Comment bien rédiger pour le Web ? Informer ou communiquer ?

Les dossiers consacrés à « bien rédiger pour le Web » sont aussi nombreux que variés. Mais bien écrire pour le Web n’est pas la même chose pour un journaliste que pour un rédacteur, pour la rédaction d’un article que pour celle d’une fiche-produit. Connaître la finalité, l’objectif ultime de cette création de contenu s’impose comme le point de départ absolu.

Journaliste Web ou rédacteur indépendant ? Rédiger des contenus dans quel but

 

Je ne vais pas définir, en un article, la rédaction Web et la mission assignée à chaque rédacteur Web freelance. Il n’est pas, à mon sens, plus utile de souligner que la rédaction de contenu peut prendre de multiples formes. Créer du contenu autour d’une expression-clé pour soigner son référencement naturel ne ressemble en rien au travail des rédacteurs chargés de l’envoi de communiqués de presse. Créer du contenu reste une nécessité pour votre site Internet, que vous soyez un E-commerce, une association, un organe de presse ou un site plus éditorial, …. Le référencement et le SEO caractérisent la Toile (tous les sites Internet cherchent à être bien référencés par les différents moteurs de recherche).

Bien référencer sa création de contenu reste un objectif, mais cela ne constitue aucunement sa finalité.

La stratégie de contenu d’un média (traditionnel ou online) reposera plus sur sa ligne éditoriale et sur sa charte éditoriale que sur sa stratégie marketing. Dès lors que vous pensez requêtes et moteur de recherche, vous allez raisonner en termes de mots-clés et de marketing de contenu (Content Marketing). Il ne s’agit pas ici d’un jugement de valeur sur ce contenu de qualité, défini par la stratégie éditoriale mais bien d’une évidence. Vouloir l’optimisation de l’expérience utilisateur ne se traduit pas de la même façon quand on veut vendre davantage (stratégie Inbound Marketing, ; Copywriting, …) et donc toucher des cibles, que quand on veut informer et donc satisfaire ses lecteurs. Pourtant écrire pour le web reposera sur les mêmes exigences du Web SEO. En d’autres termes, le contenu est important tant pour le journalisme Web que pour les rédacteurs spécialisés ou pour les rédacteurs professionnels de fiches-produits. La rédaction SEO implique le respect des mêmes règles même si la finalité diffère grandement.

 

Message à faire passer ou information à transmettre, comment écrire des contenus qualitatifs ?

 

Partons du principe que nous ne nous concentrons que sur les contenus textuels et que la qualité rédactionnelle soit « parfaite » (mot-clé pertinent, balises de référencement rédigées, sous-titres et paragraphes conformes aux fondamentaux de la structuration des contenus, pas de plagiat ni de contenu dupliqué (Duplicate Content), Maillage avec liens internes et netlinking, champ lexical et sémantique bien travaillé, lisibilité optimale, … ). La journaliste Web ou la rédactrice Web a donc livré un contenu de grande qualité sur tous les points en respectant scrupuleusement les techniques de rédaction. Alors en quoi écrire un article pour un média ou un journal est-il différent ?

Pour figurer dans les résultats de recherche, les pages Web vont passer à la moulinette de l’algorithme. Mais dans un cas (journalisme Web), la finalité est d’informer et donc de transmettre une information (même si l’objectivité totale et permanente n’est qu’un leurre) à ses lecteurs et éventuellement de livrer les clés pour mieux la comprendre (une infographie peut ainsi accompagner un contenu textuel consacré à un sujet économique). Satisfaire le lecteur, c’est l’attirer à devenir abonné ou à supporter la publicité présente sur le site en ligne.

Mais quand le rédacteur ou la rédactrice freelance répond à une attente d’un E-commerce, l’objectif à atteindre est toute autre. On peut s’appuyer sur des informations, sur des données (ces dernières peuvent même être les mêmes que celles utilisées par les journalistes). Mais il va falloir satisfaire à l’attente du donneur d’ordre : conduire le lecteur à devenir client (Lead Nurturing pour une stratégie Inbound), inciter les prospects à rejoindre une communauté, à s’inscrire à une newsletter, …. C’est la finalité qui est fondamentalement différente.

Bien rédiger pour le Web : Un exemple concret pour mieux comprendre

 

Un journaliste Web a pour ambition de rédiger un article sur l’explosion du contenu Web. Il va donc réunir les informations nécessaires, évoquer le Content Shock, éventuellement souligner que ces nouvelles sollicitations se constatent simultanément à un effondrement de la lecture, parler de l’IA comme nouvelle cause d’une augmentation exponentielle, …. Il va chercher à être objectif (mission impossible sur un tel sujet) et informer sur les tenants et les aboutissants de cette augmentation considérable de la production de contenu.

Le rédacteur Web indépendant va, pour alimenter son blog ou son site Internet, réunir les mêmes sources d’information mais s’en servir comme d’un outil pour atteindre ses propres objectifs (il n’est pas là pour informer mais bien pour transformer et recruter de nouveaux clients). Quand le journaliste expliquera pourquoi la création de contenu explose depuis plusieurs années, le rédacteur web pourra mettre en avant les statistiques soulignant qu’une entreprise publiant au moins 16 articles par mois sur son blog génère un trafic 3.5 fois plus élevé.

Si l’approche est radicalement différente, cela se traduit également dans la « déontologie ». Bien souvent, les journalistes (j’évoque ici ceux disposant d’une carte de presse) insistent sur cette déontologie qui leur est propre, même si sur le sujet il y aurait beaucoup à dire. En revanche, cela souligne que dans tous les cas, un prérequis s’impose pour une création éditoriale de qualité : bien définir ses objectifs et donc le message à faire passer.

Et vous, quelle différence faites-vous entre journalisme Web et rédaction Web ? êtes-vous certain d’avoir bien défini les messages à faire passer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.