Comment bien comprendre le taux de rebond pour booster votre business en ligne ?

Beaucoup d’internautes se lançant dans le e-commerce me demandent fréquemment de leur expliquer certaines notions essentielles à la gestion de leur commerce en ligne. Même si je ne me pose pas comme un spécialiste en la matière, j’aborde néanmoins ces explications comme un accompagnement dans la rédaction de textes. Car si vous me confiez la rédaction de vos textes (avouons que c’est quand même l’objectif essentiel), mon rôle ne se limite pas seulement (c’est une question de principe) à vous écrire quelques lignes mais bien à vous accompagner vers les voies de la réussite.

Le taux de rebond, l’image d’un magasin ?

Imaginez. Vous entrez dans un magasin et vous apercevez des cafards au sol, une tapisserie déchirée et/ou humide, des vendeurs buvant un café et vous ignorant…Vous ressortez immédiatement et cherchez un magasin plus conforme à vos attentes.

Le taux de rebond (bounce rate en anglais) cherche à mesurer ce manque d’attractivité.  Le taux de rebond représente le pourcentage de visiteurs de votre site quittant ce dernier en n’ayant vu qu’une seule page.

L’internaute arrive sur une page de votre site et n’en visite aucune autre….votre taux de rebond augmente. Vous l’aurez compris plus votre taux de rebond est bas et plus votre site est visité par l’Internaute et réciproquement.

Quelle importance doit-on porter au taux de rebond ?

Attention toutefois à ne pas toujours vouloir tout analyser. Le taux de rebond indique que le visiteur de votre site a quitté celui-ci sans avoir vu plus d’une page. La question à se poser est alors ? Pourquoi.

Peut-être que vous avez offert à votre lecteur une réponse pertinente à la question qu’il se posait en confiant votre rédaction d’un texte optimisé S.E.O. à ERIC REDACTION ( J ). L’Internaute est satisfait et vous aussi car vous avez rempli votre mission. (Un peu de publicité ne peut pas nuire).

A l’inverse, la qualité de votre texte ou l’ergonomie de votre site n’a peut-être pas plu à l’Internaute qui est alors reparti aussitôt chercher un autre site.

Peut-être votre  visiteur n’a-t-il pas trouvé le bouton lui permettant d’ajouter votre produit à son panier ?

….

Les réponses peuvent être multiples et doivent toujours être personnalisées. Même si pour les e-commerçants, le taux de rebond se doit d’être toujours surveillé de près.

La rédaction web à la rescousse de votre taux de rebond

Le taux de rebond, une mesure de votre rédaction Web
Et si l’écriture pour le Web vous permettait de réusir

Même si il est difficile de faire des généralités, la rédaction web peut être une des causes d’un taux de rebond insatisfaisant. Savoir comment écrire pour le Web ne s’apprend pas en 5 minutes sur le coin d’une table, et les règles d’apprentissage ne sont plus les mêmes qu’il y a deux ans et changeront encore d’ici peu.

Il faut sans cesse s’adapter et satisfaire à ces nouvelles exigences et autres contraintes. Donner envie au client d’aller plus loin et de visiter d’autres pages de votre site. C’est aussi cela le métier de rédacteur web.

Et vous, comment faites-vous pour booster votre taux de rebond ?


Laisser un commentaire