Le Taux de rebond, la mesure de la qualité d’une rédaction web ?

La rédaction web et le taux de rebond

 

Deuxième opus sur le taux de rebond d’Eric Rédaction. Cette mesure de l’attractivité de votre site peut-elle permettre de « noter » la rédaction de celui-ci.  Question délicate, mais qui mérite d’être posée…

 

Rédaction web et taux de rebond, une notation qui ne dit pas son nom

 

Nous avons vu, dans un précédent article, les relations pouvant exister entre rédaction web et taux de rebond. Pour conserver un prospect sur votre site, vous devez lui apporter la réponse qu’il recherche. Si il quitte rapidement votre site, cela peut-être dû à une erreur de votre rédacteur web, qui n’aura pas saisi le sens profond de votre page. Si vous avez choisi de vous positionner sur le « t shirt coton », par exemple, et que votre article  traite du « t shirt coton écologique » en insistant sur le positionnement écologique de vos produits, vous proposez certes un contenu intéressant, vous proposez des mots clés de longue traine, mais malheureusement vous ne répondez pas aux interrogations des internautes, qui cherchaient peut-être comment s’habiller mode avec un t-shirt coton ou ceux qui souhaitaient obtenir des conseils de lavage de ce t-shirt coton. Le lecteur prend conscience que cette rédaction ne lui apportera rie et visitera donc un autre site.

Ecrire pour le web, c’est aussi chercher à captiver le client

La rédaction web et le taux de rebond
Conserver les lecteurs sur votre site ? Une mission du rédacteur web

Il faudra dans ce cas précis, créer plusieurs landing page, chacune s’attachant à répondre à ces diverses interrogations. Sans oublier l’aspect référencement, la rédaction web doit aussi être centrée sur le bénéfice client. Si vos textes ne répondent pas parfaitement à l’interrogation du client, celui-ci ira chercher sa réponse ailleurs (et ne vous méprenez pas, il la trouvera mais ailleurs). Le taux de rebond se dégrade, mais surtout votre transformation suit le mouvement. Si vos lecteurs quittent votre site sans avoir obtenu satisfaction, il est fort peu probable qu’ils reviennent ou qu’ils commandent sur votre site.

Si la rédaction web doit être SEO compatible, elle doit aussi être commerciale (inciter à l’action et donc le plus souvent à l’achat) et être « captivante ». C’est certainement la mission la plus difficile. Non seulement il faut apporter des réponses pratiques au lecteur (le lavage du t-shirt coton c’est 30° C), des astuces faciles à utiliser (pour ne pas abimer ce t-shirt, il faut penser à le retourner au lavage) et des infos pour montrer à votre client que vous êtes un spécialiste et que vous avez compris sa problématique (pas de sèche-linge pour le garder plus longtemps, …) … Il reste à mettre tout cela en forme et c’est ici, que le rédacteur web peut vous apporter une véritable plus-value (vous en doutez, alors osez essayer une fiche produit rédigée par Eric Rédaction)

Le rédacteur web n’est pas le magicien de la Toile  

Ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas écrit. La rédaction web n’est pas à elle seule capable d’accroitre ou de dégrader votre taux de rebond, mais elle y participe. Avec un texte parfait mais un temps de chargement du site de 2 minutes, ne comptez pas soignez votre attractivité. Des Call To Action mal placées desserviront aussi votre taux de rebond, de même que votre politique commerciale voire même votre positionnement.

La rédaction web n’est qu’un des aspects du contenu, mais lorsque vous vous êtes assurés que vos textes sont optimisés sur tous les plans, alors vous pouvez rechercher l’origine de vos contreperformances ailleurs, et ça c’est un plus indéniable.

 

Et vous, quel jugement portez-vous sur vos rédactions et leur incidence sur votre taux de rebond ?

Comment l’écriture Web peut-elle se mesurer au quotidien ?

Vous êtes nombreux à m’interroger sur les raisons qui me poussent à toujours mettre en avant les champs sémantiques et le choix des mots clés. C’est une question essentielle. Je ne vais pas revenir sur les raisons, qui me poussent à souligner l’importance de ces notions d’un point de vue qualitatif. C’est en travaillant sur ces dernières, que vous pourrez vous imposer comme spécialiste.

Plus pragmatiquement, si vous êtes webmaster ou/et e-commerçant, que regardez-vous en premier chaque matin ? Le nombre de visite, les ventes, le taux de conversion, le taux de rebond….

Le taux de rebond, une interrogation quant à la pertinence de la rédaction

Tous ces critères mesurent notamment la pertinence et la qualité de vos rédactions. En effet, ce sont vos textes (pas uniquement, je vous l’accorde, mais en partie), qui attirent vos prospects et les visiteurs de votre site.

Partons du principe, que vous maitrisez parfaitement les règles S.E.O., que votre stratégie de netlinking est au top, que votre sens de l’organisation et de la curiosité vous permettent d’être attrayant pour le lecteur et pour les moteurs de recherche, bref en un mot partons du principe que vous avez fait appel à Éric Rédaction.

Et pourtant, votre taux de rebond reste désespérément haut. Comme booster ce rebond et inviter le lecteur à visiter les autrs rubriques de votre site ?

La rédaction, un outil mais pas un gadget

Si vos textes sont corrects, vos pages propres, peut-être le problème vient-il d’un mauvais positionnement.

Comme toujours, un exemple vaut bien mieux que 10 pages de texte. Admettons que vous vendiez le meilleur couteau suisse, équipé d’une boussole et d’un baromètre (Si un tel produit existe, je m’en excuse par avance auprès du fabricant).

Unique ce couteau est proposé à un prix défiant toute concurrence. En bon vendeur, vous avez donc rédigé des descriptions de cette boussole si utile pour les adeptes de randonnée et pour ce baromètre qui sera plaisant pour tous les baroudeurs…

L’Internaute cherchant une boussole pour sa prochaine excursion ou le campeur en quête d’un baromètre va arriver sur votre site….pour y découvrir …un couteau suisse. Bonjour le taux de rebond.

A l’inverse, le client recherchant un couteau suisse va arriver sur votre page très bien faite du modèle de base (sur lequel vous ne margez pas pour attirer le chaland). Ce sera alors une vente assurée, mais peut-être pas la bonne.

Dans ce cas précis, la rédaction peut être à l’origine du problème, qu’elle soit trop générale (couteau suisse) ou trop de niche (baromètre). Et pourquoi la rédaction Web ne pourrait pas résoudre le problème à elle seule, par exemple en multipliant les accroches et donc les Landing Page ?

On pourrait s’étendre plus longuement sur le sujet, mais je voulais juste vous souligner que l’efficacité d’une bonne rédaction se mesure aussi au quotidien. Et vous comment feriez-vous, 3 ou x Landing Page ou une description à rallonge ?

Comment bien comprendre le taux de rebond pour booster votre business en ligne ?

Le devis du rédacteur web, un premier pas pour connaitre le prix de la création de contenu

Beaucoup d’internautes se lançant dans le e-commerce me demandent fréquemment de leur expliquer certaines notions essentielles à la gestion de leur commerce en ligne. Même si je ne me pose pas comme un spécialiste en la matière, j’aborde néanmoins ces explications comme un accompagnement dans la rédaction de textes. Car si vous me confiez la rédaction de vos textes (avouons que c’est quand même l’objectif essentiel), mon rôle ne se limite pas seulement (c’est une question de principe) à vous écrire quelques lignes mais bien à vous accompagner vers les voies de la réussite.

Le taux de rebond, l’image d’un magasin ?

Imaginez. Vous entrez dans un magasin et vous apercevez des cafards au sol, une tapisserie déchirée et/ou humide, des vendeurs buvant un café et vous ignorant…Vous ressortez immédiatement et cherchez un magasin plus conforme à vos attentes.

Le taux de rebond (bounce rate en anglais) cherche à mesurer ce manque d’attractivité.  Le taux de rebond représente le pourcentage de visiteurs de votre site quittant ce dernier en n’ayant vu qu’une seule page.

L’internaute arrive sur une page de votre site et n’en visite aucune autre….votre taux de rebond augmente. Vous l’aurez compris plus votre taux de rebond est bas et plus votre site est visité par l’Internaute et réciproquement.

Quelle importance doit-on porter au taux de rebond ?

Attention toutefois à ne pas toujours vouloir tout analyser. Le taux de rebond indique que le visiteur de votre site a quitté celui-ci sans avoir vu plus d’une page. La question à se poser est alors ? Pourquoi.

Peut-être que vous avez offert à votre lecteur une réponse pertinente à la question qu’il se posait en confiant votre rédaction d’un texte optimisé S.E.O. à ERIC REDACTION. L’Internaute est satisfait et vous aussi car vous avez rempli votre mission. (Un peu de publicité ne peut pas nuire).

A l’inverse, la qualité de votre texte ou l’ergonomie de votre site n’a peut-être pas plu à l’Internaute qui est alors reparti aussitôt chercher un autre site.

Peut-être votre  visiteur n’a-t-il pas trouvé le bouton lui permettant d’ajouter votre produit à son panier ?

….

Les réponses peuvent être multiples et doivent toujours être personnalisées. Même si pour les e-commerçants, le taux de rebond se doit d’être toujours surveillé de près.

La rédaction web à la rescousse de votre taux de rebond

Le taux de rebond, une mesure de votre rédaction Web
Et si l’écriture pour le Web vous permettait de réussir

Même si il est difficile de faire des généralités, la rédaction web peut être une des causes d’un taux de rebond insatisfaisant. Savoir comment écrire pour le Web ne s’apprend pas en 5 minutes sur le coin d’une table, et les règles d’apprentissage ne sont plus les mêmes qu’il y a deux ans et changeront encore d’ici peu.

Il faut sans cesse s’adapter et satisfaire à ces nouvelles exigences et autres contraintes. Donner envie au client d’aller plus loin et de visiter d’autres pages de votre site. C’est aussi cela le métier de rédacteur web.

Et vous, comment faites-vous pour booster votre taux de rebond ?