Les fautes d’orthographe et l’écriture, une relation passionnelle et passionnante

On ne peut pas parler d’écriture web sans se soucier de l’orthographe et de la syntaxe. Et en la matière, difficile de ne pas évoquer les fautes d’orthographe qui constituent le quotidien pour le rédacteur ou la rédactrice web. Et la langue française ne manque pas de pièges, qu’il est parfois difficile voire impossible à éviter. Mais est-ce réellement un problème ?

Les pièges de l’orthographe, un plaisir méconnu de l’écriture

On le dit souvent, le rédacteur web doit savoir être percutant, maitriser les codes du SEO et du référencement. Mais il doit aussi savoir écrire correctement, et de la syntaxe à l’orthographe, autant dire que ce n’est pas le plus aisé. La langue française est en outre un véritable recueil de pièges à éviter. Ainsi, si Eric Rédaction a pris beaucoup de plaisir en 2018 à regarder la finale de la coupe du monde de football, nous avons, comme vous, frissonné à ce final d’une grande quinzaine sportive. La finale et le final, voilà déjà un piège qu’il faut apprendre à déjouer. Masculin ou féminin, tout semble simple puisque le e de la finale semble être une aide précieuse pour ne pas commettre de faute. Sauf que selon l’Académie Française, le final (pour information, ce final était autrefois réservé aux opéras, pour lesquels on attendait le finale italien) supporte les deux graphies, et écrire le finale n’est donc plus une erreur. Avouez, qu’il y a de quoi en perdre son latin.

Une gymnastique intellectuelle pour les rédacteurs web, un entrainement quotidien

 

Vous me direz, que cela ne représente pas un danger, puisque nous acceptons les deux formes, cela ne pose apparemment pas de problème pour les fautes d’orthographe. Sauf que la finale ou le finale se déclinent aussi en adjectif qualificatif, qu’il va alors falloir apprendre à moduler en fonction du nombre. Ecrit-on, au masculin pluriel, finals ou finaux ? Les deux mon capitaine, et les objectifs peuvent être finals ou finaux même si à l’oreille, vous l’avez compris, certains ne pourront se résoudre à écrire l’une ou l’autre des formes. Et encore faut-il ne pas faire d’autres fautes d’orthographe, au risque de blesser vos prospects ou vos clients si vous les qualifiez de finauds en lie et place de finaux. Parfois, la langue française est donc plus facile à parler qu’à écrire, mais c’est aussi cela qui fait le charme de l’écriture après tout.

Et vous, quelles sont les fautes d’orthographe que vous commettez le plus souvent ? des conseils, des astuces à partager ?

eric-redaction

One thought on “Les fautes d’orthographe et l’écriture, une relation passionnelle et passionnante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Des conseils pour bien écrire sur les réseaux sociaux

ven Juin 21 , 2019
On ne peut pas parler d’écriture web sans se soucier de l’orthographe et de la syntaxe. Et en la matière, difficile de ne pas évoquer les fautes d’orthographe qui constituent le quotidien pour le rédacteur ou la rédactrice web. Et la langue française ne manque pas de pièges, qu’il est […]
Bien écrire sur les réseaux sociaux