Comment utiliser Google + et autres réseaux sociaux ?

On a vu, vendredi dernier, que les réseaux sociaux étaient essentiels pour bien mettre en avant votre contenu.  Mais on a vu qu’une vitrine éteinte ou mal placée est inutile voire même improductive pour une boutique physique et il en est de même pour les réseaux sociaux vis-à-vis des sites Internet. Mais comment bien se servir des réseaux sociaux ?

Connaitre pour comprendre et utiliser au mieux

Je ne prétends nullement ici m’affirmer comme spécialiste du référencement et je vous invite à consulter les sites de ces spécialistes pour trouver les détails dont je vais vous parler.

Pour commencer, les réseaux sociaux ne sont pas tous les mêmes et nous ne pensons ici qu’aux usagers. On présente souvent Facebook comme le réseau des jeunes, Twitter attirerait plus les Geeks,…. La sociologie de ces réseaux est à connaître, car les utilisateurs de ces derniers constituent bien votre cible. Il faut donc s’adresser à des prospects intéressés ou susceptibles de l’être (Pour schématiser, vous n’allez pas essayer de vendre une maison à un jeune, qui est en CDD…).

Je ne m’étendrai pas sur le contenu vous renvoyant à ce que je vous ai déjà décrit. Un contenu de qualité proposant des vidéos, des images, des infographies,…, en fonction du réseau social concerné. Un seul exemple pour bien comprendre. Twitter vous impose une ultra concision…en quelques signes vous devez convaincre. Mais vous pouvez vous étendre plus longuement sur Google + par exemple.

Enfin, il est nécessaire aussi de connaître les habitudes de « consommation » de ces réseaux sociaux. Il suffit de savoir qu’un tweet ou qu’un post n’est viable que pendant un laps de temps défini. Si vos prospects n’en prennent pas connaissance, ils ne chercheront pas de leur propre initiative le message que vous avez envoyé quelques heures plus tôt. Aussi, intéressez-vous aux heures et aux jours à privilégier pour toucher le plus grand nombre des expéditeurs visés. Et ces créneaux ne sont pas les même d’un réseau à l’autre.

Une organisation rigoureuse pour gérer sa communication

Vous connaissez donc (une fois que vous aurez effectué vos recherches) :

  • La forme à privilégier pour chaque réseau social
  • La sociologie des utilisateurs
  • Les créneaux horaires à privilégier

Il vous faut donc maintenant vous baser sur ces connaissances. Lorsque vous rédigez un article ou que vous créez une page pour votre boutique, vous avez passé des heures à effectuer des recherches sur la thématique mais aussi des heures pour trouver les mots clés et le champ sémantique. Même si vous ne mettez en ligne ce nouveau support que dans 2 ou 3 semaines, prenez le temps d’écrire à l’avance vos posts. Vous êtes encore chaud, alors pensez aux formules percutantes et rédigez vos tweets, messages Facebook, page Google +, envois Viadéo….

Bien évidemment, vous tiendrez compte des informations recueillies sur la typologie des utilisateurs de chacun de ces réseaux.

Il faut ensuite programmer la date et l’heure de l’envoi de ces posts. Vous connaissez maintenant les créneaux à privilégier. Mais inutile de poster tous vos messages le même jour à la même heure. Bien évidemment,  Vous publiez un article de blog le lundi à 8h00, les lecteurs vont le découvrir s’ils sont abonnés à votre blog. Le lendemain, un tweet à 14H00 permettra de rappeler que cet article de blog a été posté avec la formule que vous aviez rédigée. Le mercredi, un post sur Google + étendra encore votre portée alors que vous réserverez le même sort à Facebook pour le jeudi. Mais depuis mercredi, votre deuxième article de la semaine a été publié et vous avez suivi le même cheminement. Au final, vous générez de l’attractivité en permanence et quotidiennement.

Voilà selon moi, ce que vous pouvez commencer dès aujourd’hui pour rendre vos travaux plus visibles et booster votre visibilité. Et vous, comment faites-vous pour promouvoir un article sur Facebook ou Twitter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *