Comment éviter les défauts de paiement pour un rédacteur web ?

Parce que le rédacteur web indépendant est son propre patron, il est aussi responsable de l’encaissement des commandes et des factures. A ce titre, il doit mettre en place une stratégie pour limiter les défauts de paiement. Je vous dévoile ma solution.

Prix de la rédaction web et motivation du rédacteur web, une incidence forte !

On a déjà souvent parlé de la question du prix de la rédaction web. Si vous êtes rédacteur ou rédactrice web, cette question détermine votre salaire et c’est donc un point essentiel. Si vous êtes client, le tarif du rédacteur web va vous permettre de définir une véritable stratégie de Content Marketing, en tenant compte du ROI mais aussi de vos possibilités.

En revanche, on évoque plus rarement le prix de la rédaction web sous son aspect « motivant ». Je m’explique. En tant que rédacteur ou rédactrice web, vous vous démenez dans votre travail pour vivre de votre activité. Alors lorsque vous terminez un projet important, la motivation est démultipliée puisque bientôt vous allez percevoir le solde. C’est humain, inutile de contredire cette évidence… 😊 C’est l’été, et comme je vous l’ai déjà dit, nous allons aborder des sujets plus légers ou de manière différente, un peu à l’instar de ce que je fais pour les Cahier de vacances. Et je vais donc ici répondre à 3 interrogations, que m’ont adressées 3 rédactrices web au cours de ces derniers mois.

1.       Comment se protéger d’un impayé quand on est rédacteur web indépendant ?

2.       Comment facturer un dossier conséquent qui va nécessiter plusieurs mois de travail ?

3.       Comment gérer un prépaiement conséquent pour ne pas avoir l’impression de travailler dans le vide ?

 

Le défaut de paiement, une catastrophe pour le rédacteur web indépendant

 

Comme tous les indépendants (et inutile de devoir travailler sur la Toile pour connaître pareille mésaventure), le rédacteur web peut être confronté à un défaut de paiement. En clair, vous rédigez les textes que votre client vous a commandés, et ce dernier ne vous paie pas. Il n’existe pas de solutions miracles. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, j’ai limité ces défauts de paiement (et cela fait plus de 10 ans que je suis à mon compte) en mettant en place des règles simples de gestion. Vous en faites ce que vous voulez, je vous donne ce qui fonctionne très bien pour moi.

1.       Je n’accepte jamais une commande sans avoir échangé un minimum avec un client. Il ne suffit pas qu’il m’envoie un mail détaillé avec ses attentes pour que je me lance dans le travail. Plusieurs mails sont nécessaires et dans 99.99 % des cas, j’ai ce client au téléphone.

2.       Je n’accepte jamais une commande trop vague et sans avoir organisé chaque détail (nombre de mots, format de livraison, délai, délai pour les corrections, ton, linking, …). Dites-vous bien que s’il vous manque une seule info, c’est toute votre commande qui est bancale.

3.       Je visite toujours les sites pour lesquels je dois rédiger. Cela m’assure déjà de bien identifier le ton attendu et le style à adopter.

4.       En cas de doute, je rappelle le client et obtiens les réponses souhaitées.

5.       Si une de ces conditions n’est pas respectée, je refuse la commande tout simplement.

 

Certains me diront qu’il suffit de faire payer à l’avance le client ou d’encaisser une partie de la somme. C’est une solution que j’applique pour les grosses commandes. En revanche, lorsque j’écris un seul texte (j’avoue que c’est assez rare), je ne demande pas d’acompte. En suivant ces quelques règles simples, j’ai certes perdu des clients (et peut-être que parmi ceux-ci, certains auraient pu devenir des clients réguliers et durables) mais je ne travaille qu’avec des clients en toute confiance. Je connais les attentes du client et lui connait mon mode de fonctionnement, et cela nous correspond.

Voilà donc comment je fais pour éviter les défauts de paiement en tant que rédacteur web, et jusqu’ici cela a plutôt bien fonctionné. Je reviendrai dans un prochain billet sur la problématique des méga commandes.

Et vous, comment faites-vous ? Cela vous arrive-t-il souvent de ne pas être payé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *