Écrire pour le Web un passage nécessaire pour réussir sa transformation digitale ?

Écrire pour le web permet de renforcer sa visibilité ou son référencement. Mais cela permet aussi de se poser les bonnes questions pour bien élaborer sa stratégie digitale. Le rédacteur Web s’imposerait-il alors comme un partenaire pour réussir sa transformation numérique ?

Bien que les rédacteurs et rédactrices Web considèrent, comme bien d’autres freelances du Marketing, que le SEO et le référencement naturel sont désormais considérés comme des bases incontournables par leurs clients, certains de ces derniers commencent seulement à en prendre conscience. La crise sanitaire a accéléré la transformation digitale, conduisant certains acteurs à redoubler d’efforts et d’autres à initier une stratégie pertinente et adaptée. Le rédacteur Web indépendant doit aussi pouvoir accompagner ces nouveaux venus sur le marché du numérique.

Les commerçants ambitieux de devenir des e-commerçants …

Cela pourrait être un des principaux enseignements à retenir de la 6ème édition du baromètre croissance & Digital proposé par l’association ACSEL. C’est en tout cas, ce que j’en retiens en tant que rédacteur Web indépendant de Lyon.

Pour les dirigeants de commerces et de e-commerce interrogés, le numérique constitue ainsi une opportunité (44 % d’entre eux) ou un passage obligé (43 %). Tous les commerces sont donc conscients que le passage au numérique, sous une forme ou sous une autre, n’est pas une interrogation, et que la seule question reste de déterminer le calendrier. Le rédacteur Web indépendant peut alors être un partenaire de choix pour accompagner cette évolution. Il faut satisfaire à un  besoin (souvenez-vous je vous en parlais déjà en évoquant les objectifs de la prospection commerciale pour un rédacteur Web) et le besoin est déjà identifié, puisque 51 % des responsables interrogés considèrent que le numérique contribue à leur développement.

 

La rédaction Web, l’occasion de se poser les bonnes questions

 

Ce baromètre souligne à quel point, le rédacteur web indépendant peut et doit même proposer plus qu’une simple rédaction de contenu, optimisée SEO ou pas. Le référencement naturel des sites Internet ne constitue pas l’alpha et l’oméga de la croissance potentielle promise par ce canal de communication. Il doit aussi être force de proposition, et donc pouvoir s’appuyer sur une connaissance des attentes et des exigences de ces futurs partenaires.

Si 96 % des commerces de proximité ont déjà engagé une politique de transformation digitale, combien ont défini des objectifs précis et une stratégie cohérente ? Réfléchir à sa stratégie de contenu, c’est répondre à des questions dépassant le simple choix des mots-clés et autre univers lexical …. Le rédacteur Web indépendant peut et doit participer à l’élaboration des réponses. Plus qu’un simple prestataire de service (fournir une production de contenus conforme aux besoins et attentes du client) il doit devenir un véritable partenaire (participation à la définition des cibles, des stratégies pour les atteindre, des opportunités à identifier, ….).

 

Pour vous, quels sont les contours de la mission d’un rédacteur Web ? Doit-il se limiter à une simple stratégie SEO et de référencement naturel ?

Pourquoi créer un blog quand on est rédacteur Web freelance ?

Vendre avec article de blog

Quel contenu des articles pour le blog d’un rédacteur Web freelance de Lyon ? Tout va dépendre du projet éditorial me répondrez-vous à juste titre. Mais écrire des articles, au-delà du style rédactionnel et de la qualité rédactionnelle, vise un (ou plusieurs) objectif(s). Alors pourquoi un rédacteur Web doit-il réfléchir à sa stratégie digitale en ce qui concerne ses propres contenus textuels.

 

Rédacteur Web freelance à Lyon, l’aventure du libéral avant tout

 

Quand vous arrivez sur le blog d’une rédactrice Web ou d’un rédacteur indépendant (la parité oblige désormais à des tournures pouvant être alambiquées), vous pouvez rechercher de multiples renseignements. Peut-être êtes-vous à la recherche d’un profil, pouvant prendre en charge la création de contenu dont vous avez besoin ? Peut-être souhaitez-vous des conseils pour l’optimisation SEO de vos textes ? Peut-être recherchez-vous les bases du référencement naturel, ou des conseils pour renforcer votre stratégie éditoriale ? Mais certains cherchent aussi à savoir comment devenir concepteur-rédacteur. Devenir rédacteur suppose la connaissance de multiples aspects du référencement et du Web SEO en général …. En résumé, la rédaction d’articles sur le blog de votre rédacteur Web de Lyon peut satisfaire à de multiples prospects et à d’innombrables requêtes. Mais pourquoi les rédacteurs professionnels ont-ils tout intérêt à écrire pour le web en soignant la présentation de leur blog ? Je ne peux pas répondre pour tous les rédacteurs Web et vais donc me limiter à ma propre conception de cette création de contenu.

Rédiger du contenu pour trouver des clients

Le rédacteur professionnel, comme la rédactrice freelance, se comporte comme un responsable de e-commerce, en cherchant avant tout à « vendre » ses prestations. Je peux vous parler de contenu unique, de contenu de qualité, mais soyons clair, l’une des finalités de cet aspect de la rédaction Web consiste bien à développer son activité et donc à rédiger ce que l’on peut présenter comme de véritables fiches-produits. La rédaction SEO doit donc attirer de nouveaux prospects, et on peut présenter cet aspect du contenu Web comme l’ossature de votre Content Marketing (marketing de contenu). Toute cette production de contenus, destinée à attirer les cibles, est regroupée, en ce qui me concerne, sous la catégorie « Rédaction Web ». En tant que rédacteur freelance, je me réjouis que ma stratégie de contenu fonctionne, puisque vous êtes en train de lire ce billet. Vous êtes arrivés ici par les moteurs de recherche, par un post Facebook ou une accroche LinkedIn, par un lien en provenance d’un autre site, … Peu importe, le résultat est là.

La conception-rédaction, le contenu éditorial au service de votre réussite

Comme tous les freelances, les rédactrices et rédacteurs font donc de leur rédaction de contenu un support de leur développement commercial. A l’instar des entreprises, j’ai donc déployé une charte éditoriale, une ligne éditoriale, définissant la manière de présenter mes services de rédaction. Comme pour tous les contenus de qualité, rédiger un article pour mon blog repose sur des mots-clés, sélectionnés en fonction des résultats de recherche visés (requêtes ou SERP d’un moteur de recherche ou d’un autre). Toutes les questions plus « techniques » (nombre de mots, choix du CMS, WordPress ou autre, travail rédactionnel de chaque balise, …) sont bien évidemment traitées, mais cela ne concerne pas directement le sujet de ce billet.

En revanche, cette catégorie Rédaction Web est elle-même subdivisée en plusieurs sous-catégories, devant révéler mon expertise et mon expérience. Je ne vais pas entrer dans le détail, mais chaque aspect est susceptible de faire l’objet d’un éditorial de qualité :

  • Quelle technique de rédaction pour des communiqués de presse ?
  • Comment rédiger pour du Community Management ?
  • Quelle différence entre le storytelling et l’Inbound Marketing ?
  • Quelles sont les différentes étapes pour la rédaction et publication d’un article de blog ? Et pour la rédaction d’une fiche produit ?

Créer du contenu pour attirer et séduire : ce qu’il faut retenir !

Vous avez donc compris, que ce contenu professionnel (qui est aussi un contenu SEO) doit servir à attirer de nouveaux prospects ou à inciter les lecteurs à « transformer » et donc à me recruter ….Mis à part le travail de référenceur (qualité de rédaction, choix du mot-clé, casquette de Community Manager pour promouvoir, structurer le texte avec paragraphes et sous-titres, …), écrire du contenu de qualité pour mon blog implique donc pour atteindre cet objectif d’:

  • Être Pertinent: Répondre à une question de mes prospects (mot clé principal et éventuellement des mots de longue traîne) ce qui génère un trafic et assure aussi une meilleure expérience utilisateur (et tout cela facilite ensuite la seconde mission de bien référencer le texte).
  • Être soi-même (et non pas original): La qualité éditoriale n’est rien sans le fond du message. Même avec un contenu orienté (vous devez vendre vos prestations), il vous faut avant tout respecter vos valeurs, vos principes …. Il ne s’agit pas de paraphraser les autres articles de la Toile mais bien d’apporter une véritable plus-value, qui peut s’appuyer tant sur une connaissance approfondie que sur une approche distincte et décalée.
  • Être ambitieux : La conception du contenu répond à une question, mais l’ensemble des prestations proposées est bien plus vaste. C’est donc l’occasion de le montrer à vos lecteurs en pensant aux liens internes. Ce maillage interne doit inviter à découvrir d’autres prestations et donc élargir le champ des possibles.

 

Attirer des clients, séduire les prospects, voilà donc une finalité à cette stratégie marketing. Mais elle n’est pas la seule, et je vous parlerai d’un autre objectif mardi prochain.

 

En attendant, dites-nous pourquoi vous, vous avez créé un blog ? Quel est le contenu que vous souhaitez promouvoir ?   

Rédaction web à Lyon : poste de rédactrice, rédacteurs freelances ou Éric Rédaction ?

Rédaction Web à Lyon et écriture inclusive

La rédaction web à Lyon pour un éditorial de qualité. Les rédactrices et rédacteurs Web doivent rédiger des contenus plaisants pour les lecteurs. Créer du contenu doit donc s’adapter aux nouveaux usages. Alors quel que soit le type de rédaction, faut-il prendre en compte l’écriture inclusive ?  

Écrire pour le web, une rédaction SEO nécessairement compréhensible et accessible

 

En 1767, Nicolas Beauzée, élu à l’Académie Française, écrivait :

  « Le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle ».

Cette sentence ferait l’objet d’un tollé, d’une contestation sans fin aujourd’hui, à une époque où la question de l’écriture inclusive s’impose à toutes et à tous. En tant que rédacteur web freelance, je ne m’aventure pas sur le fond, me sentant même engagé dans la lutte contre toutes les formes de discrimination y compris sexiste. Le langage épicène, autrement désigné sous les termes de langage neutre ou non sexiste, répond à mon sens à une question de société, pour laquelle le biographe familial que je suis n’a qu’un avis de citoyen. En revanche, doit-on intégrer cette dimension dans la stratégie de contenu d’un site Web, d’un e-commerce. Le Community Manager, le rédacteur freelance de Lyon, l’infographiste, le Webmaster, … doivent-ils intégrer cette écriture inclusive dans leur Content Marketing (marketing de contenu) ? Se poser la question en tant que concepteur-rédacteur revient à répondre à plusieurs interrogations :

  • A quoi sert la rédaction Web ?
  • Le mot-clé en général, et le mot clé principal de cette rédaction de contenu doit-il tenir compte de cette tendance épicène ?
  • S’agissant de référencement naturel et de SEO, faut-il suivre les attentes des prospects ou doit-on privilégier sa propre conception de l’écriture et réécriture des sites Internet ?
  • Les moteurs de recherche ont-ils mis à jour leur algorithme ? En d’autres termes, constate-t-on des effets de ce débat de société sur les requêtes des Internautes
  • Comment se positionner en tant que rédacteur indépendant sur le sujet ? Et faut-il se positionner ?
  • Enfin si on adopte le principe de l’écriture inclusive dans la conception-rédaction du contenu Web, quelles sont les règles à appliquer, les bonnes habitudes à prendre ?
  • ….

 

Rédactrice Web ou rédacteur professionnel ? Le sexe de la qualité de rédaction

 

Ce sont donc à toutes ces questions, que je vais essayer de répondre à travers une série d’articles. Comprenons-nous bien pour commencer. L’optimisation SEO de chaque rédaction d’articles répondra à une règle simple, que je me suis fixée depuis bien des années. Rédiger du contenu pour votre site Internet ou pour mon blog, en partie consacré à ces contenus de qualité, doit avant tout satisfaire à deux exigences :

 

  1. Le contenu textuel doit être visible des Moteurs de recherches. La création de contenus doit donc respecter les fondamentaux du Web SEO pour toutes vos pages Web. Tous les rédacteurs professionnels doivent être en mesure d’endosser le costume du parfait référenceur. Je ne m’attarde pas plus sur les exigences de cette création de contenu SEO: recherche des mots-clés et notamment ceux de longue traîne, contenu SEO optimisé pour le moteur de recherche (nombre de mots, titres et sous-titres, balises de référencement comme la balise méta description, maillage interne, netlinking, backlinks, …). La rédaction de vos textes doit donc permettre de bien référencer cette production de contenus.
  2. Produire du contenu (article de blog, communiqués de presse, fiches-produits, …) doit aussi attirer vos cibles, vos prospects. Inutile d’être en première page de Google, si les lecteurs trouvent la qualité des contenus insuffisante, et ce quel que soit le type de contenu. L’expérience utilisateur face à un contenu éditorial doit être agréable pour les lecteurs. Il peut s’agir d’apporter une information, de faire sourire, d’accompagner le lecteur, d’offrir une information inédite, … Cela dépendra de votre charte éditoriale et de votre ligne éditoriale. Bien évidemment, que ce soit pour trouver des clients ou pour fidéliser, la conduite de tout projet éditorial devra satisfaire à la stratégie marketing définie, et les techniques de rédaction existent pour structurer et assurer une qualité éditoriale.

 

Vous avez bien compris, que je ne m’attarderai pas sur ces tâches de rédaction, mais que je m’interrogerai sur les conséquences que peut engendrer l’écriture inclusive sur la mission du responsable éditorial. En quoi la rédaction professionnelle est-elle impactée par cette tendance de fond ? En quoi le travail rédactionnel est modifié par cette quête éperdue d’égalité ?  

 Proposer du contenu de qualité reste l’objectif premier d’Éric Rédaction. Cela signifie-il que toutes les pages de votre site doivent faire l’objet d’une relecture à l’aune de ces nouvelles règles ?  En revanche, je ne m’interrogerai pas en profondeur sur la différence pouvant exister entre la rédactrice freelance, le rédacteur responsable de sites éditoriaux, les rédactrices chargées du Community Management ou encore le groupe de rédaction chargé de la génération de contenu pour une stratégie d’Inbound Marketing. Ces questionnements ne pouvant pas être considérées sous un angle général.

 

En attendant, dites-nous vite si la qualité rédactionnelle passe, selon vous, par le respect de cette écriture inclusive ? Votre stratégie digitale a-t-elle été modifiée en ce sens ? Cela a-t-il impacté votre style rédactionnel ?

Pourquoi écrire ? Pour être lu ou pour laisser une trace ?

Pourquoi écrire ? Une réponse différente pour le rédacteur Web ou l'écrivain

Pourquoi écrire ? Le rédacteur Web se pose rarement cette question, si ce n’est lorsque ses objectifs ne sont pas remplis. L’écriture peut alors apparaître un métier comme les autres, mais il n’en est rien. Car même SEO, l’écriture reste une activité à part …

 

L’écriture, une passion ou l’art de manier les mots

Pourquoi écrire ? Qui ne s’est jamais posé cette question ? Que vous soyez écrivain ou journaliste, rédacteur Web ou écrivain public, biographe personnel ou journaliste, les réponses diffèrent. Certains vous expliqueront, que tout acte d’écriture implique la volonté d’être lu. Serait-ce à dire que celles et ceux, qui tiennent régulièrement un journal intime, masqué scrupuleusement à la vue de tous, ne peuvent se prévaloir du titre d’écrivain ?

Je ne vais pas polémiquer et philosopher des heures durant sur le sujet, bien qu’il me passionne. Mais chaque raison est louable et défendable. En tant que rédacteur Web, je ne peux pas non plus souligner la dimension économique, qui constitue aussi une explication. En revanche, parce que je suis, outre mon activité consacrée à la rédaction SEO, biographe personnel, journaliste pigiste, écrivain public, … je peux me prévaloir de multiples raisons.

De la passion de l’écriture à la rédaction Web, quand la Covid-19 nous pousse à (re)prendre la plume

Passionné de lecture et d’écriture (pour moi les deux sont indissociables), j’écris depuis plus de 40 ans sur des supports variés (que ceux qui ont parlé de calame sortent de la pièce … 😊). Et avec la crise sanitaire du Coronavirus, cette passion de l’écriture s’est, à mon avis, largement répandue. Tenir le journal intime de son quotidien en temps de Covid, meubler des soirées pendant lesquelles toutes activités récréatives étaient interdites, prendre conscience que l’on n’a pas tout dit à ses proches, à ses amis, … les explications, là-encore, sont aussi nombreuses que variées.

Cela ne m’étonne guerre que les maisons d’édition aient enregistré, au cours de la période, une hausse de près de 40 % du nombre de manuscrits déposés. Des œuvres de fiction ou des créations autobiographiques, peu importe après tout. Les Français et Françaises ont retrouvé l’amour de la plume (ou du clavier). Qu’il s’agisse de témoigner des vicissitudes de la vie ou que ce soit pour « raconter une histoire » (et là, les habitués de ce blog habituellement consacrée à la rédaction Web, pensent que je vais m’étendre sur le Storytelling), écrire c’est aussi devenir immortel, un qualificatif qui n’est pas réservé aux seuls dignitaires de l’Académie Française. L’écriture reste avant tout une création qui nous survit tout en nous reliant aux autres. Contrairement aux apparences, nous ne sommes pas si éloignés que cela de la rédaction Web, même si ce billet n’était pas destiné à une approche Inbound Marketing et encore moins à l’acquisition de leads.

Et vous pourquoi écrivez-vous ? Pourquoi avoir choisi de travailler avec les mots ?

Peut-on tout dire, tout écrire ? Et pour la rédaction Web ?

Peut-on tout dire au motif des droits de l'homme ?

Bouleversement de mon calendrier éditorial …une émission radio m’a poussé à réagir à chaud, sur un sujet ô combien passionnant : peut-on tout écrire ? un premier survol de cette question sans réfléchir, et je reviendrai sur le sujet dans quelques jours après une réflexion plus poussée.

 

La liberté d’expression ne permet pas de tout dire et heureusement …

 

La question des limites à l’écriture – et la rédaction Web n’est qu’une forme d’écriture – se pose depuis des siècles, et aujourd’hui encore, elle reste à l’origine de bien des querelles. Cette liberté fondamentale fait partie de notre bloc de constitutionnalité, et définie notamment par la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen. Chacun est libre de ses opinions et de ses idées. En tant que lecteur de notre blog, vous pouvez vanter nos atouts en matière de référencement ou de rédaction SEO ….

En revanche, cette liberté ne doit pas porter préjudice à autrui. Si nous nous accordons presque tous (j’ai bien dit presque) sur cette notion, la question réside alors de définir le préjudice et là, la difficulté se renforce.  

Quand la rédaction Web porte-t-elle préjudice à autrui ?

Impossible d’apporter une réponse exhaustive à cette délicate question, mais une fois encore, on retrouve les mêmes contraintes entre l’écrivain, le journaliste et le rédacteur Web. Il ne s’agit pas d’écrire  « Toute ressemblance avec des personnages ayant existé est fortuite » ou d’informer les lecteurs  « les faits relatés sont fictifs «  pour se dédouaner de toute responsabilité lorsque l’on écrit un récit. Aussi, quand un e-commerçant recrute un rédacteur Web ou un Community Manager pour poster des avis négatifs sur ses concurrents, cela est passible d’une amende et d’une condamnation, tant pour le donneur d’ordre que pour le rédacteur. De toute façon, je vous ai déjà dit, il y a plusieurs années, que je refusais désormais systématiquement toute demande de rédaction d’avis  . je ne suis déjà pas certain que cela soit légal, mais question moralité, c’est une limite que j’ai donc décidé de ne plus franchir. Mais les avis ne sont pas les seules rédactions SEO, qui peuvent porter préjudice à autrui. Un rédacteur Web n’engage-t-il pas sa responsabilité quand il présente un complément alimentaire comme un traitement contre l’anxiété, ou quand il vante les mérites des produits de ses clients comme étant les moins consommateurs en énergie, les moins polluants …..

Dans l’absolu, le discours marketing, dans son ensemble, ne peut pas être considéré comme un contenu malveillant, et le rédacteur Web ne peut donc pas être considéré comme fautif, même si des questions se posent.

Nul doute, que je reviendrai sur ce sujet qui mérite éclaircissement mais aussi l’évocation de ces corollaires : la censure, la légalité , …

En attendant, partagez vos avis et questions sur le sujet ! Avez-vous déjà été confronté à une telle question de conscience ?

Pourquoi écrire sans fautes d’orthographe est essentiel et impossible ?

Écrire sans fautes d’orthographe ou orthographier correctement un mot peut être difficile, et pourtant faire des fautes nuit à votre crédibilité si vous êtes rédacteur Web. La correction orthographique automatique ne peut pas tout, et progresser en orthographe s’impose alors comme une voie nécessaire de votre formation continue.

Les fautes d’orthographe, quand la Langue française terrorise le rédacteur web

Corriger les fautes d’orthographe reste une étape bien trop souvent bâclée, et pour s’en convaincre, il suffit de souligner les fautes et erreurs, présentes sur chaque page d’un site Internet. Faire un sans faute est accessible à toutes et tous, mais même un amoureux passionné de l’orthographe et de la grammaire ne peut prétendre ne jamais faire d’erreurs ou fautes. En revanche, il peut s’engager à ne pas livrer une rédaction, bourrée de fautes. Entre les fautes de langage (de plus en plus courante lorsque l’on souhaite privilégier le style SMS), les fautes de frappe, les fautes de grammaire, les accents mal positionnés ou mal choisis, les majuscules accentuées ou non, …, les occasions de ne pas livrer un texte à l’orthographe irréprochable sont innombrables et variées. Apprendre l’orthographe pour un rédacteur ou une rédactrice Web reste, selon moi, aussi important que se former aux règles du référencement naturel. Améliorer son orthographe assure, en outre, au fil du temps, de pouvoir se concentrer sur les autres aspects de l’écriture.

Attention aux fautes pour ne pas faire fuir vos prospects et vos lecteurs

Tendre vers l’orthographe parfaite conditionne donc la formation continue que je m’impose au quotidien. Un test d’orthographe ou même le certificat Voltaire – je vous invite à découvrir le Projet Voltaire –  ne constitue pas, à mes yeux, la panacée. En revanche, (ré)apprendre les règles d’accord du participe passé, identifier les fautes d’orthographe courantes, se relire pour trouver des fautes, s’assurer de bien assimiler les règles de conjugaison, … représentent autant d’actions possibles au quotidien.

Un sondage OpinionWay a ainsi mis en avant que pour 99 % des recruteurs, l’expression écrite était importante. Et plus d’un DRH sur deux (52 %) a déjà écarté une lettre de motivation en raison de nombreuses fautes d’orthographe. Et, fautes d’inattention ou mots mal orthographiés, les conséquences sont les mêmes sur vos prospects que sur un recruteur, mais aussi et surtout sur vos lecteurs. La correction des fautes doit donc devenir un réflexe.

Correcteur orthographique ou apprendre à écrire sans faute, pourquoi choisir ?

 Les correcteurs orthographiques sont loin d’identifier toutes les fautes d’accord ou les erreurs de grammaire. Mais ils existent, et je ne vous parle pas du correcteur orthographique installé sur chaque traitement de texte, mais bien des solutions complètes choisies destinées à livrer chaque texte exempt de faute exempt de fautes, comme par exemple Antidote.

En revanche, vous êtes votre principal correcteur d’orthographe et chaque relecture doit être considérée comme une véritable chasse aux fautes d’orthographe. Je ne prétends pas donner des cours d’orthographe (même si mon activité d’écrivain public m’a poussé à passer plusieurs certificats FLE) mais je me réjouis de vous proposer, dans cette rubrique, des astuces et des conseils.

Si la correction automatique doit identifier les grandes fautes, les énormes fautes, votre niveau orthographique doit être en mesure de faire le reste. La réforme de l’orthographe n’a pas initié une nouvelle orthographe, mais a fait (et continue de le faire) évoluer la langue.

Écrire correctement reste une ambition personnelle, et jouer avec l’accent circonflexe, l’accent grave ou aigu peut être une approche ludique pour apprendre à écrire sans faire de fautes. Certains mots restent complexes, je vous l’accorde tandis que l’accord en genre et en nombre n’est pas toujours aussi évident.

Et vous quelles sont les règles orthographiques qui vous posent le plus de problèmes ? Erreurs grammaticales ou orthographe approximative, quels sont vos principaux axes de progrès ?

Soigner son orthographe, un prérequis pour optimiser ses rédactions Web

Soigner son orthographe, un socle pour le Content Marketing

Rédiger du contenu doit satisfaire à des exigences de référencement naturel mais doit aussi s’inscrire dans une démarche qualitative, visant notamment à supprimer les fautes d’orthographe. C’est devenu, pour moi, une véritable passion plus qu’une nécessité….

Soigner son orthographe, quand écrire pour le Web doit aussi faire aimer la langue française

Le rédacteur Web garantit un meilleur référencement à ses clients, en livrant des rédactions SEO et en respectant les exigences du référencement naturel. Mais en tant qu’écrivain, il doit aussi éviter de livrer un texte bourré de fautes d’orthographe, sous peine de heurter une partie des lecteurs et de détériorer l’image de marque de son client.

Il ne s’agit pas de prétendre entrer à l’Académie Française lorsque l’on devient rédacteur web, mais quand même, en matière d’orthographe, il faut veiller à la richesse et à la diversité de la langue française. Devant son traitement de texte, le rédacteur pourra bien évidemment utiliser un correcteur d’orthographe, même si ce dernier ne garantit pas de maitriser l’orthographe dans son intégralité. (Même avec un outil comme Antidote, il faut rester vigilant pour éviter les fautes de français, et je parle en connaissance de cause). En revanche, selon moi, il faut chercher sans cesse à améliorer son orthographe, et cela devient vite un plaisir.

Règles d’orthographe et fautes de français, une passion pour le rédacteur web

La conjugaison, l’orthographe de certains mots, les exceptions des exceptions, la syntaxe, …. Bien des points sont à surveiller, et cela doit devenir une gymnastique. Il ne faut pas se contenter de respecter l’accord du participe passé (je vois bien que certains redoutent l’accord COD et COI, puisque cela peut les renvoyer à des souvenirs traumatisants de dictées). Et l’erreur est humaine nous affirme le dicton populaire, alors une faute de temps en temps n’est pas rédhibitoire. En revanche, bloquer sur chaque mot représente bien plus qu’un handicap.

C’est une question de respect et de confiance, tout simplement, et lorsqu’un mot-clé est mal orthographié, le rédacteur doit alors le contourner. Votre client vous a demandé une optimisation sur une « chambre d hotel pas cher « , alors privilégiez cette expression dans les balises image notamment mais refusez-vous d’écrire un titre ainsi orthographié.

Personnellement, l’orthographe et la grammaire sont devenues au fil du temps de véritables passions, et le mot n’est pas galvaudé ici. Je ne prétends pas être irréprochable, bien au contraire, mais affirme tout faire pour être exemplaire en matière d’orthographe et de langue française. Et ce sont ces passions, qui alimenteront, de temps en temps, ce blog avec le secret espoir que mes billets pourront être utiles à certains d’entre-vous.

Et vous, comment vous positionnez-vous sur l’orthographe ? Quelle solution utilisez-vous pour vous corriger ?  

Journaliste Web et rédacteur SEO, une double casquette assumée !

La carte de presse pour Journaliste Web

Si de nombreux clients me contactent pour l’optimisation SEO de leur création de contenu, des journaux de la presse écrite ou du Web SEO, des journaux d’information ou des magazines spécialisés, me confient la rédaction d’articles sur des sujets précis et définis. Entre rédaction web et journalisme, la frontière peut être ténue, même s’il serait erroné de ne pas la constater. Pour ce qui me concerne, je suis rédacteur web freelance mais aussi Journaliste Web pigiste.

Le journaliste web, un rédacteur SEO ou un passionné d’enquêtes ?

En tant que rédacteur web freelance, je m’autorise cette question provocatrice. Rédiger du contenu pour un rédacteur ou une rédactrice Web constitue une mission au quotidien, mission assignée également aux équipes de rédaction d’un magazine ou d’un site Internet. Alors que les choses soient bien claires, dès le départ, je ne considère aucunement que le journalisme web n’est qu’une rédaction web spécialisée. Et je ne vous apporterai pas non plus (tout simplement parce que ce n’est pas l’objet de cet article de blog) la réponse à la question : qu’est-ce qu’un journaliste ? Qu’est-ce qu’un journaliste Web ?

Une question aussi anodine renvoie à bien trop de problématiques. Doit-on se baser sur la détention d’une carte de presse (rejetant ainsi bien des pigistes dans un no man’s land de la rédaction) ?  Sur la part d’article web de journalisme rédigée ? Sur l’inscription dans une école de journalisme ? Sur l’approche professionnelle d’un sujet ? Sur l’indépendance par rapport aux donneurs d’ordre ? …..

Je me présente bien volontiers comme Journaliste Web dans certaines occasions, non pas que j’écrive pour des sites d’actualité (et pourtant, je le fais pour la presse Internet comme pour la presse papier) mais parce que selon moi, la démarche est certes totalement différente, mais elle peut être adaptée en fonction des circonstances.

Intégrer la rédaction d’un magazine papier spécialisé a été, pendant longtemps, un de mes rêves d’enfant et depuis plusieurs années, une de ces revues a pris la décision de me confier la rédaction de certains sujets. Depuis, pas à pas, je fais mon chemin dans le monde du « journalisme ». Je ne vous parle pas de ces journalistes d’investigation, qui sont devenus célèbres, mais des journalistes du quotidien qui essayent dans la mesure du possible de vous informer. Habitué à écrire des articles pour mes clients mais aussi pour des journaux, je connais désormais les différences, qui tendent parfois à s’amenuiser ou à s’inverser dans un ordre que nous n’aurions pas imaginé.

Rédiger des contenus avec une contrainte, la qualité rédactionnelle, et un objectif, informer

Le rédacteur freelance, s’agissant de la rédaction SEO, va proposer de rédiger un contenu web, en tenant compte des mots-clés pour le référencement, des objectifs pour la stratégie éditoriale … devenir rédacteur suppose de maitriser la qualité de rédaction mais aussi des règles de rédaction plus techniques (SEO, optimisation pour rédiger des articles, …).

 Aucune confusion n’est possible, lorsque les rédacteurs Web proposent un service de rédaction pour les fiches-produits : le nombre de mots est calibré, les balises pour bien référencer sont optimisées, …. Il ne s’agit aucunement de journalisme Web.

En revanche si les journalistes Web peuvent décider d’écrire un article sur « Amazon et les petits commerces de proximité », un journaliste rédacteur pourra lui-aussi consacrer du temps à défricher ce sujet afin de l’inscrire dans son calendrier éditorial (notamment lorsqu’il s’engage dans une stratégie Inbound Marketing). Le contenu de l’article pourra alors reposer sur le même travail de recherche.

Dans les deux cas, une ligné éditoriale sera à suivre pour le concepteur, et la charte éditoriale n’est pas étrangère à un rédacteur-en-chef, elle est aussi au centre du travail du référenceur, du Community Manager, du concepteur …. (Stratégie de contenu ou Content marketing).

Le contenu de qualité n’est pas réservé à l’approche journalistique mais le travail rédactionnel, aussi pertinent soit-il, va répondre à deux prismes différents (mais pas forcément opposés) :

  • Le rédacteur indépendant aide à trouver des clients (Le contenu des prestations ou des produits de ce client inspirera le rédacteur de l’article sur Amazon évoqué ci-dessus. La production de contenus ne se mesure pas forcément aux nombres de vente générée mais la qualité de la rédaction doit aussi participer à l’image de marque et à la notoriété du client). L’approche n’est pas forcément objective ….Elle peut l’être néanmoins et cela peut aussi faire partie de la qualité de rédacteur.
  • Avec l’écriture journalistique, l’objectivité s’inscrit dans l’intention des rédacteurs. L’approche doit être honnête et transparente, et toutes les problématiques soulevées doivent (en théorie) être évoquées. Je dis bien en théorie, car pour se convaincre de la réalité du terrain, il suffit d’analyser comment une information est traitée de la part de deux journaux différents. L’objectivité est parfois bien éloignée (mais je reviendrai sur ce point).

Dans cette différence notable entre journalisme et rédaction SEO, il faut aussi souligner, que les journaux (les vrais comme le Monde ou le Figaro) respectent une ligne éditoriale définie sans toutefois négliger le moteur de recherche et le référencement naturel. La rédaction de contenu doit avant tout être lu, et pour le journal il en va de sa survie économique. Des textes optimisés impliquent les rédacteurs techniques comme les journalistes à se former au contenu SEO pour accroitre la visibilité du site. Produire du contenu, même pour un journaliste, implique de vouloir être en première page de Google notamment pour pouvoir être lu par le plus grand nombre. Les recettes publicitaires du site d’information en dépendent comme pour ce qui concerne la presse écrite. Cet éditorial de qualité, défendu par les journalistes, est-il alors toujours compatible avec l’objectivité, évoquée ci-dessus.

Mot-clé et requêtes guident la rédaction du texte que ce soit pour satisfaire aux exigences du Marketing de contenu ou pour contenter les exigences de la rédactrice en chef. En cela, les deux professions ne sont pas si éloignées que cela, et il y a encore beaucoup à dire, et je ne manquerai pas de revenir sur le sujet.

 Culture générale, interviews, enquêtes, prise de distance et objectivité, … pour moi toutes ces qualités du journalisme me servent au quotidien dans mon travail de conception – rédaction, et même si je ne peux pas arborer une carte de presse (devenue un sésame obsolète à mes yeux), je continuerai à répondre aux demandes de journalisme web, qui me parviennent de plus en plus fréquemment.

Et pour vous, quelle est la différence entre rédacteur web et journalisme web ? Quelles sont les qualités ou les compétences, que vous souhaiteriez acquérir ?

La digitalisation des commerces, un enjeu à bien réfléchir

La digitalisation des commerces

Le commerce physique souffre depuis le début de la crise du coronavirus. Leurs clients ne peuvent plus s’adonner au shopping. Le commerce digital (digitalisation des commerces physiques) et/ou le click&collect peut être une réponse à leurs besoins. Mais il faut différencier les solutions d’urgence de la stratégie sur le moyen et le long terme

La digitalisation des commerces physiques, un nouvel enjeu pour le commerce de proximité

 

Avec la pandémie   coronavirus, les points de vente du monde entier sont amenés à fermer pour des périodes plus ou moins longue. Le parcours d’achat des consommateurs s’en trouve alors perturbé et évolue notamment vers le e-commerce. En France, la Grande Distribution a déjà pu profiter de la situation lors du 1er confinement. La boutique physique, elle, ce commerce des centres-villes,  devait alors garder porte close.

Pour ce second confinement, les commerces traditionnels ont dû refermer leur porte, alors que les grandes enseignes et les centres commerciaux ont été contraints de devoir fermer leurs rayons non-essentiels. L’expérience -client s’en trouve fortement dégradée. Dans un cas, il ne peut pas se rendre chez son commerçant de quartier, et dans l’autre, il doit pour pouvoir acheter entrer dans un parcours d’achat bien complexe.

 

Point de vente Physique ou Pure-Players, optimiser la relation client

L’avenir du commerce, du Retail,  est en jeu, puisque les commerces de proximité ne pourront pas supporter longtemps ces fermetures obligatoires. Il faut donc se réinventer et répondre aux attentes du consommateur. Les E-commerçants sont depuis longtemps attachés à améliorer en permanence les expériences d’achat, et désormais le magasin traditionnel doit aussi y réfléchir. La digitalisation du point de vente est donc présentée comme un des leviers d’action. Et pour le commerce de détail comme pour le commerce spécialisé, le gouvernement a laissé entendre que des aides seraient apportées pour les accompagner vers ces nouvelles formes de commerce.

Puisque l’achat en magasin n’est pas possible, il faut donc proposer d’autres canaux de vente. Pour les magasins traditionnels, c’est une révolution qu’il faut assimiler. On ne s’improvise acteur omnicanal ou spécialiste multicanal du jour au lendemain. Certes digitaliser un commerce local peut ouvrir de nouvelles opportunités, mais multiplier les canaux de distribution sans nuire à la qualité des expériences clients ne se décide pas d’un simple clic.

Le mirage de la multiplication des canaux, une menace pour le secteur du commerce

 

La complémentarité des canaux (Boutiques physiques, sites e-commerce, …) existe bel et bien , mais il serait mensonger de dire qu’acheter en magasin peut conduire à parcours du consommateur similaire dans un magasin digital. On perd alors la proximité avec le consommateur, et pour enrichir l’expérience client, il faut alors offrir une expérience d’achat « différente ». En d’autres termes, il ne suffit pas d’une photo sur un site e-commerce pour vendre. Le Click&Collect peut être une étape rapide à mettre en œuvre et répondant à l’urgence du moment.

En revanche, il ne faut pas laisser croire que le commerce électronique peut être décidé en pareille circonstances. Il faut une véritable stratégie marketing, qui impliquera ensuite une stratégie digitale d’une part et une stratégie cross canal d’autre part. Les commerçants traditionnels ont pris conscience que le commerce connecté représente une nécessité aujourd’hui. Mais ils ne doivent pas se précipiter dans le ecommerce sans avoir bien réfléchi à leurs ambitions. Quelles sont les attentes des consommateurs ? Comment enrichir leur expérience et s’engager dans la transformation digitale ? Et après la période de crise, quelle sera la solution pour gérer l’online et offline ?

 

La digitalisation des magasins physiques, un projet à mûrir

 

Il faut donc profiter de cette période et de ces aides pour se poser les bonnes questions. Le trafic en magasin est nu, alors c’est le moment de se projeter dans l’avenir. Je peux vous accompagner. Pendant 15 ans, j’ai été directeur de supermarché, alors les commerces de détail je connais un peu, et depuis 10 ans, je suis rédacteur web pour accompagner les boutiques digitales et optimiser vos ventes. De l’enseigne de proximité au monde digital, ne vous précipitez pas mais ne manquez pas le coche non plus. Contactez-moi et envisageons ensemble les possibilités qui s’offrent à vous.

 

 

Et vous, la digitalisation de votre commerce vous y avez déjà pensé ? Des démarches déjà entreprises ?

Faut-il continuer la rédaction SEO pendant le confinement ?

La rédaction SEO pendant le confinement

Avouez que la question peut se poser pour certains pros du e-commerce et autres webmasters ? Elle se pose moins pour les rédacteurs web, qui gagnent leur vie avec la création de contenu. En tant que rédacteur web, si je ne cherche plus à proposer l’optimisation SEO à mes clients, je perds une bonne partie de mes revenus. Donc, dans ce billet, je ne cherche à répondre qu’à une interrogation :

 Pourquoi persévérer dans sa stratégie éditoriale quand son activité est rendue impossible par le confinement ?

Rappelez-vous déjà les objectifs de la rédaction d’articles optimisés ou de votre stratégie de netlinking ? Vous souhaitez renforcer votre référencement et donc être plus visible des moteurs de recherche. Le contenu Web devait donc vous permettre de mieux apparaitre sur les SERP’s de Google notamment. Mais rédiger des contenus vous permet aussi d’apporter des réponses aux requêtes des Internautes (l’importance des mots-clés se rappelle alors à notre bon souvenir) et mieux référencer le contenu du site vous assure d’imposer votre image de marque et d’expliciter votre stratégie. Le contenu orienté Inbound marketing, par exemple, va vous permettre de créer puis d’animer une communauté.

Quelle que soit la stratégie de contenu adoptée, les contenus du site doivent donc générer du trafic et donc des ventes. Par conséquent, cette question se pose avec encore plus d’insistance. Pourquoi générer du trafic  si vous ne pouvez plus vendre ? Je pense par exemple au contenu rédactionnel pour les clubs de vacances.

La rédaction de contenu pour expliciter votre offre et votre approche

Qu’il s’agisse d’une fiche-produit ou d’un article de blog, la rédaction du texte est optimisée Web SEO mais renseigne aussi les lecteurs et donc les prospects. Avez-vous déjà répondu à tous les résultats de recherche ? Les contenus textuels ne peuvent-ils pas aborder des thématiques ignorées jusque-là. Proposer du contenu de qualité avec le champ sémantique approprié sera toujours apprécié de vos lecteurs. Vous répondez à une attente de vos prospects, qui ont en plus du temps supplémentaire pour prendre connaissance de ces contenus textuels. Un contenu pertinent est toujours une source de satisfaction pour votre communauté. En proposant un contenu de qualité, vous participez à fidéliser votre audience.

Créer du contenu au bénéfice du référencement naturel, une stratégie gagnante

La rédaction web doit être attrayante pour les lecteurs mais elle doit aussi séduire chaque moteur de recherche. C’est une des clés du Content Marketing (Marketing de contenu). Plus votre site sera visible et donc bien référencé, et plus les visiteurs seront nombreux. Et le confinement ne concerne pas les algorithmes, qui continuent à analyser le champ lexical des Sites Internet, la qualité des contenus, le maillage interne de votre site, les Backlinks, la balise méta et autres balises de référencement, … Le contenu SEO doit être optimisé dans les règles de l’art. et la rédactrice Web en interne ou le rédacteur Web freelance peut produire du contenu pour gagner en référencement et en visibilité. C’est une stratégie marketing au long cours. Votre site Internet sera donc mieux référencé et plus visible, et cela sera utile lorsque le déconfinement sera décrété. Car alors les requêtes réapparaitront, et votre éditorial de qualité vous permettra d’être mieux placé et donc plus vendeur. La rédaction de vos textes pendant le confinement prendra alors tout son intérêt.