La semaine de l’écriture : la plume plutôt que le SEO ?

Sans bruit ni déchainement médiatique, la semaine de l’écriture se termine dans quelques jours. Une mise en lumière de l’écriture manuscrite, qui fascine votre rédacteur Web de Lyon depuis bien des années.

La semaine de l’écriture, une invitation à s’éloigner du SEO ?

N’y voyez aucune malice, mais juste peut-être un brin d’ironie ou de provocation ! Comme les rédacteurs Web, les experts du référencement naturel, les Webdesigners et tous les autres freelances du Web, vous pensez exceller pour tout ce qui touche l’écriture SEO. Mais êtes-vous certain de maitriser l’écriture tout court. L’écriture manuscrite qu’il convient de ne pas confondre avec la rédaction Web… Et saviez-vous que depuis ce lundi 3 octobre, nous célébrons la Semaine de l’écriture. Créée en 2016 et soutenue par le ministère de la culture, cette semaine de l’écriture constitue une invitation à se réapproprier nos stylos à plume, que nous avons abandonnés depuis bien trop longtemps. Je vous laisse découvrir l’historique, le sens et la portée de cette manifestation, que je soutiens inconditionnellement, directement sur le site officiel (On n’est jamais mieux servi que par soi-même dit la sagesse populaire, alors soit … 😊)

Pourquoi l’écriture manuscrite peut intéresser un rédacteur Web ?

Bien avant de me former à la recherche des mots-clés, à comprendre le sens de la longue traîne, à comprendre l’importance du maillage interne et des Backlinks, à différencier les multiples stratégies de contenu (Inbound Marketing, Brand Content, Copywriting, …), j’étais déjà passionné d’écriture manuscrite. Les lecteurs et lectrices de ce blog, qui fait généralement la part belle à la rédaction Web, connaissent déjà cette passion ancienne. Souvenez-vous quand je partais à la rencontre d’Anne, rééducatrice en écriture ! C’était déjà du geste que je parlais plus que du fond. On retrouve aujourd’hui encore, lorsque l’on pense aux algorithmes et aux moteurs de recherche, cette distinction originelle opposant le fond et la forme. Mais là, avec une plume l’enjeu est tout autre selon moi. Donc assurément non, l’écriture manuscrite ne concerne pas directement chaque rédactrice Web indépendante, chaque rédacteur Web freelance. En revanche, elle me passionne et me nourrit depuis bien des années.

Écrire pour le Web a-t-il supplanté l’écriture manuscrite ? 

Même si le constat m’attriste et me désole, la réponse est affirmative. Lisez la presse et les nombreux articles publiés cette semaine (semaine de l’écriture oblige) sur le sujet. Des études (pas suffisantes, je vous l’accorde) soulignent pourtant les bénéfices du geste d’écriture sur la mémorisation des jeunes enfants. Nous-mêmes adultes, nous nous laissons entraîner par la facilité des traitements de texte, par la rapidité promise par le clavier, l’aide du correcteur orthographique, … Ce n’est pas la rédaction Web, qui met à mort l’écriture manuscrite, mais bien l’évolution des habitudes et de la société, à laquelle les rédactrices et rédacteurs Web ne font que répondre. Écrire au stylo à plume sera-t-il bientôt exposé dans les musées ? Optimiste par nature (et aujourd’hui, cela devient extrêmement difficile de garder cet élan positif), je vous quand même des signes d’espoir. En 2013, une quinzaine d’États américains a supprimé l’enseignement de l’écriture manuscrite au profit de l’apprentissage du clavier. Quelques années plus tard, cette suppression était levée … Alors, un espoir existe toujours et il faut s’y raccrocher.

Et vous, écrivez-vous à la main de manière régulière ? Pourquoi ? Quelles sont les principales différences selon vous entre cette rédaction SEO et cette écriture manuscrite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.