Pourquoi s’organiser avant de rédiger pour le Web ?

Comment rédiger pour le Web ?

Vous êtes e-commerçant et pensez à confier la rédaction de vos textes à un rédacteur Web indépendant ? Vous êtes une rédactrice freelance ou un rédacteur indépendant, et vous avez la responsabilité de créer un contenu. Êtes-vous certain de n’avoir rien oublié ? Pensez-vous, que vous pouvez vous lancer dans ces services de rédaction, sans prendre le temps de l’analyse et de l’organisation ?

 

Pourquoi rédiger pour le Web ? Référencement naturel ou message à faire passer ?

 

Écrire pour le web peut prendre de multiples formes qu’il s’agisse de rédaction d’articles, de l’optimisation de fiches-produits, de l’écriture de communiqués de presse, … Je ne vais pas revenir sur l’importance d’élaborer une ligne éditoriale ou de suivre la charte éditoriale. Je ne rappellerai pas non plus que ce contenu éditorial se doit de respecter les règles de base du référencement SEO (balise bien renseignée, mot-clé principal identifié d’après les requêtes tapées sur les moteurs de recherche, nécessité de structure la rédaction SEO avec sous-titres et paragraphes, maillage interne, …).

Les rédacteurs Web (et que chaque rédactrice Web sache qu’elle est incluse dans cette appellation générique) contribuent toujours, et pas uniquement pour les sites E-commerce, à ce marketing de contenu (Content Marketing). La qualité du contenu repose sur cette capacité à :

  • Faire de cette rédaction de contenu une réponse à une « attente » des lecteurs. Cela rappelle que rédiger du contenu implique de bien connaître vos cibles et donc leurs attentes.
  • S’assurer que cette création de contenu s’inscrive dans votre stratégie marketing. Animation éditoriale et bon référencement ne doivent pas être opposés.

Produire du contenu mais sur quel sujet et comment faire ?

 

Proposer un contenu de grande qualité et pertinent constitue donc l’objectif ultime. Proposer du contenu de qualité doit donc répondre à deux objectifs qui existent pour toute production de contenu (Article de blog, Fiche-produit, …) :

1.    Un contenu rédactionnel répondant aux attentes ou besoins des prospects

 

La conception-rédaction d’un contenu textuel doit, quel que soit votre secteur d’activité, être une réponse aux besoins et attentes de vos cibles et prospects. Il peut s’agir d’un contenu orienté Inbound Marketing, de contenus écrits humoristiques ou satiriques, de proposer un contenu engageant, d’une création de contenus informatifs, d’une génération de contenu à portée commerciale, ….

Bien que le contenu à forte valeur ajoutée apparaisse être des contenus textuels efficaces, vous ne pouvez pas garantir que chaque rédaction de textes soit nécessairement un contenu à valeur ajoutée. Le contenu SEO peut aussi lasser vos lecteurs, qui peuvent ressentir le besoin de se distraire, de découvrir de nouveaux sujets, …. La qualité rédactionnelle repose aussi, selon moi, sur la capacité à gérer cette pertinence des contenus et donc à varier les différents types de création de contenu.

Contenus écrits ou infographies, contenu long ou contenu court, contenu intéressant ou contenu humoristique, contenus à forte valeur ajoutée ou contenus écrits légers, … l’alternance doit rythmer votre ambition pour apporter du contenu réellement efficace. En tant que rédacteur Web freelance, Éric Rédaction entend renforcer l’expérience utilisateur des lecteurs / internautes. Cela suppose aussi de s’adapter aux différents supports utilisés par les cibles, qui peuvent privilégier LinkedIn ou Facebook.

2.    Rédiger des contenus, avant tout une question de stratégie éditoriale

 

La pertinence du contenu (proposer des contenus qualitatifs en fonction du type de contenu proposé) dépend avant tout du respect de la stratégie. Générer du contenu Web SEO doit non seulement respecter les techniques de rédaction (Backlinks et netlinking, balise Meta-description  et balises image, champ lexical, présentation des contenus, …) mais aussi satisfaire aux exigences de la stratégie déployée (L’optimisation SEO en fonction des résultats de recherche avec des mots-clés de longue traîne par exemple, une stratégie de liens internes devant assurer une meilleure visibilité des pages profondes de votre site Interne, des contenus pertinents pour fédérer une communauté, des contenus rédactionnels pour fidéliser et d’autres pour attirer de nouveaux prospects, …).

 

Mon propos ici n’est pas de rappeler l’importance du contenu mais bien de souligner qu’en tant que rédacteur indépendant, je suis conscient qu’un éditorial de qualité passe nécessairement par une préparation et une organisation. Le contenu d’un site Web ne se mesure pas à la qualité des contenus de toutes les pages Web du site mais bien à la cohésion de l’ensemble. Cela assure d’atteindre les objectifs tout en soignant votre image, votre notoriété. Et cela passe nécessairement par le tryptique que sont la ligne, la charte et le calendrier éditorial.

 

Et vous, prenez-vous le temps avant chaque rédaction de prendre le temps d’élaborer ligne, charte et calendrier éditorial ? Quelles sont vos ambitions en matière d’animation éditoriale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.