Progresser sur son référencement même en période de confinement

Inutile d’essayer de vous convaincre de l’importance du SEO et du contenu de qualité, Arobase net vient de le faire   en listant les 12 raisons faisant du SEO un incontournable.

Bien évidemment, le confinement a profondément transformé les usages que nous avons tous d’Internet, et les réseaux sociaux en tirent bien évidemment profit, dont principalement Facebook, qui surfe sur ces nouvelles habitudes. Un autre réseau explose littéralement puisque TikTok a dépassé désormais les deux milliards de téléchargement. Ce réseau social spécialisé dans les vidéos courtes cartonne et même les annonceurs ne s’y trompent pas.

Le confinement a changé les habitudes des internautes et donc le référencement SEO

Avant d’évoquer les outils pour soigner et optimiser son référencement, je vous conseille l’étude et l’infographie consacré à l’e-commerce pendant le confinement. Si ce dernier a bouleversé les habitudes des Françaises et des Français, il a également lourdement impacté le travail des référenceurs, et notamment des rédacteurs Web.

Parce que le rédacteur Web a besoin d’outils adaptés pour optimiser son travail, je suis toujours à la recherche des innovations en la matière. Souvent, quand je fais une trouvaille, j’essaie de la partager avec vous. C’est aussi cela le rôle d’un rédacteur SEO indépendant selon moi. Alors quand des spécialistes proposent de le faire à ma place, je ne vais pas les recopier mais vous renvoie directement sur leur site. Semrush a ainsi publié un excellent dossier sur les outils gratuits pour trouver ses mots clés. De mon côté, j’apprécie particulièrement les outils Google (comment pourrait-il en être autrement) mais aussi l’excellent Answer The Public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.