Comment rédiger un e-mail de relance ?

Rédiger un e-mail de relance, un atout pour la réussite marketing

 

L’e-mail de relance n’est pas un email marketing traditionnel. Il nécessite une approche particulière, puisque vous vous adressez à un lecteur, qui vous connait déjà et qui parfois attend cette rédaction web.

Le mail de relance, une rédaction attendue par vos prospects

En tant qu’e-commerçant, vous connaissez l’importance des abandons panier sur votre site, ou des prospects, qui partent de votre site avant d’avoir validé leur demande de téléchargement ou de catalogue. Vous devez les relancer, c’est une nécessité marketing. Vous devrez aussi, mais cela ne relève pas de la mission de votre rédacteur web, vérifier que ces abandons panier ne proviennent pas d’un problème technique ou même ergonomique sur votre site.

Le rédacteur web va donc devoir écrire un (et même plusieurs) mails de relance. Mais dans ce cas précis, vos prospects attendent, dans certains cas, cette rédaction web. En effet, certains visiteurs de votre site sont en attente de ces mails de relance et de l’offre, que vous leur réservez, pour prendre une décision. Comment s’adapter alors dans ces conditions ?

Changer une décision ou une attitude par le contenu, une nécessité !

Pour commencer, rappelons que par définition, si vous écrivez un mail de relance, c’est que le prospect concerné a décidé de ne pas aller au bout du processus (commande, achat, abonnement, téléchargement,  ….). Les raisons peuvent être multiples, mais il a pris une décision.

Beaucoup considèrent cependant, que rédiger un mail de relance est « plus facile » qu’un emailing marketing traditionnel. C’est une erreur. La mission du rédacteur web consiste bien, en la matière, à faire changer de décision ou d’attitude. C’est donc un véritable défi, d’autant plus qu’il existe d’innombrables raisons pouvant expliquer cet abandon.

Rédiger pour accompagner le lecteur dans sa réflexion

Rédiger un email de relance pour lever les doutes
Rédiger un email de relance pour lever les doutes

Vous, ou votre rédacteur web, devez réussir à faire changer la motivation de vos prospects, mais ceux-ci vous connaissent déjà, puisqu’ils ont visité votre site. Inutile donc de vous lancer dans une nouvelle description du produit, que le client a consulté ou d’une présentation du livre blanc, que votre prospect a « presque » téléchargé.

Pour changer l’approche de ces prospects, vous devez interférer sur leurs motivations, que sont l’argent (le prix est peut-être l’obstacle), la sérénité (votre site est-il sécurisé, et votre page de paiement, ou est-ce suffisamment expliqué), la perception (Quelle est votre notoriété ? Votre image est-elle positive ?), l’innovation, …. Il sera impossible d’agir sur chacun de ces critères à chaque mail, et cela nécessite donc un plan de relance (J+1heure, J+1 J, j+3, ….).

Comme tout emailing, la rédaction du titre (ou de l’objet) sera cruciale, et le premier email de relance doit nécessairement contenir une offre promotionnelle. Pensez aussi, que cet email de relance comme ceux qui suivront devront être très courts : 4, 5 phrases au maximum sous peine de lasser votre lecteur et de le décevoir un peu plus.

 

Vous l’aurez compris, l’email de relance doit être travaillé avec soin, et comme bien souvent, votre rédacteur web doit alors travailler de concert avec votre service commercial ou marketing. Puisque chaque situation est unique, nous vous invitons à nous contacter pour étudier ensemble votre stratégie de relance.

 

Et vous, comment avez-vous rédigé votre email de relance ? Considérez-vous ces emails comme indispensables au développement de votre e-commerce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *