Le ton d'un texte

Pourquoi le ton de votre message ne doit pas être défini par votre rédacteur web ?

 

Comment devez-vous vous adresser à vos prospects pour les séduire ? D’une manière académique, sur un ton décalé, en usant de l’ironie, …. Les possibilités sont innombrables et pourtant, il vous revient de le définir et de ne pas vous reposer sur votre rédacteur web !  

Le ton, une image de marque à adopter, une stratégie sur le moyen et le long terme

 

Nos clients nous demandent souvent quel ton dit être privilégié pour un site e-commerce ou pour un blog Inbound Marketing ? En tant que rédacteur web, nous avons une réponse à apporter mais ce n’est pas notre rôle, ou alors le rédacteur web doit participer à l’élaboration de votre charte et de votre ligne éditoriale (Vous n’en avez pas encore, alors il est urgent de vite en créer une. Contactez Eric Rédaction et réfléchissons ensemble à cette stratégie pour votre réussite) Pour une fois, qu’un freelance vous explique que cette mission ne relève pas de sa responsabilité, profitez-en … 🙂 Certes, le ton et le style doivent être adaptés au support, et vous n’écrirez pas de la même façon sur un post Facebook que sur vos pages institutionnelles ou que sur votre blog d’inbound Marketing. Cependant, le ton que vous allez définir doit correspondre à votre image de marque et c’est donc un choix stratégique. Êtes-vous sur que votre rédacteur web est le mieux placé pour prendre en compte toutes vos exigences ?

Le ton d’un texte, une signature qui doit permettre la reconnaissance et l’adhésion

 

C’est par votre ton et votre style, que vous signerez votre approche. Une touche humoristique et branchée, et vous vous adressez clairement à une population plus jeune et connectée. Un ton académique ou même un ton d’expert, et vos prospects sont identifiés en tant que professionnels ou que prospects exigeants. L’ironie est difficile à manier, l’humour au 17ème degré encore plus, le savoir encore un peu plus, ….bref tout est possible à condition d’avoir bien identifié le message que vous voulez faire passer.

Bien évidemment, vos textes doivent être à orientation marketing. Même votre rédacteur web connait votre Graal : vendre plus. Mais écrire sans donner l’impression que vous cherchez coûte que coûte à vendre est un art. Combien d’entreprises se sont lancées hier (le 08 mars, journée internationale des droits de la Femme) dans des opérations commerciales pour proposer promotions, offres spéciales et autres bonnes affaires ? (Si vous avez manqué le coche, c’est que vous n’avez pas assez travaillé votre calendrier éditorial, alors mettez le vite à jour). Le ton n’était pas approprié. En ces temps troubles pour la condition féminine, les Femmes n’ont pas apprécié de voir cette journée consacrée à leurs droits (on parle de droit de vote, d’égalité salariale, de lutte contre les violences physiques, …) se transformer en une immense foire commerciale. Il suffit de lire les commentaires sur les réseaux sociaux, dénonçant cette récupération commerciale. Et pourtant, le sujet aurait prêté à des contenus rédigés sur tous les tons, mais respectant la thématique de la journée à savoir le droit des femmes et non pas une journée de la Femme…..

Cet exemple pourrait être multiplié à l’infini, tant ces erreurs de ton et de style sont nombreuses sur la Toile. Alors, prêt à vous mobiliser pour définir votre stratégie en la matière ? Eric Rédaction peut vous aider en vous accompagnant…

Et vous, avez-vous déjà été confronté à des problèmes de compréhension et/ou d’attractivité quant au ton que vous aviez employé ?


Laisser un commentaire