Soigner son orthographe, un prérequis pour optimiser ses rédactions Web

Soigner son orthographe, un socle pour le Content Marketing

Rédiger du contenu doit satisfaire à des exigences de référencement naturel mais doit aussi s’inscrire dans une démarche qualitative, visant notamment à supprimer les fautes d’orthographe. C’est devenu, pour moi, une véritable passion plus qu’une nécessité….

Soigner son orthographe, quand écrire pour le Web doit aussi faire aimer la langue française

Le rédacteur Web garantit un meilleur référencement à ses clients, en livrant des rédactions SEO et en respectant les exigences du référencement naturel. Mais en tant qu’écrivain, il doit aussi éviter de livrer un texte bourré de fautes d’orthographe, sous peine de heurter une partie des lecteurs et de détériorer l’image de marque de son client.

Il ne s’agit pas de prétendre entrer à l’Académie Française lorsque l’on devient rédacteur web, mais quand même, en matière d’orthographe, il faut veiller à la richesse et à la diversité de la langue française. Devant son traitement de texte, le rédacteur pourra bien évidemment utiliser un correcteur d’orthographe, même si ce dernier ne garantit pas de maitriser l’orthographe dans son intégralité. (Même avec un outil comme Antidote, il faut rester vigilant pour éviter les fautes de français, et je parle en connaissance de cause). En revanche, selon moi, il faut chercher sans cesse à améliorer son orthographe, et cela devient vite un plaisir.

Règles d’orthographe et fautes de français, une passion pour le rédacteur web

La conjugaison, l’orthographe de certains mots, les exceptions des exceptions, la syntaxe, …. Bien des points sont à surveiller, et cela doit devenir une gymnastique. Il ne faut pas se contenter de respecter l’accord du participe passé (je vois bien que certains redoutent l’accord COD et COI, puisque cela peut les renvoyer à des souvenirs traumatisants de dictées). Et l’erreur est humaine nous affirme le dicton populaire, alors une faute de temps en temps n’est pas rédhibitoire. En revanche, bloquer sur chaque mot représente bien plus qu’un handicap.

C’est une question de respect et de confiance, tout simplement, et lorsqu’un mot-clé est mal orthographié, le rédacteur doit alors le contourner. Votre client vous a demandé une optimisation sur une « chambre d hotel pas cher « , alors privilégiez cette expression dans les balises image notamment mais refusez-vous d’écrire un titre ainsi orthographié.

Personnellement, l’orthographe et la grammaire sont devenues au fil du temps de véritables passions, et le mot n’est pas galvaudé ici. Je ne prétends pas être irréprochable, bien au contraire, mais affirme tout faire pour être exemplaire en matière d’orthographe et de langue française. Et ce sont ces passions, qui alimenteront, de temps en temps, ce blog avec le secret espoir que mes billets pourront être utiles à certains d’entre-vous.

Et vous, comment vous positionnez-vous sur l’orthographe ? Quelle solution utilisez-vous pour vous corriger ?  

1 comment on “Soigner son orthographe, un prérequis pour optimiser ses rédactions Web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.