Pouvoir choisir ses clients, un luxe pour un rédacteur Web ?

Pouvoir choisir ses clients comme on choisit ses priorités et ses objectifs ©Eric VARIN 07/2022

Éric Rédaction poursuit ses cahiers de vacances, en conduisant une vaste réflexion sur l’avenir de mon activité professionnelle. Une mise à nue de mes aspirations, qui conduit à évoquer aujourd’hui une question ô combien essentielle : l’identification de mes cibles ou prospects.

 

Tout entrepreneur, tout créateur d’entreprise, tout freelance ou consultant sait que pour pouvoir se développer et réussir, il est indispensable de recruter de nouveaux clients. Cela suppose de définir clairement son offre, et en définissant la qualité du contenu comme la priorité d’Éric Rédaction, j’ai déjà en partie répondu à cet aspect de la réflexion. Mais face à cette demande, il existe des besoins multiples, ceux exprimés par mes clients. Je n’ai pas encore explicité ici les différentes facettes de ma conception de mon activité. En tant que rédacteur Web indépendant, je m’adresse aux entreprises, alors que c’est vers les particuliers que je prospecte quand j’endosse ma casquette de biographe personnel. Les cibles sont différentes, mais je vais aujourd’hui me concentrer sur ces personnes morales c’est-à-dire les entreprises, administrations et autres associations. Connaître ses prospects reste une évidence quand il s’agit d’élaborer une stratégie marketing. Mais je ne vais pas me lancer dans un tel exercice ici. Je souhaite plutôt me concentrer sur l’identification de ces prospects. En d’autres termes, avec  quelles entreprises ai-je envie de collaborer et nouer un partenariat ?

 

Choisir ses clients, une approche assumée et une raison d’être !

 

En règle générale, ce sont les dirigeants de E-commerce, les Webmaster, les agences de communication qui choisissent leur rédacteur Web. Et je souhaiterai inverser la tendance, en prétendant que le créateur de contenu SEO est lui-aussi en droit de « choisir ses clients ». Le rédacteur indépendant peut-il refuser de rédiger des fiches-produits par milliers au prétexte qu’il défend un autre mode de croissance ? La rédactrice freelance peut-elle rejeter la rédaction d’un article de blog vantant les mérites d’un produit pour la simple raison que ce dernier heurte sa sensibilité écologique ? …. En d’autres termes :

Le rédacteur Web indépendant peut-il accepter d’écrire que lorsqu’il adhère au projet éditorial ?

 

Tous les rédacteurs professionnels auront un avis sur la question. Mais pour Éric Rédaction, la réponse à cette interrogation ne peut être que positive. Cette possibilité de ne pas tout accepter pour faire augmenter l’activité interroge le Business Model (et vous pensez bien que ce dernier fera l’objet d’un billet de ces cahiers de vacances). Je n’accepte donc pas automatiquement les commandes et autres demandes de devis. Voilà un argument original certes mais qui peut laisser perplexe et interrogatif.

Choisir ses clients comme on choisit ses illustrations, une question de valeur ©Eric VARIN 07/2022
Choisir ses clients comme on choisit ses illustrations, une question de valeur ©Eric VARIN 07/2022

Un partenaire plutôt qu’un client, un choix gagnant-gagnant ?

 

J’entends vos questions et vos doutes. Quelle est ma démarche pour accepter ou refuser un client ? Le paradoxe réside justement dans l’absence de règles intangibles et immuables. Il ne s’agit aucunement de définir les sujets, que je refuse de traiter ou les techniques marketing, que je refuse de cautionner. En revanche, je me refuse désormais de n’être qu’un simple porte-plume et les briefs de rédaction conduisant à des textes SEO parfaits mais sans aucun sens ni valeur, ne retiennent plus mon attention.

Quand je parle de « choisir ses clients », j’entends principalement l’approche de ces derniers. Le rédacteur Web ne peut pas être un ouvrier 2.0 cantonné à la simple utilisation de son clavier pour atteindre le nombre de mots requis. Bien évidemment que les consignes doivent être respectées, mais elles ne peuvent l’être, à mon sens, que si elles sont intégralement et parfaitement admises et intégrées.

Les notions de confiance et de partenariat m’apparaissent alors comme essentielles et nécessaires. J’exerce en tant que rédacteur Web freelance depuis 14 ans, et certains de mes clients sont devenus des amis au fil des années, d’autres des relations avec lesquelles j’échange plus que sur les simples règles du Web SEO. C’est désormais une condition essentielle à mes yeux, n’envisageant pas une autre forme de collaboration possible.

 

Et vous, comprenez-vous que l’on puisse « choisir ses clients » ? Ou au contraire acceptez-vous toutes les commandes ? Partagez vite vos expériences et vos avis ?

2 comments on “Pouvoir choisir ses clients, un luxe pour un rédacteur Web ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.