Tout savoir sur le taux de rebond et suivre cet indicateur !

taux de rebond et rédaction web

 

En matière de référencement et de qualité de rédaction web, nous devons tous nous appuyer sur des mesures objectives et reconnues de tous. Le taux de rebond fait partie de ces KPIs avec lequel les rédacteurs webs se doivent de se familiariser.

Le taux de rebond, un KPI méconnu à comprendre

 

Pour les freelances SEO, les agences digitales et même les rédacteurs web perfectionnistes, le taux de rebond reste une mesure essentielle pour identifier les problèmes éventuels (ou les atouts) d’une page et plus généralement de votre site web. Le taux de rebond, Bounce Rate en anglais, représente le pourcentage d’Internautes, qui quittent votre site aussitôt après leur arrivée. Ils ne vont pas rester, ne pas visiter une autre page. Le calcul est donc tout simple à faire :

Taux de rebond ( Bounce Rate ) = Nombre d’Internautes ne visitant qu’une seule page / Nombre total d’Internautes de votre site.

Votre objectif doit donc d’être d’avoir le taux de rebond le plus bas possible. Egal à 100 %, ce taux de rebond indiquerait que tous vos visiteurs quittent votre site, après une seule page visitée. A l’inverse à 0 %, tous vos visiteurs visiteraient au moins deux pages.

Analyser son Bounce Rate, des questions sur le contenu de vos pages

 

Chaque cas est unique, et certains sites (c’est vrai, ils sont rares) vont même mesurer la qualité de leurs prestations avec un taux de rebond très élevé. Une association, qui ambitionne d’informer ses lecteurs sur un sujet, atteindra ses objectifs si elle renseigne efficacement les Internautes. Puisque ces derniers ont obtenu l’information souhaitée, ils quittent le site, ce qui ne signifie en rien que le site est « mauvais » ou « mal jugé, bien au contraire. Mais ces exceptions mises à part, vous devez veiller à surveiller et analyser votre taux de rebond.

C’est d’autant plus difficile, qu’un taux de rebond trop élevé  peut résulter de nombreuses causes :

  • Le design de votre site déplait et fait fuir vos Internautes
  • Erreur technique de votre site (chargement trop long, page 404 mal rédigée, ….)
  • Contenu qui n’apporte rien et qui ennuie
  • Mots clés mal choisis et thématique mal définie
  • Liens entrants peu pertinents (Les visiteurs attendent autre chose, …)

 

L’influence du contenu sur votre taux de rebond

 

Si votre contenu (et nous ne parlons pas que de la rédaction web) n’apporte rien à votre visiteur, ce dernier va vite s’en rendre compte. Quelques secondes après, il partira donc ailleurs pour trouver les informations qu’il recherche. De même si vous avez mal défini vos mots clés ou votre thématique, vous induisez alors le lecteur en erreur. Vous avez écrit un article sur les t-shirts en coton en expliquant comment les assortir dans les tenues du quotidien. Vous avez choisi « t-shirt en coton pas cher » pour rédiger votre texte, et vous avez produit un texte SEO parfait. (Il faut bien simplifier un peu non … :)).

Seulement, vos internautes eux cherchent un « t-shirt coton pas cher » et c’est le prix qu’ils souhaitent avant tout, le prix bas bien évidemment. En découvrant les h2 et les aide à la lecture (Un indispensable pour être élégante en été, col en V ou col rond, quel t-shirt en coton choisir ? …), ils se rendent compte qu’ils n’obtiendront pas sur votre site la réponse à leur quête et s’en vont donc.

La rédaction web, et plus généralement le contenu de votre site, peuvent donc bien être à la dégradation de votre taux de rebond, et vous devez le suivre régulièrement afin de pouvoir réagir au plus vite. Pour améliorer son taux de rebond, il existe autant de réponses qu’il n’existe de causes probables, mas le maillage interne fait intégralement partie des solutions à privilégier.

 

Et vous, connaissez-vous le taux de rebond de votre site ? Avez-vous déjà mis en place des stratégies pour aider à optimiser ce bounce rate ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *