Le suivi de positionnement Google est-il une mesure, un KPI devenu obsolète ?

la position zéro, un Graal pour le contenu de qualité

En fonction du volume de recherche, de votre CMS, de l’expérience utilisateur que vous voulez offrir, la création de contenu doit servir autant la notoriété de votre nom de domaine, qu’elle doit renforcer la capacité à être visible et donc générer du trafic. Optimiser son référencement fait partie des missions du rédacteur web. Mais ce dernier ne peut plus se contenter aujourd’hui de trouver des mots clés et / ou de se concentrer sur les liens internes (maillage interne). Vérifier le positionnement ou procéder à l’analyse sémantique nécessite aujourd’hui de s’adapter aux résultats de recherche ; suggérés par les algorithmes des moteurs de recherches. En la matière, la recherche Google a bien évolué ,impliquant de faire évoluer les actions à mener pour optimiser le positionnement d’un site.

 



La position zéro sur Google, un nouveau Graal pour le référencement

 

Google reste le moteur de recherche ultra-dominant dans le monde, et plus encore en France. Pendant de nombreuses années, les sites Internet (et notamment les référenceurs) ambitionnaient de se positionner en première page de Google, et les outils de positionnement  Google concentraient l’attention des rédacteurs Web mais aussi des experts SEO ou SEA. Pourtant, ce suivi de positionnement Google a connu bien des évolutions, et la position zéro en est le parfait exemple. Un simplet audit du référencement d’un site permet de le vérifier.

Pour rappel, la position zéro est représenté par un bloc (texte, photo,, …) qui chapeaute tous les autres résultats du Google. En d’autres termes, c’est ce que l’internaute voit en premier. On peut parler d’extrait optimisé ou de feautured snippet. Un lien est certes placé invitant l’Internaute à cliquer pour en savoir plus. Mais par définition, la position zéro doit apporter la réponse recherchée permettant à l’Internaute de partir sans avoir cliqué sur aucun lien. L’Internaute gagne du temps et du confort, alors que les sites sont toujours contraints de travailler leur temps de chargement pour viser la première place (et non pas la position zéro).

la position zéro, un Graal pour le contenu de qualité
la position zéro, un Graal pour le contenu de qualité

De la position zéro au zéro clic, une évolution (dangereuse) du moteur de recherche

Car l’évolution de Google ne s’arrête pas là, et il suffit de parcourir l’enquête du Journal Le Monde pour mieux le comprendre. Depuis des années, Google s’efforce de proposer sur les SERP ses propres cartouches (des suggestions) apportant une réponse instantanée à l’Internaute. Vous recherchez le résultat d’un match de foot, les cours en bourse d’une action, la météo à venir sur votre ville, … Avant même les résultats SEO, une cartouche Google vous donne l’information recherchée vous évitant d’avoir à poursuivre votre recherche. Des conflits d’intérêt (et donc des procès) ont déjà mis en avant cette nouvelle stratégie de Google. On est bien loin de l’ambition originelle de la firme de Mountain View, d’autant plus que Google multiplie ces nouvelles fonctionnalités.

En 2004, le célèbre Larry Page dévoilait la philosophie du moteur de recherche et force est de constater qu’elle a bien changé depuis :

« Nous voulons vous faire sortir de Google et vous amener au bon endroit le plus vite possible »

Est-ce à dire qu’on ne doit plus prêter attention aux mots-clés, à l’optimisation, aux backlinks et au netlinking, à la rédaction des balises, … ? Le suivi de référencement de votre site Internet doit-il désormais se concentrer sur ces nouvelles stratégies des moteurs de recherche.

 


Référencement et positionnement

 

Vous pouvez aujourd’hui choisir un outil de positionnement, des outils SEO, des outils d’analyse… Avec Google Analytics ou tout autre outil SEO, le constat sera le même. Référencement payant (Adwords) ou référencement naturel SEO (Mot clés, expressions-clés, longue traîne, sitemap et urls, balise, …) sont moins efficients pour générer des clics. Le taux de clics ne dépend plus que du contenu de qualité et l’optimisation d’un site doit désormais prendre en compte cette stratégie Google du « zéro clic ».


Le positionnement Google, une analyse inutile désormais

On arrive donc à une stratégie visant au « zéro clic ». L’internaute n’est plus orienté vers un site extérieur mais retrouve toutes les informations sur la page de recherche de Google. Les journalistes du Monde soulignent ainsi, que depuis que Google détaille les résultats des matchs de foot et le classement de la Ligue 1 Uber Eats, le journal l’Equipe a enregistré une baisse de son trafic de 30 à 40 % sur ces requêtes, de 12 à 25 % pour la Chaine Météo pour tout ce qui concerne les prévisions.

D’autres études (américaines), dénoncées par Google sans que la firme américaine n’apporte des faits concrets, soulignent que plus de la moitié des recherches sur Google ne génère aucun clic, et que ces outils « zéro clic » représentent aujourd’hui 41 % d’une page classique de SERP.

Pour les éditeurs de contenus (E-commerce et autres) et donc pour les rédacteurs Web, une double question se pose et de nombreuses problématiques viennent ensuite s’y greffer :

  • Puisque le contenu est « offert » par Google, les sites doivent proposer des contenus encore plus qualitatifs et originaux,
  • Comment faire pour son positionnement Google, être repris en tant que « position zéro » ? On n’est plus dans du SEO pur ici, même si le référencement naturel doit rester la base …

C’est donc une évolution conséquente pour toute la chaine de production de contenu, et les prochains mois devraient accélérer le processus.

Et vous avez-vous développé une stratégie pour surmonter ce nouveau monde au zéro clic ? Comment faites-vous pour optimiser votre suivi de positionnement Google ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.