GROW BY FACEBOOK

Le papier en passe de remplacer la rédaction web et le Digital ?

 

Avec une revue papier lancé il y a quelques jours au Royaume Uni, Facebook a surpris tout le monde, en dérogeant à son principe originel de se concentrer sur le virtuel. Un magazine, qui ne veut pas dire son nom pour une stratégie, qui reste décrite de manière confuse, …Quelle est la véritable ambition de Facebook ?  

Grow by Facebook, quand les GAFA (re)découvrent les vertus du support papier

Le premier numéro de Grow by Facebook
Le premier numéro de Grow by Facebook

Le lancement de la revue papier Grow by Facebook a eu lieu  au Royaume Uni, expliquant probablement la relative discrétion du réseau social dans l’Hexagone. Certains s’étonneront que le leader des réseaux sociaux (Facebook compte à ce jour près de deux milliards d’utilisateurs) se lance dans l’édition d’une revue papier. D’autres en revanche, dont nous faisons partie, se réjouiront de voir la société créée par Mark Zuckerberg s’appuyer sur des recettes traditionnelles de la communication. Attention, il ne s’agit pas de supplanter la rédaction web par un retour en grâce du magazine papier (d’autant plus que Facebook se défend, le titre trimestriel lancé en juin en Angleterre n’est pas un magazine (sic)) mais bien de compléter l’un par l’autre.

Quand la rédaction web ne suffit pas, le Print retrouve sa place !

 

L’explication de Facebook est très claire et simple (trop, peut-être ?). Destiné aux décideurs et aux chefs d’entreprise, le magazine papier doit permettre à ses lecteurs d’aller au fond des choses, alors qu’ils ont de moins en moins de temps pour lire tout ce qui les intéressé sur la Toile. En d’autres termes, le magazine doit approfondir la vision du marketing de Facebook, et permettre la lecture dans un train ou un avion (pas étonnant alors, que le magazine soit distribué gratuitement aux chefs d’entreprises mais aussi dans les salons VIP des aéroports anglais). Et parce que Facebook n’oublie d’où il vient, une page est rattachée au magazine (ou inversement ).

 

Le magazine pour redonner du sens aux rédactions marketing …

 

 Le premier numéro de Grow by Facebook
Le premier numéro de Grow by Facebook

Les questionnements vont se multiplier quant à la stratégie de Facebook avec cette création de titre papier. Selon nous, le réseau social a décidé ce lancement pour bénéficier du « prestige » du support papier par rapport aux formes digitales. C’est principalement une stratégie de branding, axée sur l’image de marque de Facebook. Pour preuve, le réseau social explique qu’il ne s’agit en rien d’un magazine traditionnel mais juste d’un trimestriel. Il souligne ainsi qu’il n’y a pas de publicité ni même de vente puisque Grow by Facebook est gratuit. Toujours est-il, que cet acharnement sémantique n’a de sens que parce que Facebook (et le réseau social le reconnait) n’a qu’un but avec ce titre : promouvoir un système marketing et renforcer sa crédibilité. Les informations du magazine ne sont pas innovantes ou révolutionnaires avec ce que les chefs d’entreprises britanniques peuvent trouver sur la Toile, mais elles s’affichent sur un papier glacé, donnant ainsi plus de force et plus de crédibilité à ces messages.  La rédaction web aurait été capable de gérer ce déficit de crédibilité (les scandales qui ont touché Facebook ces derniers mois se sont multipliés) mais sur du plus long terme, alors qu’avec un magazine papier, la notoriété grandit d’un coup… 🙂

Est-ce à dire que le papier sera l’avenir du web ? Ce serait paradoxal ne trouvez-vous pas ?


Laisser un commentaire