Le duplicate content, un vol inqualifiable

Le duplicate content, une rédaction web pas chère ?

 

Même s’il est sévèrement condamné par Google, le duplicate content reste encore (trop) fréquemment utilisé. Vous faites des efforts pour ne pas tomber dans ce piège, mais vérifiez-vous régulièrement que vous n’en êtes pas victimes.

 

Le duplicate content, une des bases de la rédaction SEO

 

Les règles SEO sont nombreuses et concernent tous les aspects de la rédaction web. Votre rédacteur web se doit de les connaître mais aussi et surtout de se mettre régulièrement à jour. Pourtant, certaines de ces règles demeurent intangibles et ne changent pas, au fil du temps. Ainsi en est-il du duplicate content, contenu dupliqué pour celles et ceux qui ne sont pas encore familiarisés avec le jardon de la rédaction web.  Pour simplifier, le duplicate content n’est rien d’autre que du « vol de contenu ». Le travail de votre rédacteur web préféré est pillé et sert donc à alimenter un site qui n’est pas le vôtre. Le duplicate content peut être d’origine diverse :

  • Vol de contenu pur et simple: un de vos concurrents souhaite économiser sur le prix de la rédaction web et se sert donc de votre contenu pour alimenter votre site.
  • Duplicate Content Interne: Vous avez multiplié les fiches produit ou les pages de votre site et certains de vos textes sont utilisés pour plusieurs url
  • Negative SEO: Le vol de contenu est fait pour vous nuire de manière volontaire.
Duplicate content
Vérifiez votre contenu régulièrement

Protégez-vous du duplicate content en restant vigilant ?

 

Il vous appartient de vous prémunir du duplicate content lorsque vous ajoutez du contenu à votre site. Il relève de votre responsabilité de vérifier que votre contenu n’est pas une simple copie d’un contenu plus ancien. Et oui, ici, force est d’admettre que certains rédacteurs web (ils ne le sont que par le titre) n’hésitent pas à s’adonner au viol du droit de la propriété intellectuelle.

D’un autre côté, il vous appartient aussi (il ne s’agit plus d’une obligation légale mais d’une condition pour optimiser votre efficacité) de vérifier par la suite que vos textes ne sont pas « pillés » par d’autres. Et là, le problème se révèle plus délicat. Simple en théorie, cette vérification vous impose des tâches chronophages effectuées de manière régulière. Par définition, le duplicate content va cibler les textes les plus efficaces. Si une rédaction web n’est pas optimisée SEO et qu’elle ne sert en rien le référencement, pourquoi voulez-vous qu’on vous la copie ? … 🙂

L’auteur du duplicate content est peut-être un voleur mais c’est aussi (et avant tout) un business man qui cherche à réussir et donc à trouver des textes qui vont lui être difficiles. Il reste beaucoup à dire sur le duplicate content, et nous ne doutons pas que nous reviendrons rapidement sur le sujet. Mais il nous apparaissait important de commencer par souligner que pour se protéger du duplicate content, il fallait mettre en place des vérifications régulières et qu’en la matière, Eric Rédaction peut vous proposer son aide.

Et vous, comment faites-vous pour vous protéger du duplicate content ? Avez-vous déjà été victime d’un vol de contenu ?


Laisser un commentaire