Comment le SEO peut  faire perdre le sens de l’essentiel ?

 C’est en réponse à certains de mes clients, que je me suis décidé à rédiger ce court billet. (Cela en méritera un second plus approfondi). Éric Rédaction reste une entreprise de Rédaction Web ou même de Rédaction Print. Une évidence, qui permet donc de poser que je ne suis pas un référenceur.

Bien évidemment, apprendre à bien écrire pour le web impose de connaître les règles essentielles du SEO. Mais aussi bizarre que cela puisse paraître, bien écrire pour le web implique également de savoir oublier ces techniques de référencement.

Une balise titre , des mots clés ou une forte attractivité ?

Vous vous êtes renseignés et vous savez désormais que pour être bien référencé, votre mot clé doit être dans le titre de votre page ou de votre article. Creusez-vous les méninges, mais si vous n’y parvenez pas, ne cédez pas. Combien de fois tombe-t-on sur un titre ne résumant pas la page qu’il dévoile.

« Week-end pas cher à Paris » pour parler d’un établissement hôtelier par exemple. Non seulement en voulant à tout prix placer votre mot clé, vous n’allez pas donner envie au lecteur de venir visiter cette page, mais en plus vous allez décevoir les Internautes qui espèrent trouver des informations relatives au titre (ici des astuces pour partir en week-end pas cher à Paris et non pas pour découvrir une description de votre hôtel).

Parfois, les deux sont compatibles mais pas toujours (contrairement à ce que certains voudraient faire croire). La rédaction Web, si elle veut apporter une véritable valeur ajoutée, doit parfois s’éloigner des règles de base du SEO.

 

Plaire à Google ou séduire ses clients, à vous de choisir ?

Ce constat se vérifie à tous les niveaux du SEO. Je vous invite vivement à respecter autant que possible les grands principes du référencement mais à ne pas faire de la rédaction Web une simple application de ces derniers. Vous n’avez pas répété 2 fois votre mot clé dans votre article, et alors…Oui Google en tiendra compte lorsqu’il s’agira de vous « noter » (car l’indexation de vos sites correspond bien à une note). Mais ne pensez-vous pas que Google tiendra compte aussi des nombreux partages, que votre article aura suscité ou du taux de rebond optimisé, que votre rédaction assurera.

Si votre rédaction plait aux Internautes, elle plaira aussi à Google même si le temps avant que le géant américain s’en rende compte peut s’allonger.

Comment bien écrire pour le Web ? Vous le constatez, le sujet est vaste et complexe. C’est pourquoi, comme je vous le disais, je reviendrai plus longuement sur le sujet dans un prochain billet.  Et vous, à quoi faites-vous attention lorsque vous rédigez ? Au sens de votre article ou au respect des règles SEO ?


2 Comments

  • christelle

    mars 19, 2015

    Rédactrice confirmée mais débutante en rédaction web, je me rends compte que les règles du SEO limitent violemment la qualité de mes articles. je recherche donc des astuces pour trouver le juste milieu. Avez vous quelques astuces? un lien pour un guide pratique? Je serai ravie de lire votre analyse approfondie de la question

    Reply
    • ericredaction

      mars 19, 2015

      Bonjour Christelle,

      Tout dépend des contraintes. A vous aussi de convaincre vos clients de la nécessité de produire des textes de qualité sans tomber dans le travers des mots clés. L’heure est plus au champ sémantique, à l’univers que vous pouvez développer. Bien évidemment pour un texte, les MC sont importants mais je comprends qu’ils « nuisent » à l’aspect plus littéraire de vos créations. Il existe quelques astuces, quelques trucs, sur lesquels j’essaie de revenir prochainement (j’essaie en tout cas).
      Si vous avez un exemple concret, contactez- moi en M.P. (eric.redaction@gmail.com)

      Bonne soirée et merci de votre attention

      Reply

Laisser un commentaire