet interpelle puisqu’il nous invite à une « Invitation à notre dégustation à l’aveugle sur Instagram Live ! »

L’invitation et le processus est simple et expliqué en vidéo et en peu de mots …..Tout le monde comprend rapidement le processus.

Un processus simple à comprendre et une communication maitrisée
Un processus simple à comprendre et une communication maitrisée

L’invitation à la commande est simple

Une commande pour partager un bon moment
Une commande pour partager un bon moment

C’est donc ensuite une expérience, qui est proposée. Les œnologues éclairés apprécieront de passer un moment convivial autour de leur passion, alors que les jeunes générations s’enchanteront de pouvoir se tester à la dégustation

Proposer une expérience originale
Proposer une expérience originale

Voilà donc un exemple de communication réussie. Bien évidemment, il a fallu apprendre à écrire pour le web, mais avouez que l’efficacité et la réussite de l’opération repose sur son originalité et sur l’expérience qui est proposée. Comme quoi ..

 

Et vous, que proposez-vous de cette communication ? Un autre exemple à nous proposer ou à mettre en avant ?

La vidéo, un autre moyen de faire passer un message !

En cette période de coronavirus, j’ai décidé aujourd’hui de délaisser le clavier et 7le stylo pour vous faire part de quelques vidéos orientées Branding et Image de marque, que je trouve particulièrement réussies. On pourra en reparler plus tard, et vous pouvez aussi partager les vôtres. C’est aussi l’occasion de souligner à quel point la vidéo est un vecteur essentiel dans votre stratégie de communication …

 

 

L’empathie, les bons sentiments, les animaux, le mélange marche toujours bien et Budweiser en a fait sa spécialité

Même les sujets graves passent mieux en vidéo quand l’inspiration est au rendez-vous bien sûr

 

Faire peur aussi reste une voie à explorer et le content Marketing à l’époque d’Halloween en est un parfait exemple

Mais l’humour reste toujours une des voies préférées tant par les annonceurs que pour les consommateurs

https://youtu.be/Y3nDipEclUI

 

Et vous, la publicité qui vous a marqué ?

Revue du Web spécial confinement, se former et se préparer à l’après !

Période de confinement oblige, la revue du Web prend une tournure un peu particulière cette semaine. Même en tant que rédacteur web indépendant, et on a cette image d’Epinal du Rédacteur Web comme un rat de bibliothèque… :), je suis confronté à cet enfermement imposé, et cela peut se ressentir sur mon activité. Même si je dois bien l’avouer, la création de contenu Web peut être exercée à  distance.

Quand le créateur de contenu doit apprendre à travailler à distance

Cependant, pour répondre aux demandes récurrentes, je vous ai sélectionné quelques idées de lecture pour vous aider à surmonter cette période de confinement. Comme le souligne (et l’explique Google), le confinement ne doit pas impliquer de vouloir à tout prix tout transposer en télétravail ou en événement à distance. Et si la visioconférence s’impose cependant, il vous faudra tout faire pour vous efforcer d’optimiser la qualité des appels et donc respecter quelques  conseils de base.  Mais en tant que créateur de contenu, le rédacteur web a l’habitude de travailler en solitaire et avec ces outils utilisés aujourd’hui pour le télétravail. Peut-être que cette période sera alors le moment de se former à des outils créés plus spécifiquement pour lui, comme 1.fr .

Mais c’est un autre changement qui attend le rédacteur web, et dont je voulais vous parler dans cette revue du Web spécial confinement.

De nouvelles exigences pour la communication des entreprises

Tout au long de l’année, on évoque le Brand Management, l’Inbound Marketing, le Content Marketing. Attirer des prospects avec des contenus à forte valeur ajoutée. Mais le confinement a changé la donne et les attentes des consommateurs ne sont plus plus mêmes  qu’avant-hier. Je vous invite ainsi la lecture de ce dossier de stratégies et consacré aux attentes des consommateurs de la part de leurs entreprises. Il s’agit bien entendu de communication. On est loin du Branding, de l’image de marque, même s’il est fort à parier que cette tendance sera durable et ne se limitera pas à cette seule période du confinement.

Dans tous les cas, alors même que l’activité d’un grand nombre d’acteurs économiques est en berne, le rédacteur web comme tous les acteurs de la stratégie de communication digitale doivent déjà penser à l’après, car il faudra bien faire face à ces nouvelles exigences et donc s’adapter.

Et vous, quels sont les conseils de sites ou de lecture que vous donneriez à celles et ceux, qui ont un peu  plus de temps que d’habitude pour se documenter ?

Faire peur à ses lecteurs fait-il vendre ?

 

 

Créer un sentiment d’angoisse ou de peur peut être bénéfique dans une stratégie marketing bien définie, et l’épidémie actuelle du Covid-19 en est un exemple parmi tant d’autres. En revanche, vouloir faire peut à tout prix peut se révéler être bien plus dangereux que profitable.

 

Faire peur, un objectif facile pour votre contenu web !

 

Susciter les émotions chez vos lecteurs, les rédacteurs web connaissent l’efficacité de cette stratégie, valorisée encore plus si vous vous êtes lancés dans une stratégie d’Inbound Marketing. Pour attirer un prospect, un titre énigmatique, ou sarcastique ou même effrayant peut ainsi être plus percutant qu’un titre descriptif. Il en va de même ensuite dans le développement de votre rédaction SEO.

La peur représente un sentiment plus « facile » à amplifier, et en cette période si difficile d’épidémie de coronavirus, il peut apparaître tentant, pour certains, de surfer sur ces aspects anxiogènes. C’est l’exemple de ce mailing marketing, que j’ai reçu, il y a quelques jours, qui s’appuie non seulement sur ce sentiment de peur mais fait appel à la crédulité de certains.

 

Le fond et la forme, un message à faire passer et une image de marque à imposer

Un mailing anxiogène suscitant la peur chez les lecteurs
Un mailing anxiogène suscitant la peur chez les lecteurs

Je vous ai déjà parlé de l’intérêt pour le référencement de s’appuyer sur le coronavirus et plus généralement sur l’actualité chaude. Cependant, vouloir faire peur avec ce virus (ici, l’auteur du mailing veut nous faire craindre une perte totale de revenus) reste une opportunité, qui peut s’avérer comme dangereuse. En effet, la stratégie éditoriale de l’entreprise concernée est bien identifiée :

  1. Il existe un danger, celui de perdre tous vos revenus
  2. Il faut donc vous constituer un autre revenu ou générer des revenus complémentaires
  3. Nous avons une solution prête à l’emploi pour vous

En revanche, elle peut être néfaste à l’image de marque véhiculée. En effet, l’argumentaire ne tient pas dans les atouts de la solution déployée ou dans les bénéfices que vous pouvez en retirer. Mais l’accent est mis sur le danger, qui est bien existant et contre lequel cette solution peut vous protéger.

Bien réfléchir à sa stratégie éditoriale, la meilleure manière d’être paré à toute éventualité

 

L’entreprise aurait listé dès le départ les caractéristiques intrinsèques de ces solutions (un ROI imbattable, un coût supportable par tous, une différenciation sociale, …), elle aurait pu s’appuyer dessus tout en soulignant le danger représenté par le coronavirus. Cela aurait permis de s’appuyer sur ces contenus opportunistes tout en restant fidèle à son image. Par exemple,

  1. Notre entreprise a initié le télétravail pour tous ses salariés et cela leur permet de conserver un revenu
  2. Car en cette période de crise, chômage partiel et perte de revenu sont des réalités pour un grand nombre de citoyens
  3. C’est le moment de découvrir notre solution ….

 

Vous avez compris la logique. Le mailing est donc moins anxiogène, mais plus en phase avec l’image de marque, qui aurait pu être définie au départ. C’est pourquoi, j’insiste sur cette préparation indispensable pour espérer un jour pouvoir réagir instantanément à une actualité chaude du moment. Être spontané ne s’improvise pas sur le web, et certaines erreurs peuvent alors être commises.

Et vous, comment gérez-vous vos contenus chauds ou opportunistes ? Des exemples à partager ? des conseils à donner ? Des questions à poser ?

Se préparer au SEO en 2020 une rédaction du Web pour faire le point

Nous ne sommes plus, certes au début de l’année, et pourtant il est encore temps de prendre connaissance de l’excellente étude de Médiamétrie sur Internet en 2019 en France. Cela nous en apprend pas mal sur les internautes et leurs habitudes. Votre rédacteur Web a lui aussi pris la plume pour souligner les grandes tendances et les grands dangers du SEO en 2019 et je vous invite aussi à me lire sur Webrankinfo pour comprendre que vouloir être en première page de Google peut aussi représenter un danger.

Le e-commerce a franchi un cap en 2019, et les rédacteurs web, comme les e-commerçants doivent s’inspirer des succès pour conforter leur développement. Alors quand on nous propose de découvrir les grandes tendances en la matière en 2019, on fonce et on découvre cette infographie.

 Et en matière de communication, la rédaction web est très fortement concurrencée par la vidéo, alors quand Google propose de nous expliquer comment séquencer une vidéo YouTube, on n’hésite pas une minute. Comment marquer les esprits avec votre vidéo Youtube, voilà une question à laquelle Google nous apporte une réponse pertinente.

Je vous donne rendez-vous le mois prochain, alors n’hésitez pas en attendant à nous envoyer les adresses de sites Internet, que vous trouvez incontournables. (eric.varin@ericredaction.fr)

 

Emailing marketing, un expert du contenu fait une erreur grossière !

On vous explique que pour réussir votre emailing marketing, il faut créer le besoin et inciter à l’action. Certains évoqueront les incitateurs à l’achat et d’autres spécialistes de l’emailing marketing souligneront l’importance des triggers (déclencheurs). Le plus souvent, l’offre d’un email commercial va donc être limitée dans le temps, vous imposant de prendre une décision rapide.

Le plus important des CMS, WordPress, a apparemment mal compris la leçon, à moins qu’il ne soit devenu un nouvel expert de l’emailing marketing. Dès la première ligne, il m’annonce que mon offre promotionnelle a expiré, et donc que je ne suis plus concerné par ce dont il va parler. Il récupère la chose en me précisant que l’offre   est prolongée, sans pour autant me mettre en avant.

Un emailing marketing pas forcément réussi avec WordPress
Un emailing marketing pas forcément réussi avec WordPress

Pas de personnalisation, un trigger mal choisi ou en tout cas mal expliqué, je trouve cet emailing marketing de WordPress assez médiocre à vrai dire.

Première revue du Web d’Éric Rédaction en 2020

Première revue du Web de l’année 2020…Il aura fallu attendre plusieurs semaines et je ne vais pas vous surcharger cette première édition de l’année. Même si nous sommes en février, les bonnes résolutions pour réussir en 2020 sont toujours d’actualité, alors les rédacteurs web mais aussi les webmasters et les e-commerçants se précipiteront sur les 10 commandements de la rédaction SEO, une infographie signée Abondance.

Et si commencer l’année par un rappel des bases et des fondamentaux reste une bonne idée, il est tout aussi essentiel de se pencher sur l’objectif de l’écriture web. Et pour cela, il faut s’informer sur les moteurs de recherche, que chaque texte SEO essaie de séduire. Alors connaitre les parts de marché de ces moteurs m’apparait être une connaissance essentielle, et cela tombe bien car le site Webrankinfo propose cette analyse.

Voilà donc la fin de cette première revue du Web de l’année 2020. Je profite de cette occasion pour vous inviter à me transmettre les dossiers, articles et autres infographies, que vous souhaiteriez partager dans la prochaine édition. (eric.varin@ericredaction.fr)

Un regard extérieur pour progresser, le n° 2 de notre revue du Web

 

Après un premier essai de Revue du Web, me revoilà avec ces quelques conseils de lecture, que je vous souhaite plaisante et surtout instructive. N’hésitez pas à partager vos adresses et autres sources, que vous estimez utile.

Ecrire pour le Web, une ambition aux formes multiples

Ecrire pour le web ne se limite pas à la rédaction d’un article de blog et / ou d’une page pour un site Internet. Il faut parfois aller se rappeler au bon souvenir de ses prospects, et l’emailing constitue alors une des solutions les plus appréciées mais aussi et surtout les plus efficaces. Fidèle à sa qualité et à son expertise, Wearethewords nous dresse un petit topo sur le design d’un emailing pour les nuls. Un article agréable à lire, et qui nous donne l’impression que l’écriture de ces emails marketing sont d’une simplicité déconcertante … 🙂

Le rédacteur web, un indépendant soumis au ….stress

Je vous invite à prendre quelques minutes (ou un peu plus ) pour lire un excellent dossier consacré au stress et à la rédaction Web. Vous avez bien lu, un véritable dossier, bien documenté sur les neurosciences et la rédaction web, de quoi vous apprendre quelque chose, et découvrir pourquoi tout est à prendre en compte. Lisez-le et partagez vos propres avis ou commentaires sur ce sujet trop souvent ignoré…(eric.varin@ericredaction.fr) Le stress, voilà un sujet qui nous amène aussi à nous intéresser à la face noire de la rédaction web.

Immanquable aussi cet excellent article publié sur Les échos Start. Au prétexte de s’intéresser au Reputation Manager, on est invité à plonger dans les dessous sombres du référencement, et inéluctablement, on en ressort plein d’incertitudes voire même d’angoisse.

Booster son activité avec un rédacteur web

 

On parle aussi souvent de la multiplication des canaux de distribution, et on pense alors immédiatement à l’omnicanal ou au multicanal. Plus rarement, on s’arrête sur le ship-from-store, alors quand e-commercemag.fr détaille une infographie très instructive sur le sujet, je ne peux que m’en féliciter et vous inviter à en prendre connaissance. Car ne vous méprenez pas, le rédacteur web doit aussi, lorsqu’il accompagne des commerçants ou e-commerçants, maitriser ces sujets, qui devront souvent être vulgarisés dans les textes et plus généralement dans le contenu.

C’est par choix, que je n’ai pas placé ici les dossiers (trop nombreux) consacrés au Black Friday, mais peut-être dans la prochaine édition de notre revue du Web….