E-commerce : des résultats 2021 encourageants pour la rédaction Web

E-commerce, les chiffres de 2021

En tant que rédacteur Web indépendant, j’accompagne beaucoup d’e-commerçants dans leur aventure de conquête des marchés. Alors quand la Fédération du e-commerce et de la vente à distance publie le bilan 2021 « Bilan du e-commerce en France en 2021 : Les Français ont dépensé 129 milliards d’euros sur internet », je prends le temps d’analyser et de comprendre les chiffres dévoilés. Je vous l’ai déjà souligné dans un précédent dossier. Écrire pour le Web, en cherchant à soigner référencement naturel et SEO doit aussi permettre d’augmenter les ventes de l’e-commerce partenaire. Plutôt que de revenir sur cette interrogation sur le ROI de la rédaction Web, je vous laisse donc prendre connaissance de ces chiffres avec ma petite sélection de ceux, qui me parlent le plus.

 

Les chiffres du e-commerce 2021

 

  • 1 milliards d’euros dépensés avec une augmentation de 7 % sur un an pour les produits et de 24 % pour les services.
  • 1 milliards de transactions enregistrées en 2021 (+16 % par rapport à 2020)
  • 60 € le montant du panier moyen (contre 61 € en 2020)
  • + 11 %, voilà la progression du nombre de sites e-commerce
  • Les ventes sur mobile progressent de 23 %

 

Et vous quels chiffres retiendrez-vous de cette année 2020 ? Comment vous servez-vous de ces chiffres pour adapter votre stratégie éditoriale ?

Comment réussir à lancer ou à faire décoller son e-boutique ?

Je souhaite mettre en avant l’importance du e-commerce en France. Certes nous ne sommes pas leader en la matière puisque nous nous retrouvons à la 6ème place seulement. . Cependant, on peut quand même souligner que d’après les chiffres de la FEVAD, 69 % des français ont déjà acheté en ligne sur plus de 117.500 sites actifs (chiffres 2013).

Le commerce, des arguments à optimiser en permanence

On comprend devant l’importance de ces chiffres de la nécessité de réussir à convaincre ses prospects. Convaincre que les produits ou les services sont meilleurs que les autres, convaincre que l’on apporte une véritable valeur ajoutée, convaincre que l’on se distingue fortement de la concurrence,…

Ici doit être évoquée l’importance de l’optimisation et du référencement, sur lequel je ne vais pas revenir. Mais convaincre passe par une étape préalable : attirer les visiteurs sur son site.  Il n’est pas toujours facile de produire régulièrement du contenu, surtout lorsque l’on ne peut pas consacrer tout son temps à cette démarche. Avez-vous alors pensé à recycler vos textes déjà publiés ? A leur redonner une seconde jeunesse ? Cela peut-être une solution pour capter son auditoire et je vous invite à lire Véronique Wese dans son article sur le sujet sur le blog d’Ecrire pour le Web.

Le e-commerce, un travail à mener
Avant d’arriver à une telle affluence,….

Se démarquer mais pas dans n’importe quelles conditions

A en croire les mêmes chiffres de la FEVAD, trois attentes se distinguent de la part des consommateurs :

  • Bénéficier du meilleur prix (66 %)
  • Gagner du Temps (52 %)
  • Comparer (38 %)

Pour autant, cela n’implique aucunement, que vous devez être prêt à tout pour convaincre votre visiteur. En effet, vous devez respecter certaines règles, qu’il m’est impossible de lister de manière exhaustive. J’en vois deux principales :

  • L’honnêteté : N’affirmez pas que vous êtes les moins chers, car regardez bien ci-dessus si l’argument porte, il est suivi par la possibilité de comparer. Alors toutes tentatives de mensonges (ou plutôt de vérité cachée) seront déplorables puisque vos visiteurs ne pourront plus avoir confiance en vous.
  • Le professionnalisme : On peut tout placer sous cette notion générique. Cependant commencez par respecter les règles édictées par votre prescripteur naturel (Google). Vous n’êtes pas d’accord avec ces règles c’est votre droit, mais respectez-les. Je vous invite à ce sujet à relire l’article consacré à ce sujet sur le blog de SEOLIUS :

 Pour rendre votre site de e-commerce visible, soyez donc imaginatifs, créatifs et travailleurs. J’ajouterai aussi un dernier conseil : soyez méfiants par nature et ne vous laissez pas berner par les promesses vous assurant d’être en page 1 de Google en 15 jours (ces annonces existent sur la Toile et font encore de nombreuses victimes).

Souvenez-vous enfin que le Travail finit toujours par payer. Vous aurez remarqué que je ne vends aucune prestation dans ce billet, alors j’en tranquillise certains, je ne suis pas le dernier gagnant à l’Euromillions, mais dans la vie il faut savoir aider sans rien attendre en retour…C’est ma conception bien évidemment, libre à chacun de la partager ou non.

Rien en retour même pas un petit commentaire, un like ou un partage, ….allez savoir.