Rédacteur et rédactrice Web : Doit-on accepter d’écrire gratuitement ?

Ecrire gratuitement, la rédaction web face aux demandes de rédactions d'essai
Bien souvent, les clients demandent un texte d’essai et donc d’ écrire gratuitement, plongeant le rédacteur ou la rédactrice web dans l’embarras : doit-on accepter de travailler sans contrepartie ? Notre avis est tranché sur la question : Non. Pour autant, il faut se préparer à faire face à de telles demandes.

 

Des free-lances bénévoles, une idée folle qui gagne du terrain !

 

Quel rédacteur web indépendant ne s’est pas vu demandé d’ écrire gratuitement un texte SEO à titre d’essai, ou même de consentir à un effort conséquent sur ses prestations d’écriture optimisée pour commencer une relation commerciale ? Tous les indépendants doivent faire face à ce type de demandes. On parle là encore de ROI, mais côté client cette fois-ci, ces derniers croyant, plus que jamais, qu’ils sont les rois.

« Avant de vous confier ma mission, pouvez-vous me faire un texte gratuit pour voir si votre style correspond à ce que je recherche ». Nous avons beaucoup entendu cette phrase, et aujourd’hui, alors que le monde du travail change et que le travail en tant qu’indépendant tend à se généraliser, de telles requêtes sont encore plus nombreuses. La question est simple : le rédacteur web indépendant doit-il accepter de travailler gratuitement au prétexte qu’il peut, grâce à cela, décrocher un gros contrat.

Ecrire gratuitement, la question sous-jacente des essais et des tests en tout genre !

 

Nous souhaiterions bien avoir la position de certaines rédactrices web ou de certains confrères sur le sujet. Nous nous sommes spécialisés dans la rédaction web il y a une dizaine d’années, après une quinzaine d’années passées dans la gestion d’un centre de profit. (Nous pouvons, d’après notre propre expérience, souligner que la gratuité est une notion exclue de l’univers de la distribution …)). Notre position sur le sujet n’a pas toujours été aussi tranchée, mais nous pouvons vous affirmer clairement qu’aujourd’hui, nous refusons toute demande de travail non rémunéré. Le plus étonnant reste de devoir le préciser. Parce qu’il est indépendant et donc chef d’entreprise, le rédacteur web sait adapter ses devis et propositions tarifaires. Lorsque nous répondons à une demande, nécessitant plusieurs mois de travail intense, nous savons faire preuve de sens commercial, en expliquant notre démarche à nos clients. En revanche, accepter de travailler gratuitement reviendrait à dire, que les efforts du rédacteur web ne sont pas réels ou conséquents, puisqu’il lui est possible de ne pas demander de rémunération pour ceux-ci.

Les prix de la rédaction web, des tarifs à élaborer au cas par cas

Lorsque vous déménagez et que vous arrivez dans une nouvelle ville, faites-vous le tour des boulangeries, boucheries, et autres commerces de bouche pour demander à tester pain, viande, poissons et autres mets avant de vous décider. L’idée parait saugrenue, alors pourquoi en serait-il différemment pour les rédacteurs SEO et tous les spécialistes du web.

En revanche, cette problématique des tests gratuits implique de s’interroger sur les tarifs que vous avez choisis d’appliquer en tant que rédacteur ou rédactrice web. Nous sourions parfois en découvrant que certains proposent un tarif de 0.09 €/mot, et ce quel que soit le texte rédigé. Pour nous, les tarifs doivent être bien plus adaptables et adaptés que cela. Passer deux heures à préparer une interview, une heure à interviewer la personne concernée, et une après midi à rédiger le texte ne demande pas la même préparation que la rédaction d’une page sur les frais de transport d’un site e-commerce. Pourquoi les prix seraient-ils alors identiques ?

Des tarifs de la rédaction web pour limiter les demandes de travail bénévole

Non seulement, les tarifs doivent être personnalisés en fonction de la demande des clients, mais ils doivent être aussi expliqués. Pourquoi le rédacteur indépendant a accepté de consentir à une remise sur la rédaction de 1.000 fiches produit ? Pourquoi la rédaction d’un article de blog inbound marketing sur un sujet très technique est facturé plus cher qu’un article présentant les vœux d’une entreprise ? Nous allons rédiger un dossier sur les règles à suivre pour bien définir vos tarifs alors si vous avez des conseils, des astuces et/ou des questions, n’hésitez pas à nous les faire parvenir. (eric.redaction@gmail.com). Mais pour revenir à la question initiale, nous réaffirmons notre opposition totale à accepter de travailler gratuitement.

Et vous, quelle est votre proposition sur le sujet ? En tant que rédacteur web, acceptez-vous ce genre de demandes d’ écrire gratuitement ? En tant que client, faites-vous la demande ?

Rencontre avec une rédactrice Web passionnée !

Rencontre avec une rédactrice Web
Aujourd’hui, nous vous proposons de rencontrer Aurélie. Sa passion de l’écriture l’a naturellement menée à se plonger dans l’univers de la rédaction web, et elle nous raconte pourquoi et comment ! 

Bonjour Aurélie, et merci tout d’abord de nous consacrer un peu de temps. Peux-tu commencer par te présenter un peu à nos lecteurs et lectrices ?

 

 

Bonjour Eric. J’ai 39 ans, je suis mariée et mère de deux petites filles, Lucile et Louise, qui ont 9 et 6 ans.

dans l’insertion socio professionnelle, je sens qu’il est temps de marquer un tournant dans ma carrière.

 

 

Pourquoi alors vouloir réorienter ta carrière vers celle de la rédaction web ?

 

Je crois que j’ai aimé écrire dès le jour où j’ai, techniquement, été en mesure de le faire ! Petite, j’écrivais des contes que j’illustrais. Au lycée, c’était de la poésie et des chansons pour les copains qui avaient des groupes de Rock. J’ai toujours pensé que ma vie était intimement liée à l’écriture, que j’allais écrire des livres et en faire mon métier. Et puis le temps passe, j’ai fait d’autres choses en parallèle de mon parcours professionnel, de la musique surtout, ce qui m’a permis d’écrire des chansons. Un jour, mon désir est revenu comme une évidence, j’étais prête et je suis devenue auteure jeunesse. J’aime la beauté des mots, les phrases bien tournées, la richesse du vocabulaire de notre langue. J’aime ce sentiment de liberté que procure l’écriture notamment en littérature jeunesse où tout est possible. J’aime les messages que l’on peut faire passer avec une jolie plume, dans un livre, dans une lettre, ou même dans un texto laissé sur un téléphone.

 

L’écriture est donc une véritable passion avant d’être ton futur métier. Mais comment fais-tu pour assouvir cette passion ? 

 

J’écris dès que j’en ai la possibilité. La nuit, le jour, où que je sois. J’ai des petits papiers partout dans mon sac, dans mes poches, sur ma table de nuit, dans ma voiture. Mon ordinateur est quasiment toujours allumé. Plusieurs albums jeunesse vont voir le jour en 2018 et je continue à imaginer des histoires et à les mettre en mots. D’autres projets se profilent. J’ai également créé un blog qui concerne mon activité d’auteur : http://aureliebombace.canalblog.com/ et un autre qui est un blog littéraire pour ma fille, grande lectrice : http://labibliodelucile.canalblog.com/ .

 

Dans ces conditions, comment en es-tu venue à vouloir devenir rédactrice web ?

 

J’arrive à un moment de mon parcours professionnel où la reconversion s’impose. Travailler dans l’insertion socioprofessionnelle c’est passionnant mais usant. J’aspire à d’autres choses. Une amie m’a parlé du métier de Rédacteur Web, métier que je ne connaissais pas. L’écriture étant  un mode de communication que je chérie et dans lequel je suis à l’aise, je me suis dit qu’il fallait que je m’y intéresse de près. J’ai fait des recherches, j’ai rencontré des gens et la reconversion s’est peu à peu dessinée dans mon esprit.

 

Rédactrice Web passionnée, une rencontre à partager
Aurélie, de la passion de l’écriture à la rédaction Web

Je crois que devenir rédactrice Web à plein temps est un travail de longue haleine. Humilité, persévérance, curiosité et travail sont les maîtres mots. Beaucoup de gens écrivent, la concurrence est rude, il faut sortir du lot. Aujourd’hui j’apprends les techniques d’écriture sur le Web qui sont bien différentes de l’écriture jeunesse par exemple. C’est un monde encore inconnu pour moi, compliqué mais passionnant.

Etre actrice de ce monde du Web m’attire et l’idée de passer mes journées à écrire me pousse à avancer et à prendre ce projet à cœur. Et puis je dois dire qu’organiser mon temps, travailler selon mon planning, entretenir des relations privilégiées avec mes clients sont aussi des données qui agissent sur mon choix  de reconversion. De plus, je suis mère et c’est un emploi qui correspond à la vision que j’ai de la gestion du temps entre famille et profession.

J’envisage de démarrer mon activité après une période de formation car j’ai besoin d’une certaine forme de sécurité. C’est difficile et le temps est mon pire ennemi mais je n’ai pas d’autres choix. J’aimerais pourvoir travailler dans la rédaction web en parallèle de l’écriture jeunesse qui me passionne. Et puis mes enfants sont encore petits et je veux en profiter aussi.

 

Comment réussis tout à tout gérer ? Maman, auteur jeunesse, rédactrice web, … Cela n’est-il pas trop compliqué ?

 

Les enfants de mes amies me demandent parfois combien j’ai de métiers. Je suis une femme de projets, j’aime que les choses bougent, c’est ce qui fait que je me sens vivante. Mes enfants sont ma priorités alors je fais attention à ce que mes activités ne se fassent pas à leur dépend. Je travaille aussi le soir ou la nuit ! Mon autre passion c’est la musique, je chante depuis une douzaine d’année dans différents groupes. Le mercredi soir est donc réservé à cette activité que je partage avec mon guitariste de mari. Tout est une question d’organisation et de gestion de des priorités. Travailler sous pression me stimule même si je peux parfois paniquer et devenir insupportable. Je finis toujours par y arriver et me faire pardonner.

Petite, je disais souvent à  mes parents qu’écrire était aussi vital pour moi que respirer. Aujourd’hui, à  39 ans, je peux dire que ça n’a pas changé.

Merci Aurélie de nous avoir consacré du temps pour répondre à nos questions.  Et nous ne manquerons pas de revenir vers toi dans quelques mois pour prendre de tes nouvelles.

Et vous, pourquoi avez-vous choisi la profession, que vous exercez aujourd’hui ? Par Passion, par ambition, par « concours de circonstances », … ?