Black Friday 2020, quand le calendrier éditorial doit être … abandonné !

Black Friday

Sites marchand et Retail ont durement souffert en 2020. La crise sanitaire a impacté le marché du commerce électronique et la gestion commerciale d’une boutique Web est devenue bien plus complexe. A l’approche du Black Friday, chaque e-commerçant doit donc revoir sa stratégie et ses ambitions pour cette Peak Season. Même les moteurs de recherche ont du s’adapter, alors tous les sites marchands mais aussi les Marketplaces doivent ajuster leur offre. Pour une boutique Internet, les offres de dernière minute ou les propositions exclusives d’une vente flash ne seront pas suffisantes pour sauver l’année. Peut-être faut-il adapter son calendrier éditorial et déjà penser à l’après plutôt que de se concentrer sur ce Black Friday 2020 !



 

Black Friday, Peak Season, des anglicismes chers au e-commerce

 

En tant que rédacteur Web indépendant, je sature de ces anglicismes nous rappelant sans cesse l’importance de cette période des fins d’années. Pour les e-commerçants (et les années précédentes, les commerçants aussi se focalisaient sur cette période), le Black Friday marquait le coup d’envoi des achats de Noël. Chaque boutique e-commerce créait alors une ou plusieurs pages spéciales (dites landing Page, vous apparaitrez plus spécialiste) pour vanter les bonnes affaires. Le catalogue de produits des places de marché entamait alors la valse des étiquettes. Black Friday Week, Cyber Monday, Peak Season, …. Toutes ces appellations ne servaient qu’à une chose : faire monter l’adrénaline dans chaque agence e commerce mais aussi doper la frénésie d’achat des consommateurs.

L’Internet marchand devait donc être à la fête, et les rédacteurs et rédactrices Web auraient du anticiper cette période, en améliorant le positionnement du site de vente sur Internet, dont ils s’occupent.

Le calendrier éditorial, une expertise à oublier au plus vite ?

 

Développer le commerce en ligne fait partie des missions du rédacteur Web, et pour y parvenir celui-ci dispose de multiples outils. Un des plus efficaces (mais aussi des plus évidents à créer) reste le calendrier éditorial. Je vous invite à (re)découvrir comment construire un calendrier éditorial et je me limiterai aujourd’hui à vous en souligner les grands objectifs :

  • Aborder tous les thèmes pouvant attirer vos prospects, sans oublier un seul des aspects importants,
  • Caler votre communication sur l’actualité chaude de votre marque (anniversaire, lancement nouvelle collection, …) mais aussi de l’année commerciale (et le Black Friday s’est imposé comme une date incontournable), …
  • Permettre à votre rédacteur web d’anticiper et de ne pas toujours courir après du contenu optimisé, …

Quel que soit le moment de l’année où vous l’élaborez, nul doute que ces dates du Black Friday et de la Peak Season seront cochées. Et vous avez même, au vu de l’importance de cette période, doubler votre stratégie éditoriale d’une stratégie marketing. Et pourtant, en 2020, votre calendrier éditorial ne doit-il pas être remanié (si ce n’est déjà fait) ?

Le référencement naturel aussi a été impacté par la crise sanitaire

Tous les sites e-commerce, sur Magento, Prestashop, Shopify ou WordPress (Woocommerce), chaque plateforme e-commerce, chaque Marketplace à commencer par celle d’Amazon, tous les CMS, … ont été impactés par la crise du coronavirus. On ne parle pas de taux de conversion ou de montant du panier moyen, mais bien d’une consommation totalement transformée et bouleversée en 2020. Un module Magento, ou même un module PrestaShop, ne sera pas suffisant à redresser la barre, et je ne vais pas m’étendre sur le sujet.

Les experts du commerce eux-mêmes se retrouvent un peu perdus. Augmenter la conversion ets mission impossible quand les acheteurs ont perdu l’utilité de vos produits (une agence de voyage est condamnée à attendre). Augmenter le panier moyen reste une utopie, quand une partie de la population est confinée chez elle. Et pourtant vendre ses produits reste la seule manière de survivre en faisant de son ecommerce un commerce rentable. Le gouvernement a donc invité chaque commerçant français à lancer une boutique en ligne ou plutôt à sauver les meubles par le Click&Collect notamment et chacun semble redécouvrir les atouts et les avantages du commerce multicanal .

Les e-commerces ne peuvent pas, en cette période, multiplier les réductions, les soldes et autres prix cassés. Cette solution e commerce risque de ne pas être rentable, et la tentation de vendre sur Amazon ne semble pas plus propice à sauver une année noire. En outre, c’est aussi prendre le risque, en fonction de votre cœur de marché, de « froisser les commerçants traditionnels » et avec eux leurs clients. Social Media oblige, votre réputation est en jeu.

Je n’ai pas une solution miracle à vous proposer, mais vous invite à revoir (et j’espère sincèrement que vous ne m’avez pas attendu pour le faire) votre calendrier éditorial et à l’ajuster à la réalité de cette période si délicate. C’est une grande leçon de webmarketing que de savoir renoncer à la stratégie que l’on a soi-même décidé. Le calendrier éditorial ne doit pas être figé dans le temps ….

Et vous, comment abordez-vous cette période si particulière ? Avez-vous renoncé à votre stratégie que vous aviez imaginé en début d’année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.