La rédaction Web, la réutilisation du contenu des autres

SEO astucieux, pourquoi répéter ce qu’expliquent si bien vos concurrents ?

 

La rédaction web, comme toutes les autres formes d’écriture consistent parfois, à reformuler ce qui a déjà été expliqué à de nombreuses reprises. Avec l’entre en vigueur du RGPD, cette reformulation tourne au cauchemar pour les rédacteurs web, comme pour les Internautes, qui reçoivent des centaines de messages, qui expliquent tous la même chose mais avec des termes différents.

 

Quand la rédaction web n’est que de la réécriture !

 

Pourquoi faites-vous appel à un rédacteur web indépendant ou pourquoi passez vous de longues heures à rédiger votre contenu SEO pour votre site ou votre blog ? La question se pose, et vous avez tous des bonnes réponses, puisqu’il s’agit des vôtres. Etre mieux référencé, être plus visible de vos internautes, bien décrire vos produits, donner envie d’acheter et ainsi améliorer votre taux de transformation, …

Vous allez donc écrire ou faire rédiger par un freelance SEO votre contenu pour décrire vos produits, soigner votre image de marque, détailler vos avantages, …. Mais parfois, vous devez aussi revenir sur les incontournables. Quelles sont les garanties, que vous proposez ? Quels sont les services de livraison de votre site ? Quelle est votre réaction face à l’entrée en vigueur de la RGPD ? Et là, vous pouvez tourner le problème comme vous le voulez, mais vous allez devoir dire la même chose que vos concurrents (même si vous y mettez votre style). Vous ne devrez pas oublier les mentions obligatoires, tout en vous attachant à personnaliser votre style. Mais même bien travaillées, ces rédactions ne seront que très rarement lues par vos visiteurs. Aussi, vous pouvez ressentir une grande lassitude quand vous devez rédiger ces pages.

Le travail des autres peut aussi vous être utile, alors pensez à ne jamais le …voler !

 

Eric Rédaction vous en a déjà parlé, mais depuis aujourd’hui, le RGPD est entré en vigueur, obligeant tous les sites (ou presque) à se conformer à de nouvelles exigences. Il a donc fallu expliquer ces nouvelles règles à vos visiteurs, et ainsi transformer le jardon incompréhensible des autorités européennes en un discours rassurant pour vos prospects. Certains ont parfaitement réussi l’exercice, d’autres, on le ressent à la lecture des textes, se sont énervés de devoir passer des heures à rédiger des textes qui ne « leur rapportent rien ». D’autres ont même purement et simplement copié le travail d’autres, sans demander l’autorisation, ce qui, en langue française, s’appelle du vol.

Si nous condamnons avec la plus grande fermeté ce duplicate content, nous ne pouvons que souligner, que parfois vous pouvez aussi vous appuyer sur le travail des autres. On ne parle pas de réécriture ou de copie de contenu mais bien de vous appuyer sur l’expertise acquise par certains. Non, vous n’allez pas faire un lien vers le site de votre concurrent, qui a réussi à présenter de manière positive le RGPD, mais pensez aussi que vous allez être le nième à envoyer un mail ou à écrire une page sur le sujet, et que vos prospects ont déjà lu des centaines d’infos sur le RGPD (certains en savent même peut-être plus que vous).

La rédaction Web, la réutilisation du contenu des autres
La rédaction Web, la réutilisation du contenu des autres

Ainsi avons-nous reçu ce mail, qui le dit haut et clair : on va parler de RGPD sans revenir sur tous les détails puisque tout a déjà été dit. Implicitement, le message invite le lecteur à relire les nombreux emailings déjà reçus à ce sujet. L’idée n’est pas révolutionnaire mais elle est intelligente et judicieuse en l’occurrence.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous épluché tous les mails reçus à ce sujet ? Ou juste le premier, histoire de savoir de quoi on vous parlait ?


Laisser un commentaire