Comment écrire un texte pour le web ?

2

Vous avez compris la nécessité de bien choisir ses mots clés et de les varier autant que possible. Pour autant, une fois, que vous avez dressé cette liste de mots clés, comment allez-vous faire pour les employer de la manière la plus efficace possible. Et entre-nous, comment se mesure l’efficacité ? Par rapport à Google et aux algorithmes des autres moteurs de recherche ou par rapport à la satisfaction de vos visiteurs ?

Ecrire pour Google ou pour ses visiteurs, un choix à faire ?

Vous êtes sur Internet pour gagner de l’argent. Pour parvenir à cette ambition, vous vous devez donc d’attirer le plus grand nombre possible de visiteurs possible sur votre site. Vous écrivez donc avant tout pour plaire à Google, pensez-vous.

C’est une erreur, car si les visiteurs n’arrivent sur votre site que parce vous maitrisez les techniques du S.E.O. ou que vous êtes un expert dans la gestion des mots clés et que vous n’apportez aucune information, votre taux de rebond va s’effondrer.  Attirer des visiteurs sur votre landing page pour qu’ils se sauvent en quelques secondes ne fait que satisfaire votre compte Google analytics mais en rien votre business.

Vous devez donc attirer le plus de monde possible sur votre page et faire en sorte qu’un nombre important de visiteurs restent sur votre site afin de découvrir ce que vous avez à dire (mais aussi ce que vous avez à vendre).

Vous écrivez donc pour les lecteurs autant que pour Google.

Comment concilier l’écriture avec les exigences du Web ?

Je ne vais pas vous dévoiler tout ce qu’il y a à faire, car sinon pourquoi viendriez-vous faire appel à moi ? Cependant, je vous délivre un moyen pour concilier les deux attentes évoquées ci-dessus. Vous commencez par écrire le texte que vous voulez communiquer à vos lecteurs. A ce stade là, vous ne vous préoccupez pas des mots clés ni même des contingences de Google. Vous écrivez pour faire répondre aux attentes des Internautes.

Une fois rédigé, le texte doit alors être relu, les fautes corrigées et les étourderies effacées. Mettez votre texte en forme et pensez déjà à votre référencement. C’est pour un blog, alors les balises H1, H2,…. Seront placées tout au long de votre texte sans en changer le sens.

Vous ne croyez pas tout ce que l’on vous dit sans vérification, alors sachez que vos lecteurs sont comme vous, et lorsque vous présentez une donnée chiffrée, ou un fait, mieux vaut qu’il ne soit pas sujet à contestation. Etablissez des liens (des renvois vers des sites source) en choisissant bien vos ancres. A quoi bon par exemple d’écrire « Pour en savoir plus, cliquez ici », mais placez votre lien directement sur l’expression clé que vous voulez étayer.

A ce stade vous avez donc un texte mis en forme  selon les règles du Web.

La perfection, ce vers quoi vous devez tendre ….

Maintenant, vous pouvez sortir votre liste de mots clés, que vous avez pris soin de bien définir. Le (ou les) mots clés choisis vont alors être intégrés de la manière la plus naturelle dans votre texte. Cela ne posera aucune difficulté car vous avez écrit un texte en rapport. Il ne s’agit pas de placer le mot « carotte » dans un texte décrivant les compagnies aériennes.

Combien de fois placer le mot clé ? Là la question divise les spécialistes, dont je ne prétends pas faire partie. Mais revenons aux fondamentaux. Certains préconisent 10 répétitions dans des textes de 200 mots et cela est beaucoup trop. Non seulement on est à 2 doigts de la sur optimisation et des conséquences (fâcheuses) que cela peut entrainer mais votre texte n’est alors pas plaisant du tout à lire. 3 fois, 4 fois, 5 fois, …tout dépend de la taille de votre texte mais aussi de l’expression ou du mot retenu.

Pensez lorsque vous écrivez votre texte à développer l’univers sémantique. Vous vendez des décorations de Noël, alors pains d’épices, marchés de Strasbourg, Saint Nicolas, Illuminations, vitrines des grands magasins, guirlandes, fêtes de fin d’année, la magie de Noël,….doivent s’inviter dans votre prose.

Vous avez maintenant un texte avec les mots clés prêt à être publié. (Rappelez-vous vous avez déjà fait la mise en forme). Il vous manque les …illustrations.  Une illustration doit accompagner votre écrit, mais ne considérez pas cela comme un simple détail. Je vous passe les conseils sur le choix de la photo ou de l’illustration. Mais ne tombez pas dans le piège, consistant à laisser les titres et propriétés des photos vides ou pire avec des noms tels que « IMG FDE456TR » (cela se constate encore même sur des sites d’importance).

Comment bien écrire pour le Web ?
Une image pour illustrer vos propos

Donnez des noms importants évocateurs à chacune de ces illustrations et soyez le plus précis et le plus concis possible. Des questions, des doutes, des réactions, alors laissez votre message ci-dessous afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

ericredaction

2 thoughts on “Comment écrire un texte pour le web ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Ecrivain public, une aide pour tous

ven Oct 18 , 2013
Vous avez compris la nécessité de bien choisir ses mots clés et de les varier autant que possible. Pour autant, une fois, que vous avez dressé cette liste de mots clés, comment allez-vous faire pour les employer de la manière la plus efficace possible. Et entre-nous, comment se mesure l’efficacité ? […]