Les lecteurs, des concurrents aux rédacteurs Web ?

Les rédacteurs Web concurrencés par les avis client

Les rédacteurs Web remplacés par des clients ? Le titre est volontairement provocant, même s’il pointe une réalité incontestable. Alors quel est le sens exact de mes propos ? Je vous les explicite ou je laisse un lecteur les résumer … 😊

Pour commencer, rappelons qu’un rédacteur Web a la responsabilité de créer du contenu pour les sites Internet. La rédaction Web concerne aussi bien les fiches-produits, l’article de blog ou la page Corporate de votre site Internet. Rédacteur Web freelance ou poste de rédacteur au sein d’une entreprise, la mission ambitionne de renforcer le référencement naturel et le SEO et donc d’améliorer la visibilité du site concerné. Cette production de contenus (avec ou sans optimisation SEO) répond à des règles précises répondant aux exigences des algorithmes des moteurs de recherche (balise de référencement, utilisation des mots-clés dans les sous-titres et les paragraphes, respect de la ligne éditoriale, nombre de mots suffisants, maillage interne, netlinking, … ). Dans tous les cas faire appel à un rédacteur web indépendant comme Éric Rédaction constitue aussi un coût.

Écrire pour le Web, une mission réservée aux rédacteurs Web

 

Quelle que soit la stratégie éditoriale et / ou la stratégie marketing déployée, se faire référencer et améliorer son positionnement dans les résultats de recherche n’est pas toujours l’œuvre des rédacteurs professionnels. Un rédacteur ou une rédactrice Web doit aujourd’hui supporter la concurrence de l’intelligence artificielle. (Et je vous ai déjà souligné comment je m’efforçais de toujours tenir l’humain au-dessus de ce Machine Learning, présenté comme l’avenir de la rédaction SEO).

 Pour un E-commerce, la rédaction de fiches en masse peut être confiée à des outils, assurant une rédaction SEO automatisée.  Je ne vais pas vous rappeler que sur le web seul le contenu de qualité peut (éventuellement) vous aider à améliorer votre visibilité. Je ne vais pas dénigrer ces outils utilisant l’IA et le Machine Learning pour offrir un service de rédaction. Mais le rédacteur freelance doit aussi assumer une autre forme de concurrence (moins directe certes) : celle de ses propres lecteurs, qui peuvent eux-aussi rédiger du contenu.

Les avis client, un travail rédactionnel indirect

Selon une étude de YouGoov pour Realtime, près de 7 français sur 10 (69 % si on veut être précis) ont déjà laissé un avis client. Voilà donc une des sources pour faire rédiger vos contenus par vos propres clients.

7 Internautes sur 10 ont déjà laissé un avis client

Cela peut donc s’intégrer à une stratégie de contenu, d’autant plus que cela répond à une attente de vos propres prospects. En élaborant votre stratégie de marketing de contenu (Content Marketing), vous pouvez en effet inclure ce contenu écrit par vos propres clients dans votre plan de publication. Inutile de trop se compliquer la tâche en matière de conception du contenu, puisque rédiger du contenu pour faire connaitre son avis sur un produit ou un service est devenu une habitude. La rédactrice ou le rédacteur professionnel a même pour consigne d’inciter les lecteurs à laisser des avis.

Ce contenu éditorial n’offrira peut-être pas le même style rédactionnel ni la même qualité de rédaction, mais ces avis client répondent aux attentes de ces …mêmes lecteurs.  En effet, 94 % des Français consultent ces mêmes avis. Ne croyez pas qu’inciter vos clients à laisser des avis se fait d’un simple claquement de doigts, il faut mettre en œuvre une véritable stratégie, notamment en multipliant les incitations à déposer ces avis (Relance par SMS, mail, des cadeaux en échange d’un avis,  ….). Vos contenus textuels doivent eux-aussi inviter vos prospects à participer à l’aventure. Avouez qu’on peut sourire, en pensant que le rédacteur Web doit travailler ses rédactions SEO pour que ces dernières permettent de recruter des « rédacteurs bénévoles », les lecteurs.

Quand les lecteurs deviennent Community manager ou même rédacteur de l’article publié

 

La rédaction de contenu ne concerne pas uniquement les fiches-produits. Mais une rédactrice freelance peut en rédigeant un article Web inciter les lecteurs et prospects à réagir. Le contenu professionnel appelle à interactions et pas uniquement dans le cas d’une approche Inbound Marketing. Ces commentaires, qu’ils soient publiés sous un article publié sur WordPress ou un autre CMS ou sur un des réseaux sociaux de l’entreprise, constituent eux-aussi un contenu pertinent (puisque plébiscité par les Internautes). Le rédacteur du site a-t-il du souci à se faire ? La création de contenu ne lui appartient plus alors tout à fait.

Quelle valeur ajoutée pour le rédacteur indépendant ?

 

J’aurai pu multiplier les exemples, mais il vous suffit de regarder comment certaines entreprises délèguent le Community management à leur communauté pour comprendre que le danger est bien réel. Écrire des articles reviendrait donc aux professionnels du contenu Web SEO, alors que la promotion et la diffusion de ces contenus seraient laissées à la charge des Internautes eux-mêmes. C’est surtout une question sur l’identité de ces rédacteurs du texte sur un blog ou une page Facebook que je souhaitais soulever plutôt que d’apporter une réponse.

Devenir rédacteur indépendant, ce n’est pas seulement apprendre à rédiger des contenus, des balises, ni même apprendre les techniques de rédaction prisée de chaque moteur de recherche.  La qualité rédactionnelle ne se mesure pas uniquement au contenu unique garanti sans plagiat, ni même au score du contenu SEO mais elle repose aussi en partie sur la capacité à répondre aux attentes du donneur d’ordre. La conception-rédaction d’un projet éditorial plutôt que la simple rédaction de textes à partir d’un mot clé principal… Tout repose sur la valeur ajoutée, apportée par cette création de contenu. Outre la rédaction proprement dite, le rédacteur Web doit s’efforcer de contribuer pleinement et activement aux objectifs de l’entreprise, un effort qui ne sera pas partagé par les auteurs de ces avis-clients et autres commentaires sur LinkedIn et autres réseaux sociaux.

 

 

Et vous, que pensez-vous de ces avis clients ? Considérez-vous que certains en abusent, affectant ainsi la qualité et la portée des créations des rédacteurs Web ?

L’écriture SEO, un aspect essentiel mais pas unique !

L'écriture SEO n'est pas la seule variable pour le référencement

Dans la série « Le SEO ne fait pas tout », je pourrai rédiger des dizaines de billet par semaine. Alors un petit exemple parmi tant d’autres.

 

Newsletter, post sur Facebook ou LinkedIn, article de blog, … le rédacteur Web doit séduire les moteurs de recherche et attirer et convaincre les lecteurs. Inutile de revenir sur les bases du Web SEO et du rôle de la rédaction Web sur le référencement naturel de votre site.

Parfois, on peut être trop concentré sur sa stratégie de contenu (vous savez ce Content Marketing (Marketing de contenu) dont on nous rabâche l’importance pour être visible sur la Toile). Et cet empressement à respecter l’utilisation des mots-clés (balises de référencement, titre et sous-titre de la page, paragraphes,  ..), la création de liens internes (maillage interne) et externes (backlinks), le respect du champ sémantique et l’univers lexical, …

Pourtant, le rédacteur Web indépendant ne doit jamais oublier que si le SEO est essentiel, le fond (le message délivré) est tout aussi important. (Cela tombe bien, je vous l’ai rappelé dans un précédent billet).

L'écriture SEO n'est pas la seule variable pour le référencement
L’écriture SEO n’est pas la seule variable pour le référencement

Voilà donc une simple erreur de date, qui ruine les efforts de votre rédacteur web freelance. Dommage donc ?

Et vous, des exemples où la rédaction SEO d’une page Web est ruinée par un détail de ce genre ou un autre ?

Commencer à écrire pour le web rapidement ?

De plus en plus de candidats à la rédaction web me contactent en privé pour me demander les principales règles à suivre. On ne s’improvise pas rédacteur web, mais pour répondre à ces diverses demandes, et sans évoquer la formation, la culture, la curiosité, la passion,  …, Eric Rédaction a identifié trois axes incontournables qui feront de vos écrits des textes adaptés à la Toile.

Ces 3 conseils, sur lesquels nous reviendrons plus longuement dans de prochains billets, concernent aussi bien les rédacteurs web que les webmasters et les e-commerçants, qui doivent se poser les mêmes questions lorsqu’ils recherchent un prestataire extérieur. N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et/ou questions par mail ou en réaction à cet article. Et si vous cherchez un rédacteur web confirmé et expérimenté, un petit message et Eric Rédaction vous accompagnera dans tous vos projets éditoriaux.

Comment bien écrire pour le Web ?
Apprendre à écrire pour le Web….votre bonne résolution

  1. Définissez les objectifs de votre rédaction Web

Le rédacteur Web doit savoir pourquoi et pour qui il écrit. La démarche ne sera pas la même si la rédaction web doit provoquer un acte d’achat que si elle vise une inscription à la newsletter du site concerné ? Quel est l’objectif principal de la rédaction, que vous allez rédiger ? A cette première question s’ajoute la seconde, qui vise à connaitre les lecteurs ? Qu’attendent-ils de ces textes ? Une fashionita en quête de la petite robe noire la plus tendance n’a pas la même exigence qu’un cadre supérieur cherchant à faire valoriser son patrimoine.

  1. Le rédacteur web, un expert de la stratégie éditoriale

La rédaction web ne consiste pas à écrire un texte et à passer à autre chose. Il convient bien d’insérer ce texte sur un site déjà existant. Aussi, une bonne rédaction web sera rédigée dans le style du site ou du blog concerné. A quoi bon produire un excellent texte SEO dans un style académique si le site ne propose que des approches décalées, maniant l’humour au 3ème degré. Le style est essentiel, mais le rédacteur web se doit aussi de prévoir les rédactions à venir. L’élaboration d’un calendrier éditorial ne doit avoir aucun secret pour le rédacteur web. La connaissance des événements liés à l’activité du site mais aussi des grands moments de l’année (Pâques, les Soldes, ….) doivent être assimilés par le rédacteur web. La rédaction web peut alors commencer.

La rédaction web une arme
Devant votre écran, à vous de dépasser l’angoisse de la page blanche…

  1. La rédaction web, un travail exigeant

Vous pouvez à ce moment-là commencer le travail de rédaction à proprement parler. Le rédacteur Web doit savoir qu’il doit autant informer que séduire, autant rassurer qu’étonner, autant instruire qu’attirer les moteurs de recherche….

3 conseils pour vous assurer d’une rédaction web efficace, cela peut paraître un peu court non, sauf que chacune de ces thématiques se divise alors en de multiples tâches et contraintes, que nous ne manquerons pas de vous présenter plus en détails dans les semaines à venir. En attendant, n’hésitez pas à compléter cette liste ou à nous poser les questions que vous souhaitez ?

Le rédacteur Web, un freelance comme les autres

Lorsque Eric Rédaction s’est lancé dans l’aventure de la rédaction Web, nous nous étions déjà longuement interrogés sur la pertinence et les perspectives de cette ambition. Plus que jamais, le candidat au poste de rédacteur Web se doit de se poser les bonnes questions (en dehors de celles liées à l’écriture SEO), à savoir :

  1. Quelle rédaction web allez-vous proposer ?

Vous êtes disposés à écrire sur tous les sujets, ou au contraire vous n’envisagez que d’écrire sur des sujets, qui vous parlent voire vous passionnent. La réponse à cette question va vous permettre de définir votre offre commerciale et donc votre positionnement. Un rédacteur Web spécialisé dans le sport n’a pas les mêmes problématiques qu’un rédacteur, visant des rédactions de tout genre.

  1. Qui sont vos éventuels clients ?

La réponse à cette interrogation dépend en grande partie de la réponse, apportée ci-dessus. Selon les thèmes des rédactions Web, que vous souhaitez rédiger, vous contacterez alors les entreprises œuvrant dans ces domaines d’activité. Souhaitez-vous vous concentrer sur des rédactions à destination des entreprises ou comptez-vous aussi répondre aux attentes des particuliers, qui souhaitent un prestataire extérieur pour la tenue et la gestion de leur blog.

  1. Qu’entendez-vous par rédaction web ?

Rédaction Web, un projet à murir
Assemblez toutes vos idées avant de devenir un rédacteur web

Question saugrenue, pensez-vous et pourtant ! La rédaction d’un article de blog ou l’écriture d’une page pour un site vous apparaissent comme faisant partie de votre activité. Mais avez-vous pensé à toutes les autres formes que la rédaction en générale, et la rédaction web en particulier, peut prendre. Nous vous livrons quelques pistes de réflexions, mais c’est à vous de construire votre stratégie en la matière :

  • Le Print est-il envisageable ?
  • La rédaction des balises vous est-elle familière ?
  • Pouvez-vous répondre à un client, vous demandant la rédaction et l’intégration de vos écrits ?
  • Que répondrez-vous à un client, recherchant une étude de son univers sémantique, lexical ou une analyse de ses mots clés ?
  • Etes-vous prêt à prendre en charge la rédaction et la gestion d’une Newsletter ?
  • Quelle sera votre position, lorsqu’une entreprise vous demandera une stratégie et/ou un calendrier éditorial ?
  • Pouvez-vous vous transformer en un Community Manager en charge de la rédaction des accroches pour les réseaux sociaux ?

Avec les 3 questions ci-dessus (attention apporter une réponse à celles-ci ne se fait pas en 5 minutes sur le bord d’une table), vous pouvez déjà définir votre projet pour devenir rédacteur Web. Il vous suffit ensuite de vous interroger sur les questions plus économiques et pragmatiques, qui vont donner corps à votre ambition. Nous reviendrons sur le sujet dans le prochain billet d’Eric Rédaction.

Rédacteurs et rédactrices Web, quel a été votre cheminement avant de vous lancer ? Webmasters et e-commerçants, comment faites-vous pour choisir votre rédacteur Web ?

Pour le rédacteur web, priorité à l’écriture SEO ou aux plaisirs de la plume ?

Entre règles de référencement et respect de la grammaire et de l’orthographe, le rédacteur Web se doit de démontrer certaines qualités. La maitrise des techniques de référencement n’est pas suffisante pour vous assurer de textes web efficaces et percutants !

Rédaction SEO ou écriture convenable, faut-il choisir ?

Pour réussir à vendre vos produits ou pour proposer vos services, vous savez déjà que vous devez respecter les règles SEO. Cependant, suivre ces contraintes spécifiques à la rédaction web doit-il se faire aux dépens de l’orthographe et / ou de la grammaire ?

La question mérite d’être posée. Nous nous sommes déjà interrogés sur les fautes d’orthographe intentionnelles induites par les mots clés et même si l’un n’empêche pas l’autre, il faut bien reconnaître que les deux n’obéissent pas aux mêmes règles.

Comment bien écrire pour le Web ?
Un rédacteur Web à votre service 

La rédaction SEO pour acquérir l’expérience du référencement !

Nous ne posons pas de règles applicables pour tous les rédacteurs web mais vous dévoilons les principes guidant l’action d’Éric Rédaction. Vous cherchez à booster votre référencement, alors Eric Rédaction peut se targuer d’une expérience de plus de 5 ans en la matière. Le référencement et la rédaction SEO obéissent ainsi à des règles précises mais changeantes. Nous avons pu, au fil des années, nous en imprégner, et nous pouvons désormais vous conseiller, vous accompagner et vous aider à définir une stratégie éditoriale. Vous voulez en savoir plus, alors à vos claviers, et nous vous répondrons rapidement.

L’écriture, pour apprendre à jouer avec les mots !

Mais le rédacteur Web, tel que nous concevons ce métier, se doit aussi de proposer des textes à la qualité irréprochable. Il ne s’agit pas de suivre à la lettre les dernières préconisations de l’Académie Française mais bien de proposer des textes écrits de manière correcte. Pour cela, une bonne formation initiale reste nécessaire mais il faut aussi s’entrainer encore et toujours. En tant qu’écrivain public mais aussi assistant administratif, Eric Rédaction maintient cette expérience quotidienne de l’écriture. C’est en cela, que nous pouvons vous assurer de la qualité de nos écrits mais aussi de leur adaptation aux tendances du moment. Car la langue française n’est pas figée, et un rédacteur web se doit d’être à la pointe des dernières tendances en la matière.

Le rédacteur web, un curieux avant tout !

Nous pouvons donc vous assurer d’une rédaction SEO parfaite mais aussi d’une écriture de qualité. Mais cela ne suffit pas pour qu’un rédacteur Web puisse répondre à toutes vos exigences. Le rédacteur Web doit aussi (et peut-être même avant tout) être curieux. C’est cette curiosité, qui va permettre de créer des passerelles (si utiles pour certains sites), de prendre du recul pour analyser le contenu éditorial d’un site ou d’un blog, mais aussi pour proposer de nouvelles pistes …..

C’est à toutes ces qualités, que doit répondre un rédacteur Web et c’est ce qu’Éric Rédaction vous propose depuis 2010.Et pour vous, quelles sont les qualité d’un bon rédacteur Web ?

La rédaction Web en 2015, état des lieux….

Les bonnes résolutions prises, en début d’année, sont encore dans la tête de chacun. Même Éric Rédaction espère bien se tenir à ces dernières, mais nous savons tous que le temps passant, nous sauterons d’un sujet à l’autre et que lorsque l’heure du bilan de 2015 aura sonné, nous nous rendrons tous compte que nous n’avons pas tenu compte de ces décisions de début d’année, mais promis en 2016 ce sera autre chose….

Mais au fait, la rédaction web va-t-elle encore se révolutionner en 2015 ? Les attentes seront-elles différentes par rapport aux années passées ? Comment réussir à « rentabiliser » la rédaction Web ? Autant de questions, auxquelles il nous faudra répondre au cours de cette année. Petit survol aujourd’hui des pistes de réflexion, en espérant aussi que vous me laisserez en fin d’articles, vos propres idées afin que je puisse y revenir le cas échéant. Première bonne résolution : invitez mes lecteurs à devenir aussi des clients ( :)) alors si vous avez des besoins en la matière, n’hésitez pas à confier vos rédactions à un rédacteur indépendant.

La rédaction web en 2015, utile ou simple habillage ?

Certains se posent encore la question, même si la réponse s’impose (pour moi, en tout cas) naturellement. L’écriture pour la Toile reste un des outils les plus efficaces pour réussir votre action digitale.

Je ne vais pas vous abreuver de données. Mais si les sites e-commerce, institutionnels, …se multiplient jour après jour, comment l’Internaute va-t-il différencier un bon site d’un mauvais ? Le prix, le S.A.V., le design, le contenu vidéo, le contenu écrit, ….Je vous laisse apporter votre réponse, mais avouez qu’aujourd’hui, la rédaction Web reste indispensable pour se différencier et se distinguer.

Comment bien écrire pour le Web en 2015 ?

Eric Rédaction une équipe
Ecrire pour le web, un travail de toute l’équipe d’Eric Rédaction

Question récurrente si il en est. Comment bien écrire pour le web, l’interrogation revient année après année, et la réponse reste la même. Il n’existe pas une manière de bien écrire pour Internet mais de multiples manières.

Bien évidemment, nous supposons qu’il est inutile de revenir sur les mots clés, le champ sémantique, le maillage de vos pages…Posons que vous maitrisez tout cela mais que vous excellez aussi dans les techniques de mise en ligne.

Croyez-vous qu’un site proposant des articles de lingerie affriolante a besoin d’un style similaire à un professionnel s’adressant exclusivement aux entreprises industrielles ? Un spécialiste du service ne devra-t-il pas de choisir une approche distincte de l’artisan, proposant ses créations originales à base de tel ou tel produit ?

Bref il vous faut connaître les exigences de la Toile mais aussi bien appréhender votre secteur d’activité et donc (par conséquent) vos prospects. Bien écrire pour le web passe inéluctablement par cette connaissance.

Combien coute la rédaction Web ?

La question est aussi récurrente que la précédente. La réponse l’est tout autant. Ne comptez pas sur Éric Rédaction pour vous donner une grille tarifaire claire et immuable. 2000 textes à écrire en 6 mois ou un texte à livrer la semaine prochaine, forcément l’approche n’est pas la même. Un sujet général ne nécessitera pas les longues heures passées à se documenter sur un sujet hyper spécialisé.

Et si on parlait plutôt du ROI de la rédaction Web. En quoi un rédacteur Web comme Éric Rédaction peut vous apporter quelque chose, un plus par rapport à l’existant.  Là les choses peuvent être abordées de manière concrète ? Vous visez le recrutement de nouveaux prospects, le développement de votre chiffre d’affaires,….mettons en place les mesures d’analyse et regardons les résultats dans un, deux ou trois mois.

Ou alors prenons le problème par l’autre côté ? Comment faites-vous si vous ne faites pas appel à Éric Rédaction ? Vous vous chargez vous-mêmes de la rédaction de vos textes. Combien de temps y passez-vous ? Pendant ce temps, vous ne répondez pas aux mails de vos clients, vous ne prospectez pas,……Vous le valorisez à combien ce temps-là. Vous n’en avez pas la moindre idée, alors dites-vous qu’un rédacteur Web a la même réflexion que vous. Avant de pouvoir se déterminer, il lui faudra étudier votre univers, votre site, vos concurrents et seulement après il sera en mesure de vous faire une proposition claire, ferme et sans aucun engagement, en tout cas avec Éric Rédaction.

Un texte de 400 mots à 4 euros. Cela existe et certains rédacteurs ne se gênent pas de le proposer, dénonçant alors les tarifs jugés exorbitants de leurs concurrents. Vous voulez un texte de 400 mots à 4 euros comme vous le promettent certains sites ? Pas de soucis, appelez-moi. Je vais passer deux ou trois heures pour étudier le sujet, chercher le vocabulaire le plus adapté et travailler une heure ou deux sur votre texte. Vous l’aurez dans la journée. Finalement, j’aurai du écrire cet article le 1er avril. 🙂

Un bon rédacteur web pas cher
Notre responsable des textes pas chers

Il existe encore beaucoup de questions liées à la rédaction Web en 2015. Mais je vais me limiter à ces 3 questions principales pour aujourd’hui. Par contre, je répondrai à toutes celles que vous m’adresserez ou à toutes les pistes, que vous me conseillerez…(ici c’est un appel à laisser un commentaire sous ce message, car cela favorise le référencement prédisent certains… :))

Comment choisir entre la rédaction web et l’écriture pour ses lecteurs ?

La rédaction Web facile et accessible à tous n’existe pas. Voilà le seul enseignement de mon article de ce jour. Éric Rédaction vous accompagne dans chacun de vos projets depuis des années, et il nous apparaissait essentiel de préciser que la Rédaction Web uniforme n’existe pas.

Ecrire pour Internet ou écrire pour ses lecteurs

Le débat entre la prédominance des techniques SEO ou la priorité à donner au contenu n’est pas clos. Il suffit de surfer sur la Toile pour s’en rendre compte. Fidèles lecteurs (je vous remercie dans un premier temps), vous connaissez ma position sur le sujet : seule la qualité peut créer de la valeur et donc développer votre activité (c’est un avis pas une vérité intangible).

Ceci dit, je me dois néanmoins de modérer mes propos, car il n’existe pas un type de contenu à produire pour la Toile mais des centaines, voire des milliers. On n’écrit pas un e-mail marketing comme on rédige un article décrivant vos produits ou vos services. La rédaction SEO d’une fiche article ne se travaille pas comme une landing page sur vos conditions de livraison.

Froids ou chauds, les contenus se conjuguent au gré de vos besoins et de vos envies

Rédaction Web, une arme de séduction
Comment séduire vos prospects ?

On parle souvent de contenus froids et de contenus chauds, sans pour autant prendre le temps de les définir. Le contenu froid (j’en vois déjà qui veulent sauter ce paragraphe, mais quelle erreur) représente un contenu dissocié de l’actualité. Le contenu froid n’appelle pas des mises à jour régulières et peut ainsi traverser les semaines, les mois voire les années…Votre page « Qui sommes-nous ? », par exemple, représente à mes yeux (car là aussi, certains ne sont pas sur la même ligne) le contenu froid par excellence.  Cela induit aussi que vos contenus froids doivent être rédigés avec soin, puisque vous ne les retoucherez pas avant un certain temps.

A l’inverse, les contenus chauds sont à travailler en permanence ou de manière très fréquente. Les contenus chauds peuvent être liés à l’actualité. Dans tous les cas, ces contenus chauds doivent être mis à jour, si vous souhaitez accroître votre crédibilité et votre image.

Push ou Pull, Inbound ou Outbound, le marketing de contenu par la rédaction

La rédaction Web avec l'Inbound Marketing
La rédaction Web pour tendre vers le marketing de contenu …

D’autres différences peuvent aussi être soulignées dans l’approche même de votre sujet. Souhaitez-vous lancer votre entreprise à la conquête de vos prochains clients ? Optez alors pour la communication Push, et soyez percutants dans votre message direct à vos prospects. Vous préférez attirer sans le montrer aussi clairement vos nouveaux clients ? Vous adopterez alors une communication pull, dont la forme et le ton diffèrent de la première.

On en revient ici aux débats entre les tenants de l’Inbound Marketing et ceux prônant la poursuite de l’Outbound Marketing. Nous ne doutons pas, que l’Inbound Marketing surfe sur les modes du moment mais nous soulignons aussi qu’une communication plus traditionnelle représente aussi de nombreux avantages.

Nous aurions pu multiplier les exemples de différenciation, mais nous tenions à vous démontrer ici, que la Rédaction Web doit avant tout répondre à vos besoins. Ce n’est pas à vous de vous plier aux règles que certains présentent comme indispensables pour bien écrire pour le Web mais bien à la Rédaction Web de vous apporter une réponse satisfaisante.

Vous ne trouverez pas ici la sempiternelle question devant clore désormais les articles de blog, mais une demande particulière. Je vous demande de prendre 5 minutes de votre temps juste pour nous donner votre définition de la rédaction Web idéale.

Comment écrire un texte SEO pour Internet ?

Éric Rédaction poursuit  sa plongée dans le lent processus de la rédaction Web pour comprendre les spécificités d’un texte SEO . Nous avons déjà évoqué les différentes phases préparatoires avant de commencer cette rédaction. Ce travail préparatoire repose sur un échange entre le rédacteur Web et le client final. C’est cet échange, qui va permettre de créer l’univers de la rédaction Web que nous avons également expliqué. Nous voilà donc maintenant devant notre feuille blanche (en l’occurrence un écran), prêt à écrire pour le Web. Comment faire et vers quel objectif doit-on tendre ?

La rédaction Web, un canevas à remplir

A ce stade, nous connaissons :

  • Le message à transmettre
  • Les mots-clés à utiliser page par page
  • L’univers sémantique de notre rédaction
  • La philosophie du site et/ou du blog pour lequel nous écrivons.

La rédaction Web
L’angoisse de la feuille blanche, le quotidien du rédacteur Web ?

Il suffit donc de mettre tout cela en musique. Car la rédaction Web n’est rien d’autre que cela : une partition qui doit emmener le lecteur non pas vers le plaisir (tant mieux, si on parvient à le faire sourire ou à l’émouvoir) mais vers l’action (le Call to action, le CTA, que tous les rédacteurs web connaissent bien).

Académique, humoristique, empirique ou encyclopédique, notre texte web va donc apporter une concrétisation à toutes les étapes préparatoires décrites par ailleurs (C’est pourquoi, j’insiste sur l’importance de ce travail préparatoire, car si vous le négligez, c’est toute la construction qui sera bancale).

La rédaction Web, une écriture à consommer à tout moment

On n’écrit pas pour le web comme on écrit pour un magazine ou un journal. Le rédacteur Web doit savoir que ses lecteurs peuvent être tranquillement installés derrière leur écran alors que d’autres déchiffreront le texte sur un Smartphone pendant un trajet en métro… Certains lecteurs prendront le temps de tout lire, alors que d’autres ne s’attacheront qu’au titre pour jauger de la pertinence du propos.

L’écriture Web exige de produire des textes, qui doivent pouvoir être « picorés ». Un seul paragraphe intéresse le client, alors faites en sorte d’apporter une réponse en quelques lignes seulement. Des phrases courtes (dans la mesure du possible). Une mise en page claire et soignée (attention à ne pas trop la surcharger). Il faut en un coup d’œil que le lecteur puisse se repérer.

Après tout est une question de pratique et d’expériences. Aimer jongler avec les mots, être curieux pour pouvoir rebondir sur des sujets transverses, ne pas écrire pour soi mais pour le lecteur,…les conseils sont trop nombreux pour être tous écrits ici, mais je vous assure qu’Éric Rédaction vous rédigera un dossier sur « Comment bien écrire pour le Web ? »

 

Une rédaction Web, renforcée par une maitrise technique

Si le travail préparatoire a été bien mené, votre rédaction Web sera d’autant plus efficace qu’elle sera rapide et aisée. Par contre, la Toile exige le respect de certains exigences. Des images ou des illustrations, il faudra user. Même le choix de ces illustrations devra répondre aux mêmes objectifs et il faudra alors que le rédacteur Web prenne grand soin à rédiger les légendes et les caractéristiques de chacune de ces images.

Mais il faudra aussi soigner la rédaction S.E.O., vous savez ces techniques qui garantissent une meilleure visibilité de la part de Google et de ses concurrents et donc au final une accessibilité plus aisée pour les internautes. Des mots clés bien placés, des titres en H1, H2,…, une mise en page attractive (des encadrés, de la mise en forme,…).

La rédaction Web comme support
La rédaction avant tout trouver la bonne approche ?

Voilà donc la fin du 3ème opus du travail d’Éric Rédaction lorsqu’il se lance dans une nouvelle collaboration. A ce stade, le texte est écrit et respecte toutes vos attentes et satisfait à toutes vos exigences. Mais le travail n’est pas fini, comme vous le constaterez dans le prochain épisode de ce dossier sur la « Rédaction Web ».  Vous pouvez attendre quelques jours, voire quelques semaines, pour disposer de l’intégralité de ce dossier, mais vous pouvez aussi sans plus attendre me contacter pour définir ensemble votre projet….

Comment l’écriture Web peut-elle se mesurer au quotidien ?

Vous êtes nombreux à m’interroger sur les raisons qui me poussent à toujours mettre en avant les champs sémantiques et le choix des mots clés. C’est une question essentielle. Je ne vais pas revenir sur les raisons, qui me poussent à souligner l’importance de ces notions d’un point de vue qualitatif. C’est en travaillant sur ces dernières, que vous pourrez vous imposer comme spécialiste.

Plus pragmatiquement, si vous êtes webmaster ou/et e-commerçant, que regardez-vous en premier chaque matin ? Le nombre de visite, les ventes, le taux de conversion, le taux de rebond….

Le taux de rebond, une interrogation quant à la pertinence de la rédaction

Tous ces critères mesurent notamment la pertinence et la qualité de vos rédactions. En effet, ce sont vos textes (pas uniquement, je vous l’accorde, mais en partie), qui attirent vos prospects et les visiteurs de votre site.

Partons du principe, que vous maitrisez parfaitement les règles S.E.O., que votre stratégie de netlinking est au top, que votre sens de l’organisation et de la curiosité vous permettent d’être attrayant pour le lecteur et pour les moteurs de recherche, bref en un mot partons du principe que vous avez fait appel à Éric Rédaction.

Et pourtant, votre taux de rebond reste désespérément haut. Comme booster ce rebond et inviter le lecteur à visiter les autrs rubriques de votre site ?

La rédaction, un outil mais pas un gadget

Si vos textes sont corrects, vos pages propres, peut-être le problème vient-il d’un mauvais positionnement.

Comme toujours, un exemple vaut bien mieux que 10 pages de texte. Admettons que vous vendiez le meilleur couteau suisse, équipé d’une boussole et d’un baromètre (Si un tel produit existe, je m’en excuse par avance auprès du fabricant).

Unique ce couteau est proposé à un prix défiant toute concurrence. En bon vendeur, vous avez donc rédigé des descriptions de cette boussole si utile pour les adeptes de randonnée et pour ce baromètre qui sera plaisant pour tous les baroudeurs…

L’Internaute cherchant une boussole pour sa prochaine excursion ou le campeur en quête d’un baromètre va arriver sur votre site….pour y découvrir …un couteau suisse. Bonjour le taux de rebond.

A l’inverse, le client recherchant un couteau suisse va arriver sur votre page très bien faite du modèle de base (sur lequel vous ne margez pas pour attirer le chaland). Ce sera alors une vente assurée, mais peut-être pas la bonne.

Dans ce cas précis, la rédaction peut être à l’origine du problème, qu’elle soit trop générale (couteau suisse) ou trop de niche (baromètre). Et pourquoi la rédaction Web ne pourrait pas résoudre le problème à elle seule, par exemple en multipliant les accroches et donc les Landing Page ?

On pourrait s’étendre plus longuement sur le sujet, mais je voulais juste vous souligner que l’efficacité d’une bonne rédaction se mesure aussi au quotidien. Et vous comment feriez-vous, 3 ou x Landing Page ou une description à rallonge ?

Une rédaction sans coquille, une possibilité offerte à tous

Grande première sur le blog d’Éric Rédaction, puisque nous avons décidé aujourd’hui de donner la parole à une professionnelle de la relecture : Françoise Degenne. Créatrice de Sans coquille, Françoise a une approche passionnante de l’orthographe et de sa place sur la Toile. Je vous invite, à ce sujet, à suivre la page Facebook de Sans coquille , sur laquelle chaque post se révèle aussi instructif que ludique…

Assez parlé et place désormais à cette interview

 

 

 

 

Relecture et correction
La relecture, la passion de Sans Coquille

   Françoise, tu as créé ta société Sans coquille.  Peux-tu nous expliquer de quoi il s’agit et ce que tu proposes ?

En réalité, je suis traductrice et j’exerce en libéral depuis 1986. Récemment, j’ai décidé d’ajouter à mes prestations un service de relecture sous le nom de Sans coquille, parce que je sais que nous ne sommes pas tous égaux devant la langue française, pour diverses raisons, et que je souhaite aider les blogueurs, journalistes, étudiants et autres à proposer des textes lisibles. Les fautes d’orthographe, de grammaire, d’accord, etc., rendent parfois la lecture de certains textes assez insupportable et j’ai souvent refermé la page d’un blog pour cette unique raison, alors que le sujet traité m’intéressait beaucoup. Je propose donc un service de relecture sur la forme (orthographe, grammaire, typographie, etc.) mais je ne touche pas au fond d’un texte, il appartient à son auteur.

Peux-tu nous expliquer quel a été ton parcours avant d’en arriver là ?

J’ai vécu dans un environnement familial favorable. Mon grand-père était boulanger dans un tout petit village, il était très cultivé et poète à ses heures (il m’a appris le mot « sigisbée » !) ; mon père a dû arrêter l’école après avoir obtenu son certificat d’études et il ne fait aucune faute d’orthographe. Lorsqu’un mot nous était inconnu, nous ouvrions un dictionnaire.

Après des études de langues et des séjours à l’étranger, je me suis orientée vers la traduction de l’anglais et de l’espagnol vers le français, principalement de textes généraux, techniques ou juridiques. Cela étonne parfois, mais pour traduire depuis une langue étrangère, il faut maîtriser parfaitement sa langue maternelle. Je m’attache donc depuis toutes ces années à perfectionner autant ma connaissance de l’anglais et de l’espagnol que celle du français et de ses très nombreuses subtilités !

Depuis 28 ans, je livre des textes en bon français, c’est le minimum, et bien entendu, sans aucune faute. Grâce à l’association de traducteurs à laquelle j’appartiens, j’ai pu bénéficier de journées de formation dans divers domaines, et celle qui était consacrée à la typographie m’a passionnée, de même que celle consacrée à « l’enrichissement de la rédaction en français ». J’« épluche » presque inconsciemment tout ce que je lis…

Les textes web sont-ils si mal écrits que cela, que tu souhaites les corriger ?

Pour ce qui est de la rédaction en elle-même, je ne me permets pas de juger. Le style du web est assez libre, chacun écrit selon son style propre, son public cible, ce n’est pas tellement l’aspect qui m’intéresse. Au contraire, je trouve cette diversité plutôt enrichissante. Mais n’importe quel texte, qu’il traite du jardinage ou des transactions boursières, de la vie de Jules César ou de la production cinématographique, perd une bonne partie de son intérêt dès qu’une faute me « saute aux yeux ». Une seule, passe encore, cela peut arriver à tout le monde, moi la première. Mais quand il est évident que l’auteur ne maîtrise pas les règles de base, j’ai vraiment envie de voler à son secours ! Je veux prendre plaisir à lire un texte.

Françoise,     quels sont tes clients ? Font-ils appel à toi en amont de leur rédaction ou après avoir connu des remarques ou des critiques sur leurs textes ?

Sans coquille est toute jeune, l’activité ne fait que démarrer, mais j’ai heureusement pu acquérir de l’expérience grâce à des relais associatifs ou amicaux. Les relectures que j’ai effectuées jusqu’à maintenant sont diverses, et je constate que la plupart de mes clients préfèrent m’envoyer la version définitive de leur texte. La seule exception est la thèse universitaire qui devait être revue avant publication. Il y a eu énormément d’allers-retours avec l’auteure, qui en profitait pour faire des modifications au fur et à mesure que nous avancions. Très enrichissant, surtout quand on parle de littérature française avec une Japonaise érudite !

Mais peux-tu nous expliquer en quoi  un texte corrigé peut  apporter un plus à un site web ? Et le coût n’est-il pas un frein ?

Un texte corrigé, donc sans rien sur le plan de l’orthographe ou de la grammaire pour arrêter le regard du lecteur, est évidemment plus agréable à lire. En lisant des textes qui contiennent des fautes, le lecteur se souvient parfois plus de sa difficulté à lire que du contenu lui-même. Pour le dire comme ma grand-mère, « ça fait mauvaise impression » et je ne suis pas la seule à faire ce constat. La lecture et le plaisir qu’on en tire sont indissociables !

En principe, le coût ne doit pas être un frein, d’autant qu’il n’est pas aussi élevé qu’on le craint parfois. Un professionnel ne devrait pas faire cette économie ; de même qu’il accepte de payer des fournitures et d’autres prestations, il devrait intégrer cette dépense à son budget.

Un particulier, qui tient un blog, peut-il faire appel à toi ? Tes prestations sont-elles accessibles ?

Un particulier peut bien entendu faire appel à mes services. Se renseigner ne coûte rien. Un échantillon de texte m’aidera à évaluer la prestation à fournir et à calculer un tarif abordable en fonction de différents critères.

Françoise,     as-tu des projets en tête ? Peux-tu nous en parler ?

Toujours des projets, notamment de faire connaître Sans coquille, mais ces deux activités, traduction et relecture, sont déjà très prenantes. Les autres projets, notamment d’écriture et de refonte de site Internet, vont devoir attendre un peu…

Merci pour ta gentillesse, et tous nos vœux de réussite dans ton activité. Souhaites-tu préciser ou nous parler d’autre chose ?

Merci à toi de m’avoir accordé la possibilité de m’exprimer sur ce sujet qui me tient à cœur, comme tu l’auras constaté. La seule chose que je souhaite préciser, c’est que ma démarche se fait dans un esprit bienveillant. Je ne vois pas l’intérêt de me moquer ou de critiquer durement. Je voudrais qu’on fasse appel à moi pour s’assurer d’avoir un texte propre et sans faute, rien de plus. Je ne suis pas là pour juger, chacun a son histoire, ses difficultés, et bien entendu, j’ai mes propres lacunes dans d’autres domaines. Entraidons-nous plutôt que de nous éreinter !

La correction
Pour des textes agréables

Merci encore à Françoise d’avoir bien voulu partager sa passion, et je ne manque pas l’occasion de rappeler l’importance de l’orthographe et du bon usage de cette si belle langue française même pour vos textes SEO.  Allez, je me suis arrangé avec Françoise, elle est aussi impatiente que moi de lire vos commentaires, et promis elle ne vous corrigera pas … 🙂