La numérisation du monde passera par la rédaction Web

Éric Rédaction vous a présenté dans son précédent article le développement inéluctable de la numérisation du monde. Cela nous encourage dans notre action et dans notre philosophie. Car si la Rédaction Web peut jouer un rôle dans ce développement, ce sera uniquement en s’astreignant à une forte valeur ajoutée (en un mot une rédaction web de qualité). Chose promise, chose due, je vous livre les quelques chiffres qui m’apparaissent essentiels.

 

80 % des grands groupes de la Toile sont installés aux Etats Unis, alors que 81 % des utilisateurs se situent hors de ce pays. Une loi de Pareto inversée pourrait-on dire ?

Même si cela peut paraître une évidence, la Toile, en général, favorise le développement des services et

En 2020, 50 % des échanges seront des services

Mais cette révolution numérique a aussi des conséquences dans notre vie quotidienne. Les objets connectés devraient révolutionner bien des secteurs. Des études estiment même les gains de productivité dans les usines à machines connectées à 30 %.

80 milliards d’objets connectés en 2025.

L’Internet offre aussi une efficacité accrue lorsqu’il s’agit de diffuser les innovations. Ainsi, alors qu’Internet a dû attendre 11 ans avant de connaitre son premier million d’utilisateurs, il n’aura fallu que 9 mois à Facebook pour atteindre ce palier en 2004.

En 2010, Instagram a atteint son premier million d’utilisateurs en …2 mois

Si l’ascension est rapide, la chute aussi peut être brutale.

Pour finir sur ces chiffres qui donnent le vertige, arrêtons-nous sur GAFA, acronyme pour les 4 Géants de la Toile que sont Google, Apple, Facebook et Amazon. En 2013, GAFA représentait 252.000 employés pour un chiffre d’affaires de 316 milliards de dollars.

C’est déjà assez impressionnant comme cela, et figurez-vous que le journal Le Monde s’est amusé à faire une petite comparaison (il faut toujours rendre à César,….). Pour trouver une valeur comparable aux résultats de GAFA, il suffit alors de se tourner vers le Danemark, qui totalise quand même une population de 2.674.000 habitants. Et le PIB du pays est cependant équivalent au résultat du GAFA puisque défini à 330 milliards d’euros.

Alors, à ce rythme-là, une autre question se pose ? Quand, GAFA sera-t-il en mesure de surclasser les pays du G7 ?


Laisser un commentaire