Les préparatifs de rentrée pour votre rédacteur Web

La corniche basque, un des lieux d'inspiration de votre rédacteur Web © Eric Varin Juillet 2022

Avant-dernier billet de ces cahiers de vacances pour Éric Rédaction. L’occasion de revenir sur les différents thèmes évoqués pour celles et ceux, qui n’ont pu tous les découvrir dans l’ordre.

 

En commençant les cahiers de vacances 2022 d’Éric Rédaction, je vous expliquais qu’après 14 années passionnantes et enrichissantes, je ressentais le besoin de réorienter l’avenir même de mon activité professionnelle. Pas une crise de la quarantaine, mais bien une décision née d’une longue et pertinente réflexion. Je vous invitais donc, le 05 juillet dernier, à me suivre dans cette réflexion.

Restant à l’affut et à l’écoute de « l’air du temps », Éric Rédaction vous suggère souvent de rester en veille permanente pour ne pas vous couper du monde, au prétexte que vous vous consacrez à la rédaction SEO. Aalors plus que des  mots, des actes … 🙂

Puisque ces cahiers de vacances doivent me permettre d’élaborer un Business Model pour la rédaction Web comme pour toutes les autres formes d’écriture, il était donc naturel, que je commence par définir l’objectif même de mes tâches. J’expliquais ainsi comment définir la qualité de la rédaction SEO ou l’écriture Print, seul objectif intangible pour Éric Rédaction.

Ne jamais perdre de vue ses objectifs sans pour autant se laisser submerger et dépasser par ceux-ci. Pour réussir à attirer et séduire ses futurs clients, le rédacteur Web indépendant doit toujours essayer de se mettre à leur place.

(2-1. Ne pas penser à soi mais aux autres !)

Pouvant m’appuyer sur ces 14  années d’expérience, je peux aujourd’hui assumer ma position en ce qui concerne les clients. Après 15 ans passées dans l’encadrement dans la Grande Distribution, et élevé donc dans le respect de l’axiome « le client Roi », j’assume aujourd’hui le fait de choisir les clients avec lesquels je travaille. Des partenaires plutôt que de simples numéros, voilà une approche singulière, qu’il ne me faudra pas oublier en rédigeant ce business model.

Fidèle à mes engagements et déclarations, je profitais, en rédigeant ces cahiers de vacances, de cette période pour « voir du pays ». Ce fut l’occasion, le 23 juillet dernier, de vous écrire du pays du SEO… 😊

 

(3-1. SEO, un bonjour du pays de la rédaction Web)

Impossible de parler de ma passion des mots et de mes services de rédaction Web sans parler de chiffres et de Business Model. Mais à mes yeux, il n’est pas possible non plus de se lancer immédiatement dans l’analyse chiffrée sans avoir pris le temps d’expliciter son approche, une explication que j’eus plaisir à vous proposer.

Puis je traversais cette semaine des possibles et des impossibles … 😊 ce fut alors le temps de la première carte postale de ces cahiers de vacances.

(4-1. La rédaction SEO en carte postale !)

Bien que certains puissent y voir une redondance avec l’article consacré au choix de mes clients, je commençais le mois d’aout en expliquant pourquoi je ne pouvais m’investir que pour des projets éditoriaux (qu’il s’agisse de rédaction ou d’optimisation SEO ou d’écriture d’un livre ou d’un article) avec lesquels je me sentais en phase.

Prendre son temps sans le perdre, voilà bien une évidence pour Éric Rédaction, alors quand la Casa de Papel peut donner l’occasion de trouver l’inspiration , pourquoi s’en priver ? … 😊

(5-1. L’emploi du temps du rédacteur Web de Lyon)

 

Il aura donc fallu attendre la première quinzaine d’aout pour aborder une  des questions les plus posées à un rédacteur web indépendant : quel est le prix de la rédaction Web ? Une approche singulière plutôt qu’une grille tarifaire.

Les vacances pour un rédacteur Web freelance font (re)découvrir un des objectifs (trop souvent ignorés) de cette création de contenu numérique : le plaisir.

(6-1 Écrire pour le plaisir !)

Alors que la fin de l’été approche à grand pas, Éric Rédaction prenait enfin le temps de définir ses domaines d’intervention en listant les prestations proposées.

Une autre carte postale pour rester en lien et vous inviter à me suivre au fil de mes pérégrinations.

(7-1 Une carte postale pour garder le lien)

 

Bien que je me sois efforcé de lever le voile sur bien des aspects de mon projet pour les années à venir, certains détails restaient quand même à être réglés. C’est désormais chose faite.

 

Deux mois de voyage et de rencontres m’ont conforté dans une conviction, solidement ancrée depuis longtemps : l’humain et la découverte doivent toujours primer sur l’automatisation et l’intelligence artificielle).

(8-1 L’humain et la découverte, deux piliers solidement ancrés)

 

Le 9ème et avant-dernier opus, que vous lisez en ce moment même, synthétise ce long voyage intellectuel alors que le dernier billet vous promet une surprise dans quelques jours.

 

Dites-nous si vous-aussi, vous avez profité de l’été pour conduire à un projet qui vous tenait à cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.