Pourquoi le champ lexical est-il si important ?

Le champ lexical, une base pour écrire pour le Web

D’un point de vue sémantique, chaque outil d’analyse se révèle insuffisant pour comprendre tous les aspects sémantiques d’un texte. Alors le rédacteur web doit se substituer à ceux-ci, faisant de la représentation sémantique d’un objectif un Graal à atteindre.

Du terme générique au sens des mots, comment attirer les lecteurs ?

Lorsque vous recherchez les mots-clés, que vous insérerez dans les balises de référencement, vous vous concentrez sur les requêtes, vous savez cette SERP de Google qui boostera le trafic de votre site. Les requêtes constituent les véritables recherches des Internautes, et l’étude des mots utilisés par ces derniers vous semble alors essentiel. Vous pouvez privilégier la longue traîne ou même privilégier le cocon sémantique avec ou sans ce recours à la longue traîne. Mais votre choix de catégorisation ne peut pas se limiter à cette simple liste de mots, que vous jugez comme essentielle à votre référencement naturel. L’algorithme de Google, et plus généralement les algorithmes de tous les moteurs de recherche, sont bien plus fins aujourd’hui pour se cantonner à l’étude d’un ensemble de mots. C’est ici qu’entre en compte la sémantique des mots.

Analyse sémantique et synonymie, de quoi parle-t-on vraiment ?

A en croire Wikipédia, le champ lexical regroupe les familles de mots, les verbes et les adverbes qui sont liés par leur sémantique (sic !). Le sens des termes, le choix lexical des rédacteurs, le trait sémantique, … voilà autant de problématiques soulevées par cette approche. En d’autres termes, la rédaction SEO ne suffit plus à convaincre le moteur de recherche ni même le lecteur. L’approche sémantique doit être bien plus large que cela, et l’analyse devient de plus en plus fine, avec des outils d’analyse arrivant désormais à distinguer les nuances sémantiques même sur un même univers.

Ainsi, si j’évoque dans ce billet l’importance du champ sémantique, des champs lexicaux et de la création lexicale dans sa globalité, j’aurai pu décider vouloir attirer plus de lecteurs en titrant « Soigner sa grammaire » en partant du postulat que cette requête était plus porteuse. La sémantique du texte aurait rapidement révélé la supercherie. Ce n’est pas, en soi, dramatique. En revanche, la charge sémantique du texte m’aurait donc privé d’un meilleur référencement.

Pourquoi le rédacteur Web doit s’emparer de cette question de sémantique ?

Tout comme il est impossible de décrire en une page l’importance du maillage et notamment du maillage interne, il est illusoire de vouloir souligner les bénéfices de ces champs sémantiques en quelques mots. Le contexte sémantique apparaît, selon moi, tout aussi important que l’univers de ces mots et expressions clés. Et sur les pages Web, la structure sémantique n’est pas moins importante que les structures syntaxiques. Nous sommes, je vous l’accorde, sur des points spécifiques et exigeants, et il me faudra sans doute revenir sur cette approche lexicale et grammaticale, que doit adopter le rédacteur Web. Cette dimension sémantique est d’autant plus importante, lorsque le rédacteur rédige en langue française, qui d’un point de vue syntaxique, reste unique et garante d’une formidable richesse sémantique. Nous en reparlerons donc.

Et pour vous qu’évoque l’univers sémantique ? Utilisez-vous au quotidien le champ thématique et l’étude sémantique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.