Budget et coût de la rédaction Web, le business model en mots !

La sérénité, la plus grande qualité d'un rédacteur Web indépendant ?

Près d’un mois que votre rédacteur Web préféré (si ce n’est pas encore le cas, un petit message pour échanger et débuter cette relation durable , socle essentiel à mon activité de rédacteur Web indépendant) vous invite à partager une autre approche de la rédaction Web SEO.

Au-delà des clins d’œil au référencement naturel, je vous ai dévoilé ma conception même de l’écriture web. Même si elle est menée pour séduire les algorithmes des moteurs de recherche avec la maitrise des mots-clés, la bonne désignation du mot-clé principal, la bonne utilisation du champ lexical et de l’univers sémantique, le recours nécessaire aux liens internes et aux backlinks, … bref à toutes ces règles de rédaction liées au référencement, je vous ai évoqué la seule valeur qui tienne à mes yeux quand on parle d’écriture : la qualité. Je ne reviendrai pas sur la définition de cette qualité, qui conditionne mon approche de mon activité professionnelle, notamment lorsque je vous expliquais que j’accepte désormais l’idée de pouvoir ou devoir sélectionner moi-même mes propres clients. Cette longue et lente réflexion sur l’avenir de mon activité de rédacteur web freelance entre autre doit naturellement me conduire à évoquer le business model de cet avenir, que je dessine ici. Parce que j’aurai pu rédiger, en lieu et place de cette réflexion une véritable ode à la lenteur, cette évocation s’étirera sur les deux prochains billets d’Éric Rédaction֤, puisque deux aspects doivent être traités distinctement l’un de l’autre :

  • Quelle est la raison d’être économique d’Éric Rédaction ?
  • Comment définir un projet conforme à mes principes et idées et viable économiquement ?

 

Rédiger du contenu, un coût ou un investissement ?

 

S’agissant de conception-rédaction ou de qualité de rédaction, concentrons-nous exclusivement ici sur les attentes et les objectifs des Rédacteurs et rédactrices. Toute rédactrice ou rédacteur freelance va passer du temps lorsqu’un E-commerce ou un site éditorial décide de lui confier la rédaction d’un article web ou de fiches-produits.  Cette création de contenu peut impliquer au préalable l’élaboration d’une charte éditoriale ou même d’une stratégie de contenu. Une fois le contenu éditorial rédigé, le rédacteur indépendant (ou la rédactrice freelance) veillera à l’optimisation SEO du contenu du texte (contenu unique, balises, respect du marketing de contenu (Content Marketing, …). Sa casquette de référenceur pourra également le conduire à devoir publier ce contenu sur le CMS de son client (WordPress ou autre), à gérer le netlinking et le Community Management. Cela peut représenter une charge de travail plus ou moins importante. Choisir un rédacteur ou une rédactrice Web pour son ou ses sites Web constitue un investissement (référencement pour le moteur de recherche) pour le donneur d’ordre mais une réelle activité professionnelle pour l’auteur de l’article. Une activité, qu’il faut facturer avec la délicate question : quel est le coût de l’écriture ?

Comment facturer la rédaction de contenu ?

Il ne s’agit pas de savoir quel niveau de rémunération est suffisant pour que produire du contenu soit viable économiquement ? Je n’en suis pas encore à définir les différences tâches de rédaction mais m’interroge simplement sur mes propres aspirations. Bien évidemment, comme tous les freelances, les rédacteurs Web doivent boucler et veiller à leur budget. Une rédaction SEO implique une certaine charge de travail, l’écriture d’une balise meta-description aussi, le maillage interne également,  …..Le donneur d’ordres peut lui-aussi avoir certaines exigences particulières, quand il décide de faire rédiger un article (Inbound Marketing à respecter, nombre de mots minimum, rédaction et publication, …) Le rédacteur professionnel serait donc un expert du travail rédactionnel, pour lequel il tiendrait une liste à jour pour pouvoir facturer l’intégralité des tâches effectuées. Mais comment estimer la valeur des contenus textuels dans leur globalité, quand la finalité dépasse amplement le simple style rédactionnel ? Comment concevoir de facturer son rôle de Community Manager quand la passion explique cette envie de partager et diffuser le plus largement possible un contenu de grande qualité ?

Une tarification adaptée pour un concepteur-rédacteur passionné

Prendre de la hauteur, une nécessité pour écrire pour le Web © Eric VARIN 07/2022
Prendre de la hauteur, une nécessité pour écrire pour le Web © Eric VARIN 07/2022

Qu’il s’agisse d’enrichir le contenu d’un site Internet, d’écrire des articles pour un blog Inbound, de réécrire les sous-titres ou de mieux structurer un contenu déjà existant, mon approche reste la même. La facturation ne peut que l’être naturellement. Quand je m’interrogerai plus concrètement sur les techniques de rédaction et leurs couts respectifs, je pourrai alors donner ma propre conception des règles de facturation liées à cette livraison de contenu SEO. Mais autant être sincère dans son approche pour créer du contenu et fidèle à sa conception même de cette mission ô combien essentielle (produire du contenu) pour pouvoir établir une tarification compréhensible, lisible et pertinente. Si vous m’avez bien compris,  dans l’idéal, lorsque j’envoie un contenu rédigé à l’un de mes partenaires, ce n’est pas juste pour satisfaire à une stratégie éditoriale ou simplement pour assurer un meilleur référencement ou une plus grande visibilité sur les moteurs de recherches. Je ne peux imaginer, que mon travail rédactionnel se borne à s’estimer en fonction des résultats de recherche sur une requête. Ce n’est pas sans raison, que j’évoquais la passion de l’écriture pour commencer ces cahiers de vacances. Naturellement, la facturation aussi doit être globale et traduire cette envie d’une collaboration « gagnant – gagnant » sur le long terme. 

Voilà donc cette introduction terminée quant à ma conception du business model de la rédaction Web et plus généralement de l’écriture. Mais parce que parfois, il faut aussi être pragmatique, j’entends que de nombreuses interrogations restent en suspens. Des questions plus pragmatiques (Combien coûte la rédaction d’articles de 300 mots avec  Éric Rédaction ? Combien est facturé l’élaboration d’un calendrier éditorial avec des recherches sur les mots de longue traîne ? ….). Je m’emploierai d’y répondre dans le prochain billet de ces cahiers de vacances.

En attendant, dites-nous comment vous faites pour évaluer le coût de services de rédaction ? Que ce soit en tant que donneur d’ordre ? Ou en tant que rédacteur Web freelance ?

 

2 comments on “Budget et coût de la rédaction Web, le business model en mots !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.